22 octobre 2009

Une soirée à l'Opéra Garnier - Giselle 2009

Un rêve de jeune fille vient de se réaliser.

Quand j'étais jeune-fille, tous les samedis je passais devant ce magnifique Palais, j'allais chercher maman qui travaillait aux Galeries Lafayette.

 

opera_garnier_2

Dans les années 1960, la façade était noire de pollution. Les dames descendaient des taxis habillées de robe longue, les messieurs en costume sombre, cravate ou noeud papillon. Les temps ont changé, malgré tout je n'y ai vu aucune personne habillé en négligé contrairement au Lido, ou j'avais été très déçue. Je pense que le Palais Garnier reste un endroit privilégié et à ce titre nous devons y faire quelques efforts en soignant notre tenue.

charlesVoici Charles Garnier, architecte de la ville de Paris, à qui l'on doit cette pure merveille, ainsi que des casinos de Monte-Carlo et de Vittel, et l'Observatoire de Nice. L'Opéra fut inauguré le 5 janvier 1875

op_ra_2

Dès que vous avez franchi la grande porte du milieu, vous êtes face à ce grand escalier, de part et d'autre vous pouvez admirer :

 

RAMEAUGluck ou la musique allemande

 

ra

Rameau ou la musique française

lully

Lulli ou la Musique Italienne

GRAND_ESCALIER OPERA_15_MARBRES

Marbres de toutes les couleurs, courbes harmonieuses, cariatides, candélabres, masques etc... Une pure merveille.

cOURBES MASQUES

CARIATIDES CARIATIDES CARIATIDES CARIATIDES

Et voici la salle tant attendu !

salle 003

Nous étions très bien placés, dans une des baignoires légèrement sur le côté, avec une vue sur la scène proche.

GISELLE_PLAFOND_1_001

 

 

Plafond original : Le triomphe de la beauté, charmé par la musique au milieu des muses. Le plafond d'origine a été peint par Eugène Lenepveu.

GISELLE_PLAFOND_2_001 

Le plafond actuel, de la salle fut commandé en 1960 par André Malraux à Marc Chagall.

opera3

Depuis le palier des Cariatides, par-delà le grand escalier on aperçoit, en bas le vestibule du contrôle et le grand vestibule, et au grand étage, l'avant foyer et le grand foyer.

A 19 h 30, le rideau se lève pour la dernière représentation de Giselle de l'année 2009.

1er acte

giselle

Ne pouvant prendre de photos pendant le spectacle, je me suis servie du programme pour vous faire partager cette soirée

giselle_1

Un village en fête, Giselle l'une des jolies villageoises, est tombée amoureuse d'un beau garçon, venu d'ailleurs. Elle ignore qui il est. Il dit s'appeler "Loys". Mais le garde chasse Hilarion que la jalousie rend perspicace , soupçonne quelque grand Seigneur.

 

giselle_3 giselle_4 giselle7_001

Aurélie Dupont et Nicolas Leriche - Yann Bridard - Myriam Ould-Braham et Emmanuel Thibault

La danse entraîne tout le monde. La mère de Giselle craint que la santé fragile de sa fille ne résiste à sa passion de danser, et, évoquant le sort des malheureuses Wilis, mortes avant leurs noces, et condamnées à danser chaque nuit jusqu'au lever du jour, redoute une issue fatale

giselle_5_001 giselle_6_001giselle_8_001

Le pas de deux des paysans par Alessio Carbonne et Mélanie Hurel

giselle_9_001 giselle_10_001

Dorothée Gilbert - Anne Deniau

Giselle se riant des alarmes de sa mère, poursuit sa danse en compagnie du beau jeune homme et est sacrée reine de la fête. Le Prince de Courlande venant à passer par là avec sa suite, s'arrête devant la maison de Giselle et demande à boire. Sa fille la Princesse Bathilde est fiancée à Albrecht duc de Silésie, qui n'est autre que... le jeune homme qu'Hilarion vient de démasquer, en découvrant l'épée blasonnée de son rival. Giselle, sous le choc de cette révélation perd la raison et meurt 

2ème acte

giselle_11_001

A minuit, dans la forêt ; une pierre tombale surmontée d'une croix. Soudain passent  furtivement des ombres blanches. Elles reviennent. Qui sont ces êtres immatériels ? Ce sont les Wilis, les âmes des jeunes filles délaissées par un amant infidèle. Elles se vengent en attirant, la nuit, des jeunes gens pour les perdre dans les ténèbres

giselle_18_001 

Myrtha, leur reine les rassemble, car elles doivent accueillir celle qui, désormais, sera leur compagne : Giselle apparaît, dans ses voiles blafards

giselle_12_001 giselle_13

Albrecht venu répandre des fleurs sur la tombe de la jeune morte, voit surgir la blanche image de l'aimée, fantôme flottant qu'il veut saisir, mais qui, sans cesse, lui échappe. Elle fuit, il la suit, halluciné

giselle_14_001 giselle_15_001

giselle_19_001 giselle_20_001

Delphine Moussin - Benjamin Pech - Claire-Marie Osta - Emilie Cozette

 

 

giselle_22_001

Survient l'imprudent Hilarion que les Wilis entraînent dans une danse folle et meurtrière. Il est leur première victime. Albrecht doit subir le même sort. Giselle implore la clémence deMyrtha et des autres Wilis qui demeurent inflexibles. Condamné à danser jusqu'à l'épuisement, Albrecht est soutenu par l'amour de Giselle. Une danse désespérée un instant les unit.

giselle_25_001 giselle_26_001

Bientôt les lueurs de l'aube contraignent les spectres à s'enfuir. Giselle à son tour, disparaît en laissant Albrecht à la vie.

Une soirée extraordinaire que j'ai voulu partager avec ceux et celles qui n'ont pas la chance de pouvoir se déplacer. Ne me dites pas c'est trop cher pour vous d'aller à l'Opéra Garnier, très bien placé un soir de semaine nous avons payé 42 euros par personne ; alors que si vous vouliez allez voir ces deux là :

johnny_hallyday_referencePour lui, en province il vous en coûtera de 55 à 120 euros

serge_lama

 

Et pour lui, au Palais des Congrès prochainement à partir de : 78 euros.

Alors. Que les endroits mythiques ne vous fassent pas peur.

OPERA_14_PLAFOND_DE_GD_ESCALIER

 

 

 

 

Posté par manouedith à 17:01 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :