31 janvier 2007

Deux merveilles à NANTES

Quand mon papa habitait Nantes, j'ai visité deux beaux endroits que je vais partager avec vous. Je suis certaine que vous allez aimer. Malheureusement nous ne retournerons plus à Nantes, mon papa nous a quitté l'été dernier.

N'hésitez pas à cliquer sur les photos pour mieux les apprécier.

Le passgae Pommeraye

Est de style néoclassique du 19ème siècle. Son promoteur est un notaire Louis Pommeray, il a été édifié entre la fin de 1840 et juillet 1843.

Tout comme les serres, au 19ème siècle ces galeries étaient à la mode, son origine vient des marchés romains et du moyen orient, il s'agit de rues couvertes permettant ainsi une circulation à travers des constructions privées. Ce passage est l'un des plus beaux, il se démarque des autres par son dénivellement de 9m40, reliant la rue Santeuil et la rue de la Fosse.

IMG_2379  Cliquez sur la photo pour admirer les marches travaillées par le menuisier LOTZ.

  IMG_2380 la magnifique rampe en ferronnerie, fondue par VORUZ.

IMG_2381  IMG_2387

IMG_2386  IMG_2385

Maintenant, suivez-moi, je vous invite à prendre un café, à la Brasserie "La Cigale" célèbre café restaurant inauguré le 1er juin 1895. C'est l'oeuvre d'un céramiste nantais Emile Libaudière. C'était à l'époque s'il on peut dire : l'annexe du théâtre. Lieu propice à toutes confrontations idéologiques : comédiens, artistes, notables ; tous se rejoignaient dans ce magnifique endroit.

IMG_2394

IMG_2393  IMG_2397

IMG_2399  IMG_2400

Comme vous pouvez le voir, La Cigale, est une effervescence d'art nouveau à n'en plus finir, associant : sculpture sur bois, peinture sur céramique dans les tons de bleu.

IMG_2401  IMG_2405

IMG_2402  IMG_2404

Voyez-vous, en venant prendre le petit déjeuner, on a les nouvelles fraiches.

La Cigale est classée monument historique

si vous passez à Nantes, allez y faire un tour et pensez à moi.

 

 

 

Posté par manouedith à 17:52 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :


30 janvier 2007

Balade au Touquet Paris-Plage

On aime ou on aime pas !

Le Touquet-Paris plage a eu ses heures de gloire au début du XXème siècle. C'est une ville bourgeoise dirons-nous, sa plage de sable est immense, c'est une des reines de la Côte d'Opale.

L'origine de la station viendrait d'un mot picard "touquet" signifiant "coin" ou le tournant.

IMG_2231   IMG_2232

L'hôtel de ville et sont beffroi de 38 m sont en pierre du pays du style Windsor, ils ont été construits par l'architecte Drobecq en 1931, dans un style apparenté "Anglo Normand". cette station au début du XXème siècle était fréquentée par de nombreux anglais, encore de nos jours, mais elle n'a plus l'importance de cette époque là.

IMG_2227   IMG_2241

Le marché couvert en demi lune, date de 1927/1932

IMG_2221

La plage et ses célèbres cabines de couleur.

IMG_2223   IMG_2195

La rue St.Jean et la maison appelée : Le village Suisse

IMG_2238   IMG_2261

Maisons construites entre 1920/1930,

sur la seconde photo, les maisons ressemblent à celles du quartier anglais d'Amiens, que Bellesahi nous a fait découvrir dernièrement.

IMG_2228

IMG_2224

Résidence moderne

IMG_2193

Je terminerai par le "Westminster" un des plus anciens Hôtel de la station, construit pour la riche clientèle anglaise, il y reçoit encore les personnalités ou les acteurs de cinéma quand un film est tourné au Touquet, entre le hall d'entrée et la salle à manger il y a une galerie de portraits d'illustres personnages comme notre Président de la République et Tony Blair lors du 25ème sommet franco-britannique en 2003.

Néanmoins, n'ayant plus une clientèle aussi importante que dans les années 1930, une partie de l'hôtel a été vendu en appartements.

