02 décembre 2007

Week-end très chargé Marché de Noël et Pralognan la Vanoise

Il y a des week-ends plus chargés que d'autres. Envie de préparer le sapin de Noël, mais les décos étaient restées à Pralognan, l'année dernière Noël avait eu lieu là bas, il fallait aller les chercher, mais avant j'avais l'envie d'aller à un marché de Noël où exposaient Josette ma prof de dessin et l'épouse de mon cousin "généalogique" je voulais voir ses nouvelles créations, si l'expo avait eu lieu sur le chemin de Pralo, cela aurait plus simple mais non c'était à la frontière Suisse. Quand je décide quelque chose, rien ne me résiste. Et j'oubliais il y avait aussi les courses à faire, alors procédons par ordre, d'abord les courses, ensuite direction la frontière Suisse, retour vider les courses avaler un sandwich et à 2h1/2 direction Pralognan.

CIMG5257

Le stand d'Elisabeth

CIMG5254

Je vous les aurais bien montré une par une car elles sont superbes, elle fait tout de A à Z, la tête est en céramique, mais je ne peux pas vous en dire plus car elle est entrain d'ouvrir un site, je dois aller l'aider à mettre ses photos, quand il sera prêt je vous donnerai le lien. En attendant je vous en montre une toute seule car je trouvais qu'elle avait un petit air de Brigitte Bardot quand elle était jeune. Qu'en pensez-vous ?

CIMG5266

Un petit aperçu de ce que je pourrais faire quand je serais une experte !

CIMG5268

Maintenant direction la station de ski, l'autoroute entre Chambéry et Albertville

CIMG5280

Quand nous sortons du tunnel du col du chat et que nous descendons vers Chambéry au loin nous pouvons admirer la barrière naturelle des Beldonnes, sur l'autoroute pendant plusieurs kilomètres le paysage me laisse toujours admirative, je ne m'en lasse jamais ; j'ai survolé les Beldonnes pour mon anniversaire, mais les survoler en ce moment cela doit être génial.

CIMG5282

Elles sont belles toute l'année, certains soirs, le coucher de soleil se reflète sur les sommets c'est sublime, je vous montrerai, maintenant que j'ai pris l'habitude de photographier dans la voiture, je ne me prive pas et ensuite je fais le tri, l'avantage des appareils APS.

CIMG5320

Bon, avant de déjeuner pendant que le soleil donne sur la station, on va allez faire un petit tour, suivez moi jusqu'à la cascade de la fraîche. Il parait que cet après-midi le soleil aura sauté de l'autre côté de la montagne et il  ira se coucher au-dessus de  Courchevel.

CIMG5303

Nous passons d'abord au Barioz ; voici la plus ancienne maison, elle date de 1753, il y avait encore une barrière devant avec un panneau, petit n'Amour à eu la gentillesse de l'enlever pour la photo, habituellement si ce n'est pas une barrière, c'est une voiture qui stationne devant, aujourd'hui pas un chat dans les rues, il faut dire la station n'est pas encore ouverte, pendant toute la promenade si nous avons croisé deux personnes c'est tout, du jamais vu pendant la saison d'hiver ou la saison d'été.

CIMG5311

En fait, Pralognan est fait par 4 hameaux les uns se reliant aux autres, celui du Barioz est à l'opposé de celui des  Croix et de celui des Granges, il est à côté de celui des Bieux tout  à côté des pistes. Voici la porte de la chapelle.

CIMG5313

Au-dessus de la porte la date de la chapelle, vous avez bien vu 1745 !

CIMG5310

Devant cette porte 1753, je reste toujours émue, les premiers propriétaires étaient sous le règne de Louis XV dit le Bien aimé,  croyez-vous que dans plusieurs siècles les portes actuelles seront encore là pour que quelqu'un s'émeuve devant ?

CIMG5292

Le chemin qui mène à la cascade de la fraîche est plutôt tortueux, il monte et ce matin il glissait un peu, il fallait redoubler de vigilance, j'ai toujours peur de tomber...

CIMG5295

Je ne me lasse jamais de cette balade, habituellement nous redescendons de l'autre côté, mais aujourd'hui, nous sommes revenus sur nos pas car la grimpette de l'autre côté semblait dangereuse.

CIMG5297

CIMG5300

Je ne me lasse jamais du paysage. Après Noël, nous prendrons nos quartiers d'hiver à Pralognan pour deux mois.

Maintenant un petit aparté qui n'a rien de spécial en soi, mais qui a quand même son originalité, regardez ce chalet qui se termine

CIMG5314

Il est entièrement en parpaings, recouvert de bois comme tous les chalets neufs de la station. Son originalité, c'est qu'il a été construit depuis les fondations et la première pierre par un de nos amis tout seul qui l'a commencé à 65 ans passé , ce n'était pas sa profession, mais à la retraite la première année il s'est tellement ennuyé, qu'il a décidé de construire ce chalet entièrement seul, personne ne l'a aidé. Alors moi, je lui dis "Bravo" je ne sais plus s'il a mis 2 ou 3 ans, mais quand même ce n'est pas original ?

 

Nous devions rester jusqu'à lundi soir, mais nous avons préféré rentrer ce soir, car on annonce pour cette nuit des giboulées de neige jusqu'à 1000 m. Pralognan est à 1450 mètres, et nous n'avions pas nos pneus neige, alors le regret au coeur, nous sommes rentrés. 

 

Posté par manouedith à 20:52 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :