Manouedith et ses passions

23 janvier 2017

Blog en pause - Besoin de réflexions !

10 ans de Blog, avec des rendez-vous hebdomadaires chaque vendredi.

Je vous ai confié beaucoup de choses. J'ai partagé avec vous,   toutes mes passions.

Mais en ce début d'année 2017, j'avoue que les idées me manquent et l'envie s'effrite. Je ne déclare pas forfait. Non, je préfère me mettre en pause un certain temps. Laissez moi le temps de recharger mes batteries et de mettre "mes idées au clair".

Si vous voulez continuer à partager mes jolies photos, je vous invite sur Instagram et vous me retrouverez sous "manouedith", mais là, vous n'y trouverez pas ou très peu de photos de moi ou de ma famille, mais uniquement mon plaisir du beau et mes jolis clichés.

A bientôt je vous promets.

IMG_0372

dernière petite nouvelle "Myrtille" (petite chienne spitz-nain), elle partagera notre vie à partir de la mi-février. Nous ne remplaçons par notre Tara mais je ne peux pas vivre sans l'affection d'une petite chienne. Et pourtant j'avais dit Tara sera la dernière ! Igor est tellement indépendant et a choisi son maître, alors !  Dans ma vie j'ai eu 9 chiens ou chiennes pour la plupart de bébé jusqu'à leur dernier jour. Jamais aucun ou aucune ne m'a déçu. Elles ou ils, ils ont toujours comblé le manque d'affection dont j'ai souvent manqué. Avec un animal c'est toujours gratuit, avec les humains ce n'est pas la même chanson

Posté par manouedith à 13:29 - - Commentaires [16] - Permalien [#]


16 janvier 2017

Janvier 2017

Deux fois que je laisse passer le vendredi. J'avoue que je deviens moins assidue à mes blogs. Dix ans ! c'est long et je vous en ai raconté des choses. Je vais également beaucoup moins sur les vôtres. Beaucoup, depuis 10 ans ont arrêté ; il faut dire que la vie change et que nous avons peut être de nouvelles priorités. En un mot, je trouve que c'est moins dans l'air du temps.

35

Depuis une bonne semaine, nous avons pris nos quartiers d'hiver à Pralognan. Nous y venons chaque hiver là aussi depuis plus de 10 ans. J'ai déjà partagé beaucoup sur ce sujet avec vous. Nous y sommes jusqu'aux vacances de février, car pour les deux semaines, nous prêtons notre appartement, une semaine au fils d'amis picards qui vient déjà depuis plusieurs années avec son épouse et ses deux enfants. L'autre semaine, nous l'échangeons avec une semaine pour nous au mois de Mai, avec un couple qui nous prêtera leur appartement dans le sud de la France au bord de la mer. Je vous ai déjà parlé de nos échanges, c'est une belle opportunité pour les uns et les autres. Avec cette formule, nous pouvons aller en vacances gratuitement dans le monde entier, seul notre transport et nos frais sur place seront à notre charge. Et pendant notre absence Georges et Jacqueline profitent de notre résidence principale.

12

Quand nous sommes venus préparer l'appartement quelques jours avant Noël pour l'amie d'Annabelle, qui elle aussi vient régulièrement, nous avons eu une sacrée surprise. Quand j'ai voulu leur préparer les lits, celui de la chambre d'amis était inondé, en apparence nous n'avions rien vu, seul une odeur bizarre m'avait interpellée et j'avais laissé ouverte la fenêtre. Mais voilà, une infiltration ce serait produite dans l'appartement du dessus, sans que personne ne s'en aperçoive. Un ouvrier venu travailler sur le balcon aurait mal refermé la porte fenêtre et pas fermé du tout le volet (dixit un voisin qui surveille l'immeuble vide) et cette nuit là, de fortes pluies diluviennes et un vent violent se sont abattu sur Pralognan en direction de notre pignon, l'eau aurait passé entre la dalle de béton et leur plancher. Une fissure se trouvait à notre plafond au-dessus des lits et l'eau s'est infiltré doucement mais sûrement et comme personne n'était présent dans les appartements, les dégâts au dessus s'ils étaient visible ont séchés et chez nous uniquement le lit était mouillé jusqu'au sommier, la literie a moisi et expliquait la drôle d'odeur. Obligé d'aller acheter en catastrophe un sommier et un matelas et laver le reste. Sauf que nous étions à quelques jours de Noël et que la livraison ne pouvait se faire que pendant le séjour de nos amis. Maintenant tout est rentré presque dans l'ordre, sauf que le peintre qui doit refaire le plafond ne commencera que la semaine prochaine et il faudra que je re prépare tout. J'ai donc voyez-vous de l'occupation.

2

Nous devions par nous-même refaire les peintures du séjour, nous reviendrons les faire au printemps. Car je ne supporte plus les murs saumon que nous avons depuis le début. J'ai toujours trouvé drôle d'avoir mis cette couleur, il paraît que les précédents propriétaires aimaient bien et trouvaient que cela faisait chaleureux. Oui, mais là, cette couleur me sort par la tête. Je rêve de blanc cassé. Ce qui ne va pas être une petite affaire, car les murs peints sont en fait en crépi tout comme le plafond.

1

Donc  a défaut de repeindre les murs, je me suis amusée à faire la valse des meubles, pour avoir l'impression d'un petit changement. Petit mari n'aime pas du tout ce genre d'activité dont je raffole, mais quand j'ai décidé quelque chose côté déco, c'est souvent moi qui remporte. J'avais tellement l'habitude avant de changer mes meubles de place, que je suis très organisée, je n'ai pas besoin d'aide. Il n'est intervenu uniquement que pour m'aider à remettre tout dans le buffet et consolider les étagères qui avaient depuis longtemps un petit souci. Il y en a un autre qui n'a pas apprécié non plus, c'est Igor, bousculer ses habitudes et ses odeurs l'a complètement perturbé, en plus qu'il est maintenant seul avec nous et dans un appartement plus petit que la maison, nous avons pu nous rendre compte que Tara lui manque beaucoup, son comportement n'est plus du tout le même.