Posté par manouedith à 17:27 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

29 janvier 2007

Idées toutes reçues.....

 

Dans le blog "L'armoire de Suzanne" Inès, avait demandé que nous montrions notre salon, c'est ce que j'ai fait. Mais j'ai été étonnée d'avoir eu un com. "Trop de luxe". Nous sommes meublés brocante 1900, que nous avons acheté bien souvent dans des brocantes, vide grenier , troc machin etc.. et que nous avons restauré grâce aux revues que nous achetons. J'ai toujours aimé les vieilles choses, donc cela fait 40 ans que je ne fais que les brocantes, il y a 40 ans j'avais 20 ans, le marché aux puces de St. Ouen, étaient une mine de trésors que personne ne voulait et l'on pouvait acquérir des vieilleries pour deux fois rien. Avec du goût je suis arrivée à rendre les différentes maisons que j'ai eues dans ma vie, toujours très jolies et accueillantes, même quand j'habitais une H.L.M. à Aubervilliers, j'ai souvent entendu la réflexion suivante "je n'arrangerai ma maison que quand elle sera vraiment à moi, ce n'est pas la peine de faire des frais dans une "location" ; j'avoue que j'ai toujours trouvé cette réflexion nulle, si on aime son intérieur que l'on soit en location ou propriétaire ça ne change pas grand chose. Mes goûts n'ont jamais changé ; c'est pourquoi j'ai un intérieur comme celui-ci, mais c'est loin d'être du luxe. Dans l'ensemble mes meubles n'ont pas la valeur marchande de ceux achetés dans des magasins de meubles neufs.  Il y a aussi maintenant une question de mode, ces meubles ont moins la côte que ceux peints en blanc, en gris et patinés comme on voit partout en ce moment dans toutes les revues et sur les blogs, j'adore, je trouve ça très joli, je serais plus jeune je pense que c'est comme cela que je me meublerai. On peut avoir des goûts simples et aimer le raffinement et l'élégance.

DSCF0169

Petit meuble acheté aux puces à St. Ouen en 1968 : 5 fr à l'époque

DSCF0171

Poèle dont nous avons enlevé le foyer et remplacé par des lampes, trouvé sur un trottoir parmi les poubelles.

DSCF0207

Petit buffet en merisier revendu dernièrement 300 euros sur ebay. Es-ce- un meuble de luxe ? Il a été mon buffet de salle à manger de nombreuses années.

En ce qui concerne mes jolies tables, pour moi c'est une passion de faire des jolies tables, mais pas simplement quand je reçois, j'ai pour principe, qu'il  n'y a pas que les invités qui ont le droit aux petits plats dans les grands. A quoi ça sert d'avoir de la vaisselle et de la laisser dans ses placards.   Notre mari et nous même nous avons  le droit aux mêmes égards. Toujours pareil pour mes tables, c'est au fil des années que j'ai accumulé les assiettes et autres choses. Mais je ne possède pas de service particulier avec tous les plats qui bien souvent ne servent pas. J'ai acheté des assiettes par 8, et rarement par 12, soit dans les grandes surfaces, soit dans les "farfouille" ou sur ebay ; nous chez nous, ce sont  les magasins "L'Incroyable" et Casa (même choses souvent que chez l'Incroyable mais beaucoup plus chers)  les assiettes plates , les creuses , et les assiettes à dessert par 8, souvent les assiettes à dessert me servent pour les entrées ; quand je change mes assiettes entre les plats, je les lave aussitôt. Nous nous partageons les besognes mon mari et moi, afin que nos absences à table ne soient jamais ensemble et rapides. Tout est une question d'organisation. Pourquoi seulement 8, tout simplement parce que je n'aime recevoir que 8 personnes maximum 10 à la fois, on peut ainsi mieux s'occuper de ses invités.

Les nappes certaines elles viennent de ma famille, ou elles ont été achetées aussi sur les vides grenier, brocantes etc... D'autres ont été acheté en coupon de tissu dans les mêmes magasins et faites à la maison. Pour ma table Russe par exemple c'est un châle ramené de St. Pétersbourg, après ce ne sont qu'une question d'imagination et de goût. 

