27 février 2010

Envie de Tulipes

Comme tout le monde je trouve que l'hiver est vraiment trop long. J'ai envie de Tulipes. Celles-ci je les ai rencontrées en Bretagne à Saint Malo dans le jardin de la Briantais il y a plusieurs années.

IMG_4035

On attribue à Charles de l'Ecluse son introduction en Occident à la fin du XVIème siècle, même si elle devait y être présente du fait de nombreux échanges commerciaux avec l'actuelle Turquie ou la coûtume voulait qu'on offre des bulbes en cadeau.

cHarles_de_l_ecluse

Charles de l'Ecluse, un des plus célèbre botaniste du XVIIème siècle, né le 19.02.1526

IMG_4026

Très présente comme symbole de l'Amour. La tulipe panachée signifie l'admiration.

tulipe_rouge

C'est une déclaration d'Amour quand on reçoit des tulipes rouges.

IMG_4037

La tulipe jaune signifie l'Amour sans espoir.

IMG_4077

Elle est l'emblème de la Hollande

 

IMG_4033

Rien que pour le plaisir des yeux

IMG_4036

IMG_4039

IMG_4095

Et vous qu'en pensez-vous ?

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags :


21 février 2010

Les bistrots de Paris que j'ai testé.

Comme    Elle    j'aime les ambiances des Brasseries parisiennes.

le_procop

    le_procop_2 Nous allons vous faire découvrir de jolies brasseries parisiennes que nous avons testées pour vous.

A une époque de ma vie, quand j'allais à Paris, je déjeunais toujours au "Terminus Nord" et j'attendais l'heure de mon train sagement assise devant un café, beaucoup mieux que d'attendre dans les courants d'air de la gare du nord.

le_terminus Le piano mécanique trônait au milieu de la Brasserie.

le_terminus_2

Ce petit salon particulier réservé pour fêter mes 40 ans, éclairé par deux superbes fenêtres aux vitraux fleuris, sous l'oeil d'une dame de la Belle époque.

le_terminus_3

La grande salle du milieu, chapeautée par sa splendide verrière Style Art Déco, éclaire joyeusement les tables qui se reflètent dans les miroirs tout autour.

le_terminus_4

Derrière le comptoir, les garçons de café aux grands tabliers s'affairent pour mieux servir les clients

Changeons de quartier.

le_fouqu_ets

Depuis que nous sommes expatriés en province, nous montons à la Capitale environ deux fois par an, un week-end en amoureux avec soirée spectacle et dîner toujours dans un bel endroit. Quand nous sommes allés au Lido nous avons dîné au Fouquet's, la cantine de tellement d'artistes célèbres qui y ont laissé leur souvenir accroché au dessus de leur table préférée.

le_fouqu_ets_2

le_fouquet_s_1 le_fouqu

Dans une autre vie si l'on pourrait dire, le parrain de ma fille nous avait invité dans un endroit magique, c'était la première fois que nous dînions dans une brasserie parisienne. "Le Mollard" est spécialisé dans les fruits de mer et le poisson. Vu de l'extérieur on ne devine pas une grande salle au décor Art Nouveau d'une finesse exceptionnelle.

le_molard_2

Comme beaucoup de provinciaux qui montèrent à Paris au milieu du XIXème siècle, un couple de Savoyard Monsieur et Madame Mollard s'installèrent dans le quartier St. Lazare, pas du tout auvergnat et pourtant ils ouvrirent "un bougnat" dans un ancien relais de poste, Madame sert des boissons chaudes derrière le comptoir et Monsieur vend du bois et du charbon. Les travaux de la gare St. Lazare viennent de se terminer, les grands magasins du Printemps viennent d'ouvrir les environs de la gare deviennent un endroit de rencontre pour les affaires tous les éléments sont réunis pour que Monsieur et Madame Mollard fassent fortune.

le_molard_3

Voulant s'agrandir, le couple fit appel à l'architecte de l'Hôtel du Palais de Biarritz, du salon de thé Angelina, et du Casino de Paris "Edouard Niermans" pour réaliser les travaux intérieurs de leur nouvel établissement : une brasserie.

le_molard le_molard_4

le_molard_5

Selon une mode parisienne de l'époque, les  brasseries obscures et sans gaieté sont transformées en véritables joyaux architecturaux. Cette brasserie est classée aux Monuments Historiques depuis 1987.

J'en ai encore d'autres à vous montrer, mais ce sera pour une autre fois.

THEMA_102

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :

15 février 2010

Hommage à un FOU DE CHATEAUX comme Yves Lecoq

Je vous l'ai déjà dit. Parmi les jolies choses que j'aime dans la vie, j'ai un faible particulier pour les beaux livres de décoration.

Souvent je vais :  LIRE SUR LES     ARTS DECORATIFS     (petit clic)

Dernièrement il m'a été offert :

FOU DE CHATEAUX      (petit clic)

fou_de_chateau

Comme tous les "fou" de châteaux dont je fais partie, nous avons un point commun, le goût pour l'histoire, la campagne, l'architecture, les antiquités et la rêverie.

lES_CHATEAUX_DE_MA_JEUNESSE

Cliquez sur la photo et mes rêves vous seront plus lisibles.

Posséder une de ces demeures reste pour moi un doux rêve. En acheter une pour la restaurer, ce n'est plus de mon âge . Pour cela, il aurait fallu que je rencontre la moitié de moi qui ait les mêmes ambitions accompagnées d' un gros porte-monnaie et d'une patience à toute épreuve, car entreprendre un chantier de la sorte, il faut une sacrée dose de courage. J'ai déjà vu des reportages télévisés montrant des familles entières y passant toutes leurs vacances en y invitant les copains pour les aider.

Chateau_de_Verderonne

Au terme de l'entreprise qu'elle fierté du devoir accompli. Mais en restaurer plusieurs dans sa vie, c'est tout simplement du délire pour ce Saint Bernard des bâtiments historiques qu'est :

YVES LECOQ         (petit clic)

 

yves_lecoq

Ces multiples chantiers, sont en fait les oeuvres de sa vie. Une façon pour lui de ne pas se sentir vieillir ni trop s'embourgeoiser. Sa première acquisition dans l'univers impitoyable des vieilles pierres eut pour nom "Hédauville" construit en 1724 et découvert par Yves l'été 1975.

hedeauville_1

L'antiquaire qu'il était avant de devenir restaurateur de château ne songeait qu'à remplir cette maison de meubles et de bibelots glanés au cours de ses périples à travers la France. Le choc du 1er cambriolage fut déterminant dans sa décision de stopper son élan. Mais fut le moyen aussi d'acquérir son second château 20 kilomètres plus loin dans la vallée de la Somme.

chateau_de_suzanne

"Suzanne", fut construit sous Louis XIII et rénové par le Marquis d'Estournel sous Napoléon III. Sur les murs retravaillés du XIXème siècle trônait une devise qui fit un clin d'oeil à son nouveau propriétaire "Haut la Crête" ; pendant 18 ans, il s'arma de courage pour refaire vivre cette demeure, dont il a été malheureusement obligé de se séparer pour des raisons financières afin de la protéger  des menaces d'une vente forcée.

MAISONSEULE1

"Maisonseule", mérite bien son nom, puisqu'elle est perdue au coeur du Parc régional des Monts d'Ardèche. En 24 heures, notre humoriste décide d'acheter cette forteresse en demi-ruines au fin fond des Monts du Vivarais  mais la cerise sur le gâteau  c'est son classement au Monument Historique .  C'est ainsi qu'il succéda à Madame Chapon l'ancienne propriétaire. Par la suite, il pourra dire que cette nouvelle entreprise était un véritable retour aux sources puisque tel le papet de "Manon des Sources" il dût aller chercher son eau courante dans les montagnes de la propriété.

 

villiers_le_bacle

Après une forteresse, voici celui qui a mes préférences "Villiers le Bâcle" et qui est devenu la résidence principale de :

"Monsieur Yves Lecoquierre Dubays de la Vigerie"

Parfois, on ne cherche rien de particulier, on attend rien et un coup de foudre vous tombe dessus , vous découvrez ce qui pourrait être votre rêve absolu de maison : une bâtisse Louis XIII de taille relativement modeste !!!,nichée au coeur d'un parc et pour plus de commodités à seulement 20 kilomètres de la capitale ; impossible, vous ne pouvez pas résister.

int_rieure

Un jour, cherchant une maison de campagne pour sa soeur, dans la région de ses ancêtres, il tombe sur un ravissant petit manoir en bordure de rivière, flanqué d'une tour carrée et d'une autre ronde. Encore une fois comment résister ?

_chambes

"Chambes", pourrait être sa dernière acquisition. D'autant plus que derrière ce petit château, un logis précédé d'un petit moulin borde la Charente retenue en barrage et convient parfaitement à la maison de campagne recherchée.

 

Ainsi se termine la balade parmi mes rêves, j'ai passé un agréable moment et j'espère vous avoir donné l'envie de vous promener parmi les 190 pages de ce livre, peuplé des superbes photos de Roland Beaufre. Le plaisir des yeux est un plaisir accessible à tout le monde.

Pour les fous de Généalogie Mercredi 17 février

ici

Posté par manouedith à 15:35 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags :

Le Galetas et l'art de la maison à Bozel

 

 

Quand nous montons à Pralognan la Vanoise, il y a un magasin d'art de la table ou il faut s'arrêter impérativement, pour le cadeau de dernière minute, pour le petit coup de coeur, pour un meuble, pour du linge de maison ; ou tout simplement pour le plaisir des yeux. Je vous assure vous ne serez pas déçus de votre petit arrêt. Suivez-moi.

 

IMG_0034__2_ 1

 

 

IMG_0035__3_

 

IMG_0040__8_

Un cadeau de dernière minute,  vous êtes certain de le trouver ici.

3 4

 

5

6

même pour nos jolies têtes blondes.

7

8 IMG_0059

12

11 10

IMG_0036

Mais avant tout ce magasin est une menuiserie et la passion d'une famille qui se transmet de père en fils depuis 4 générations. Le bel épicéa devient le chaleureux compagnon de toute une vie, la pièce maitresse de l'habitat savoyard.La menuiserie Léger crée à la demande et à l'inspiration.

C'est ici

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

10 février 2010

Un dimanche après midi chez Manou à la montagne

Vacances de février 2010. Dans quelques jours mon petit Théma aura 1 an !

Aujourd'hui, il a essayé la luge avec sa maman

IMG_0169

IMG_0166

La famille au balcon admire le petit bonhomme en rouge

IMG_0168

Au premier plan Christelle fille n°1 de Petit n'Amour, à côté Nathan son fils, tout au fond sur le balcon voisin "Malou"

IMG_0436 IMG_0169

IMG_0439

IMG_0442

IMG_0443 IMG_0452

Pendant que tout le monde est parti sur les pistes. Théma joue avec sa manou et découvre de nouvelles choses dans l'appartement. A Noël c'était du quatre pattes maintenant on se rapproche plus d'un meuble à l'autre. Bientôt il marchera.

IMG_0458 IMG_0456 IMG_0457

IMG_0459 IMG_0460 IMG_0461

On a même emprunté le doudou de Nathan qui traînait au salon.

 

Si vous vous intéressez à la généalogie n'oubliez-pas notre rendez-vous du mercredi.

c'est : ici

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

06 février 2010

Triste semaine

Parfois dans la vie il y a de curieuses coïncidences. Je vais vous raconter ma journée de samedi dernier le 30 janvier.

Vous le savez, j'ai ouvert un autre blog il y a 15 jours ici sur la généalogie. J'ai commencé par expliquer comment faire des recherches en commençant par les actes d'état civil. Suivant la chronologie, on s'intéresse en premier à celui de la naissance, ensuite  celui du mariage et on termine par celui du décès. Pourquoi samedi, j'ai décidé de préparer le billet sur l'acte de décès ? au lieu de celui sur l'acte de mariage qui aurait été la suite logique de mes explications. 

Pour préparer ces billets, je recherche consciencieusement dans mes livres, mes notes, sur Internet pour illustrer le sujet et pour qu'il soit moins rébarbatif à lire. Le 30 janvier, j'y ai passé ma journée. Quand il a été terminé aux alentours de 19 heures, nous nous sommes mis à table et ensuite devant la télévision ; vers 21h30 le téléphone a sonné, inhabituel à cette heure tardive, on appréhende toujours en prenant le combiné, peut être une mauvaise nouvelle.

C'est "Petit n'Amour" qui a décroché, effectivement l'appel était une mauvaise nouvelle. La maison de retraite où séjournait ma belle mère nous appelait pour nous dire qu'elle s'était endormie à tout jamais.

M_m_re_2

Voici la petite fille née en 1922, qui venait de nous quitter.

M_m_re_1

Avec son grand frère pour la communion de ce dernier

m_m_re_3

A 18 ans quand elle rencontra son futur mari

m_m_re_4

En Mai 1940 le jour de son mariage avec Yvon. Ils n'eurent qu'un seul enfant

"Mon Petit n'Amour"

mem_re_5

Et une des dernières photos avant le départ de son mari il y a 4 ans.

Quand nous sommes venus nous installer en Rhône Alpes, elle nous a suivi. Mercredi, nous l'avons raccompagné retrouver son mari dans le petit village d'Argoeuves en Picardie,  berceau de sa famille maternelle. Comme je vous le disais :  "Triste Semaine".

Au revoir "Mémère"

 

Parfois dans la vie il y a de drôles de coïncidences n'est-ce-pas !

Posté par manouedith à 00:05 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

03 février 2010

Bécassine de ma jeunesse

 

b_cassine b_cassine_2

L'autre jour en faisant mes courses hebdomadaire, rayon librairie ; je suis tombée sur cette magnifique collection de 20 titres que j'aie lu dans mon enfance en BD.

10

Dernièrement ma petite Héloïse qui est en CP était fière de me montrer que l'on était pas encore à Noël et qu'elle savait lire entièrement un petit livre de contes. Au téléphone, sa cousine Thaïs m'a dit qu'elle aussi savait lire comme les grands.

 

CIMG0837

Alors l'idée m'est venue de leur faire la collection de ces 20 petites histoires qui ont enchanté mon enfance.

Commençons donc par : La jeunesse de Bécassine.

Ces petits livres contiennent plusieurs contes illustrés. La première : l'histoire de Bécassine et le bol de lait.

Dès les premières lignes, nous faisons connaissance avec Bécassine toute ronde et rose avec un adorable petit nez, en revanche Marie sa cousine toute jaune avec un grand nez et le petit chat de la maison "minet"

0

Minet le chat, veut jouer il secoue le berceau à bascule pour les réveiller, il les appelle en miaulant... Enfin Marie se réveille mais furieuse d'être arrachée à ses beaux rêves, elle attrape la queue du chat et tire dessus de toutes ses forces, pour lui faire mal.

5

Le chat ne comprend pas pourquoi on est méchant avec lui, il se met en colère et son poil commence à se hérisser. Finalement c'est lui qui est le plus fort ! et badaboum le berceau bascule.... Marie toujours cramponnée à la queue du chat, fait un énorme vol plané.

13_bis

en même temps Bécassine, projetée elle aussi hors du berceau tombe brutalement par terre ! Quel réveil en fanfare ! Mais aussi, quelle bonne surprise pour elle, elle se retrouve le nez sur le bol du chat.

12_bis

justement, elle raffole du bon lait frais. Elle se régale, elle avale tout ! Sa maman, attirée par le bruit n'y comprend rien et se demande :

2

comment Bécassine a-t-elle pu se lever toute seule et aller boire le lait du chat ? elle ne sait même pas encore marcher ! Pas de doute ma fille est un petit génie !

1

Ma Thaïs et mon Héloïse vont très vite se passionner pour la Bécassine de mon enfance, car l'histoire suivante leur fera découvrir "Bécassine et la galette".

6

Pour donner l'envie de lire à un enfant, il faut au début leur lire régulièrement des histoires, à des moments précis dans la journée comme un rendez-vous et par jeu ensuite quand l'enfant sait lire lui demander à son tour de vous lire une histoire. Entretenir cette envie du livre par des moments privilégiés avec les livres..

b_cassine_3b_cassine

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :