24 novembre 2009

La Généalogie, passion de toute ma vie.

Face au monde en perpétuelle mutation, la Généalogie répond en termes de stabilité. Connaître ses origines, c'est se rassurer, s'inscrire dans le temps, retrouver les racines que nous avons perdues.

famille_001

Qui n'a pas dans ses armoires une photographie de ce genre ? La famille.

La généalogie est devenue un passe temps à la mode. Maintenant c'est beaucoup plus facile qu'il y a 40 ans d'entreprendre cette activité. Quand j'ai commencé on n'avait que les archives départementales pour alimenter nos recherches  ; ouvertes aux heures de bureau, fermés le samedi et éventuellement les mairies, si celles-ci avaient gardé un exemplaire des registres. Mais les actes civils ne peuvent être consulté qu'à partir de 100 ans.

for__athanase_maignelay for__athanase_maignelay                      

Je ne vous parlerai pas des méthodes de recherches, de nombreux livres sont là pour vous apprendre, Internet aussi.

DSCF0070   DSCF0071   livres

Retrouver les documents est une chose. Les lire en est une autre pour cela je suis allée à des cours de paléographie, car plus vous remontez dans le temps, plus la lecture et l'interprétation sont difficiles. Une 3ème raison, collecter des noms, des prénoms, des dates, intéressant certes, mais le jeu atteint rapidement ses limites. Moi, cela ne me passionne pas de collectionner les ancêtres pour en avoir plus que le voisin. Mais en revanche, aller plus loin et comprendre comment fonctionnait les sociétés qui nous ont précédés cela m'intéresse.

CIMG2156

Comme disait un de mes professeurs Baudoin Roelants du Vivier ; l'histoire de notre pays nous l'avons appris à l'école, maintenant apprenons l'histoire de notre famille, "notre patrimoine".

       acteacteacte

Quand vous avez eu la chance d'avoir dans les mains des manuscrits du XVIème siècle, je vous assure vous ne pouvez pas rester indifférent ; l'émotion est obligée de vous envahir.

Il y a plus de 20 ans, je fréquentais souvent les archives départementales d'Amiens ; elles se trouvent dans un endroit superbe, l'ancien couvent des Célestins, la salle de lecture donne sur le cloître. A l'époque il n'y avait pas affluence pour rechercher ses ancêtres. J'ai eu a consulter un manuscrit très ancien, quand il m'a été confié, j'ai du changer de place et me mettre à la première table sous le regard du président de salle, au cas ou je fasse une fausse manoeuvre et que j'abîme cette respectable antiquité.

Inutile de vous dire que j'étais très émue d'avoir cet honneur.

CIMG2159

Voici un parchemin que je possède représentant un autographe de Louis XIII

          acteacte

A la naissance de mon petit fils, j'ai réalisé que malgré toutes les précautions que je m'entourai pour ne pas recopier d'erreur ; les racines vers lesquels je me suis dirigées depuis tant d'années ne pouvaient me livrer avec certitude mes origines génétiques. Les moeurs à travers les siècles, mêlés aux abus sexuels, aux mariages précipités pour réparer une faute, aux secrets de famille, du reste j'ai souvent rencontré des enfants n° 1 qui n'étaient pas ceux du mari. Il ne faut pas croire, nous n'avons rien inventé, nos ancêtres n'étaient pas aussi réservées et prudes que l'on pouvait le penser.

CIMG0215CIMG0215CIMG0215

L'idée, m'est donc venue de maintenant me pencher uniquement sur une généalogie "cognatique" qui ne cite que les femmes et pour plus de précisions de mère en fille en n'oubliant pas malgré tout les papas présumés et en recomposant les familles complètes car frères et soeurs ont la même mère donc les mêmes origines.

C'est à dire :

1) mes petits eans

3) leur grand-mè

 

Vous pourriez avoir l'envie de me dire, ainsi, ça demandera beaucoup moins de temps. Pas certaine du tout, Car je vais m'aventurer dans une région française très particulière, puisque le berceau de mes mères en filles se trouve en Alsace, cette belle région qui m'a souvent fait rêver quand je voyais leur costume régional.

molsheim_alsacienne

Afin de rendre ces recherches plus étoffées, je vais donc me rendre au printemps prochain aux Archives de Strasbourg, petit n'amour et moi travaillerons toute la journée sur mes recherches et vers 16h30, nous partirons sur les pas de mes ancêtres et nous nous rendrons dans les villages trouvés chaque jour. Là, je photographierai les endroits anciens  qu'ils ont pu côtoyer : " les églises, les cimetières, les vieilles maisons, je me documenterai sur l'histoire des villages à différentes époques. Je sais déjà que je commencerai par Molsheim

 

molsheim_001

je reviendrai sur cette place avec son Metzig classé aux monuments historiques.

molsheim_5_001

Négligemment, je tremperai mes doigts dans l'eau de cette fontaine qui fut sculptée par Hans Frauler en 1609 au sommet de laquelle on y trouve un lion qui veille sur les armoiries de Molsheim.

molsheim2_001

Nous irons nous promener sur les bords de la Bruche admirer le moulin dit BauernmühleBauernmühle

molsheim3_001

Et j'irai prendre quelques renseignements sur cet Eugène Klein né en 1867 qui tenait une quincaillerie au début du XXème siècle, il pourrait être un neveu de ma tri-aïeule.

 

molsheim_alsaciennemolsheim_alsaciennemolsheim_alsacienne

C'est là peut être, qu'un de vous qui passez par ici pourrait m'aider. Je recherche une personne bénévole aimant la généalogie qui pourrait éventuellement me traduire certains de mes actes, c'est quand on arrive aux actes en langue étrangère que tout se complique. Plusieurs fois l'Alsace a été allemande et je ne connais pas cettee langue et quand avant la révolution, nous arrivons aux registres paroissiaux souvent ces derniers sont rédigés en latin. Donc vous voyez mon entreprise n'est pas si simple !

bouxwiller_3

bouxwiller_2

bouxwiller

Je me rendrai également du coté de Bouxwiller

Quand vous faites des recherches généalogiques et que vous êtes catholique, approchez vous des églises, rentrez et reposez vous devant le baptistaire, un de vos ancêtres y a  certainement été baptisé.

molsheim_3

Celui de Molsheim

En 1995, à la télévision française sur la troisième chaîne, est passée une magnifique série "Les Alsaciens ou les deux Mathilde", je me suis procurée ce DVD ; 6 heures pour m'imprégner de l'Alsace de 1870 à 1953 et mieux comprendre pourquoi les parents de mon arrière grand-mère Stéphanie KUOM

St_phanie_Kuom

étaient de ceux qui avaient opté pour la nationalité française après la guerre de 1870, cette guerre n'a duré que 5 mois, mais elle a permis aux prussiens de faire prisonniers 371.981 hommes et 11.810 officiers. En deux ans environ 50.000 alsaciens optèrent pour la France, d'autres pour l'Allemagne. Une guerre dont on parle peu et pourtant elle nous avait fait perdre l'Alsace et la Lorraine.

 

Mon Tri-aïeul Louis François Kuom avait 30 ans, marié,  il avait deux filles  2 ans , quelques mois. N'acceptant pas la domination allemande, il poursuivait les allemands avec des fourches, cela devenait dangereux, il a préféré embarquer sa femme et ses filles vers d'autres cieux. Il a rejoint un de ses beaux frères à Cambronne les Clermont dans l'Oise, pour  se refaire  une autre vie. En Alsace il était "peintre doreur". La petite famille s'installa à Rantigny , Louis François continua son métier ; deux autres enfants naquirent, mais l'Alsace lui manquait de plus en plus, il ne pouvait y retourner. En 1891 il  termina les vitraux de l'église de Rantigny et ensuite se suicida. Pauline sa femme restant seule avec ses enfants eut le malheur de perdre sa dernière petite fille en 1891, avec tous ces chagrins elle mourut en 1895. Quelques années plus tard en 1926, elle ne verra pas son petit fils Louis créer les magasins Kuom. célèbre dans toute l'Oise .,