 

 

table_roselyne6

Jolie table n'es-ce-pas, tout a été acheté chez l'Incroyable.

En un mot : vous savez la vie est courte, il faut savoir se faire plaisir et faire plaisir aux autres, comme cela peut être que nos amis et notre famille  se souviendront de nous  "aussi" par la façon dont ils ont été reçus. Je considère toujours mes invités comme des amis qui ont le droit à autant d'égards les uns que les autres. Pour moi ils sont tous des personnalités importantes. Je fais également des repas "à la bonne franquette" mais il y a toujours un minimum, je ne reçois pas pareil devant une raclette que devant un repas gastronomique.

On a tendance maintenant à dire : "bonne franquette, simplicité etc..." parce que cela nous arrange, il y a moins de choses à faire , à organiser, on se casse moins la tête. De toutes les façons,  chacun doit faire comme il veut et comme il peut.   Il ne faut pas confondre "luxe et bon goût". De plus en plus je rencontre sur les blogs de jolis intérieurs dont la priorité est le bon goût et pas du tout le luxe.

Parmi tant d'autres, je vous conseille d'aller voir les tables de "la féee maraboutée", sans vous parler de celles de "Twinnette".

Posté par manouedith à 18:44 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

anuaire_faf

QUI PEUT ME DIRE COMMENT FAIRE POUR METTRE CE LOGO EN DEHORS DE MES MESSAGES SOIT A DROITE OU A GAUCHE

MERCI

Posté par manouedith à 09:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Un peu de chez nous

 

Suzanne a lancé l'idée de faire partager notre salon, pourquoi pas. Je vais donc vous montrer mon salon en Picardie, celui en Savoie, et mes jolies tables.

J'aime recevoir à chaque fois c'est "petit'amour" qui se met aux fourneaux et moi je prépare de jolies tables, même certains dimanches pour seulement un tête à tête en amoureux.

salon_st

En Picardie pour encore 3 mois. J'ai fait quelques changements en vue de notre nouvelle maison, la table du salon a changé et quelques petits meubles nouveaux. Nous sommes meublés en meubles 1900.

salon_pralo

En Savoie, nous avons gardé l'esprit chalet, meuble en pin dans l'ensemble avec quelques touches brocante. La banquette du salon étant un peu fatiguée, cette année nous l'avons recouvert d'une couverture en fourrure synthétique pour l'hiver et l'été ce sera un boutis écru et sable.

tables

Voici quelques unes de mes tables lorsque nous recevons ou tout simplement pour un apéritif ou un tête à tête en amoureux.

Posté par manouedith à 00:22 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :


27 janvier 2007

Les amitiés, les rencontres sur les blogs;

IMG_8334L'histoire de Cappucino est celle d'une rencontre entre deux bloggeuses picardes. Une amoureuse de Nounours et le coup de foudre d'une autre pour la bouille sympa de Cappucino.  Rencontré sur le net il était déjà beau, mais une fois arrivé à la maison, il est encore plus beau et si doux et sa bouille vraiment sympa. Si vous aviez envie d'un petit nounours allez voir :  mideco, vous la trouverez dans mes liens à : l'armoire aux nounours , je vous assure vous ne serez pas déçus.

Mideco est super sympa, nous avons beaucoup de points communs, nous allons pouvoir échanger plein de choses, c'est ça aussi le net et les blogs. Sans eux, nous ne nous serions pas rencontrés. Elle n'est pas la seule avec laquelle je peux partager. Bravo pour ces échanges fort intéressants. J'invite les personnes seules d'oser faire leur blog et de partager leurs passions avec d'autres de la France entière et même au delà.

J'aime les traditions et les vieilles choses, mais j'apprécie aussi les moyens modernes qui sont mis à notre disposition.

Allez celles qui sont seules chez elle et qui ne partagent pas beaucoup avec les autres, venez rejoindre les bloggeuses il y en a de toutes les sortes, les bricoleuses qui ont de l'or dans les mains, les bavardes qui racontent des instants de leur vie avec humour et chaleur sans dévoiler leur intimité, celles qui nous font découvrir ou redécouvrir la poésie, les livres, l'amour de leur région, celles qui ont voyagé et qui nous font rêver des pays où elles sont allées par de jolies photos.  Je vous assure c'est une occupation enrichissante et un bon remède pour ceux ou celles qui sont tristes.

Dans mes liens, vous trouverez celles et ceux dont je parle dans le paragraphe précédent.

Posté par manouedith à 13:59 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

26 janvier 2007

Gardons les traditions

 

Je suis un peu triste de voir que certaines traditions se perdent. Quel dommage ! Nos traditions font parties de nos racines. En voici une qui se perd : "les voeux de bonne Année", remplacés par les moyens modernes mis à notre disposition, Internet, SMS, coup de téléphone etc.... Mais cela n'a pasle même charme.

Je continue à perpétuer la tradition. Comme je vous l'ai dit dans un de mes précédents messages, j'écris encore mes voeux, un mois avant j'aime penser à la carte que je vais envoyer, faite bien souvent avec l'aide de mon ordinateur, souvent ce sont des photos de mes enfants ou de mes petits enfants qui en font le principal sujet. J'aime résumer leur âge, les enfants de qui ils sont, ce qu'ils deviennent. Après avoir choisi la photo ou les photos comme celles de cette année, je recherche des bristols de couleur et les enveloppes qui vont avec, chaque année je change, ensuite je dresse ma liste des personnes à qui je vais les envoyer. je fais une seconde carte beaucoup moins personnelle, cette année j'ai choisi le visage des enfants de l'Inde, une autre fois ce sera une de mes plus belles photos prise dans l'année qui se termine.

En principe si vous envoyez une carte, vous vous attendez à en recevoir une en échange, là aussi d'année en année ça diminue, néanmoins celles que je reçois me font toujours un énorme plaisir et pour continuer la tradition, je les installe au salon sur un meuble bien en vue de ceux qui viennent me rendre visite, car souvent les enfants aiment les regarder et les lire, pour eux qui ne perpétuent pas la tradition ils aiment avoir des nouvelles des tantes, des cousins qui bien souvent ils ne connaissent pas, mais cela les intéressent quand même, c'est là ou je me rends compte qu'au fond, ils ont besoin d'un fil qui les réuni à leurs racines.

Avant j'envoyais à tous ceux qui faisaient partis de notre famille, de nos amis. Maintenant depuis cette année j'ai changé la donne. "Petit n'amour" se charge de sa famille et de ses amis. Nous ne sommes mariés que depuis 5 ans et il y a encore des gens que je ne connais pas. Je me suis rendue compte que je ne connaissais pas certaines personnes et qu'il m'était difficile d'écrire à ces personnes là, ce que je leur écrivais était impersonnel. J'aime mettre dans mes missives, un peu de moi, pour ceux qui les reçoivent le ressentent.

Je vous présente donc celles que j'ai reçu depuis Noël.

Il nous reste plus que quelques jours, vous avez peut être encore le temps. Ne laissez pas se perdre les traditions.

IMG_8332

Posté par manouedith à 14:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

25 janvier 2007

Souvenirs de la guerre de 1914

 

p_p_re3

Mon grand-père Adrien Pascaut a fait la guerre de 1914, il s'est marié en 1917, il écrivait à ma grand-mère chaque jour de jolies cartes postales, qui ont été réunies dans des albums. Aujourd'hui, je vous en présente 3, celles-ci sont brodées.

Maman était fille unique, moi aussi. J'ai donc hérité d'un de ces albums, les autres malheureusement ont été détruits par ma grand-mère car très pudique, elle ne voulait pas que nous lisions ce que son amoureux lui écrivait, elle ne s'était pas aperçue que maman et moi en avions caché un. Cet album a été une source précieuse pour moi "la généalogiste", un jour patiemment j'ai lu toutes ces cartes, grand-père racontait sa vie sur le front, parlait de sa famille et de ses cousins qui se trouvaient aussi sur le front.  C'est ainsi que je me suis rendue compte que le front était à moins de 100 kms de chez lui et que par exemple quand quelqu'un de sa famille venait le voir elle mettait plus d'une demi-journée. Surprise par le fait que l'on pouvait se rendre sur le front facilement, et surprise surtout du temps qu'il fallait pour s'y rendre alors que de nos jours nous mettons à peine deux heures pour nous rendre "Au chemin des dames". Il habitait près de Compiègne. Une jour, dans les années 50 il a voulu que son neveu l'emmène jusqu'au "Chemin des Dames" pour revoir l'endroit où il a passé de tristes moments. Je me souviens particulièrement de ce jour là, j'avais 7 ou 8 ans, Paul était le seul de la famille qui avait une voiture , et quelle voiture une 2 CV, vous savez les premières avec des fauteuils en toile, j'étais à l'arrière entre ma grand-mère et la cousine j'étais assise sur la barre du milieu qui séparait les deux fauteuils, on m'avait bien mis un oreiller, mais ce n'était quand même pas confortable.

Alors croyez moi, je conserve précieusement cet album, j'ai mis ces cartes dans un cadre elles ornent un mur de notre chambre. Il faut dire que je suis très conservatrice.

 

 

p_p_re

 

p_p_re1

 

 

Posté par manouedith à 22:31 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

24 janvier 2007

Amiens- L'Hôtel Bouctot-Vagnier

 

 

L'hôtel particulier Bouctot-Vagnier, ne se visite que pendant les journées du patrimoine. Il est actuellement occupé par les bureaux de la Chambre du Commerce d'Amiens. 36, rue des Otages.

Au début du XXème siècle entre 1906 et 1911. Monsieur Bouctot rentier et financier, Madame Vagnier riche héritière de la ville, firent construire cet hôtel particulier  L'intérieur est art déco d'une pure merveille. Je vous laisse découvrir les quelques photos que j'ai faite lors des portes ouvertes aux journées du patrimoine de 2005.

 

Pour toutes les blogueuses picardes amoureuse d'Amiens et tout particulièrement pour Bellesahi. Et bien entendu pour tous les autres.

 

DPP_r_duit10087     DPP_r_duit10088

chambre_du_commerce___Amiens   DPP_r_duit10151 

DPP_r_duit10152   DPP_r_duit10153

Quand je visite un château, une demeure, je m'arme de patience pour laisser sortir les visiteurs afin d'éviter qu'ils ne soient  sur la photo, mais parfois j'appuie trop vite sur le déclencheur. Quand je visite quelque chose je suis toujours la dernière.

DPP_r_duit10154   DPP_r_duit10155

DPP_r_duit10156   DPP_r_duit10157

DPP_r_duit10158 

 

DPP_r_duit10159

DPP_r_duit10160   DPP_r_duit10161

DPP_r_duit10162

cliquez sur les photos pour mieux les admirer.

   

 

Posté par manouedith à 18:25 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

La neige est revenue

On en avait besoin pour préparer les pistes des vacances de février.

La dernière fois qu'il en était tombée, c'était le lundi de la rentrée des classes au début du mois, une belle couche néanmoins, mais le vent et le radoucissement de la chaleur, certain midi nous avions plus de 10 degrés, il ne restait presque plus rien, en tous les cas dans les rues de la station le bitume était réapparu.

Cette nuit la météo prévue ne s'était pas trompé. A 9 heures quand je me suis levée ! (eh oui quand on est à la retraite) il y avait dehors moins 8, nous sommes à 1500 mètres d'altitude et la neige continuait à tomber, les engins de dénègement "chasse neige comme on dit" s'en donnait à coeur joie, depuis le temps qu'ils n'avaient pas travaillé !

Vers midi cela s'est arrêté, mais voyez le résultat ! Avec le soleil, c'est magnifique.

IMG_8285Vue depuis le balcon des chambres

IMG_8289Vue depuisle balcon du séjour

"Petit N'amour" va s'en donner à coeur joie cet après-midi, direction les pistes. Pendant ce temps là, je vais continuer le relookage de mon blog et lui donner un coup de printemps. A bientôt

 

 

Posté par manouedith à 13:02 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :