Manouedith et ses passions

21 avril 2021

Confinement agréable, entre autre découverte de St. Martin de Bavel.

Les semaines et les jours naissent et disparaissent à une telle vitesse, que nous ne les voyons pas passer.

Ce qui est le plus difficile à vivre, c'est le manque de visibilité pour faire des projets.

3

Avril a débuté par les fêtes de Pâques. Tout aussi tristes que celles de Noël dernier. Ce n'est pas pour cela qu'il ne fallait pas faire comme si !

16

cette année, elles sont tôt et il fait encore bien frais. L'année dernière, nous déjeunions dehors avec chapeau de soleil. Ceci dit, cette année, nous n'aurions pas pu être dehors le 14, il faisait encore plus froid. 

15

 

Alors que faisions-nous ? Pas de problème nous trouvons toujours une occupation. Celle d'écrire me prend beaucoup de temps. Tout autant que celle de marcher. Ah ! marcher, il fut un temps ou je le faisais simplement sans vraiment de but précis. Maintenant, je suis plus flemmarde. je dirai même parfois paresseuse et pourtant se bouger est indispensable. Il a fallu que mon médecin insiste pour m'éviter des médicaments en période de pré diabète. Une hygiène de vie supplémentaire s'est imposée.

4

j'ai acheté un pédomètre pour calculer mes pas dans une journée. Ce qui m'incite un peu plus à marcher, car chaque jour je me félicite des performances atteintes et petit à petit je reprends goût pour la marche. Nous avons la chance d'avoir des centaines de chemins autour de chez nous. Chaque jour, nos balades peuvent être différentes. Toujours muni de mon appareil photos, j'essaie de capter les instants et les paysages que je trouve beaux.  Parfois, le résultat n'est pas celui que j'attends.

17

19

En mars, nous avons assisté à l'éclosion des fleurs au sol mais aussi dans les arbres. La nature se réveille, c'est le renouveau partout. Nous sommes allés à la cueillette de l'ail des ours, pour la confection des soupes du soir, il y a eu ensuite, les orties et maintenant ce sont les bouquets de fleurs d'ail des ours. Notre seul but : embellir nos journées.

5

 Nous sommes dans cette région depuis 14 ans et nous découvrons encore de nouvelles balades. De nouveaux villages. Et surtout une nouvelle façon de vivre les jours qui passent. Les seuls jours ou nous ne sortons pas ce sont les jours de pluie. Nous attendions avec impatience que le beau temps revienne et que la neige fonde sur les hauteurs, car si c'est le printemps dans la vallée, dès que nous montons à quelques kilomètres de notre village, la neige est encore présente. Notre baromètre, c'est le Grand Colombier, il culmine à 1525 m. Traditionnellement nous allons cueillir les jonquilles au col de la Biche à 1250 m.

 

25

 

32

Pour y monter, il faut le feu vert des ponts et chaussées, car l'hiver ces routes de moyennes montagnes allant vers les cols sont fermées. En principe elles ouvrent vers la mi avril. Je vous assure, il ne faut pas déroger, une année nous n'avions pas obéi et nous nous sommes retrouvés en mauvaise posture avec la voiture car sous des sous bois il y avait encore des plaques de verglas dangereuses et pour faire demi tour, cela n'a pas été facile. Plus jamais nous n'avons recommencé. Même sur les routes dégagées, partout il reste des névés.

40

En revanche cette année, en montant nous nous sommes retrouvés nez à nez avec un camion de grumier qui redescendait et là, il n'y a pas photo, il faut nous garer et comme la route est très étroite, les bas côté pierreux et minuscules, alors c'est la loi du plus fort ! on se débrouille comme on peut avec une sueur froide dans le dos et un gros ouf de soulagement quand il est passé. Merci petit mari.

1

2

Une fois dépassé le col, c'est avec plaisir que nous retrouvons la grange d'en bas : une ancienne grange d'alpage complètement tombée par terre, matérialisée par un tas de pierre ; mais de là, débute des chemins de randonnées dans tous les sens. Nous garderons de cet endroit un souvenir que je vous ai déjà raconté il y a plusieurs années, souvenez-vous, le jour où petit mari en chef scout, un été nous a perdu avec les enfants dans un torrent déséché ! Quand nous arrivons à cet endroit, je suis remplie d'émotion, nous sommes seuls dans la nature au milieu d'étendues jaune. Pourtant miracle de la nature, une huitaine de jours avant, tout était blanc et là, apparaissent de petites jonquilles aux queues encore très petites mais assez grandes pour en faire nos premiers bouquets. Le plus important pour nous, c'est de ne pas revenir les mains vides, un seul petit bouquet nous fait plaisir.

 

 0

 

Une fois notre rituel accompli. A nous l'aventure ! Ce jour là, direction l'ancienne chartreuse d'Arvières. Le chemin est un spacieux GR, dégagé, avec quelques fondrières que nous pouvons contourner.

5

6

27

30

Si vous saviez ce goût de bonheur simple qui nous envahi, nous sommes loin des soucis quotidiens, seuls dans la nature avec des paysages a couper le soufle accompagnés par le chant des oiseaux. De toute l'après midi, nous n'avons rencontré que 5 personnes et 2 chiens. Les vaches ne sont pas encore arrivées !

36

Pas besoin de masques, les distances sont très respectées. Par exemple celui-ci, seul au milieu d'une prairie au bout de mon objectif, nous n'avons même pas vu sa tête !

12

A la sortie d'un bois, surprise nous débouchons sur une clairière avec une grange au milieu de nulle part ! il y a  deux pronemeurs qui semblent tourner autour, comme nous le ferons après eux. A ce stade, nous ne savons pas encore, que nous allons découvrir un gîte d'étape plus que sommaire, mais bienveillant certainement pour les randonneurs fatigués voulant se mettre à l'abri et peu soucieux du confort et de la propreté. Puisque personne n'y habite.

19

21

22

 Nous sommes dans un vieux film des années 1940/1950, on peut s'imaginer par exemple, des maquisards pendant la dernière guerre, l'Ain étant  devenu, un endroit historique pour eux à cette époque. Ou alors une armée de scouts  en culottes courtes et écharpes rouges autour d'un feu de bois devant la maison. Notre imagination va bon train. Mais en attendant, cet endroit est un éden sur terre entouré seulement des hôtes des bois. Pour moi, ces moments sont toujours remplis d'émotion et j'aime savourer la sérénité   qu'ils dégagent, ainsi je peux ensuite les ranger dans ma case petits bonheurs du jour. Refermons la porte ne laissons rien et repartons sur le chemin mystérieux. 

15

16

Au loin notre Grand Colombier surveille, lui aussi son accès est ouvert, il va falloir y monter. Nous pourrions continuer encore et encore pour l'atteindre, mais mes performances ne sont pas encore à la hauteur !

27

Les jours se suivent mais ne se ressemblent pas. Le lendemain, la balade n'a plus rien à voir avec celle de la veille. Pour aller à Belley, la ville la plus proche de chez nous, nous passons sur le côté d'un village, sans jamais aller le découvrir, alors que la majestueuse église qui trône sur une motte castrale, nous fait de l'oeil à des kilomètres à la ronde. 

0

 

Le soir elle est même illuminée. Il va falloir que je me penche sur l'histoire de ce petit village : Saint Martin de Bavel, où trône une si grosse église précédé d'un mur de pierres levées, comme dans les vieux villages des alentours. Malheureusement, comme dans presque tous les villages, les églises succeptibles de vous en apprendre sur leurs origines sont fermées : merci à ceux qui y commettent des incivilités et qui obligent les petites communes à fermer leurs endroits publics.

17

18

 

Regardez bien, chaque pierre représente un animal.

00

Ce petit village n'est fait que de vieilles maisons cossues en grosses pierres dont certaines ont été mises en valeur par leur propriétaire, certainement amoureux des vieilles maisons de caractère.

7

8

 

6

L'attrait de ce village en plus de ses belles maisons typiques, c'est la balade bucolique de toute beauté au printemps où l'herbe est verte, pour  rejoindre le hameau de la commune "Le Truc". Entouré de montagnes dont certaines plus près ressemblent à des collines. Alors là, aussi loin du bruit, un vrai jardin posé au milieu des champs. Quelques vieux habitants papotent assis sur les murets face à leur maison. En un mot comme je dis toujours, les petits bonheurs du jour.

28

30

31

34

Que ce confinement parmi tant d'autres, nous fasse réaliser, qu'il n'est pas obligatoire d'aller faire des centaines ou des milliers de kilomètres pour découvrir des merveilles. Toutes les régions françaises ont leur charme, la seule chose c'est en premier de prendre la peine de connaître à fond la région dans laquelle nous vivons. Parfois, vous découvrirez de réelles pépites que vous ne soupçonniez pas.

1

36

39

43

Je terminerai ce billet en vous racontant un souvenir de mes jeunes années, du temps où j'avais encore 5 enfants à la maison et où l'argent du buget familial certaines années, n'avait pas été consacré aux vacances lointaines. 15 jours dans l'année, tout en restant chez nous, nous nous mettions en "mode vacances" consacré seulement aux vacances ; à l'époque j'habitais en Picardie, une très jolie région aussi. Nous partions chaque jour, sur les routes, à pied, à vélo ou en voiture et nous visitions tout ce qu'il y avait à voir. Chaque jour avait son thème. Je peux dire que nous connaissions tout de mon département de l'Oise et de ceux mitoyens. J'ai toujours été étonnée que ceux qui habitaient dans un endroit ne connaissaient même pas l'essentiel de leurs merveilles environnantes. Bientôt 15 ans après notre arrivée ici, nous en connaissons plus que mon aide ménagère et certains autochtones.  Quand j'ai changé de vie il y a 20 ans, j'ai été aussi surprise de constater que petit mari ne connaissait pas tout son département, mais en revanche il avait parcouru de nombreux départements français et ne manquait jamais les sports d'hiver. Alors inutile de vous dire, que je l'ai embarqué avec plaisir dans mes pérégrinations voyageuses : ici et ailleurs. Et c'est marrant, maintenant il adore.

000

Les jonquilles chez nous, c'est un rituel ancestal. Au même âge qu'Héloïse ici, j'allais déjà les cueillir avec ma grand-mère dans les collines de Saint Just en Chaussée. Chez nous on transmet !

 


30 mars 2021

Encore un anniversaire sans Toi.

 

CHRYSTEL éclaircit  dernière photo février 2002

 

Je ne saurai jamais, quelle femme aurait-elle été, le jour de ses 53 ans ?

 

Mais quand elle pousse son premier cri,

le 30 Mars 1968, vers midi

Le printemps est au rendez-vous, 

Le mois des giboulées se termine.

Pour nous, ce n'est pas un samedi comme les autres.

Chez nous, une seconde Princesse est arrivée ;

Pour Elle, pas de droit d'aînesse

Mais un bébé rieur, un bébé  Bonheur.

Autour du berceau,

un Père,  une Mère et une grande soeur.

pas de mauvaises fées.

Mais un nid douillet rempli d'Amour.

Elle est si belle,

que nous la prénomons : Chrystel.

53 ans plus tard,

Nous ne pouvons ni l'embrasser, ni la serrer sur notre coeur.

Mais, au plus profond de Nous, Elle est encore là.

 

Ton père et moi, nous ne t'avons jamais oubliée.

Tu es à tout jamais, notre bébé tellement désiré.

 

NOUS T'AIMERONS TOUTE NOTRE VIE.

 

 

Posté par manouedith à 10:01 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 mars 2021

INFORMATIONS

Petite mise au point au sujet des commentaires mis sur vos billets en ligne.

0062

 

Mon blog est ouvert depuis 2006. 

Quand les personnes  mettent un commentaire, si vous voulez gérer ces derniers pour qu'ils apparaissent sur le blog : METTRE OUI, dans gession des commentaires. SURTOUT SI VOTRE BLOG EST TRES ANCIEN. Sinon n'importe qui peut mettre un commentaire, si vous avez coché oui vous pourrez les valider.

19

Voici ce qu'il vient de m'arriver.

Hier, j'ai eu un commentaire sur un billet de 2014, qui avait répondu avec bienveillance à un autre commentaire ordurier (au-dessus du sien) . Alors que j'ai toujours demandé a être averti des commentaires qui arrivaient sur mon blog. Son commentaire m'est arrivé, alors qu'en 2020, une dizaine de commentaires orduriers  étaient apparus, mais bizarrement j'en avais pas été prévenu. Donc je ne le savais pas. Avec ce commentaire bienveillant d'hier, j'ai pu balayer mes ordures et les mettre à la poubelle.

22

C'est incroyable qu'il puisse y avoir des gens qui se cachent comme des laches devant un écran pour déverser leurs insanités. Alors si vous en voyez quand vous mettez un commentaire à un billet qui vous parle. (Entre parenthèse, les commentaires sympas,  font toujours plaisir). N'oubliez pas qu'un blog ouvert depuis de nombreuses années est toujours lu est touours accessible même si vous croyez que personne n'y vient. Très souvent j'ai des commentaires qui apparaissent des années après.

33

Il y a ceux qui vont régulièrement sur les blogs et ne laissent jamais de petits mots sympas. Il y a les fidèles qui s'arrêtent encore. 

Si vous n'avez pas de commentaires, cela ne veut rien dire.

12

Alors si vous ne voulez  pas laisser de trâces sur le Net, n'entrez jamais sur les réseaux sociaux ou autres. Si vous n'avez jamais eu d'activités sur le Net, vous n'apparaîtrez nul part. Or si par exemple une école dans laquelle vous êtes allés, met à votre insu  ses anciens élèves, surtout pour les grandes écoles qui mettent les annuaires des anciens élèves. Il ne reste plus qu'a tirer le fil, et on peut vous retrouver.

15

Habituée  par mes activités pour rechercher mes ancêtres, je suis très habile pour retrouver quelqu'un, si au moins une fois il est apparu sur un site. Donc, avec de la ténacité on y arrive toujours. Je ne dis pas que c'est simple mais c'est faisable.

17

Je m'amuse toujours quand certains s'indignent de paraître dans une base dans laquelle ils ne s'attendent pas, car il veut protéger sa vie personnelle, mais en revanche,  poste des photos qui peuvent être reprises par d'autres. Même protégés ces photos, si elles tombent sur un pro de l'informatique il arrivera toujours à la prendre.

4

L'intimité il y a belle lurette, qu'elle est bafouée puisque partout vous êtes fichés. Et on vous incite partout a faire la moindre activité par Internet.

ALORS SOIGNEZ VIGILANT et acceptez les déconvenues. C'est la règle du jeu.

59

IMG_0348

 

Posté par manouedith à 10:08 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23 février 2021

Les promenades de Février 2021 dans la nature

Ce mois-ci je suis allée voir le médecin, pour une visite renouvellement de médicaments, il m'a conseillé de marcher. Je suis trop sédentaire parait-il.

Marcher pour marcher ce n'est pas mon truc. Il me faut un but, un attrait. Trop d'éléments ne m'encouragent pas. Mal par ci, mal par là. Nous connaissons déjà tous les endroits intéressants de notre environnement. Une seule chose peut me motiver ; ma  passion pour la photo. Alors, suivons petit mari.

14

mon amoureux le 14 février au bord de l'étang des Alliettes

12

Tout a commencé le 4 février, les rivières débordent partout en France, il pleut beaucoup. Allons voir comment notre Séran se comporte !

36

37

 

La cascade au-dessus de notre village fait son show, le plus beau de l'hiver ; du haut de ses 60 mètres elle crache toute l'eau qui est tombée dans le Valromey ces jours-ci. Le Séran en bas, poursuit son chemin jusqu'au rhône. Heureusement que la municipalité précédente a veillé à élorgir son lit, sinon nous aurions pu avoir les pieds dans l'eau.

0 6 février coup de sirocco sur Artemare

2 jours plus tard, un coup de sirocco venant du Sahara, nous projette dans un autre monde. Toute la journée, les nuages remplis de poussière donnent une drôle d'atmosphère et une bizarre sensation d'autre monde.

9

26

32

Tous les étangs de la région son gelés, il fait froid, ce jour là le temps est gris et il fait frisquet.

4

10

deux à trois jours plus tard, le baromètre remonte pour atteindre le 21 février : 21 degrés. C'est quand même bizarre ces brusques changements.

21

23

Lors de nos balades, nous rencontrons de sympatiques compères. Ceux-là, semblent être à l'isolement. Quand on remarque la colonne vertébrale de ce pauvre Cadichon, on s'interroge sur le poids qu'il a supporté toute sa vie. Il a bien mérité un peu de repos en admirant : Le lit du Roi.

7

8

11

Reprenons de l'altitude, hier en allant cotoyer les prémices du printemps. Le 20 février, allons dire aurevoir à l'hiver, et pour cela montons à notre bien aimé Chapelle du Retord. Dans le début du mois, nous avions essayé, mais la route nous a fait rebrousser chemin.

17

IMG_2636

 

Le lendemain c'est dans la campagne du bas bugey que nous décidons d'emporter nos pas. Alors là, plus besoin de manteau. Le soleil m'oblige à porter mon chapeau.

36a

Retrouvons la campagne en éveil et marchons sur les trâces de Villeret et son magnifique film : Les enfants du Marais.

14

Sur le chemin, un endroit fort sympathique où la vie s'est endormie. Mais où les trâces laissées, laissent penser  aux joies de ces enfants qui ont du y venir avec leurs parents des étés entiers. La famille avait arrangé les lieux avec harmonie, un confort minimum, mais une qualité de vie pour créer à ces enfants des souvenirs indélébiles, ceux certainement d'une vie insouciante et heureuse. Plus grand monde y vient, mais cela reste un terrain privé rempli de bonheur. Respectons ce qu'il en reste.

7

11a

Poursuivons notre balade, les prochaines cabanes, sont maintenant celles du film, elles  appartiennent maintenant à une association de pêche. Mon Dieu, comme ces pêcheurs, aux beaux jours doivent être heureux dans cet endroit.

17

22a

24

25a

Continuons, même si le chemin devient plus étroit : la campagne est si belle.

5

15a

Encore plus loin, il paraît que l'été, des jeunes viennent s'y amuser, là il va falloir qu'ils attendent que le sol gorgé d'eau devienent plus praticable. Nous c'est un chevreuil que nous avons vu traverser l'étang, malheureusement la photo est flou, je n'ai pas eu de temps pour bien régler mon appareil  et le jeune homme,  n'est pas revenu dans l'autre sens. C'est ça la nature.

28

29

30

31 a

Alors qu'en pensez-vous, le Covid est loin, quand on sait penser à autre chose ;  nous avons la chance de pouvoir profiter de la vie. Je dirai toujours,  Après la pluie le beau temps revient inlassablement. Et nous n'avons pas constamment besoin d'être entouré de monde et de celui  de consommation à outrance. C'est le moment à tous de remettre les  pendules à l'heure. Les instants de bonheur sont précieux, Partout en France la nature est belle et accessible à tous.

39

32 a

Je vous invite tous à méditer !

Posté par manouedith à 10:44 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

30 janvier 2021

Janvier 2021, c'est déjà terminé !

Le mois de janvier se termine.

La  vilaine bête est toujours là.

Le 3ème confinement est en vue !

J'ai reçu mon premier vaccin.

Déjà 10 mois que nos vies sont entre parenthèse.

Mais la vie continue, pour nous,  comme pour tout le monde. Rien n'a beaucoup changé. C'est connu les retraités sont des privilégiés !

Nous ne voyons pratiquement personne.  Mes enfants et petits enfants me manquent. Deux petis garçons sont nés dans la famille, un petit Yonas et un Milo. Une troisième naissance en avril. J'ai toujours autant le moral, nous nous occupons comme d'habitude. Quand le temps le permet, nous allons nous balader loin du monde ; notre région est si belle. Je vais faire quelques photos, j'écris, le lis, je bouge mes bibelots, je change d'ambiance (ça c'est bon pour le moral). Je pense aux décorations futures, Pâques va bientôt montrer son nez. 

45

Chaque semaine, je vais chez mon fleuriste m'acheter un bouquet de fleurs d'hiver, ça aussi c'est bon pour le moral. Igor, va et vient, il est souvent dans la maison. Petit mari, a ses activités, lui non plus ne s'ennuie pas. On est bien au chaud dans notre nid.

41

Cette année, nous avons beaucoup de neige, nous avons voulu monter sur le Plateau du Retord, obligés de rebrousser chemin au Petit Abergement, la route devenait mauvaise, même avec nos pneux neige, nous n'avons pas osé. Jamais cela ne nous était arrivé depuis que nous sommes dans la région.

0 Hiver 2018 Plateau du Retord

Alors nous essayons d'aller plus près, il y a quelques point d'eau dans les environs qui font leur show. 

40

Comme si nous n'avions pas assez de soucis en ce moment. La nature se rebelle, elle nous montre, que certaine saisons peuvent être méchantes ; même dans des endroits qui ne font pas spécialement parler d'eux en temps normal. Il y a quelques jours, il gelait, le thermomètre ne montait pas au dessus de zéro, il neigeait en abondance et deux jours après la température  est remontée subitement de 10 degrés. Alors évidemment rien ne va plus. Pour aller à Pralognan, les routes sont souvent coupées, ça aussi du jamais vu aussi longtemps. La rivière de notre village : Le Séran se surveille comme le lait sur le feu. Heureusement que la précédente équipe municipale a fait faire de gros travaux d' élargissement du lit de la rivière, car au centre du village, c'est le confluent de plusieurs petites rivières qui viennent rejoindre la plus grosse pour aller gaiement se jeter dans le rhône quelques kilomètres plus loin.

43

 

En 14 ans ici, jamais je ne l'ai vu aussi grosse, notre Reine qui se jette depuis ses 60  mètres et  crache fièrement dans un bruit assourdissant toute  la neige rencontrée venant de plus haut.

 Quand nous sommes à ses pieds, le vacarme est tel qu'il me rappelle celui de la cascade de FLAM en Norvège, que j'ai eu le plaisir de voir lors d'un de mes voyages. On peu dire qu'elle gronde si fort, que les habitants du coin comme ceux du chateau à ses pieds ne doivent pas dormir allègrement.  

29

15

Notre village aux pieds du Valromey, reçoit tous les cours d'eau venant du plateau du Retord et se jettent . dans le Séran. Mais nous avons égalemen un ruisseau "l'Yon", qui jaillit de la falaise via la Source Saint Martin bordant le nord du bourg. Mais avant d'atteindre le Séran, il s'écoule en traversant et en divisant Artemare et marque ainsi l'ancienne frontière entre les villages d'Artemare et d'Yon, qui avant, formaient deux villages bien distincts  qui ont fusionné il y a plus d'un siècle et demi. Ce ruisseau pendant longemps alimentait une scierie et un moulin. Son eau est d'un débit et d'une tempérture remarquablement constants, il n'est jamais à sec même en pleine sécheresse et ne déborde jamais, même durant les orages les plus violents.

L EAU DANS ARTEMARE

 

J'aime les légendes et pour terminer je vais vous raconter celle de la Source Saint Martin.

Un jour Saint Martin, fatigué d'aller de village en village ; assoiffé et demandant de l'eau à un vieille dame, alors que l'eau se faisait très rare. Pour la remercier, il frappa le sol avec son bâton et fit sortir de la falaise de l'eau qui ne se tarit jamais. Le Saint donna aussi son nom au village voisin : St. Martin de Bavel.

 

Mes sources : Wikipédia d'après notre historienne Michèle Blanc

Photos : moi même

Posté par manouedith à 16:43 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


22 janvier 2021

Comment remonter le temps et les coutumes du moment

Cette année, l'hiver semble long, pénible et surtout angoissant.

Il faut donc se changer les idées, s'occuper et continuer à vivre. Pour cela, chez nous, nous avons trouvé la parade. Nous nous repassons les séries télévisées, chefs d'oeuvre des années 1970/1980. A cette époque l'ORTF n'avait que deux chaines.  Chaque année sur la 1 ou la 2, il y avait un feuilleton en plusieurs épisodes.  Ces feuilletons étaient toujours intéressants et certains même passionnants. Rien à voir avec les séries actuelles : dans l'ensemble des séries policières et rarement sans meutres, ou nous sommes inondés d'images violentes et de suspens (toujours les mêmes).

L'Homme du Picardie - L'intégrale : bande annonce du film, séances, streaming, sortie, avis

Alors, ches nous, cette année. Tout à commencer par un cadeau de Noël. qui nous a beaucoup plu. Mais nous avions l'impression que l'histoire arrivait comme un cheveu  sur la soupe. Nous étions en manque de connaissance de la série par elle même surtout sur les  différents personnages qui semblaient bien installés dans ce film.

J'ai voulu en savoir plus, j'ai interrogé la personne qui me l'avait offert et c'est là, qu'elle m'a dit : ce film a été tiré d'un célèbre feuilleton anglais : Downton Abbey. Je savais qu'il allait vous plaire. Ma belle fille, puisque c'est d'elle dont-il s'agit, me connaît bien ; nous sommes très proches toutes les deux. Ce qu'elle ne  se doutait pas, c'est que petit mari acrocherait autant que moi.

La semaine suivante, nous avions acheté l'intégrale, et nous allions pouvoir découvrir les 6 saisons qui nous garantirait, un nombre  d'environ  60 heures  de distraction. Ne dit-on pas de cette série, qu'elle a su conquérir le coeur de millions de fans à travers le monde ; grace à un savant mélange de splendeur et de romance. J'avoue que pour la splendeur nous avons été comblés par celle des décors naturels du Yorkshire. L'histoire parfaite entre une famille aristocrate anglaise "les Crawley" et leurs serviteurs dans une ambiance bon enfant, ce qui ne devait pas toujours être  le cas dans toutes  les grandes familles. L'histoire commence en 1912 et s'arrêtera dans les années 1930. Pendant tout ce temps, nous suivrons les évènements joyeux ou tristes que toute famille peut avoir de génération en génération.; les grandes familles ont aussi des déboires et des soucis. J'ai aimé particulièrement le coté évolutif de la société en général, ainsi que les efforts que faisaient les propriétaires de ces énormes bâtisses afin de sauver leur patrimoine. Chaque génération, fait le nécessaire, mais un jour ils ne le peuvent plus. 

La Dynastie Carey-Lewis Intégrale DVD - DVD Zone 2 - Achat & prix | fnac

Nous avons enchaîné sur cette seconde dynastie anglaise, qui n'était plus celle du monde aristocratique ; même si cette  famille vit dans un château des Cornouailles entre 1936 et les années 1950. Un autre monde, de jolis décors, une histoire sympa. Même réalisateur qu'un autre des  feuilletons  de l'époque "Orgueil et Préjugés".

