19 octobre 2009

Giscard et la manipulation des Médias

Aujourd'hui, j'ai l'envie de m'amuser. Les débats sont ouverts.

Un exemple parfait de la manipulation des médias.

Pendant notre dernière croisière, un soir à table "Michel" nous dit, vous connaissez la dernière, j'ai acheté en escale le Figaro et regardez ce que l'on raconte.

Giscard_1

Non du n'importe quoi, ce n'est pas possible. Monsieur Giscard d'Estaing est un homme dont j'ai beaucoup entendu parler en  bien. Mon beau-père était à l'X avec lui. C'est un homme qui respecte sa femme, il n'aurait jamais écrit un livre de ce genre sur ses frasques, si frasques il y a eu surtout du vivant de son épouse. Les médias ont l'art de détourner tout ce qu'ils touchent. Cette photo présentée comme cela, peut être très subjective je n'en disconviens pas et faire une bonne pub pour la sortie du livre.

giscard_2

Déjà, quand on publie toute la photo, le contexte n'est plus le même.

A mon retour en France, je me suis décidée à acheter le livre pour voir vraiment ce qu'il avait écrit. Je l'ai trouvé dans le Nord au carrefour du coin, en tête de gondole bien-sûr.

giscard_4

Dès les premières pages, on comprend tout de suite qu'il ne s'agit que d'un roman d'une pure fiction bien imaginé. Jamais je n'ai pensé qu'il était réel, peut être de l'ordre du fantasme c'est tout. Il est fort Monsieur Valéry, d'une intelligence incroyable, se servir indirectement des médias qui ont marché à fond pour se faire une pub d'enfer et pour l'auteur une promotion plus réel que nature, pas besoin d'aller chez Michel Druker pour lancer son roman.

GISCARD3

Bravo Monsieur le Président, à cette époque là, vous aviez la cinquantaine et pas 83 ans comme maintenant, alors même si vous avez fantasmé c'est votre droit après tout. De plus c'était un bon sujet développé parmi les lieux et les endroits ou vous avez vécu.

J'ai dévoré ce livre et ma conclusion est :  Ce roman d'Amour est un roman bien senti, bien sorti. Pour pouvoir restaurer un château il faut de l'argent ; quand on est célèbre pourquoi ne pas en profiter, rien de tel pour aiguiser l'appétit des médias qui savent employer les mots et créer le mystère pour  doper les ventes. Monsieur Giscard d'Estaing est un homme correct, je suppose que ce scénario avant de paraître a certainement eu l'aval de sa femme et de ses enfants,  alors pas de quoi fouetter un chat. 

Posté par manouedith à 17:39 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :