edithpiaf1

Bien évidemment tout le monde connaît Edith Piaf. Si vous ne connaissez pas son histoire, allez voir le film qui sort le 14 février prochain.

Je vais donc vous raconter la mienne d'histoire, car c'est à elle que je dois mon joli prénom d'Edith.

Je suis née pendant la guerre en 1943, ma maman vivait une romance avec un certain Jean Piat, pas celui que nous connaissons, mais un homonyme. Ils n'étaient pas mariés. Maman voulait me prénommer "Nadine" ce prénom n'était pas accepté à cette époque, à cause de sa consonnance Russe, car il était un dérivé de Nadia. Mon père naturel, bien ennuyé à la mairie, aucun autre prénom n'avait été choisi. On était au mois de septembre,  il demanda un calendrier au préposé de l'état civil et il chercha un prénom. Fan des premières heures d' Edith Piaf, il s'arréta au 16 septembre "Sainte Edith", pas la peine d'aller plus loin il avait trouvé ; mon prénom serait Edith et mon nom de famille PIAT. Cela ferait presque Edith Piaf.

A ce moment là il ne sait pas encore que ma maman m'avait déclaré sous son nom de jeune fille, et que je ne pourrai pas porter son nom puisqu'ils n'étaient pas mariés, il m'a quand même reconnu  en second. Mais la romance s'est très vite arrêtée après ma naissance. Ils se sont séparés et je ne l'ai jamais vu de toute mon enfance.

Quelques années plus tard, un nouvel amoureux est arrivé dans la vie de maman, ils se marièrent, il me reconnu lui aussi, mais me légitima par son mariage, c'est ainsi que je n'ai jamais porté le nom de PIAT, mais le nom du mari de ma maman, telle étaient les lois de l'époque. Quand je me suis intéressée à la généalogie, j'ai demandé mon acte de naissance réel et non un extrait, car sur l'extrait j'étais la fille de ma mère et de son mari, puisque je portais son nom. Aucune mention ne figurait, mais sur mon acte réel dans la marge la mention de reconnaissance figurait.

J'aimais beaucoup "mon papa" celui qui était le mari de maman. Par besoin de savoir, j'ai recherché Jean Piat, c'est en 1968 que je l'ai rencontré, je n'ai pas eu le temps de former avec lui des liens sentimentaux, il est décédé peu de temps après.

Je dois donc mon joli prénom que j'ai toujours beaucoup aimé, à la célèbre Edith Piaf, moi aussi j'ai aimé ses chansons, j'ai tous ses disques ; mais malheureusement, moi j'ai toujours chanté faux.