Coûtumes d'hier et d'aujourd'hui en Inde

IMG_7153

Voici l'impression des mains des princesses brûlées vives avec leur mari.

IMG_7449

Inscriptions sur le mur de la maison de jeunes-mariés pour leur porter bonheur

IMG_7450

Ganesha

est sans doute le plus sympathique de tous les Dieux hindoux. Fils de Shiva et de Parvati, il est facilement reconnaisssable à sa tête d'éléphant.

Cette peinture est peinte sur le mur des maisons, pour protéger celle-ci et écarter les obstacles loin de la maison. Le corps potelé de Ganesha représente l'univers, sa trompe courbée  le son OM et la tête de l'éléphant est le symbole de l'intelligence, ses grandes oreilles lui permettent d'écouter avec attention ses adorateurs. Le serpent qu'il porte autour de la taille, représente l'énergie cosmique et son véhicule est un rat.

IMG_7243

Certains hommes ont une marque sur le front comme celui-ci, ces marques appelées "tilaks" sont généralement faites lors des fêtes religieuses ou d'un office dans un temple. Les hommes comme les femmes peuvent recevoir ces marques qui représentent l'ouverture du troisième oeil, centre de la connaissance intérieure.

IMG_7451

Le "bindi" est une marque qui orne le front des femmes hindoues. Les femmes mariées arborent leur statut matrimonial en s'appliquant un trait de sindoor, une poudre de vermillon, dans la raie des  cheveux ou un bindi rouge au milieu du front. Les veuves n'ont pas le droit de porter des ornements et des marques distinctinves sur le front. On trouve maintenant des "bindis" autocollants de toutes tailles et de toutes formes. Autrefois, ils étaient peints à la main sur le front avec des poudres végétales.

IMG_7520

Ce plumeau est accroché dans un temple, il sert à écarter aulieu de marcher dessus les insectes se trouvant sur le sol, car les animaux, les insectes sont sacrés.

IMG_7947

Ces pots en argent étaient utilisés pour garder l'eau du gange.

IMG_7332rogn_IMG_7333rogn_

    Un Sadhus vivant uniquement d'aumône.

Celui-ci, m'a mis au poignet un bracelet fait d'une corde rouge et possédant une boule fruit d'un arbre, il doit me porter bonheur et doit tomber tout seul. Croire ou pas croire ce genre de coûtume, mais jusqu'à présent je ne l'ai pas retiré et il n'est pas encore tombé.

Les sadhus sont des ascètes qui suivent une voie de pénitence et d'austérité en vue d'atteindre l'illumination. Les sadhus, renoncent au monde rejettent les attachements de la vie dans la société afin d'éliminer les effets des actions passées et de s'en libérer pour entrer dans le monde de la réalité divine.

Vous pouvez aller voir dans mes albums, après les visages de femmes, les visages des hommes au Ratjasthan.