29 avril 2007

La fête du Four à ARDOSSET dans l'Ain

Tradition et Patrimoine. Le Bugey est le pays des fours à pain. Ils sont bâti en pierres et couverts de lauzes,  ressemblant à une drôle de petite chapelle, le four banal (non tiré d'une taxe médiévale : la banalité, trône au coeur de chaque village? C'est une propriété de la commune, il permettait autrefois aux habitants d'y venir cuire leur pain. Le nombre de fours variait selon l'importance et la localisation de la population. Aujourd'hui, en sommeil une grande partie de l'année, ils se réveillent d'avril à septembre à l'occasion de fêtes gourmandes et conviviales.

Je vous emmène donc à celle du hameau de ARDOSSET à 4 kilomètres de chez nous.

ARDOSSET est un hameau de Ceysérieu dans l'Ain. Ce week-end et chaque année le WE le plus proche du 1er Mai a lieu une fête pas comme les autres : "La fête du Four", il n'y a pas de manèges, ni de barbes à papa. Simplement la réunion de tous les habitants du hameau c'est à dire environ une centaine de personnes, autour du four construit avant la révolution, restauré à plusieurs reprises en 1916, en 1990 et dernièrement en 2007 par une association de loi 1901, réunissant des bénévoles du hameau. Dès le vendredi jusqu'au lundi, les bénévoles s'activent à la préparation de la fête, les hommes montent une grande tente pour recevoir les participants à cette fête, de la pub est faite jusqu'à Aix les Bains, le village est fléché. Il vient donc des gens goûter et partager la tradition de 100 kms à la ronde ; Ils démontront ces tentes le lundi. Les hommes préparent également  les ceps de vignes pour alimenter le feu pendant deux jours. Les femmes de leur côté dès 3 heures du matin préparent des centaines de pains, de pizzas, de tartes aux pommes qu'un des responsables enfournera sans arrêt du samedi midi au dimanche soir pour ceux qui viendront déjeuner mais aussi pour les promeneurs comme nous.

Cette association d'Ardosset est très motivée car avec l'argent ils entretiennent ce four, mais rénovent également une fruitière dans le hameau.

 

IMG_8927  IMG_8928  IMG_8939

IMG_8940 IMG_8947

IMG_8943 IMG_8946

IMG_8929

IMG_8949

et celles-ci attendent la prochaine fournée, le four peut recevoir 62 tartes à chaque fois, et il faut environ 1/4 heure de cuisson.

 

 

Il y a des fêtes du four, dans beaucoup de hameaux du Bugey c'est une tradition bugiste. Par tradition dans les campagnes bugistes comme dans beaucoup de campagne, le pain était la nourriture de base des ménages modestes. Tous les dix jours, le pain était préparé avec le levain, pétri à la maison puis cuit au four banal (souvent il y en avait un par hameau) en trois fournées journalières avec fourniture de fagots pour la chauffe. L'ordre de passage des villageois était déterminé par un tirage au sort. Construit dans les temps anciens,  leur utilisation a perduré en Bugey jusque dans les années 60. A Condon un autre village de cette région, depuis 11 ans chaque premier vendredi du mois, le four de Condon est allumé pour cuire les plats, les tartes et les pains des villageois. Rendez-vous à 9h pour l'allumage, 11 h cuisson des plats, 13 h remise en chauffe... 14 et 16 h cuisson des pains.

IMG_8950

Il en faut des sarments pour chauffer pendant deux jours, heureusement la région est une région viticole, les vins du Bugey et de  Savoie sont à côté.

Bien évidemment, nous ne sommes pas partis sans rien, regardez ce que nous allons dîner ce soir.

IMG_8956

Deuxième dimanche dans notre nouvelle région et nous n'avons pas perdu de temps !

Posté par manouedith à 18:46 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :


28 avril 2007

Ma chambre 1900

J'ai une de mes chambres qui aurait bien besoin d'un sérieux coup de neuf, mais elle n'est pas une de mes priorités, alors j'ai essayé d'arranger le tout avec ce que j'ai et le résultat est plutôt sympa.

Je l'ai déjà dit, j'aime les vieilles choses et j'en possède beaucoup (je suis tellement conservatrice......) Fille unique, petite fille unique, j'ai eu la chance de récupérer les affaires de mes grands-parents (ma maman nous ayant quitté avant eux).

Alors en 2007 posséder quelques meubles et objets qui ont vu le jour vers 1890 et même avant ça aide quand on aime ça. Donc dans cette chambre j'ai tout réuni, autour du lit dans lequel ma maman a été conçu en 1921, j'ai retrouvé une vieille lampe à tulipe qui éclaire la table de nuit, je suis à la recherche d'une identique pour le plafonnier. Sur la cheminée la pendule sous le globe est de l'époque Napoléon III, deux chandeliers qui ont beaucoup servi. Que dites-vous de  la table de toilette et de ses accessoires ? Les 3 fauteuils dont un n'a pas été refait entoure la seule chose qui n'est pas de cette époque mais des années 60, une petite table en fer forgée faite par mon grand-père ferronnier d'art, puisque cette chambre est la sienne, j'ai trouvé qu'elle y avait sa place. On retrouve également son vieux poste de TSF et sa vieille machine à écrire. Au mur de vieilles huiles représentant le fondement de la famille et ses étapes. Egalement la chaise haute de maman sans oublier quelques vieilles poupées dont le vieux baigneur en celluloïd "Jacquot" ayant appartenu à papa mais rhabillé par une vieille cousine. Au-dessus du lit à la place où je l'ai toujours connu le crucifix familial. Je n'ai même pas oublié la vieille paire de lunettes cerclée d'or qui cotoie les vieux lorgnons. Alors qu'en pensez-vous de ma chambre musée au papier fatigué ?

 

IMG_8896

IMG_8886

Maintenant regardons un peu en détail :

IMG_8891IMG_8890IMG_8892IMG_8898IMG_8906 cliquez et vous verrez mieux !

IMG_8900 la pipe de Grand-Père Désir

IMG_8901IMG_8902IMG_8903IMG_8894

Sur la dernière photo, parmi les 3 enfants à gauche il y a ma grand-mère c'était en 1900.

Posté par manouedith à 07:28 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

25 avril 2007

Promenade en Valromey

Nous arrivons à la fin de notre emménagement, toutes les pièces sont maintenant occupées par les meubles qui leur sont destinés. Il ne restera plus que le grenier et le garage à trier, pour le grenier tous les livres à sortir, mais nous allons attendre, car il semblerait qu'il y ait une grosse surprise auprès du chauffage, il va certainement falloir revoir toutes les arrivées des radiateurs, refaire le branchement avec tuyaux apparents car actuellement ils sont encastrés et il y aurait une fuite, mais pour la trouver il faudrait tout casser dans les sols, il me semble que Liath avait eu ce problème. Etant donné que le vendeur s'était apperçu du problème, nous l'avons fait figurer dans l'acte de vente, donc nous espérons que les frais des travaux ne seront pas entièrement à notre charge. Ce sont les surprises innatendues des maisons anciennes.  Sinon tout va bien, aujourd'hui j'ai fait le ménage dans toutes les pièces, demain je vous montrerai pièce par pièce, je ne suis pas mécontente du résultat.

Mais avant je vais vous emmener dans les environs, dimanche nous sommes allés nous promener et découvrir la région proche, la nature est belle. Au-dessus de notre village il y a une petite rivière qui serpente à travers les pierres qui rentre dans la montagne et qui ressort de l'autre côté et se jète dans le vide en une énorme cascade.

IMG_8788

IMG_8794

IMG_8791

IMG_8795

De mon balcon je vois ces falaises

Un peu plus loin en reprenant la voiture, nous avons découvert un joli petit village à l'église entourée de murs

ce petit village se nomme "Vieu"

IMG_8799

IMG_8798

Il est pas joli le mur ?

IMG_8803

IMG_8811

Les fonds baptismaux sont originaux.

On reprend la voiture et dans un virage un panneau indique "Le pain de sucre" je connais celui de Rio de Janeiro mais celui-ci est plus petit mais il a la même forme, l'eau coule à son sommet et se perd à ses pieds.

IMG_8830

IMG_8827

Regagnons Seyssel qui a une particularité cette petite ville se trouve sur les bords du Rhône, d'un côté nous sommes dans le département de l'Ain et de l'autre côté la ville se trouve en Haute Savoie. Mais avant d'y arriver il faut franchir le col de la Biche, et là une surprise nous attend, des dizaines de voitures sur les bas côtés et tout le monde cueille des jonquilles nous sommes à 1350 m

IMG_8831

IMG_8832

De l'autre côté de la montagne avant de redescendre sur Seyssel, admirons au loin les Alpes enneigées.

IMG_8839

IMG_8840

Petite balade d'un dimanche après-midi fort sympathique à moins de 20 kilomètres de chez nous.

Posté par manouedith à 20:42 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

22 avril 2007

L'histoire d'un déménagement

Ah ! que de boulot un déménagement.

Mais en quittant la Picardie, je ne me doutais pas que l'emménagement était encore plus fatiguant.

Les Déménageurs Bretons d'Amiens, nous ont drôlement bien aidés. Une équipe formidable au départ, ils étaient 4, un chef qui mettait toute la vaisselle et les objets fragiles (et Dieu sait que j'en ai beaucoup)dans les cartons, nous depuis deux mois nous avions fait les autres bien minutieusement en marquant scrupuleusement la destination des pièces de la nouvelle maison. Deux petits jeunes qui montaient, descendaient sans arrêt en transportant tout, le chauffeur attendait dans son camion pour ranger tout. Deux jours pour retrouver une maison vide. Petit n'amour n'avait pas vu sa maison ainsi depuis 34 ans, cela lui a fait drôle. Moi j'avais l'expérience des déménagements. Mais j'avoue c'est quand même une nouvelle page du livre de la vie qui se ferme.

IMG_8702  IMG_8703  IMG_8700 IMG_8699

Vendredi 13 avril à 17h30, nous avons signé la vente chez le notaire. Ce sont deux petits jeunes bien émouvants a qui nous avons passé le flambeau pour faire vivre la maison de "Petit N'amour" autant de temps que lui. Pour eux, c'était leur premier achat de maison avec tout ce que cela comporte d'émotion, la jeune Madame était très émue, elle y était allée de sa petite larme, d'autant plus qu'elle était sur le point d'accoucher, une petite fille doit arriver ces jours-ci pour égayer à nouveau la maison. Petit n'Amour avait fait construire sa maison dans les années 74, elle se trouvait dans une petite impasse, où tous les habitants étaient arrivés en même temps avec leurs jeunes enfants, peu ont déménagé donc les cris des enfants devenaient assez rares, il y a 4 ans à côté un jeune couple était venu s'installer et très vite ils ont fait deux enfants et le troisième va arriver aussi ces jours-ci donc la relève est assurée.

Voici nos remplaçants, à la sortie de chez le Notaire :

IMG_8725

Nous sommes allés dîner et dormir chez des amis, avec une voiture pleine quand même, je n'avais pas voulu confier aux déménageurs le secrétariat de la maison, eh bien il y en a de la paperasse dans une maison ! nous avions aussi notre petite chienne et notre vieille chatte qui nous a joué un drôle de tour. Le matin avant de prendre la route impossible de remettre la main dessus, on a été obligés de partir sans elle. Heureusement le soir elle est réapparue pour manger, du coup nos amis vont la garder jusqu'à la fin juin car nous remontrons en Picardie à ce moment là.

7 heures de route  pour regagner notre nouvelle région, ce que nous n'avions pas prévu c'était que nous étions samedi et le départ en vacances de printemps de tout le nord de la France, ça fait du monde sur la route. Bizarre sensation, nos meubles dans un grand camion avec remorque stockés jusqu'au lundi dans un entrepôt et nous sur la route sans domicile fixe puisque notre maison vendue, notre nouvelle maison devait se signer que le lundi, mais heureusement les vendeurs avaient eu la gentillesse de nous envoyer les clefs et comme ils nous avaient laissé un lit  nous aurions pu y coucher, mais j'avais oublié quelques affaires de première nécessité, alors le point de chute chez Emilie était le bienvenu, surtout qu'elle était partie le matin même pour la croisière. Pas désagréable le réveil le lendemain matin face au lac du Bourget à 7 heures nous étions en chemise de nuit entrain d'admirer la brume sur le lac. Je ne vous mens pas regardez :

IMG_8740  IMG_8734 un petit clic pour agrandir c'est mieux !

Ensuite nous sommes allés découvrir notre future maison avec ses airs de printemps, nous l'avions vu qu'en hiver et croyez moi le jardin n'avait plus les mêmes couleurs.

IMG_8726  IMG_8729  IMG_8731IMG_8727

entre parenthèse, qui va faire une cure de cerises dans 2 mois ?

C'est mardi matin que notre camion est arrivée, j'avais préparé devant chaque pièce un panneau avec la désignation de la pièce afin que les déménageurs puissent vite se repérer pour déposer leur butin !

IMG_8762 Je vous assure un engin pareil devant la maison ça impressionne, surtout que la rue n'est pas très large, qu'elle est passagère et qu'en plus la maison se trouve à deux pas d'une intersection. Deux jours pour tout débarrasser et redonner à la rue ses allures normales. Il faut dire que notre équipe ne s'est pas ménagée, pas d'heure pour s'arrêter, au départ ils ont même passé un repas. Le premier soir à l'arrivée ils ont travaillé jusqu'à 21 heures. Franchement j'admire ces jeunes qui font souvent ce travail par nécessité, ils ne ménagent pas leur dos, c'est impossible qu'ils puissent faire ça jusqu'à 50 ans. La ceinture de maintien devrait être obligatoire, je sais elle tient chaud, mais néanmoins protège quand même.

Bon j'en passe à la fin de la journée "gros bordel" dans toutes les pièces et j'en ai 7. ça donne ça et encore je ne vous montre pas tout.

IMG_8765  IMG_8766__claircit  Règle numéro un, en premier faire son lit car un déménagement ça fatigue, il faut pouvoir se coucher parmi tout le bordel. Règle numéro  deux, cibler les objets pour la cuisine, car il faut manger très vite. Pour nous, nous avons passer aussitôt à la règle numéro 2, car étant donné que nous avions racheté quelques meubles dans la maison puisque nous arrivions dans  une maison un peu plus grande, donc la règle numéro un était déjà bien avancée, les seules choses que nous avons rajouté dans la chambre ce sont la commode et le petit bureau facile à mettre ainsi que le prie Dieu et les poupées, un jeu d'enfants. Les vendeurs m'ont laissé tous les rideaux, alors ça aide, surtout que pour la plus part ils me plaisent, voyez-vous même :

IMG_8771  IMG_8772  IMG_8773

L'histoire de cette maison, c'était une maison de famille, (c'est ce que je veux faire revivre). Les vendeurs ils étaient 3 (un garçon et deux filles) ont été obligés de la vendre après le décès en juillet dernier de leur papa, mais pour eux c'était un vrai déchirement, le garçon il y a 60 ans naissait dans cette maison, elle a connu leur enfance leur adolescence, leurs joies et leurs peines puisqu'ils y avaient perdu déjà leur maman en 1992, une autre femme avait accompagné leur papa et vécu dans cette maison, enfin beaucoup de souvenirs qui font mal quand il faut retirer les meubles dont ils n'avaient jamais vu bouger, un vrai déchirement m'ont-ils dit. A un tel point qu'ils étaient très heureux que je reprenne certaines choses comme la chambre qui me plaît et qui va continuer à vivre un peu différemment, la descente d'escalier ne changera pas, les murs sont garnis de tableaux représentant la mode illustrée prochainement je vous montrerai, c'est beau j'aime beaucoup. Alors dans leur tête ils savent que je vais essayer de garder l'âme de cette maison, quand ils auront fait leur deuil, je les inviterai. Leurs goûts malgré tout étaient proche des miens, ça aide.

Au premier étage depuis un grand salon, voici la magnifique vue que je peux avoir, la photo est prise avec un téléobjectif . Pour rire je dis c'est celle-ci que je voulais, mais ils n'ont pas voulu me faire un prix raisonnable.

IMG_8764

Alors voici mes premières conclusions. Nous sommes dimanche, nos déménageurs nous ont quittés mercredi soir, depuis, nos allers et venus dans la maison à trois niveaux nous fortifient les mollets, mais le soir notre lit est le bienvenu, le plus difficile c'est le piétinement, nous ne sentons plus nos pieds à la fin de la journée. Certains jours quelques lombalgies qui se réparent la nuit heureusement. A ce jour sont opérationnels la cuisine, la salle à manger, le salon (ça c'est le rez-de-chaussée), ensuite grimpons au 1er étage, celui de notre vie courante et auquel nous avons deux chambres un bureau, le living la salle de bain et les WC. Si nous voulons quand nous serons vieux c'est à cet étage que nous vivrons, tout y est. Bon  eh bien il ne reste que quelques cartons dans l'entrée. Demain j'attaque les deux chambres d'amis au second et la salle de bain. Il restera un très gros boulot qui se fera progressivement c'est le grenier où se trouve entassé environ 800 livres qu'il va falloir sortir des cartons et réinstaller dans les bibliothèques amovibles, ça c'est un boulot, vous pouvez me croire. Mais la vie sans livres, je ne l'envisage même pas. Alors encore quelques journées à l'automne de bien occupées.

A bientôt et bon vote pour ceux qui y vont, nous, nous votons par procuration.

Posté par manouedith à 10:45 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

02 avril 2007

Blog en Pause

Le déménagement se précise de plus en plus, les déménageurs arrivent le 12 et le 13 pour tout charger mais pour emballer ils ne se chargent que des choses fragiles, tout le reste doit être fait et prêt pour le 12 au matin. Jusqu'à maintenant nous y arrivions sans trop nous presser, mais à partir d'aujourd'hui le compte à rebours est commencé ; je vais donc laisser mon blog en suspension jusqu'aux environs du 20 avril. Ne m'oubliez pas je reviendrai, promis j'aurais certainement beaucoup de choses à vous dire.

A bientôt

Manouedith

Posté par manouedith à 10:48 - - Commentaires [14] - Permalien [#]