Continuons sur la Communion Solennelle

Au début du XXème siècle, même s'ils sont inscrits à l'école publique, la plupart des enfants, surtout dans les campagnes, fréquentent aussi le catéchisme pour préparer leur communion. S'il existait déjà avant les lois de Jules Ferry, le jeudi libre de classe a été confirmé par le Ministre de l'instruction publique, notamment dans ce but pour permettre aux enfants de recevoir une instruction religieuse. Garçons et filles évidemment séparés, les écoliers de la communale bénéficient donc des cours de catéchisme.

Pour marquer ce jour, les enfants donnaient et donnent encore des images pieuses. Celles que vous allez voir font parties d'une collection familiale que m'a donné le cousin de maman que vous avez vu sur le billet précédent.

1

Elles ont été offertes entre 1854 et 1910

2

cliquez pour mieux apprécier les détails de la dentelle

3

Celle-ci marquait la communion de ma grand-mère en 1907

4

5

Celles-ci ont été peintes sur des parchemins

6

7

8

9

Celle-ci aussi est peinte sur parchemin

10

11

12

13

14

15

16

17

J'ai pris un grand plaisir à vous ouvrir un nouvel album de mes collections et j'espère que vous aurez apprécié.