J'ai toujours vécu à l'ombre d'un château ou a proximité. La France est un pays particulièrement riche de ces belles demeures qui en fait un pays de patrimoine que tous les étrangers nous envient.

le 8 novembre 2007, je vous avais déjà parlé des châteaux de mon enfance, mais pas de ceux-là.

IMG_6027

 

Avant de vous emmener sur les chemins royaux, regardez ceux qui ont jalonné ma vie.

Chantilly - Compiègne- Pierrefonds

Chantilly :

A chaque séjour d'amis à la maison, nous les emmenions dans les pas du Duc d'Aumale à Chantilly, une promenade dans le parc nous dirigeait vers le Hameau de la Reine pour y prendre le goûter.

ameau_de_la_reine P5240005

hameau_de_la_reine_2 P5240006

Compiègne :

La seconde visite était pour Compiègne, c'est dans sa chapelle qu'eu lieu le 9 août 1832 le mariage royal de Marie Louise d'Orléans avec le roi des Belges Léopold 1er. Ce château est aussi celui des rendez-vous. Napoléon 1er est venu à la rencontre de sa seconde épouse Marie Louise d'Autriche et l'a reçu au château le 27 mars 1810. Napoléon III et Eugénie de Montijo y recevaient l'été les artistes, les hommes de lettres ou les hommes politiques pour des sessions de plusieurs jours que l'on appelait "Les Séries". Ne pas oublier que pendant l'une d'elle la célèbre dictée de Mérimée y fut proposée.

musee_voiture_4

La "Jamais Contente" 1899

Si mes invités étaient des enfants ou des jeunes, c'est dans les coulisses du château que je les emmenais pour visiter le célèbre Musée de la voiture. La première visite que j'ai faite au Musée de la voiture, je devais avoir une dizaine d'années et je la dois à mon cousin Paul et à sa femme Marguerite.

  musee_voiture_1    musee_voiture_3    musee_de_la_voiture_5

Pierrefonds :

A quelques encablures de Compiègne. Nous terminions la journée par le château de Pierrefonds. Quant on sort de la forêt, nous sommes frappés de plein fouet par ce majestueux château perché sur sa colline ; remanié à la fin du XIXème siècle par Viollet Le Duc, c'est un château de contes de fées avec son impressionnant chemin de ronde qui court du double niveau des tours et des courtines.

pierrefonds_1 

pierrefonds_2

saviez-vous que vous pouvez louer ce château pour un mariage comme l'a fait notre Miss France "Elodie Gossuin" ou pour une grande soirée exceptionnelle....   Le château sert aussi de décor à de nombreux films.

 

Quand j'ai eu 9 ans, je suis allée en pension dans une ville célèbre : Saint Germain en Laye. Tous les jeudis nous allions joués dans les jardins de celui-ci :

img063

 

DSCF0277

DSCF0257

 

La mère de mon premier mari avait habité dans son enfance l'appartement de Louvois dans les dépendances du Roi des Châteaux :

versailles3 

Cette jolie photo a été empruntée à Cyril Almeras ; vous pourez en admirer plus

 http://www.cyrilalmeras.com/
 Site de photos de nuit

versailles_2

C'est à Versailles dans le sous-sol du château lors d'une visite privée que le papa de mes filles m'a conté fleurette et m'a demandé en mariage.

 

Devenue adulte, j'ai habité au pied d'un château Royal oublié, qui fut l'un des plus beaux de la Renaissance, des plus riches où le plus populaire des Rois "Henri IV" avait ses habitudes ; il venait régulièrement rejoindre  sa "belle" Henriette d'Entragues Marquise de Verneuil.

verneuil_henriette_d_entragues

Malheureusement les grands jours de ce château ont été exceptionnellement courts. Sa splendeur véritable n'a duré que les 10 années tumultueuses ou le Roi venait à Verneuil (1600/1610). Après, la mort du Roi, notre Marquise y vécu encore vingt ans avant de rejoindre le couvent.

img058

Le château restera entretenu jusqu'en 1725. Dans les mains des "Condé" ils entreprendront à partir de 1734 la démolition ; le reste des matériaux utilisables sera cédé à des entrepreneurs locaux puis aux habitants du village. L'oeuvre des démolisseurs a pris fin quelques mois avant les Etats Généraux de 1789. Et tout cela pourquoi ? me direz-vous, tout simplement parce que le Prince de Condé ne voulait pas que ce château face de l'ombre à son château de Chantilly. A l'époque ou j'habitais ce village, chaque été depuis 1988 du 15 juillet au 15 août le site accueillait des jeunes de 15 à 18 ans venant de toute la France pour apprendre l'archéologie et l'histoire, mais aussi la vie en groupe et l'autonomie, sous la direction du Club du Vieux Manoir ces jeunes participaient au chantier de fouilles et mettaient à jour les fondations et les salles du sous-sol du château. Cette Association du Club du Vieux Manoir a travaillé également sur un autre chantier à quelques kilomètres de là pour ressortir les vestiges du château de Philippe Le Bel à Pontpoint.

 

Quelques années plus tard, je me suis exilée plus au nord de la Picardie dans une région ou les châteaux sont moins célèbres. J'en ai recherché de nouveaux à découvrir. C'est à Rambures que j'ai trouvé cette ancienne forteresse construite à partir de 1412 composée de quatre tours de brique et de pierre. C'est Richelieu qui le privera de ses éléments défensifs (pont levis, herse, assommoir) lui donnant un caractère beaucoup plus résidentiel.

Rambure

A Abbeville, j'ai découvert une petite merveille à mi-chemin entre le château et le manoir. Quand il fut édifié vers 1750 ce n'était qu'un petit pavillon de 3 pièces d'où son nom "Bagatelle". Cette adorable folie du XVIIIème siècle ne laisse personne indifférent.

DSCF0006

bagatelle3 DSCF0010

 

Maintenant, depuis mon grand salon, je peux admirer le château de Machurat, lui aussi perché sur sa falaise, il est encore habité toute l'année par une très vieille dame. Comme pendant mes voyages ou j'achète les livres de l'endroit que je visite. J'achète également quand il y en a, les monographies des villages où j'habite.

Machurat3

Avant de devenir le château que nous voyons. Au XIVème siècle le château était une maison forte qui elle même fit place au XVIème siècle au château qui existait à la révolution. Au début du XIXème siècle après quelques péripéties la propriété fut acquise aux héritiers de la famille Dallemagne qui la garda jusqu'en 1875 époque où elle fut vendue à Monsieur Meaudre ancien magistrat. Je ne connais plus la suite, mais je suis preneuse si un des lecteurs qui passent par ici en sait plus. Pour moi la passionnée de châteaux, je me sens frustrée de ne pas connaître son histoire au XXème et XXIème siècle. Je vous remercie d'avance.

 

modiste_4