Je l'ai déjà dit j'aime lire et j'aime les livres. J'aime les posséder pour les regarder. J'adore les bibliothèques bien rangées. J'emprunte rarement dans les bibliothèques municipales car je ne peux pas les garder. J'achète souvent sur Internet des livres neufs, mais plus souvent des livres d'occasions en très bon état. Et tous les 3 mois au moins un livre sur France Loisirs que je ne choisis pas, je me laisse envoyer la sélection, et je ne suis jamais déçue car ils sont à chaque fois de style différent. Ceux que j'ai le moins aimés, je les remets sur Internet.

Cette année, je ne suis pas beaucoup sortie à Pralognan. J'avais envie de ne rien faire de spécial et lire, lire,  une vraie overdose romanesque.

 

En 2003, j'avais lu " Tatiana", il m'avait été offert par fille n° 1, je l'avais dévoré et j'avais adoré. Alors j'ai acheté le second "L'innoubliable Tatiana" et alors là, j'ai été très déçue.

6Dans le premier Paulina Simons, nous fait découvrir Léningrad maintenant St. Pétersbourg en nous racontant l'Amour d'une jeune Russe de 17 ans avec un Officier de l'Armée Rouge "Alexandre" promis à sa soeur aînée. Une passion dévorante, une passion impossible, sera bien plus déchirante que tous les dangers qu'ils devront affronter. Dans le second on retrouve Tatiana et Alexandre mariés avec un fils, ils sont enfin réunis en Amérique et ne souhaite qu'une seule chose oublier le passé pour goûter au bonheur paisible d'une vie de famille. Les 266 premières pages se trainent en longueur sans beaucoup de suspens ni d'intérêt, ensuite nous revenons sans arrêt en arrière, on en perd le fil. Non je n'ai vraiment pas aimé.

La seconde semaine c'est avec Daniel Mendelsohn et Son Etreinte fugitive que j'ai passé mes journées et mes soirées. J'adore lire avant de m'endormir.

4 C'est l'histoire d'un homosexuel qui rêve d'avoir un enfant, jusqu'au jour ou une de ses amies lui propose d'incarner une figure paternelle auprès de l'enfant qu'elle porte. Il accepte et se prend à s'attacher si fort à lui qu'il va petit à petit partager sa vie entre Chelsea, le quartier où vivent les "garçons" de New York, et la banlieue où habitent son amie et son petit garçon.  C'est un livre que j'ai bien aimé.

Ensuite, un roman de Jill Barnett "L'Espace d'un Eté"

1  1957, Lorsque Rudy et Rachel Banning meurent dans l'accident qui coûte aussi la vie à Jimmy Peyton, c'est le destin de ces deux familles qui s'unit à jamais. Ils laissent derrière eux des enfants écrasés de chagrin et des proches fous de douleur et de rancoeur. Mais les chemins de la vie font qu'en 1970, la fille de Jimmy Peyton rencontre les fils Banning c'est le coup de foudre. Entre les deux frères, son coeur balance et les deux hommes se déchirent pour les yeux de la belle. Mais tous trois ignorent encore à quel point leurs deux familles sont liées et la haine féroce que celles-ci se vouent. J'ai beaucoup aimé.

Mais vraiment celui que j'ai dévoré et que j'ai adoré le plus,  c'est celui-ci :

2 Kate Morton nous emmène dans Le Jardin des Secrets, d'abord Une enfant abandonnée, ensuite Un terrible secret et pour terminer Un étrange héritage. Tous les ingrédients qui s'échelonent depuis 1913 à 2005 pour faire un roman passionnant de suspens jusqu'aux dernières pages.  Je recommande à tous. 

Quand j'étais enfant, adolescente, j'aimais beaucoup la bibliothèque verte. J'ai dévoré tous les livres de la Comtesse de Ségur, ensuite j'ai adoré le livre de Germaine Acremant "Ces dames aux chapeaux verts". J'ai eu envie de le relire donc je viens de l'acheter sur Internet et je vais le relire.

3 L'histoire d'une jeune fille sentimentale qui va être obligée d'aller vivre dans les marais de St. Omer dans un village entre quatre vieilles cousines , au fond de la demeure la plus triste qui existe, alors qu'elle adorerait rester dans "son" Paris. En relisant le livre de mes 14 ans,

Une fois terminé ce livre, se mélange une drôle d'impression. Livre très bien écrit mais l'histoire plus du tout d'époque je suis certaine que les jeunes filles de 14 ans de maintenant n'aimeraient pas, la conclusion "niais"

Un second livre qui se passe au XIXème siècle dans les marais de St. Omer.

5 1848, Flore erre dans les rues de Lille. Depuis qu'elle a appris que sa naissance est un mystère, elle a fui Saint-Omer en quête de son passé. La petite jardinière des marais audomarois, fine et sensible, est-elle l'enfant abandonnée des Manderel, grands  bourgeois lillois ?  mais je pense que oui, en revanche ce que je n'aime pas c'est lire des livres de poche et celui-ci en est un

Mis à part l'édition livre de poche, j'ai beaucoup aimé ce livre plein de suspens et de rebondissements. Je recommande.

Je viens de terminer ce livre, super, on se promène dans Lille et St. Omer au XIXème siècle , on découvre la vie dans les marais à cette époque, bien loin de notre époque actuelle tout en étant si proche malgré tout.  Je terminerai par la dernière phrase de la préface de Jeanne Bourin : "Ce roman imprégnié de mystère et d'amour, comblera tous ceux et celles pour qui la littérature est synonyme d'évasion.

Merci à la blogueuse : Reflets d'Argent qui avait parlé de ce livre sur son blog  :

http://www.audomaroise.canalblog.com/

Après cette overdose de Romanesque, je vais me diriger vers des biographies ainsi que la trilogie des Milleetnium qui m'attend à la maison. Et vous qu'aimez-vous lire ?