J'avais gardé un agréable souvenir de cette série. Surtout  l'époque  après les années 1950 . La première partie ressemble beaucoup aux autres avant la guerre de 1914. Elle commence 100 ans plutôt, elle décrit comment un bourgeois, a su tirer son épingle du jeu en faisant le choix des affaires et en profitant de l'essor des nouvelles constructions du Baron Haussmann et du monde de la finance. Très attractif  de voir les rebellions de certains héritiers de ces grandes familles, qui souhaitent s'affranchir et vivre sans le carcan de ce qu'il se fait ou bien de ce qu'il ne se fait pas. On découvre une femme libre de ses choix, tout en ne reniant pas ses origines. Nicole Courcel est parfaite dans ce rôle. Un grande actrice que j'aimais bien.

Au Plaisir de DieuAu plaisir de Dieu L'intégrale de la série Coffret DVD

Hier, nous avons commencé  celle-ci. Je conseille de lire en premier  la partie "bonus" l'explication de cette série par Jean d'Ormesson. Il raconte pourquoi il a fait le roman et comment il en est arrivé au film et le choix des acteurs. Comme pour les autres sauf pour  Downton Abbey, les premiers épisodes sont un peu plan plan, car  la vie privilégiés de ces aristocrates ou de ces bourgeois elles se ressemblent beaucoup. Mais dès que certains d'entre eux commencent à s'émanciper cela devient plus intéressant. Dans cette série j'ai adoré l'arrivée du précepteur ainsi que le voyage initiatique de deux jeunes de la famille. Il nous reste encore deux disques à terminer.

Le Château des Oliviers L'intégrale de la série Coffret DVD - DVD Zone 2 - Achat & prix | fnac

Après nous enchainerons par une série plus récente puisqu'elle a été diffusée en 1993. A  l'époque, j'avais beaucoup aimé Brigitte Fossey et Jacques Perrin.

 

Nous ne sortons pas beaucoup. Aujourd'hui, je suis allée me faire vacciner pour le premier tour. A Belley tout était parfaitement organisé, 3/4 h après j'étais ressortie. Second tour 16 février. 

Sinon, nous lisons baucoup. Je continue d'écrire mes mémoires, j'attaque la seconde partie. Je suis contente, la professeure de Français qui me supervise, m'a dit que c'était une histoire qui méritait d'être écrite et que je m'en sortais très bien. Alors j'ai encore de nombreux châpitres à dévoiler, je vais m'y consacrer chaque matin 3 heures.

Jean-Claude toujours au chômage depuis le 11 mars, pas facile pour les intérimaires de retrouver un emploi en ce moment. Après 18 mois dans la même société, il galère un peu. Il est revenu dans notre village a retrouvé un studio meublé à côté de chez nous, il a entreposé ses meubles dans le garage et la bonne nouvelle. Après plusieurs mois où il a revu ses enfants dans un endroit neutre pour les réabituer il les reçoit chez lui

 

un dimanche par mois. Dimanche prochain ce sera les 10 ans de son aîné et nous lui préparons un anniversaire surprise. Je suis vraiment contente que tout soit redevenu presque normal ; mais je peux dire que je me suis acharnée avec l'avocat pour qu'il retrouve tous ses droits. Souvent si je n'avais pas été là, il y avait de quoi baisser les bras. Mais moi je ne les baisse jamais.

 

06 janvier 2021

Epiphanie clôture la période des fêtes.

Depuis toujours, chez nous le 6 janvier, sonne les festivités de la fin de l'année, que nous marquons avec la galette des rois. Hommage à la nativité et à mes racines profondes enfouies, de ma religion chrétienne. Peu importe, si nous pratiquons ou pas. Ces valeurs sont celles qui sont ancrées en moi à tout jamais ; transformées au fil des années en tradition.

Figurine : 3 Rois mages à chameaux 8 cm | Truffaut

Jamais, je ne mangerai une galette des rois avant cette date.

Ce jour là, donne aussi l'ouverture aux desserts de tout le  mois de janvier.

105

Mais aussi au rangement des décorations de Noël.  Même si cette année, très peu de monde est passé chez nous. Rien que pour mon plaisir personnel, ma maison était en fête depuis le 1er décembre.

 Rangement Decoration De Noel | Venus Et Judes

 Il y a des rites, des habitudes auxquelles il ne faut pas déroger. Même si le cours de la vie a changé. Quand nous vieillissons, nos joies, nos projets s'amenuisent et en ces périodes, encore plus que jamais.  Entretenons nos jardins secrets. Moi, plus j'avance sur le chemin de la vie, plus j'entretiens l'art de bien vivre, en embellissant mes journées comme je le peux et surtout avec des instants de qualité.

 

102

C'est incroyable, comme ces mois d'incertitude, loin encore d'être terminés, ont remis mes idées et mes choix sur  des voies différentes. Mes priorités, ne seront plus les mêmes. Je me refuse à revenir aux jours d'avant. Habituellement, à cette époque nous avons pris nos quartiers d'hiver à la montagne. Cette année, rien n'est encore prévu. Vivons au jour le jour.

 

000

 

A bientôt amis qui passez par ici de temps à autre, j'en profite également pour vous montrer mes jolies tables de fêtes ; je sais que beaucoup les apprécient depuis si longtemps. Merci, quand vous avez la gentillesse d'y laisser un commentaire.

74

 En octobre prochain, mon blog aura 15 ans ; si la fréquentation semble avoir baissée, si les blogs ne sont plus à la mode, remplacés bien souvent par d'autres réseaux sociaux. Le mien, restera encore ouvert cette année. Jusqu'à présent, il m'est indispensable ; je ne l'ai jamais entretenu pour le nombre de ses commentaires ; seulement pour le plaisir de communiquer ainsi que pour l'impact qu'il peut avoir dans le temps, sur ceux qui passent en silence.

95

Tout le monde a en soi, une part de curiosité sur la vie des autres et je l'assume.

 

103

Belle journée à vous, amis inconnus, amis de l'ombre, Vous, tous ces amis, qui auront partagé tout simplement des bouts de chemin avec moi.

Posté par manouedith à 15:58 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

27 décembre 2020

BONNE ANNEE 2021

Noël s'en est allé.

Le Virus circule encore plus. Mais les français sont contents, chacun a pu faire la fête avec sa famille proche, masqué ou pas. Moi, j'en connais qui ne l'était pas et le chiffre 6, ils ne connaissent pas non plus !. Pas grave si nous sommes reconfinés dans quelques jours. NOEL EST  SAUVE comme disent les médias. (Maintenant si parmi les désobéissants il y en a qui attrapent gravement la bête, je ne les plaindrai pas.) 

Pauvre France !

 Pour avoir fait plaisir aux uns, d'autres vont s'enfoncer encore plus. Je pense à tous ces restaurateurs et cafés restés fermés, qu'un re confinement supplémentaire feront couler. 

Nos pays voisins, sont ils moins inconscients que nous La France ?

la Grande, l'Unique, le pays ou le nuage de Tchernobyl et où les pandémies s'arrêtent aux frontières ! Nous sommes vraiment plus malins que nos voisins.

5 a

 

Chez nous Noël a été un Noël à deux.

Les enfants ont fait une escale de deux heures à la maison, sont rentrés masqués, ont récupéré leur paquet, ont partagé avec  nous un goûter au lieu du grand repas habituel. Se sont re masqués et sont repartis vers Pralognan. Nous avons joué le jeu et nous avons été très contents de les voir, même si nous n'avons pas pu  embrasser mon arrière petite fille et mon petit fils. Ils étaient là, c'est le principal.

00

Néanmoins pour le réveillon du 24, j'ai fait comme chaque année, une belle table, ainsi que le lendemain midi ; nous avons mis nos beaux habits de sortie, pas besoin d'en acheter des neufs, les anciens, sont de bonne qualité et ils sont élégants. Le soir nous avons veillé jusque minuit et plus au son des chansons des "300 coeurs" à la télévision. Je n'ai jamais reçu autant de SMS des membres de ma famille ou de mes amis éloignés (certains seuls chez eux). Je peux vous dire que ça réchauffe le coeur. Le lendemain, petit mari n'a pas eu à faire le repas, j'ai commandé au restaurant de notre village un ris de veau aux morilles, nous nous étions chargés du reste, l'entrée se composait de quelques huitres et du saumon et en dessert une bûche glacée.L'après-midi un très long coup de fil de ma fille du bout du monde seule chez elle. 

000

 

Et voilà, Noël s'en est allé.

Je garderai le positif de ces fêtes différentes des autres. Nous avons passé un  BON NOEL, nous étions heureux, que demander de mieux ? 

Maintenant il y a le Nouvel An ! Nous ferons plus simple, mais nous nous embrasserons sous le gui à minuit en nous souhaitant encore une Heureuse et Bonne Année ensemble. Nous espérerons pour le monde entier,  une année meilleure, avec un vaccin efficace pour pouvoir continuer notre vie encore longtemps et reprendre petit à petit notre vie sociale. 

Alors, je vous dis à  Tous : 

 anciennes cartes de nouvel an - Page 7 | Cartes anciennes, Carte postale, Carte de nouvel an

Posté par manouedith à 11:29 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

17 décembre 2020

NOEL 2020

C'est Noël dans quelques jours ! Encore une année qui se termine. Exceptionnelle celle-ci !

Nous nous en rappèlerons tous, dans le monde entier.

0

 

Pour vous qui passez par ici : C'est quoi Noël ?

23

 

Pour moi, Noël c'est une journée d'Amour et de partage. Même pendant les guerres, ce soir là, n'était pas comme les autres. Mais c'est aussi une journée de tradition.

5

La religion catholique encore très présente dans notre pays depuis des centaines d'années, jusqu'à la seconde partie du 20ème siècle en a fait la première religion de notre pays, Les catholiques pratiquants l'ont adaptée à leur sauce. Même le jour de naissance de Jésus est faux puisqu'il n'est pas né un 25 décembre. Les rites catholiques changent au bon vouloir des années, ils se modernisent même. Mais l'hypocrisie des hommes est toujours là.

6

  Tout ce qui entoure cette fête religieuse, c'est tout simplement du décorum et de plus en plus une histoire d'argent ! Qui aura le plus beau sapin  le plus beau jouet, la plus belle crêche ? et encore la crêche depuis quelques années n'est plus la bienvenue partout.  Même le sapin arrive a être banni dans certaines villes. Tout simplement par la bêtise humaine imposée et une histoire de mode du moment.

2

celui de 2019

En fait, quand nous y réfléchissons  bien, le 25 décembre est un jour comme les autres. Nous n'avons pas besoin d'une date pour montrer notre Amour, notre générosité et faire bombance. Cette année, en plus la peur et les interdictions se sont invitées chez nous.  

1

 

 

53

 

ceux de 2020

Alors oui, c'est Noël dans 8 jours ! N'en faisons pas toute une histoire. Chacun fera ce que bon lui semble. Il y aura toujours autant de malheureux et même encore plus cette année. Il y aura encore des gens seuls chez eux et peut être là aussi plus que les autres années. Des gens qui pleureront cette nuit là, comme je l'ai fait un certain Noël des années 90.

17

 

Chez nous, nous marquerons le coup comme chaque année, le réveillon sera un réveillon en tête à tête. Et pour ce soir là et le jour suivant, rien n'a changé à nos habitudes. Depuis le début du mois de décembre, j'ai assouvi mon besoin de décorations, j'ai tout simplement mis la maison à l'heure de la fête, de la joie et de l'ambiance scintillante,  comme j'ai mis les mois d'octobre et novembre à l'heure de l'automne et ceux d'avril et mai à l'heure du printemps. Chaque saison donne le "la" pour être fêtée. 

18

 

Noël, restera comme tous les jours une journée de Partage, de dons et d'Amour. la seule chose qui changera chez nous, c'est la forme du sapin. J'ai voulu marquer ce Noël différent afin que l'on se souvienne qu'il n'aura pas été comme celui des autres années et que personne n'oublie 2020.

JOYEUX NOEL A TOUS.

16

20

22

Après tout, ce Noël pas comme les autres. Pourquoi n'en ferons nous pas une étape dans notre vie, pour remettre toutes nos pendules à l'heure et revoir nos priorités et nos indispensables ?

13

 

Posté par manouedith à 11:14 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

07 décembre 2020

Décembre mois des préparations de Noël - Noël de l'année 2020 !!!!

Les jours se suivent mais en ce moment, ils se ressemblent beaucoup.

En revanche, Noël c'est pour bientôt. et pour moi rien ne change en ce qui concerne mes préparations. Chaque année, le 1er décembre après avoir souhaité un Joyeux Anniversaire à ma demoiselle numéro 3. Je vais, je viens entre le grenier et le rez-de-chaussée. Inutile de vous dire, que depuis 57 ans, j'ai accumulé les décorations. Il n'y a pas si longtemps, j'avais encore quelques petits objets qui avaient été mis dans le seul sapin de mon enfance que je me souvienne c'était en 1947/1948 chez mes grands-parents. Pépère l'avait mis dans une lessiveuse avec plein de terre. Il trônait dans la cuisine, la seule pièce où il y avait du chauffage. La salle à manger n'avait pas encore son feu continu. Et chez nous, il n'y avait pas de salon.

IMG_8862 Couronne de l'Avent différente.

 Chaque année, j'allais à Paris au Noël des Galeries Lafayette, maman y travaillait. C'était un Noël pour les employés toujours magique, avec un énorme sapin majestueux qui trônait au pied du grand escalier. Avant le rendez-vous, ma grand-mère et moi défilions devant les vitrines superbes, pleines de magie pour la petite fille que j'étais. Après avoir reçu mon cadeau et assistées à un petit spectacle, nous ressortions et nous faisions les devantures du magasin suivant : "Le Printemps". Le boulevard Haussman était et est encore toujours bien décoré et illuminé.

 

https://cache.cosmopolitan.fr/data/photo/w1000_ci/5j/sapin_noel_galeries_lafayette.jpg 

Mais plus jamais de sapin chez nous. Pourquoi ? Chez mes petites amies il n'y avait pas souvent de sapins non plus, les seuls dont je me souvienne dans ma petite enfance ce sont ceux, que faisaient les parents de mes camarades aisées qui venaient faire travailler mon grand-père.

10

Quand je suis allée en pension, les religieuses en faisaient un dans le parloir, un très grand, qui touchait le plafond. Certaines de mes amies dont les parents étaient diplomates à l'autre bout du monde et qui ne rentraient pas chez elles, avaient donc ce privilège et tout le pensionnat en profitait.

Les châteaux, lieux rêvés pour un Noël en famille - Vignoux-sur-Barangeon (18500)

Chez mes parents, le premier sapin que j'ai vu, c'est celui du Noël 1964 pour l'arrivée de leur première petite fille : "Ma Sandrine", chaque année ensuite ils en feront un. Quant à moi, dès ma première année de mariage, l'année précédente j'ai fait un sapin et depuis, jamais, je n'ai dérogé à la règle.

Déco sapin de noël : le rouge et blanc entre tradition et modernité - Côté Maison

 Cette année, ce sera la première année après 57ans que je ne ferai pas de sapin et que je le remplacerai par 3 bouquets de branchages secs dans différentes pièces. Mais ces derniers seront remplis de boules de différentes couleurs et toutes mes "mises en scène habituelles" seront sublimées par des décos de Noël afin de donner l'ambiance à notre maison. Tout comme la couronne de l'Avent qui sera aussi différente. Tout ça, pour marquer cette année 2020, qui restera malheureusment gravée dans toutes les mémoires et inscrites dans l'histoire mondiale. 

0

13

17

18

Certains diront peut être : "Edith a toujours le souci de transmettre". Oui, pour moi le patrimoine familiale est aussi important à mes yeux que le patrimoine cuturel. Certainement à cause de mon esprit généalogique qui me poursuit depuis autant d'années.

JOYEUX NOEL A TOUS.

23

 

 

 

Posté par manouedith à 09:47 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,