229_1_

On ne s'intéresse pas forcément à la généalogie étant jeune, bien souvent on y vient en vieillissant ; alors je vous donnerai un conseil précieux. Interrogez vos parents vos grands parents sur leur enfance, tous ceux de votre famille qui ont vécu avant vous, et engrangez leurs souvenirs car même s'ils semblent ne pas vous intéressez au moment ou on vous les raconte, un jour ils ressortiront et vous les raconterez à vos petits enfants, c'est cela le patrimoine familial. Combien de fois je regrette de ne pas en avoir assez écoutés et engrangés.

 

Posté par manouedith à 18:17 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags :


21 novembre 2009

Nourrice d'hier - Assistante maternelle d'aujourd'hui

Mes nombreuses recherches dans les archives départementales françaises, m'ont fait dépouiller énormément d'actes de décès d'enfants parisiens confiés à des nourrice "sur place".

nourrice_5

On comptait un taux de mortalité important de plus de 30% de ces enfants entre 8 jours et 3 mois après leur arrivée dans les familles d'accueil. La région qui en recevait le plus était le Morvan. Dans cette région on les appelait "Les Paris", mais à peu près toutes les régions françaises étaient concernées.

nourrice6_001

Dans le meilleur des cas, cela pouvait ressembler à cette gravure de J.P. Haag, qui lui même a été élevé dans ce genre de panier.

Nourrice_1

Cette pratique se développe d'abord dans les milieux aristocratiques fortunés, où certains médecins prônent la séparation rapide d'avec la mère, pour que "les humeurs néfastes" à la bonne santé de l'enfant ne lui soit transmis.

Au XIXème siècle

Napoléon 1er, sur les conseils de ses médecins, choisit une nourrice morvandelle à Dun les Places dans la Nièvre. pour allaiter son fils Napoléon II, Roi de Rome.

Sous la IIIème République

Une nourrice du hameau de Sonne dans la commune de Lormes fut également employée par Félix Faure pour l'une de ses filles.

nourrice_2

Quand les femmes se sont mises à travailler, le phénomène s'est accéléré. Quand la révolution industrielle envoie les femmes dans les usines 12  heures par jour, des milliers de femme de conditions modestes n'ont pas eu d'autres choix, les grands-parents n'étaient pas toujours présents pour prendre le relais. Mais pour ces femmes modestes, les familles qu'elles trouvaient étaient tout aussi modestes.

nourrice_16

Les familles aisées, avaient la possibilité d'employer une nourrice à domicile on appelait ça : Les nourrices sur lieu. Cette activité débuta au début du XIXème siècle et se poursuivit jusque dans les années 1920 et devint alors une véritable industrie.

nourrice_7_001

Pour les nourrice "sur lieu", elles avaient alors un statut privilégié au sein de la famille par rapport aux autres  domestiques en bénéficiant de cadeaux notamment vestimentaires ou d'avantage en nature, certaines avaient même une domestique. Mais il ne faut pas oublier, que bien souvent ces femmes venaient travailler dans les grandes villes et donnait leur lait aux enfants de riches, pendant que leur propre enfant restait à la campagne, dans de plus ou moins   bonnes conditions.

                                                               

nourrice_4nourrice_3

 

de 1920 aux années de guerre, les mamans souvent ne travaillaient pas et s'occupaient de leurs enfants. C'est seulement après 1968 que se généralisèrent les familles d'accueil, celles que l'on appelle maintenant "Les assistantes maternelles".

 

nourrice_17_001

Comme ici : Florian, Lucile, Céline et Clotilde

Quand je suis née en 1943, ma maman parti travailler à Paris et rejoindre son amoureux. Elle s'est retrouvée dans la situation de "mère célibataire" ; très mal vue à l'époque. Ne l'ayant pas avoué à ses parents, elle eut recourt à une nourrice "sur place". Pendant mes deux premières années, je suis restée dans une famille à Herblay, Monsieur et Madame Parent.

NOURRICE_9_001   NOURRICE_10_001

NOURRICE_8_001   

Le dimanche, maman venait me voir. Elle avoua à ma grand-mère qu'elle avait une jolie petite fille, alors certains dimanche elle venait elle aussi me rendre visite.

          NOURRICE_12_001 NOURRICE_13_001

Jusqu'au jour ou elle s'est aperçue que je disais papa et maman à Monsieur et Madame Parent. Elle a eu du mal à accepter et a décidé de mettre mon grand-père devant le fait accompli et elle me ramena chez elle.

NOURRICE_14_001

Et je suis restée chez eux, jusqu'à mes 9 ans.

Posté par manouedith à 17:37 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :

19 novembre 2009

La fête des conscrits. à Artemare

Si vous aimez mon blog et que vous voulez être averti de mes publications remplissez la newsletter en haut à gauche.

 

Le dimanche qui suit le 11 novembre, un défilé bien sympathique dans mon village : Celui des conscrits, ou plus exactement ceux de "la Classe" comme disaient nos anciens. Chaque dizaine est représentée. Cela commence par les échos d'une fanfare dans le village qui se déploie dans toutes les rues, elle passe devant chez nous toujours à la même heure : aux alentours de 11 heures.

 

1

2

Les premiers a défiler sont les parents avec leurs enfants nés dans l'année ceux qui feront les adultes de demain.

3

Suivis des 10 ans et des 20 ans

4

Une chaîne d'Union qui relie les générations entre elles.

5

Les 30 ans ; chaque dizaine à un chapeau d'une couleur différente. C'est à Villefranche sur Saône ou la fête est la mieux représentée, toute la ville participe, nous retrouvons également des fêtes identiques en Alsace, dans le Doubs en général l'est de la France perpétue ces traditions.

6

Plus on avance dans les dizaines, plus les représentants sont nombreux, ici les 40 ans.

8

9

C'est dans le groupe des bleus que "petit n'Amour" aurait du défiler cette année ; mais il est trop timide pour afficher la dizaine qu'il a eu du mal à passer.

10

12

Encore bon pieds, bon oeil a 70 et 80 ans à Artemare.

13

C'est seulement à 90 ans que l'on a le droit au carrosse.

Si vous voulez voir la fanfare en action c'est ici 

 

La tradition a du bon. C'est tout simplement "L'histoire de notre vie."

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

14 novembre 2009

1900 Les ustensiles de l'Art de la Table

C'est un billet qui était paru en novembre 2009. Pourquoi a re-t-il fait surfarce ? J'ai eu un com sur ce billet aujourd'hui, alors peut être que cela la fait remonter la pile !!!!! Pas encore tout compris à canalblog.

 

 

Comme disait mon beau-père que j'aimais beaucoup

p_p_re

On ne jette rien, nous avons de  TOUT dans nos vastes magasins.

9

Tout le monde sait que j'aime beaucoup l'art de la table. Aujourd'hui, j'ai donc décidé de vous montrer ces ustensiles qui ne servent plus ou presque.

10

Les louches et les couverts de service en argent, du pure style XIXème siècle les sortez vous quand vous prenez votre soupe ?

6

Les couteaux dans leur écrin aux lames d'acier et aux manches en corne, pas très pratique quand même !

7

Le service pour découper le gigot, plus personne ne s'en sert !

8

Justement, qui pourrait me dire à quoi sert la tige sur le dessus du dos de la fourchette ?

4

Admirez, ces couverts à salade

5

Tous ces ustensiles sont dans ma famille depuis plusieurs générations

1

Ustensiles pour le dessert et ramasse miettes de table (brocanté dernièrement). Vous trouvez une fourchette pour les gâteaux, une pelle à tarte et une pince à sucre.

11

Qui se sert encore d'une pince à sucre en argent pour son café ou son thé ?