10

Il ne faut pas qu'il se plaigne mon cher Igor, j'ai changé la couverture du canapé pour qu'elle se marie avec son poil et je lui ai mis un nouveau tapis assorti, c'est quand même plus chaud que le carrelage. Il fallait bien dissimuler un peu le sol assorti aux murs, car là, je ne peux rien faire. Le résultat me satisfait et petit mari trouve que c'est mieux. Ce n'est pas en fin de compte le changement qui lui déplaît, c'est d'avoir à le faire. Et comme  je lui demande presque rien, il est content. Je me souviens la dernière fois que j'ai changé quelque chose à la maison, c'était les meubles dans notre chambre, je ne lui avais rien dit, je me suis enfermée dans la pièce et la valse a commencé pourtant c'était pendant la convalescence après mon opération de la hanche. Lui, dans le boudoir il n'a rien entendu et n'a pu qu'admirer quand tout à été fait, il était très content et il a approuvé le nouvel emplacement du lit.

 3

Pour les vacances de Noël il n'y avait presque pas de neige, seulement celle de culture sur les pistes. Nos invités et ceux d'Annabelle en ont profité pour faire de belles et grandes randonnées comme celles que l'on fait en été ou presque. Tous ont beaucoup appréciées. La neige est arrivée en abondance seulement  le 14 janvier. Nous n'avons pas eu de chance pour recevoir la Grande Odysée Savoie Mont Blanc, c'était la première fois qu'elle s'arrêtait à Pralognan, les organisateurs ont été obligés de tout bousculer et faire la course le soir après la fermeture des pistes, car il n'y avait pas de neige sur  les chemins qu'ils devaient emprunter. Malheureusement à 18h la pluie s'est invitée pour le départ et je peux dire que nous avons été bien trempés, dans la soirée elle s'est transformée en neige, mais la fête a été un peu gâchée. Dommage car c'est vraiment sympa de voir ces chiens qui n'attendent que le moment de partir . Il faut les encourager en tapant sur les banderoles publicitaires, ça les existent encore plus. Le comité des fêtes nous a dit que nous aurons encore le droit à leur passage les deux prochaines années. Donc nous aurons deux séances de rattrapage.

10

Après une journée ou nous n'avons pas pu sortir tellement il neigeait, voici les premières balades que nous avons faites.

4

6

13

14

Posté par manouedith à 18:56 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 janvier 2017

Organisation avant de recevoir

2017 est là, que va-t-elle nous réserver ?

Avant, j’aimais prendre de bonnes résolutions et j’essayai de les tenir.

Maintenant, qui vivra verra.

En décembre, j’ai pris plaisir à préparer les fêtes. J'aime rester dans les traditions.

11

Petit mari, le préposé aux  bons petits plats. Et croyez moi pas toujours facile de trouver le bon menu. Mais aussi il supervise.

Pour moi, Toujours mes jolies tables.

8

Le premier repas était alsacien, sauf que le kouglof était raté, alors j'ai fait un joli centre de table.

5

Mais avant ça, nous nous attablons à la table de la cuisine et nous imaginons les différents repas et nous choisissons tous les deux ce que nous ferons. Et nous allons ensemble faire les courses. Quand il y a des petits cadeaux à faire, qui s’en occupent ? Toujours moi les paquets idem. J’aime prévoir. Petit mari jamais, il est de ceux qui achètent ou commande à la dernière semaine et ne se creuse jamais la tête pour trouver le cadeau adéquat. Quand je pense que j’y pense des semaines à l’avance, je suis très organisée, lui pas du tout. C’est pour cela que nous nous entendons aussi bien car nous sommes les deux opposés.

 85

le jour de Noël il y avait un petit "Mathys" tous les pères Noël étaient sortis. 

Beaucoup autour de nous s’imagine que tout le mérite revient à petit mari, parce qu’il cuisine. J’avoue que ça m’énerve un peu. Je m’arrange toujours pour que le travail soit égal à égal. Car toute l’intendance qui se trouve autour ne se remarque pas. Un exemple tout simple, quand il sert à table je m’arrange toujours pour aller ranger dans la cuisine pour ne pas trouver à la fin du repas un désordre monstre, je reviens à table quand tout le monde est servi.

86

 Vous allez peut être dire que j’en fait trop, mais étant donné que pour moi recevoir c’est tout un art, donc cela ne se limite pas qu’aux repas. Et j'aime ça.

Il y a la décoration de la maison entière, les différents repas jamais les mêmes aussi bien pour les menus que pour mes décos qui vont autour. La valse des nappes des serviettes et des draps quand nous logeons nos invités n’a plus de secrets pour moi. Cette année j'avais demandé que les invités amènent le dessert. J'ai oublié de photographier celui du Jour de l'An, mais un vrai délice, il venait du patissier de Pralognan.

 87

 La délicieuse buche faite par Emilie et le tout aussi délicieux saucisson confectionné par Marie Christine pour le café.

Il faut penser à tout, lorsque l’on reçoit, tous les petits détails comptent. Déjà, la maison doit être nickel, pas de repassage en retard. Quand des invités restent couchés. Dans les chambres et leur salle de bain, rien ne doit manquer et cela va des serviettes à leur disposition, des fleurs dans la chambre, des magazines et des petites douceurs, en oubliant jamais les verres et l’eau ainsi que des chaussons. Mettre de côté les objets fragiles quand il y a des enfants qui sont susceptibles de se déplacer dans la maison. Un petit détail à table par exemple, préparer avant les plats de service et la saucière sinon petit mari servira la sauce tout simplement dans un bol de la cuisine et ça, ça dérange beaucoup l’ordonnance de ma table que j’ai préparé avec tellement d’attention. Voyez-vous de simples détails qui font toute la différence.

65

la table du 1er janvier 2017

En ce qui concerne la cuisine, les plats qui peuvent se préparer la veille sont souvent privilégiés. Quant à mes tables elles sont toujours faites la veille, le matin ou je reçois est toujours consacré au dernier coup d’œil de la maison et à me faire belle. Certain, je sais pense que ce sont des « chichis » non ce ne sont pas des chichis tout simplement de l’art, du respect et de la sollicitude pour ceux que nous recevons. Et je vais vous confier un secret, je veux que quand je n’y serai plus que tout le monde se souvienne de la façon dont je recevais, loin des contingences actuelles.

 72

 Alors cette année. Il y a eu d’abord le réveillon de Noël en amoureux. Pas question de ne pas s’habiller élégamment et ne pas dresser une belle table pour ma douce moitié. Tout comme celui du dernier jour de l’année. Nous ne mangeons pas de gros repas mais seulement quelques spécialités que nous gardons souvent pour ces fêtes. Les deux réveillons comme nous sommes toujours seuls, se font dans le boudoir, l’un cette année a eu lieu sur la table qui sert de bureau à petit mari et l’autre, nous avons monté une petite table devant le feu. Pour la bonne année, nous l’attendons devant la télévision et nous regardons le spectacle magnifique chaque année sur la 2. Pas question d’aller nous coucher avant minuit. Bien sûr, avant dans nos autres vies nous faisions les réveillons avec la famille et les amis. Maintenant, nous laissons nos enfants faire avec leur famille, nous n’aimons plus tellement sortir la nuit. Quand nous sommes à Pralognan nous faisons bien souvent les réveillons avec les voisines "mes filles" et comme l’année dernière  Emilie est montée nous rejoindre avec son compagnon. Comme nous sommes une famille recomposée, il faut faire avec les papas et les autres familles. Pas si simple quand nous sommes des grandes familles comme la nôtre pour tout concilier. J’avoue si chacun d’entre nous n’avait eu qu’un enfant ; cela aurait été beaucoup plus simple.

9

60

 Le jour de Noël étaient présents deux de mes filles et au jour de l’an aussi deux de mes filles, mais là, c’était autre chose nous étions plus nombreux. Annabelle avait amené dans ses bagages, notre amie vietnamienne « HA «  qui fait un stage de 3 mois en anesthésie cardiaque à l’hôpital de Périgeux. Et Martin qui est installé au Japon nous a amené sa petite fiancée « YU ». Alors là, aussi j’ai voulu marquer ma table en leur honneur par 3 petits drapeaux de nos 3 pays : La France, le Vietnam et le Japon.

 

89

 

90

 

 Ha est restée une journée de plus et nous a fait de délicieux nems avec des produits pour la plus part rapporté du Viet Nam. Elle est amusante, à chaque fois qu’elle vient en France elle amène une valise pleine d’ingrédients de son pays, pourtant chez nous, nous avons des boutiques asiatiques. C’est la troisième fois qu’elle vient en stage en France et à chaque fois c’est pareil. Sauf que là à la douane elle a eu un contrôle un peu plus poussé et a justifié cette grosse valise d’ingrédients par la présence de plusieurs amis vietnamiens qui eux aussi venaient faire leur stage annuel. Je lui ai fait comprendre, qu’un jour elle pourrait avoir sa valise confisquée, car en France en principe certaines denrées ne passent pas si facilement. A cause des propagations bactériennes.

 

91

 Malgré le travail que tout cela nous a occasionné, nous avons passé d’agréables fêtes et nous espérons le faire encore longtemps. Que de plus agréable que de recevoir ceux que nous aimons. En plus chacun aide à débarrasser la table et s’ils en ont l’occasion, c’est avec gentillesse qu’ils mettront la main à la pate.

 

0 edith et marc

 

30 décembre 2016

Bonne Année 2017

 

36

 

bientôt c'est les vacances à la neige, mais avant :

Bonne Année

 

Encore une année de terminée. Comme dit le proverbe : Nous savons ce que nous quittons, mais nous ne savons pas ce que nous retrouverons.

Alors à tous je souhaite que 2017, soit la meilleure année de votre vie.

Pour Tous

En premier une Bonne Santé, sans elle nous ne pouvons pas grand chose.

Beaucoup d'Amour autour de vous, et pour vous, sans l'amour nous ne sommes rien.

du courage, car il va en falloir !

Mais gardez toujours l'espoir des jours meilleurs.

Alors :

Posté par manouedith à 08:57 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23 décembre 2016

Joyeux Noël 2016

Pour tous mes fidèles qui me suivez depuis 10 ans !

Je vous souhaite de Joyeuses fêtes de Noël

Pour ceux qui sont seuls ce jour là, je connais cette solitude et je pense à vous.

Pour ceux et celles qui ont perdu un être cher ou un compagnon de tous les jours; j'ai une pensée particulière, car le 17 décembre, elle nous a quitté.

11

Pour ceux qui sont malade, gardez l'espoir.

Enfin pour tous, je pense à vous.

 

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :


11 décembre 2016

Décembre magique, avec ses fêtes du froid

Toujours liés à la religion, que l’on veuille ou non et aux traditions du monde. L’attente de Noël se transforme en une vaste célébration de la lumière et de la fécondité. Les jours sombres se remplissent de chants et de grelots, de défilés de rue, sans oublier tous les marchés de Noël qui se développent de plus en plus dans nos villes et villages ; malheureusement souvent ils sont associés au commerce, mais néanmoins essaient de retracer l’ambiance de ceux d’Alsace, les plus beaux.

Résultat d’images pour Noël Si comme je vous l’ai dit la semaine dernière, l’attente de Noël débute avec le 1er dimanche de l’Avent, 4 semaines avant la célébration du jour particulier de la naissance de Jésus. En réalité la période de l’Avent commence à la Saint André à quatre jours près. Le dimanche le plus près de cette date est le premier dimanche de l’Avent. Tout le mois de décembre est jalonné de fêtes fort sympathiques que l’on soit croyants ou non.

Résultat d’images pour la saint andré

 Les premiers à donner le départ, ce sont nos cousins américains avec Hallowen. Les allemands suivent de près avec la St. Martin le 11 novembre. Autrefois et même encore maintenant dans certaine région en France ainsi que dans l’Europe du Nord, s’ouvre ce jour là, les dernières grandes foires de l’année. Le commerce des cochonnailles, des oies, des canards gras. C’est justement à la Saint Martin que l’on tue le cochon. On vient aussi de tirer le vin nouveau des dernières vendanges et l’on goûte à la bière de Noël spécialement brassée à cette occasion. Faire Saint Martin, signifie toujours faire bonne chère, c’est aussi pour les chrétiens, le jour ou commence le petit carême de Noël.

Résultat d’images pour saint martin

J’ai relevé, certaines coutumes très anciennes qui se pratiquaient dans le Nord et le Pas de Calais. Les enfants défilaient dans les rues en brandissant des lanternes réalisées dans des légumes creusés en particulier dans les betteraves, on appelait cette fête « les guénels » elle célébrait aussi la fin des travaux agricoles. Les petits allemands et les petits autrichiens et même les hollandais la nuit du 11 novembre passaient dans les maisons pour apporter des petits pains briochés aux enfants sages et des crottes d’ânes aux paresseux. Existent-elles toujours ces coutumes ?

Résultat d’images pour les guénels 

Le 4 décembre, c’est la Sainte Barbe, elle a vécu au IIIème siècle, la légende raconte, qu’un jour son père furieux de sa conversion, la fit enfermer dans une tour, il la traîna devant les tribunaux et la fit décapiter. En signe de vengeance céleste la foudre tomba sur lui. Depuis le moyen age on attribue à Sainte Barbe le pouvoir de protéger  de la mort violente. Selon une ancienne tradition germanique le jour de la Sainte Barbe, on coupe une branche de cerisier pour la mettre dans un vase ; si les bourgeons éclosent le soir de Noël, on peut y voir un présage de fécondité et de chance en Amour pour les jeunes filles. C’est donc le jour de la Sainte Barbe qu’en Provence, on met du blé ou des lentilles à germer dans une coupelle et que l’on dispose devant la crèche pour le même résultat que la branche de cerisier du temps passé, mais là ce sera  présage de bonne récolte pour l’année à venir.

Résultat d’images pour sainte barbe

 Le 6 décembre, c’est une fête que beaucoup connaissent : La Saint Nicolas ». Pour les gens du Nord et de l’Est de la France c’est l’équivalent masculin de la Sainte Catherine. Ce jour là, on envoie une belle carte aux jeunes hommes que nous connaissons.  Comme la plus part des fêtes de ce mois de décembre, celle-ci est honorée aussi dans tout le Nord de l’Europe. Coutumes et traditions sont précieuses encore dans certains départements. La Lorraine par exemple ne manquerait pour rien au monde,  la visite de Saint Nicolas dans ses écoles maternelles. La légende raconte que St. Nicolas a vécu en Asie Mineure au IVème siècle, Nicolas est généreux et aime faire le bien. Un jour, il apprend qu’un pauvre marchand n’a pas de quoi marier ses 3 filles. La nuit, il  grimpe sur leur toit et lance 3 sacs d’or par la cheminée. Si on le fête le 6 décembre, c’est parce que c’est le jour supposé de sa mort en l’an 343. C’est un de nos saints très populaires. Alors, petits enfants d’ici et d’ailleurs, dans la nuit du 5 ou 6 décembre, n’oubliez pas d’aligner vos chaussures devant la porte, déposez une assiette avec une carotte, des amandes et des noisettes pour son âne et vous pouvez également laisser un verre de vin ou de lait pour réconforter le grand Saint.

Résultat d’images pour saint nicolas

 Ce soir là, les enfants ont intérêt à aller se coucher sans broncher s’ils ne veulent pas recevoir la visite du père fouettard !  Toujours dans le Nord de notre pays, une coutume veut aussi que les garçons organisent d’immenses farandoles et bombardent les filles de farine à la sortie de l’école, car se blanchir porte chance toute l’année. Je suppose que beaucoup de ces coutumes n’ont plus lieu maintenant, le monde a changé et les enfants sont occupés autrement avant les fêtes. Mais c’est toujours plaisant de connaître comment vivaient nos ancêtres.

Résultat d’images pour le père fouettard 

 Et nous continuons dans les joyeuses fêtes du mois. Encore une liée à la religion puisque le 8 décembre nous honorons la Vierge Marie avec la fête de l’Immaculée Conception. C’est à Lyon que ce jour là, elle est la plus vénérée ; un vrai jour de fête, tout brille, tout scintille et chaque année encore plus, avec tous les moyens mis à notre disposition  de notre époque. Pour les non croyants nous l’appelons : la fête des lumières. Mais souvenez-vous qu’elle a été décidé il y a très longtemps pour remercier la Vierge d’avoir préservé la ville pendant une épidémie très importante, c’est aussi pour la remercier que la superbe basilique de Fourvière a été construite. Ce jour là, tous les habitants de Lyon habillent de lumière leur fenêtre, en disposant des petits lumignons sur les rebords et partagent une grande procession aux flambeaux. Moi aussi, habitant la région, j’illumine mes fenêtres et notre comité des fêtes organisent un grand feu d’artifice au centre du village pour célébrer à leur façon ce 8 décembre.

 

 

Je terminerai cette ronde des fêtes qui nous fait attendre le 25 décembre par la Sainte Lucie le 13 décembre ; c’est en Suède et en Norvège et dans tous les pays proche du pôle Nord qu’elle est fêtée le plus. C’est un moyen d’illuminer les jours, puisque le jour ne dure que 4 heures à cette époque. Et un moyen également de réchauffer l’ambiance des hivers rigoureux qu’ils subissent. Dans toute les maisons, on célèbre cette Sainte au joli prénom, on réuni famille et amis autour d’un bon feu, en dégustant des petits gâteaux en forme d’étoile et l’on écoute encore et encore l’histoire de cette Sainte, dont le nom signifie « lumière » en latin.

Résultat d’images pour 13 décembre sainte lucie 

 

Sainte Lucie, est originaire de Syracuse. Elle aussi à vécu au IVème siècle en Sicile : c’est l’une des premières chrétiennes. A cette époque, les croyants sont souvent cruellement maltraités. Ils se cachent pour prier. Ils se réunissent dans les grottes et Lucie, en secret, leur apporte de la nourriture pendant la nuit. Sur la tête elle a  une couronne de bougies allumées pour avoir les mains libres pour transporter mets et boissons et peut ainsi éclairer le chemin qui la conduit à eux. La légende raconte que la beauté de ses yeux, séduisit un jeune païen qui tomba amoureux d’elle, mais que Lucie repoussa. De rage l’amoureux éconduit, la fit arrêter par les hommes de l’empereur  de Rome et la martyrisèrent. Elle aurait continué à parler de sa foi devant eux malgré les coups qui lui donnèrent. Pour la punir ses bourreaux lui arrachèrent ses yeux avant de la tuer. A toutes les époques les hommes sont ignobles. C’est également pour cela que l’on représente souvent la Sainte portant un plateau avec ses yeux dedans.

Résultat d’images pour sainte lucie 

C’est donc ainsi que je terminerai mon billet, en espérant qu’il vous aura plu ; et que peut être, vous aurez appris quelque chose et que maintenant vous ne verrez plus dans toutes ces fêtes que le côté festif. On n’a pas besoin d’être croyants pour respecter les coutumes et les traditions d’un pays.

nous devons pas avoir honte de nos coutumes et de nos traditions et arrêter de faire tout une histoire pour les crèches qui seraient dans des endroits où certains ne voudraient pas.. il y a vraiment d'autres chat à fouetter.

 

A Bientôt

 

mes sources : "Vingt siècles de traditions pour vivre la plus belle fête de l'année " Edition Fleurus"

Posté par manouedith à 09:48 - Commentaires [13] - Permalien [#]

09 décembre 2016

Préparation de Noël

Que l’on soit chrétien ou non, il y a des fêtes qui depuis longtemps sont marquées par la religion et qui depuis des siècles sont dans les traditions. Que l’on veuille ou non, elles nous guident. Le mois de décembre, est l’un de ceux là. Les festivités débutent avec la période de l’Avent. Elles se symbolisent par une couronne sur laquelle on met quatre bougies que l’on allume une par une, durant les quatre dimanches avant Noël. Pour garnir cette couronne, on met des branches de sapin, du houx, des pommes de pin et autres.. Pour représenter un hymne à la nature vivante, alors que dehors la vie semble morte.

IMG_3112

 Maintenant, on voit partout  des symboliques diverses avec les quatre bougies et qui sont loin de la couronne. Pourtant, la tradition veut qu’elle soit ronde car elle évoque le cycle de l’année, quand le soleil éclaire de moins en moins nos journées, les couronnes annoncent son retour. Par exemple, nos ancêtres du Nord de l’Europe qui craignaient de voir le soleil disparaître pour toujours habillaient leurs logis au cœur de l’hiver, de couronnes composées de feuillages verts. Plus récemment, un pasteur allemand décida, pour marquer les vingt- quatre jours de l’attente de Noël, d’allumer chaque soir une bougie disposée sur une roue. La roue fut remplacée par du sapin, et les vingt quatre bougies furent réduite à quatre et elles marquent les quatre dimanches qui précèdent Noël.  

 0a1

Dans le même esprit, toujours pour patienter : le calendrier de l’Avent venu aussi d’Allemagne est devenu une tradition ; elle est née de l’imagination d’un père de famille, voulant canaliser l’impatience de ses enfants. Lui, découpa des images pieuses et chaque matin, en remettait une à ses enfants. Maintenant, de nombreux calendriers de l’Avent sont vendus dans le commerce avec une case à ouvrir chaque jour pour découvrir une friandise. Mais il y a aussi l’ingéniosité de certaines mamys qui dès le mois de novembre confectionnent leur calendrier et déposent dans chaque case des petites surprises.

 Résultat d’images pour calendrier de l avent fait maison

Il n’y a pas encore très longtemps, j’installais mon sapin, seulement quelques jours avant Noël. Maintenant, depuis une quinzaine d’années je succombe à la magie de Noël dès le début du mois de décembre et, j’adore décorer toute la maison afin d’en profiter beaucoup plus longtemps, surtout, quand un ou plusieurs repas de famille sont programmés chez nous. Cette année, j’ai sorti le grand jeu, nous réveillonnerons en amoureux. Mais le 25, deux de mes filles et leur famille seront là. Comme il y aura un jeune enfant, mes pères Noël sont de sortie. A chaque fois, je suis ravie de voir les yeux émerveillés des petits, dès leur entrée dans le vestibule. Ils vont d’une décoration à l’autre et sont tellement admiratifs. Les plus grands sont moins expansifs.

 

64

 Le second grand repas aura lieu le 28 décembre, il représentera une province française pour faire honneur à deux de nos invités asiatiques. Pour Ha, notre petite vietnamienne, ce sera son second Noël chez nous, mais pour la petite amie japonaise de mon petit fils Martin ce sera une première. Martin, est installé au pays du chrysanthème depuis un peu plus d’un an et nous ne connaissons pas encore sa fiancée. Deux autres de mes filles accompagneront nos petites asiatiques. La seule qui manquera à l’appel ce jour là, sera notre Guadeloupéene.

 

0a11

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , ,

02 décembre 2016

Aidez à l'école ses petits enfants

 

Je vois sur vos blogs, la joie que vous avez encore de profiter de vos petits enfants. A tous, je dis : profitez-en au maximum. Car, quand ils arrivent à l’âge du collège, ils ont beaucoup moins besoin de vous. Ils commencent à rester seuls. Petit à petit, nos adorables bambins d’hier, s’éloignent doucement. Alors par exemple, les préparations de Noël, les coutumes, les traditions ne les intéressent plus autant. Vous semblez ne plus rien à avoir à leur apprendre.

Résultat d’images pour le collégien

 Cette année, j’ai le droit à un sursis. Je vais pouvoir parler de nos traditions et raconter l’histoire des saints qui jalonnent notre mois de décembre. Adeline est là ! Elle aussi pour plus très longtemps, le collège pointe son nez ; déjà, elle préfère souvent rentrer chez elle après l’école, même si elle est seule. Sauf hier soir, ou elle avait un devoir à faire : Raconter une histoire du temps passé dans le Bugey. Mettre en forme un récit en vue de réunir plusieurs histoires et en faire un petit livre.

IMG_2947

Ah oui ! Manou, va pouvoir t’aider ma jolie. Sauf qu’elle n’est pas du Bugey et qu’elle n’a pas d’histoires croustillantes à raconter. D’un seul coup, j’ai réalisé que ça y est, aux yeux de mes petits enfants, je fais partie des « grands-mères » qui ont vécues « dans le temps jadis ».

Résultat d’images pour grand-mère qui raconte 

 Bon, nous allons nous y mettre. J’ai creusé ma mémoire qui n’est pas excellente et j’ai cherché dans tout ce que j’ai lu sur notre nouvelle région. Dix ans, que nous sommes ici. Je me suis confectionnée une petite bibliothèque régionale, alors comme disent les jeunes : cela peut se faire ! »

Résultat d’images pour livre sur le bugey 

Petite Adeline me dit : « Mais pourquoi, tu ne regardes pas sur Internet, c’est fait pour ça et l’on trouve tout. Oups ! Quelle belle idée toute faite vue par nos petits enfants du XXIème siècle. Avec cet outil magique à leurs yeux, il ne suffit que copier et coller. Sauf que contrairement à ce qu’ils pensent tout ne s’y trouve pas. Il est encore conseillé de faire des recherches personnelles et d’essayer de réunir des atouts plus personnels.

 

Ce n’est pas ma conception de la recherche. Alors, je vais lui raconter l’histoire du petit tramway du Valromey qui, de 1896 à 1933 desservait  nos villages entre Virieu le Grand et Ruffieu, il reliait la plaine à la moyenne montagne. Je l’ai aidé aussi à raconter avec des mots d’enfants. Elle a été effarée quand elle s’est aperçue que mon récit faisait une page 21x27, qu’elle allait être obligée de mettre en forme pour rendre à son Maître. Pour elle, trois lignes auraient suffit. Il faut dire que ma petite Adeline n’aime pas trop l’école et encore moins lire. Alors, lui demander un travail pareil, c’était vraiment un exercice au-dessus de ses habitudes.

 

artemare3

 

Nous y avons passé la soirée et nous y sommes arrivés. Quand elle a eu terminé, je lui ai demandé de fermer son cahier et de me raconter l’histoire comme elle l’avait comprise, puisqu’elle était censée la raconter à haute voie dans la classe. Je voulais m’assurer qu’elle avait tout compris surtout quand j’avais insisté sur les distances et les temps mis à cette époque pour relier un point à un autre, alors que maintenant par la route nous ne mettons qu’environ vingt minutes.

 

Artemare le train

Voici ce petit train passant devant la maison.

J’espère, que l’exercice qui a meublé plusieurs heures de notre soirée, sera considérée comme « une histoire d’avant ». J’ai insisté pour qu’elle n’oublie pas de dire, que nous n’étions pas de la région ; mais que s’il voulait que sa grand-mère lui raconte des histoires et des anecdotes, elle se ferait un plaisir de lui raconter celles qu’elle avait vécues en Picardie pendant son enfance.

 Avrechy Un mariage villageois vers 1900

 

Ouf ! Novembre est terminé. Place aux préparations de Noël et aux histoires anciennes sur le sujet, ainsi que les coutumes des différentes régions françaises. Là aussi, je possède plusieurs livres  à cet effet. Je vais me faire une joie de transmettre à Adeline ce que je sais.   

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 novembre 2016

Vilain mois de novembre.

 

Le mois de novembre s’en va ! Je ne le regretterai pas, car c’est un mois que je n’aime pas du tout. Tout d’abord parce qu’il nous enlève 1 heure de clarté et que bien vite après le déjeuner, le jour baisse et la nuit est vite arrivée. Souvent il pleut, il vente et tout est gris. La pluie amène de nouvelles catastrophes.  Le vent dépouille les arbres et les feuilles, recouvrent le sol, chez nous il faut régulièrement balayer et ramasser, sinon on risque de glisser. Noël est encore loin et la vie semble encore plus triste.

1

Alors, pour égayer notre journée, un après-midi de la semaine dernière, nous sommes allés découvrir l’espace Noël du Jardin des Plantes dans la grande ville « Chambéry » 45 kilomètres pour essayer d’avoir un peu de lumière, de gaîté et d’ambiance. Au centre ville, les chalets commencent à ouvrir, ils s’installent doucement. Malheureusement, de plus en plus de magasins ferment dans cet espace historique si charmant l’été à la saison touristique. Mais là, j’avoue : que c’est drôlement triste. Tout comme notre ville proche « Belley » la rue piétonne se désertifie de plus en plus, là aussi beaucoup de rideaux sont tirés en attendant des repreneurs, vraiment on ne s’y bouscule pas.

 

001

 

Nous avons donc terminé notre balade par le Jardin des Plantes. Là aussi, déception. « le royaume du made-in-china ». L’agencement est fait pour tout acheter, même le gros Père Noël qui ressort tous les ans et est installé à chaque fois différemment, cette année du haut de son perchoir il brandit son prix 650 euros.  Tout comme les deux grandes crèches à 1.990 euros, pour ce prix là,  je pense que nous pouvons espérer l’enfant Jésus, ses parents et les Rois mages. Moi je préfère les crèches provençales faites de santons et de vieux villages. Mais celles-ci, sont plutôt pour des vitrines ou des espaces commerciaux, ah ! Oui mais, j’oubliais, la mode est aux décrets d’interdiction dans certains lieux publics, au gommage de nos traditions au profit de cette sacro sainte laïcité ! Pauvre France, où allons-nous ?

 6

000

Les mises en scène d’une année sur l’autre  changent, il y a des thèmes qui sont plus sympathiques que d’autres. Les animations des peluches sont malgré tout sympa, pour les enfants. Cette année, je me demande si cela a été judicieux de mettre la tente dans l’espace plantes, car les lumières ne brillent pas autant, pas rapport aux rayons voisins ;  pas encore d’ambiance, la musique semble être en sourdine. Il faudra revenir en plein mois de décembre pour voir si l’ambiance s’y trouve ? Non, j’avoue la balade de cette semaine ne m’a pas mis de baume au cœur.

9

12

Novembre est aussi le mois, ou je finalise mon album de photos annuel. Et là, j’avoue, je me régale. Depuis quelques années je privilégie « Albelli », car c’est le seul vendeur de livres photos (mais aussi le plus cher) qui propose avec supplément une qualité de photos exemplaire. Et propose également des idées de création en grand nombre, de quoi se lacher. Choisir mes plus jolies photos et les sublimer reste pour moi un jeu, une passion et je choisis évidemment le format XL, qui renferme tout ce que nous avons fait dans l’année et toutes les personnes qui sont passées par chez nous, je veux aussi  que cet album ait du caractère et donne l’envie de l’ouvrir facilement ; celui de l’année précédente est souvent sur la table du salon. Tous nos invités le regarde et sont heureux de s’y retrouver quand ils sont venus nous rendre visite. J’aimerai tellement qu’après nous, ils soient distribués en souvenir à nos petits enfants et que les miens se souviennent de mon amour pour la photographie tout au long de ma vie. Jusqu’à présent il y en a une trentaine, dont 9 XL.

000002

000003

 A la maison, je suis allée faire un tour au grenier, pour faire l’inventaire des boules et sujets de Noël et j’ai commencé ma couronne de l’Avent. Comme l’année dernière, nous avons passé les fêtes de fin d’année à Pralognan, beaucoup s’y trouve, donc un voyage rapide s’impose la semaine prochaine.

 00001

 Non vraiment Novembre peut s’en aller. Et en plus pour couronner le tout, cet over dose de politique depuis cet été, qui se prolongera sans aucun arrêt jusque et après les élections, vraiment trop c’est trop. Il faudrait avoir la volonté de fermer la télé et le poste et ne les ouvrir qu’après un choix d’émission, mais quand on est en couple, bien souvent il faut subir, les hommes aiment ce genre d’émissions, j’avoue que parfois petit mari s’isole et regarde sur sa tablette avec des écouteurs, mais il a un besoin des médias, pas moi. Néanmoins, merci pour sa délicatesse.  Alors ouvrons nos portes au mois de décembre  et plongeons nous,  dans les traditions, ça j’adore.

Je vous invite à feuilleter mon livre annuel 2016

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 novembre 2016

Lettres à Anne...

Des explications s’imposent, car il est trop facile de juger des faits ou des idées. En postant mon billet la semaine dernière, je me doutais que les réactions seraient celles qu’elles ont été. François Mitterrand, on l’aimait ou on le détestait. OK, l’homme politique était controversé : (sournois et manipulateur). Mais tous les autres politiques depuis, ont été plus ou moins pareil. 

Afficher l'image d'origine 

 En ce qui concerne l’homme tout court. OK parce qu’il était un homme public, ses frasques étaient connues et encore s’il avait vécu en ce moment, cela aurait été  pire, car il n’aurait pas pu museler les médias. Mais l’homme, était aussi un humain, avec un cœur et des sentiments. Pour moi, c’est uniquement cette facette qui m’intéresse ; même si c’est celle d’un homme qui trompait son épouse. Oui c’est moche, cela n’est pas bien aux yeux de tous, mais combien d’hommes ou de femmes l’ont faits et le feront encore ?   Une fois les volets fermés nous ne savons pas ce qu’il se passe dans un couple et quels sont leurs accords. Tromper l’autre, c’est une chose, mais le faire souffrir consciemment c’est autre chose.

 Afficher l'image d'origine

A mon âge, je peux me permettre de vous dire, vous qui croyez n’avoir jamais été trompé, souvent vous rêvez. Personne ne peut être certain que cela ne lui a jamais arrivé. Alors, les indignations que l’on peut porter quand nous pensons ne pas être concernés, sont inutiles. A la lecture de vos commentaires, j’ai fait des recherches sur Internet, pour mieux comprendre l’interrogation de tous et je vais éclairer vos lanternes. En cherchant bien, j’ai trouvé le seul interview qu’Anne Pingeot a donné à la presse à la sortie de son livre. Voici ce que j’en ai tiré, loin de moi l’idée de la juger ou de la critiquer. Mais je peux la comprendre.

Afficher l'image d'origine

1) le coup de foudre d’une gamine, bien sagement installée dans une famille bourgeoise du XXème siècle. Un bel homme de 40 ans, cultivé, ayant un passé peu ordinaire, ce sont tous les ingrédients pour faire rêver une jeune fille des années juste avant 1960. J’ai le même âge et je me souviens de mes 14 ans. Moi aussi, j’ai fait des choix contestables. Croyez-moi à cette époque cela n’avait rien d’exceptionnel.

 Résultat de recherche d'images pour "coup de foudre amoureux"

2) Anne, s’interroge encore, sur le bienfait de laisser publier ces lettres ? Elle s’est laissée convaincre par Jean Noël Jeanneney et avoue que cela a été une épreuve et une façon assez étonnante de revivre toute sa vie. Là aussi, je la comprends. Quand je me souviens de mes jeunes années, que je les commente, ou quand je sélectionne des photos pour les partager avec vous, à chaque fois je revis les moments.

Afficher l'image d'origine 

3) Après avoir longtemps hésitée, elle avoue aussi qu’elle tenait à ce que ces lettres soient publiées de son vivant (une façon de contrôler l’exactitude des faits retranscrits). Elle dit : j’ai 73 ans, je mets en ordre (à cet âge, moi aussi j’aime mettre en ordre). Elle est à peu près certaine, et moi aussi je le suis, qu’après sa mort, elles auraient été publiées. Mais comment ? Alors que là, elle avait le moyen de guider ces écrits. C’est un argument qui se tient.

Afficher l'image d'origine 

4) Ah ! Le côté « argent » auquel tout le monde pense qui soulève tant de critiques et  devient tout de suite vénal. Elle y a pensé et précise que le contrat qu’elle a passé avec Gallimard autorisant cette publication a été fait d’un commun accord avec les fils de François Mitterrand et sa fille Mazarine et qu’ils se partageront tous les trois les droits. Alors, en y réfléchissant bien, pourquoi pas ? Puisque de toutes les façons sans son œil vigilant de son vivant, ces lettres auraient quand même été publiées un jour ou l’autre, au nom du patrimoine culturel et historique français. L’historien membre de l’Institut François Mitterrand, trouve que la publication de cette correspondance intime ainsi que celle du « Journal pour Anne » s’imposaient car elle apporte une meilleure compréhension d’un des personnages majeurs  (que l’on veuille ou non) de notre histoire nationale du XXème siècle. Contrairement à ce que dit un des commentaires sur le billet précédent « je n’ai pas envie de lire ces lettres, ça ne représente finalement que les cinq premières années, après…. » Voici un jugement sans avoir lu le livre. Non, ce livre représente 33 ans  d’une vie et pas simplement 5 ans.

 Afficher l'image d'origine

Maintenant, j’avoue beaucoup mieux comprendre et une fois de plus, je note qu’il faut faire attention aux idées toutes faites, que chacun de nous peut avoir. Je n’ai pas encore terminé, loin de là, car ce livre, ne se lit pas de la même façon qu’un roman. Il faut parfois, relire des passages pour mieux les comprendre, car un monologue continuel sans réponse de l’intéressée ce n’est pas si simple que ça. Mais contrairement à ce que l’on peut penser : Rien n’est impudique dans ces lignes.

IMG_3135

Le feuilleter en librairie, ne vous dira rien, car c’est un ensemble, qui ne peut se comprendre qu’au fil des pages. Pour d’autres le personnage est antipathique, ce qui ne donne pas l’envie de le lire, là aussi je peux comprendre, car pour moi le personnage m’a toujours été désagréable. Mais justement, j’ai voulu dépasser cela, car dans tous les êtres humains il y a du bon comme du mauvais. Ma curiosité l’a emportée et le côté historique m‘a fasciné.

Afficher l'image d'origine

Non, il n’y a pas d’impudeur de la part de Anne. Ce ne sont pas  des lettres d’amour comme nous pouvons les imaginer, ce sont des lettres qui mêlent la vie quotidienne avec des sentiments profonds. Elles ne retirent rien aux trésors qu’il faut garder au fond de nous. C’est simplement le choix d’une femme aimante et consciente d’avoir aimé  un grand homme. Dans tout êtres humains il y a des phases cachées qui atténuent le plus mauvais de la personne.

Afficher l'image d'origine 

C’est vrai, que l’on pouvait être choqué à la parution de ce livre. Mais c’est facile de l’être, quand on ne connaît pas le fin mot de l’histoire. Oui, cette histoire est belle et elle mérite le respect, même si le choix des uns  n’est pas approuvé par les autres. Je vais donc prendre le temps de lire ce pavé de littérature et avec son acolyte : Le Journal pour Anne, qui sont à eux deux des documents les plus extraordinaires que l’on puisse lire, d’une importance historique majeure. Jamais on a pu connaître aussi intimement l’esprit d’un Président et croyez moi, un livre bien écrit cela fait du bien tout comme cette cour amoureuse d’un autre temps.

Posté par manouedith à 19:20 - Commentaires [18] - Permalien [#]