Je sais que plusieurs d'entre vous aviez envie de voir nos nouveaux changements. Mais ne vous attendez pas au blanc cassé, au gris ou au taupe que l'on voit partout, la mode moi je m'en moque, l'important c'est que nous y soyons bien.

 

Cet hiver quand nous étions à Pralognan, le peintre a pris possession de notre grand salon pour le retapisser et surtout me blanchir les poutres qui assombrissaient la pièce.

 

1

 

En principe j'aime bien les poutres mais à condition qu'elles soient dans des maisons anciennes et qu'elles soient authentiques. Dans les années 1970, c'était la mode d'en mettre partout, le style rustique était à la "une", même si cela assombrissait les pièces. Ce grand salon a une vue imprenable sur le grand colombier et les falaises environnantes, mais il a un petit défaut c'est qu'il n'est ensoleillé que le matin et encore, il avance vite sur la droite, néanmoins c'est la pièce où nous vivons le plus.

 

4

 

Je l'ai donc voulu claire, romantique et élégante. Les poutres blanches, les murs" parme", d'une peinture posée sur une structure de papier le haut différent du bas. Je suis donc fière de la réussite. Avoir des idées bien tranchées, choisir ensuite ce n'est pas toujours le résultat escompté ; mais là je suis très contente.

 

2

 

comme je le dis plus haut, le côté "boudoir cosy" j'en rêvais. C'est dans cette pièce que nous lisons en écoutant de la musique. Chez nous, la musique est présente toute la journée en boucle.

 

3

5

 

je vais vous donner quelques détails.    

 

13                                     

 

Deux papiers à l'origine blanc, sur lequel on peut repeindre

 

10

 

Petit n'Amour a choisi le tapis mural et la plupart des tableaux. Partant des petites fleurs qui bordent le tapis, j'ai voulu un tissu pour recouvrir la table, les coussins et surtout recouvrir le vieux "Cado" (fauteuil picard ayant appartenu à son arrière grand-père) avec les fleurs les plus rapprochantes et le fond ayant la même couleur du décor des fenêtres.

 

      8  6

11

 

Pour les garnitures des baies vitrées, je ne voulais pas de voilages proprement dit, ni des doubles rideaux, j'ai trouvé ce tissu qui est un bon compromis, une structure facile à nettoyer avec des fils qui pendent partout mais qui laissent passer la lumière d'une couleur champagne comme le fond de la jetée sur la table et les coussins. Le tissus des garnitures de baies est original et fait penser aux années 1930.

 

12

 

Alors maintenant, donnez-moi votre avis, vous aimez, ou vous n'aimez pas ? Tous les goûts sont dans la nature. Souvent une maison ressemble à son hôtesse.

 

7