2

Un des seuls objets qui n'est pas de ma famille. Je l'ai trouvé sur une brocante, je l'avais prise pour une truelle ; mais en m'approchant j'ai découvert une pelle à tarte qui avait été offerte à une institutrice d'une école maternelle en 1907, le nom de l'institutrice qui figure en haut est le même que celui de ma belle fille, d'emblée celle-ci lui reviendra quand je partirai.

1900_LES_USTENSILES

Et vous, gardez vous les ustensiles de vos ancêtres ? Il faut dire que pour moi cela a été facile, j'étais fille unique, maman l'était aussi donc ces objets viennent de loin et n'ont pas été morcelés aux héritages, sans compter que je suis très conservatrice.

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags :

11 novembre 2009

Creil, La Maison de Maurice Gallé mort pour la France

Aujourd'hui souvenons-nous de l'Armistice de 1918

5

L'année dernière, je rendais hommage à mon grand-père qui avait participé à la grande guerre. Cette année pour commémorer l'armistice du 11 novembre, c'est un autre poilu que je mettrai à l'honneur, à la différence, celui-ci n'est pas revenu. Je vous ferai visiter sa maison devenue Musée Gallé-Juillet, de la ville de Creil dans l'Oise.

Maurice_Gall__1916_001

Maurice Gallé, fils unique d'Auguste et Berthe Gallé né le 17 février 1895 à Creil dans la jolie maison bourgeoise qu'habitaient ses parents. A cette époque seuls des propriétaires fortunés pouvaient acquérir  de si belles maisons. Maurice y vécu jusqu'à son départ pour la guerre, malheureusement il est décédé le 25 septembre 1916 devant Bouchavesnes.

CIMG1243A la naissance de Maurice ses grand parents habitaient dans la maison de gauche et ses parents en face dans la maison de droite. Ernest Gallé le grand-père était peintre, il était  cousin avec le célèbre Emile Gallé de Nancy qui a développé l'Art nouveau en verrerie.

la_maison_gall_

Avant lui dans cette maison ont  habité  : Jacques Bagnall Directeur de la faïencerie creilloise, il y a eu également le Docteur, Maire Jules Juillet, son grand père artiste peintre Ernest Gallé et ses parents des Bourgeois rentiers. Depuis la mort de Madame Gallé en 1956, l'ensemble de la propriété est devenue propriété de la ville de Creil.

Nous commençons la visite par les cuisines construites sur les ruines du château d'époque médiévale, nous retrouvons des croisées d'ogives dans la cuisine, ainsi que dans la remise et dans la salle à manger.

8

2

Dans cette maison tout est resté comme Maurice l'a connue.

4

Admirez les cuivres, à chaque visite ils sont tout aussi rutilants.

6

 

7

 

10 3

Comme dans toutes les cuisines bourgeoises de cette époque, le maître des lieux c'est ici : le cuisinier Léon Chaulin.

5 5 5

Voici Maurice et ses parents

9

Le train de vie de la famille Gallé, permet d'employer plusieurs domestiques, la maison est assez grande pour donner une fonction particulière à chaque pièce

13

Comme ici la salle à manger avec sa belle vaisselle de la Manufacture creilloise. Il ne faut pas oublier que la première Manufacture de faïences fines fut créée le 26 mai 1797 par O'Reilly dans le parc de la propriété. Dans la salle à manger se trouve un magnifique buffet deux corps magnifiquement agencé qui s'ouvre sur une variété de faïences importante.

25 26

31   28

30 29

Durant près d'un siècle la Manufacture a su innover et s'adapter à de nouvelles techniques, proposer une étonnante diversité de formes et de motifs. Les faïences creilloises ont remporté plusieurs médailles lors d'expositions nationales et ont été exportées jusqu'au Japon.

17       14

18

Ce petit meuble est très rare il n'y en a que deux en France.

15

Comme dans beaucoup de familles bourgeoises de l'époque, les parents ont prévu de donner à leur fils une éducation musicale. Maurice a commencé avec un accordéon, plus tard il fera ses gammes sur ce piano.

19  21

certainement les poupées de sa tante morte peu de temps avant sa naissance à l'âge de 24 ans.

Pour jouer, enfant, Maurice dispose d'une salle de jeux. Là, se trouvent des jouets, que sa famille peut se permettre de lui offrir : des petits soldats de plomb représentant l'armée française du porte drapeau jusqu'aux canons. De nombreux jeux de société qui servent à distraire et à stimuler sa culture : celui des petits chevaux, le jeu des départements et des préfectures ou celui des rois de France.

23

 

16   11   11    16    16

Je vous assure une bien belle maison pour cette "belle Epoque" !

Et maintenant, quelques petites dernières "faïences" pour la route.

soupi_re_flora

Voici une des soupières les plus connues. Je me souviens des potages de ma grand-mère,  servis dans cette dernière et dans quelques assiettes rescapées de la dernière guerre . Dans l'Oise avant la guerre, beaucoup de particuliers ont eu un service de table de cette série bien souvent offert pour leur mariage.

carreau_d_cor_paysager fa_ence

 

empire_ou_restauration La_chanson___tous_les__ges_terre_de_fer

polycrome_vers_1884polycrome

De jolis polychromes fabriqués vers 1884

les_p_lerinages

Pour moi cela a été un plaisir de vous faire partager une autre de mes passions la faïence de Creil et Montereau, certaines pièces m'appartiennent, d'autres ont été prises sur Internet et les commentaires qui accompagnent mes photos ont été relevés dans les cahiers réalisés par Nathalie Demilly et Stéphane Audoin Rouzeau que j'ai achetés lors de ma dernière visite à Creil. 

 

 

Je me promenais déjà dans ce Musée, bien avant la création de l'Association "Les Amis du Musée Gallé-Juillet et de la faïence de Creil" qui depuis 1996 oeuvre pour sauvegarder et contribuer à l'enrichissement de ses collections, à l'amélioration de ses aménagements afin de veiller au respect de la donation Gallé. 

 

 

 

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :

09 novembre 2009

Dîner d'un soir d'automne

Je sais que vous attendez la table d'automne que j'ai faite l'autre soir pour recevoir les parents adoptifs de notre petite chienne "Tara". Ceux qui nous remplacent auprès d'elle quand nous partons en vacances ou quand nous montons chez nos enfants. Des gens supers sympas,  rencontrés à la suite d'une annonce passée chez les commerçants de ma région.

tara

En venant nous installer près de ma fille, je pensais que je n'aurais pas à chercher de "nounou",  une illusion de plus ; la deuxième garde s'étant mal passée, je me suis décidée à chercher des parents d'adoption. Notre petite chienne est très importante pour nous et nous voulions la sentir aussi bien que quand nous sommes là. Maintenant c'est chose faite, nous pouvons partir tranquille. Merci André et Marie-Hélène.

IMG_9810

Pendant une semaine, j'ai pensé aux détails, je construisais dans ma tête et je détruisais, je voulais représenter l'automne. Le dîner c'était l'oeuvre de Petit n'Amour. Ficelle picarde (pour faire connaître notre région d'origine), filet mignon accompagné d'endives (qui venaient de la Somme) et son gratin dauphinois ; pour terminer avec une poire pochée et sa mousse de chocolat blanc.

IMG_9812

    

IMG_9813

          

IMG_9813

 

     Nappe bouton d'or, accessoires marron, assiettes et couverts XIXème pour donner un côté rustique et fleurit de vigne vierge aux couleurs de l'automne. Quelques touches  boutons d'or pour rappeler la nappe.

 

IMG_9812

IMG_9841

IMG_9830

Sur la feuille, j'ai collé le prénom de la personne. Attention de ne pas trop charger la table pour garder la note de raffinement, ici donnée par les jolis verres.

IMG_9847

        IMG_9821  IMG_9821

Côté salon même ambiance automnale

IMG_9820

IMG_9836

Au pied de la lampe, tout simplement du lichen ramassé dans la forêt.

IMG_9851

 

Alors qu'en avez-vous pensé ?

 

  lierre_r_duit   lierre_r_duit   lierre_r_duit

          

 

 

 

 

 

 

 

 

      

 

 

 

                

 

                                                                                       

 

 

Posté par manouedith à 00:01 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

07 novembre 2009

L'art de vivre depuis mon balcon habillé pour l'automne.

Chaque matin, petit n'Amour veut déjeuner dans le grand salon, avec comme bruit de fond Mozart ou Chopin et  profiter de la vue magnifique que nous avons. Une bonne façon de bien commencer la journée. Il faut savoir se faire des petits plaisirs tout simples et gratuits ; c'est cela l'art de vivre.

IMG_9630

Choux, courges, bruyères et pensées.

       IMG_9629   IMG_9633 IMG_9629

IMG_5205

IMG_5195

CIMG9153

IMG_8339   IMG_8345  IMG_8340

Et pour terminer, je relève le nez, en 1 minute le paysage a changé.

IMG_9776

  IMG_9777

IMG_9778

  Regardez comme les couleurs changent vite ces jours-ci : deux jours après les deux dernières photos :

IMG_9780

IMG_9784

 

Tout simplement,

Quelques instants de bonheur pour commencer une journée de retraités

 

 

 

.

 

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

03 novembre 2009

Grenade l'Alhambra

GRENADE L'ALHAMBRA

L'Alhambra, se trouve en Andalousie à Grenade, c'est une chef d'oeuvre du génie civil, militaire et artistique islamique ; elle abrite derrière ses murailles des palais et des jardins qui inspirèrent les poètes et émerveillent encore de nos jours le visiteur. L'Alhambra signifie en Arabe : La rouge".

24

 

Maintenant regardons ce diaporama qui vous montrera, mes plus jolies photos de ces jardins exceptionnels.


GRENADE - L'ALHAMBRA - Créer diaporama en ligne

 

 

Pour être accompagné de la musique espagnole, n'oublier pas de retirer la barre rouge sur le haut parleur

 

Depuis 1984. L'Alhambra est classée au répertoire du patrimoine mondial de l'U.N.E.S.C.O. Ce sont de magnifiques jardins, mais aussi un château construit sur une colline rocheuse au-dessus de Grenade. Résidence des rois de la cour de Grenade au XIIIème siècle.

 

 

21

Les Palais Nasrides

25___Copie

Le plan d'ensemble de ces palais s'organise en de multiples salles rectangulaires, partiellement intégrées à l'enceinte, reliées entre elles par des vestibules et disposées autour des deux joyaux que constituent la cour des myrthes et la cour des lions.

11

L'extérieur est très sobre, la décoration intérieure est foisonnante, à base des 3 composants des art de l'Islam : la calligraphie, la décoration florale stylisée, les arabesques et les motifs géométriques.

32

Les jardins sont somptueux

20

Le Palais Généralife

10

Je vous assure une pure merveille !

47

Posté par manouedith à 23:43 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

02 novembre 2009

RENESCURE Chambres d'hôtes au charme oriental

Quand nous montons dans le Nord, nous descendons toujours dans le même studio. Au milieu de nulle part dans les champs ; entouré de quelques maisons dispersées dans la nature, nous y passons d'agréables moments, aucun bruit, une merveille.

148

cette longère flamande possède une dépendance rien que pour les hôtes.

IMG_5543

Grimpons l'escalier de métal et entrons.

3

Le coin salon

4

Pour y faire de jolis rêves et de longues grasses matinées au calme. un matelas qui épouse notre corps. Génial.

  2  10  12

8

           1 1 1 1 1

5

et c'est comment dans la salle d'eau !

      

76

    15    13 11

Nous étions en Afrique, maintenant descendons en Asie

14

Jolie peinture achetée au Vietnam

IMG_5275  IMG_5276

                      IMG_5278  IMG_5277

IMG_5272 IMG_5270 IMG_5284

 

2

Le Tonkin - 2, rue du Becquerel - 59173 RENESCURE - 06.09.20.39.05

Posté par manouedith à 17:55 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :