Tradition et Patrimoine. Le Bugey est le pays des fours à pain. Ils sont bâti en pierres et couverts de lauzes,  ressemblant à une drôle de petite chapelle, le four banal (non tiré d'une taxe médiévale : la banalité, trône au coeur de chaque village? C'est une propriété de la commune, il permettait autrefois aux habitants d'y venir cuire leur pain. Le nombre de fours variait selon l'importance et la localisation de la population. Aujourd'hui, en sommeil une grande partie de l'année, ils se réveillent d'avril à septembre à l'occasion de fêtes gourmandes et conviviales.

Je vous emmène donc à celle du hameau de ARDOSSET à 4 kilomètres de chez nous.

ARDOSSET est un hameau de Ceysérieu dans l'Ain. Ce week-end et chaque année le WE le plus proche du 1er Mai a lieu une fête pas comme les autres : "La fête du Four", il n'y a pas de manèges, ni de barbes à papa. Simplement la réunion de tous les habitants du hameau c'est à dire environ une centaine de personnes, autour du four construit avant la révolution, restauré à plusieurs reprises en 1916, en 1990 et dernièrement en 2007 par une association de loi 1901, réunissant des bénévoles du hameau. Dès le vendredi jusqu'au lundi, les bénévoles s'activent à la préparation de la fête, les hommes montent une grande tente pour recevoir les participants à cette fête, de la pub est faite jusqu'à Aix les Bains, le village est fléché. Il vient donc des gens goûter et partager la tradition de 100 kms à la ronde ; Ils démontront ces tentes le lundi. Les hommes préparent également  les ceps de vignes pour alimenter le feu pendant deux jours. Les femmes de leur côté dès 3 heures du matin préparent des centaines de pains, de pizzas, de tartes aux pommes qu'un des responsables enfournera sans arrêt du samedi midi au dimanche soir pour ceux qui viendront déjeuner mais aussi pour les promeneurs comme nous.

Cette association d'Ardosset est très motivée car avec l'argent ils entretiennent ce four, mais rénovent également une fruitière dans le hameau.

 

IMG_8927  IMG_8928  IMG_8939

IMG_8940 IMG_8947

IMG_8943 IMG_8946

IMG_8929

IMG_8949

et celles-ci attendent la prochaine fournée, le four peut recevoir 62 tartes à chaque fois, et il faut environ 1/4 heure de cuisson.

 

 

Il y a des fêtes du four, dans beaucoup de hameaux du Bugey c'est une tradition bugiste. Par tradition dans les campagnes bugistes comme dans beaucoup de campagne, le pain était la nourriture de base des ménages modestes. Tous les dix jours, le pain était préparé avec le levain, pétri à la maison puis cuit au four banal (souvent il y en avait un par hameau) en trois fournées journalières avec fourniture de fagots pour la chauffe. L'ordre de passage des villageois était déterminé par un tirage au sort. Construit dans les temps anciens,  leur utilisation a perduré en Bugey jusque dans les années 60. A Condon un autre village de cette région, depuis 11 ans chaque premier vendredi du mois, le four de Condon est allumé pour cuire les plats, les tartes et les pains des villageois. Rendez-vous à 9h pour l'allumage, 11 h cuisson des plats, 13 h remise en chauffe... 14 et 16 h cuisson des pains.

IMG_8950

Il en faut des sarments pour chauffer pendant deux jours, heureusement la région est une région viticole, les vins du Bugey et de  Savoie sont à côté.

Bien évidemment, nous ne sommes pas partis sans rien, regardez ce que nous allons dîner ce soir.

IMG_8956

Deuxième dimanche dans notre nouvelle région et nous n'avons pas perdu de temps !