30 octobre 2010

Broderie Artisanat Hongrois

Quand je suis en voyage, je ne suis pas de celles qui fréquentent les boutiques pour touristes, je ne ramène jamais de souvenirs car bien souvent ils sont : "Made in China", en revanche j'aime aller dans les boutiques artisanales locales. Je savais qu'en Hongrie la Broderie était reine ; ma belle-mère avait rapporté à mes filles de jolies blouses brodées qu'elles ont portées très longtemps et qu'elles se sont repassées les unes aux autres indémodable même mes petites filles les ont portées.

IMG_0244

Seulement pour le plaisir des yeux

 

IMG_0241

Parmi celles-ci, toutes ne semblent pas être faites à la main

IMG_0246

IMG_0239

IMG_0238

 

Pour toutes celles et ceux qui se passionnent pour la Généalogie, je vous informe que j'ai repris ma saison généalogique

ici

 

 

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :


26 octobre 2010

4 ans déjà !

J'habitais la région d'Amiens quand il y a 4 ans j'ai ouvert ce blog. Je voulais partager avec vous tout ce que j'aimais.

Aujourd'hui, c'est l'anniversaire de mon blog. Cela fait  4 ans que je tiens le coup, au début je n'ai même pas imaginé que cela durerait autant

 

Depuis le 26 octobre 2006, j'ai eu plus de 115.000 visiteurs

 

J'ai essayé de vous parler de plein de sujets différents, rarement je vous ai remontré les mêmes choses. Mon objectif était de partager par exemple :

mes photos de voyages avec ceux et celles qui n'ont pas eu la même chance que moi de voyager.

vienne_43_bibli

Je vous ai montré de jolies choses, car j'aime tout ce qui est beau,

vienne_48_bibli

je  vous ai parlé de moi, de mon enfance qui n'a pas toujours été celle de tout le monde. De mes enfants et de mes petits enfants.

Edith_2_ans_1946

Edith 3 ans

J'ai donné l'occasion à la famille éloignée de savoir ce que nous devenions, car plus il y a de moyens de communication, moins on s'écrit, moins on se téléphone, et plus on  se perd de vue.

En retour, vous m'avez laissé des commentaires, certaines d'entre vous m'ont rencontrée, ont tissé un lien, m'ont encouragée à continuer, Vous êtes devenus des amis virtuels à qui je rends visite régulièrement sur vos blogs parfois silencieusement ou parfois  en laissant un petit mot. J'ai un faible pour les blogs qui racontent leur vie de tous les jours comme

elle

chez qui je n'ai jamais loupé un billet depuis 4 ans et pourtant nous sommes très différentes l'une de l'autre et nous avons souvent des divergences, mais je le dis, car une des choses qui m'agacent sur les blogs c'est de voir les commentaires qui sont souvent du même avis que celle qui écrit le billet, on a l'impression que certaines n'ont pas de personnalité et disent ce que la personne voudrait entendre. La famille de Liaht est celle qui aurait pu être la mienne à une époque différente.

elle

pour la façon dont elle a rénové sa maison, pour ses doigts de fée, pour la capacité de savoir tout faire et pour l'amour de sa tribu.

elle

pour sa peinture sur porcelaine et pour ses moments privilégiés avec ses petits enfants auxquels elle apprend ses "bidouilleries" comme elle dit. Fidèle depuis mes débuts.

elle

pour les jolies créations qu'elle fait et surtout pour sa gentillesse.

lui

pour ses belles balades à travers Paris, sans se fatiguer.

elle

pour ses visites illustrées de photos du XIXème siècle

 

et enfin toutes les autres qui sont dans mes liens dont la plupart parlent de Déco et de brocante, un seul petit reproche à leur faire, elles reviennent trop souvent sur les mêmes sujets.

vienne_45_bibli

Combien de temps vais-je encore entretenir ce blog ???? tant que j'y trouverai du plaisir, mais il faut avouer qu'il me prend beaucoup de temps et parfois l'envie d'arrêter me taquine et je résiste mais peut être pas encore 4 ans.....

Les photos sont celles du plafond de la bibliothèque de Vienne

Roman feuilleton CHAUFFAGE

l'équipe de détecteur de fuite est venu, le sujet leur parait trop complexe, l'employé envoyé souhaite l'aide d'un ingénieur plus compétent pour rechercher avec lui sans être certain de trouver ; conclusion ils reviendront le 15 novembre, en attendant en 10 jours 3 m3 d'eau se perd dans la nature à nos frais sans que nous puissions faire quelque chose, nous commençons vraiment à désespérer, nous avons investi dans une chaudière neuve, nous ne pouvons pas avoir d'autre moyen de chauffage, alors refaire entièrement l'installation, un travail titanesque  qui nous coûterait une fortume, quand nous avons acheté cette maison, il y avait déjà un problème de fuite qui a été signalé à la signature, on a réparé :!mais rien n'a changé, maintenant c'est dans un autre endroit du chauffage, mais toujours le même chauffage, alors que devons nous faire ??? vice caché ? Alors si quelqu'un à une idée qu'il me le dise, merci.

Posté par manouedith à 00:01 - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :

23 octobre 2010

La Médicée en Haute Savoie

Vous le savez, nous habitons à quelques kilomètres de 3 départements, 8 de la Savoie, 12 de la Haute Savoie et environ 20 de l'Isère. Cet après-midi, nous étions invités par :

lui

dans un endroit magnifique autour d'un château " la Médicée" tout à côté de Rumilly en Haute Savoie, légèrement à l'écart de la route nationale qui relie Aix les Bains à Annecy.

48

29

La Médicée, est un ancien séchoir à tabac qui doit son nom à Catherine de Médicis qui soignait ses migraines avec le tabac qu'elle prisait.

2

Dès que nous avons poussé la grande porte de la cour, tout de suite pour nous mettre dans l'ambiance,  nous avons été entourés de cucurbitacés aux couleurs de l'automne ainsi que d'une exposition de fleurs et de légumes parfois surprenantes les couleurs, regardez toutes ces carottes ont des couleurs différentes

9

15

Rien de tel pour faire accepter les légumes à nos enfants, leurs couleurs sont naturelles.

14

Et voici celui que je ne connaissais pas et qui m'avait invité, un internaute bien sympa "Olivier", un amoureux des jardins et des fleurs, il tient une boutique de fleurs superbe dans le vieux Rumilly, "Le Jardin m'a dit" je vais aller la visiter et je vous montrerai. En attendant vous pouvez lui rendre visite sur son blog.

 

11

12

13

10

Ce séchoir a été transformé en salle de réception par ses propriétaires, un lieu absolument superbe qui peut recevoir jusqu'à 200 personnes, prochainement le corps de ferme voisin abritera 2 salles de séminaires et des chambres d'hôtes.

16

17

18

Agnès NICOLAS Château de St. Marcel 74150 Marigny St. Marcel

ici vous trouverez tous les renseignements

 

Maintenant je vais vous emmener dans les jardins pour une promenade automnale, je vous laisse imaginer quand la saison est à son apogée.

24

32

L'endroit à lui seul est magnifique ; au sommet d'une colline vous pouvez admirer de part et d'autre le Massif des Bauges et au loin les Alpes.

20

  21   25

  23 19

  26  28

27

37

36

38

Qui peut me dire le nom de ce légume ?

33 40 

1_bis

il y aussi des gourmandes et un gourmand dans ce jardin.....

43

Voici les dernières fleurs du jardin qui attendent les premières gelées.....

34 41

39 42

5

 

4

Bien bel après-midi, si j'avais su je serais venue plus tôt, car la journée a été animée par différents ateliers que j'ai loupés et surtout un déjeuner autour d'un chaudron de légumes.....

Merci Olivier.

2_bis

Posté par manouedith à 20:25 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

21 octobre 2010

Gerbeaud à Budapest, un endroit bien symapthique

Marcher,  pour moi, ce n'est plus ce que c'était, je ne peux pas dire que cette semaine dans les Carpates a été de tout repos, mais j'ai suivi sans râler. A Budapest, je savais qu'il y avait un endroit incontournable pour se reposer.

86

Sur la place Vörösmarty, un salon de thé très apprécié en Hongrie, sa tradition remonte à l'empire austro-hongrois.

IMG_0378

Henri Kugler a fondé ce café en 1858 et a élargi son activité en salon de thé et pâtisserie lorsqu'il rencontra dans les années 1900, un pâtissier Suisse Emil Gerbeaud. Sa dernière restauration date de 1997 entièrement refait avec la culture d'origine Gerbeaud, avec des plâtres riches et des lustres magnifiques.

9593                              

La spécialité le Dobos. C'est à l'occasion de l'exposition nationale de 1885 que Jozef Dobos inventa ce gâteau.

97

Vous pouvez également vous arrêtez uniquement pour acheter des pâtisseries, nous nous sommes laissés tenter par un pain au pavot.....

87

88_BIS

88

Table en marbre, somptueuses boiseries, revêtement des murs en bois précieux et des tentures en brocart qui caractérisent l'atmosphère élégante et confortable de cette maison de tradition.

90

IMG_0382

IMG_0383

 

91_BIS

Je vous assure, une fin d'après-midi reposante.

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

17 octobre 2010

10 ans un cap important.

Les années passent si vite, il y a 10 ans naissait à Troyes mon 5ème petit fils, celui que je vois maintenant le plus souvent.

IMG_1855

Dès ce matin, il a posé pour immortaliser ce jour pas comme les autres. Pour la première fois il passe son anniversaire avec nous, sa maman était en voyage pour la semaine ; alors nous avions pris le relais, nous n'avions plus l'habitude de nous lever aussi tôt chaque matin, l'école est à 20 kilomètres et il ne faut pas arriver en retard. Deux fois par semaine Hand Ball et gymnastique pour sa soeur, j'avais l'impression d'être revenue plusieurs années en arrière quand c'était moi la maman.

IMG_1879

Cet après-midi, 1er tournoi de Hand pour Maxime, il fallait être prêt à 13 heures, c'est "Petit n'Amour" qui a joué le supporter, Héloïse et moi, nous sommes restés à la maison. Quelle a été notre surprise de les voir revenir vers 17 h 30 avec le papa qui n'avait rien dit mais qui était venu encourager son fils pour son premier tournoi. Du coup nous avons rajouté quelques assiettes pour souffler le gâteau d'anniversaire.

IMG_1901 

10 ans ce n'est pas rien, maintenant il a le droit d'aller devant dans la voiture sur des petits trajets, inutile de dire que pour aller au tournoi cet après-midi il a occupé ma place puisque je n'étais pas là. Il attendait ce moment avec impatience.

IMG_1899

Le cadeau de papa et de Manuella a été le bienvenu, super jogging pour le Hand  et avec la casquette, plus une jolie carte faite maison.

IMG_1916

Pendant toute la semaine nous avions réfléchi sur le cadeau que nous allions lui faire, en fin de compte c'est lui qui l'a choisi, je ne connaissais pas, mais néanmoins j'ai trouvé l'idée pas mauvaise. Les triops sont des animaux préhistoriques qui ont suvécu jusqu'à nos jours.  Le but du jeu pour les plus de 9 ans, c'est de faire éclore des oeufs de triops , les nourrir, et les regarder grandir, ils peuvent mesurer jusqu'à 4 cms. Un jeu de science sympa avec lequel il va pouvoir apprendre avec l'aide de sa maman.

IMG_1909 

IMG_1911

Bon Anniversaire mon Grand

 

IMG_1817

Chez nous, le prochain anniversaire c'est le 5 novembre, les 34 ans de la maman.

 

Posté par manouedith à 19:02 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

10 octobre 2010

Le triangle Danubien d'abord Budapest

  1. Quand j'ai arrêté ce voyage d'une semaine dans le triangle Danubien. J'avais très envie d'aller sur les pas de Sissi et de terminer par Prague. Mais la visite de Budapest avait pour moi un tout autre caractère. Je me souvenais des évènements de 1956. A l'époque j'étais en pension à Bry sur Marne et les religieuses avaient accueilli une petite immigrée hongroise "Catherine Varga" avec laquelle j'avais tout de suite sympathisé, je me souviens elle avait deux longues nattes  tressées, je ne l'ai jamais revu, mais ce souvenir m'a toujours donné l'envie de connaître Budapest et son histoire.

 

85_BIS

Dans la rue piétone de Buda, cette statue  représentant un célèbre poête hongrois patriotique : Mihaly Vörösmarty aux pieds duquel sont représentés différentes personnalités représentant les différentes classes de la société ; cette statue m'a émue car tous les visages sont tristes.

 

25

La Place des Héros, elle rend hommage aux grands hommes de la nation. Le monument a été édifié à l'occasion du millénaire de la fondation de l'Etat hongrois.

 

J'ai été agréablement surprise par la beauté de l'architecture.

57

10082105

   

                      

10774

Buda et Pest sont séparés par le Danube, ils ont été réuni en 1873 pour donner naissance à la ville de Budapest, c'est encore la nuit naviguant sur le Danube que l'on peut mieux admirer illuminé les 9 ponts qui enjambent les deux côtés de la ville, ainsi que tous les monuments majestueux et féériques.

108

110

 

111

118_BIS

Comme dans beaucoup de pays de l'Est, la présence juive a marqué le temps dans le VIIème arrondissement, dans la rue Dohany la plus grande synagogue d'Europe

56

55

 

54

 

 

Maintenant la Basilique Saint Etienne, la plus grande église de Budapest, sa construction a débuté en 1851 dans un style classique et a été parachevée en 1905 dans un style plutôt éclectique

 

 

67

 

IMG_0218

IMG_0219

L'église Saint Mathias

 

59

Le chateau de Vajdahunyad

15

 

34_BIS

Je ne terminerai pas sans la particularité de Budapest : Les Bains turcs de Pest

9_bains..

7_bains

6_bains

Schéchenyi

Beaucoup de bassins chauds et de hammans. Les joueurs d'échecs apprécient particulièrement la piscine thermale extérieure. J'ai beaucoup aimé Buda et Pest.

81

 

En attendant toujours pas trouvé la fuite. Le 25 un détecteur de fuite viendra rechercher dans toute la maison et ensuite retravaux.

Posté par manouedith à 14:33 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

07 octobre 2010

Les surprises des maisons anciennes.....

La semaine dernière, nous étions à Budapest, Vienne, La Bohème et Prague ; j'avais hâte de vous montrer :

 

7_bains

Budapest et entre autre les Bains Széchenyi

72

Budapest et son parlement

 

Vienne

 

 

Roue_Vienne

son emblème  sa célèbre roue !

 

Prague

 

201_pont_charles

 

le Pont Charles

 

boh_me_17

Dans le sud de la Bohème ce joli château ; mais pour tout cela en détail, il va falloir attendre, car j'ai autre chose à faire que de passer du temps sur le blog. Une désagréable surprise à notre retour, nous attendait à la maison. Figurez-vous que notre chauffagiste avait profité de notre abscence pour intervenir sur notre chauffage central défectueux depuis l'achat de notre maison en 2007. Le jour de la signature, nous avons découvert qu'il y avait une fuite à la chaudière, après des péripéties dont je vous avais parlé en 2007 nous avons découvert l'endroit et réparé, les anciens propriétaires ont été sympa sur ce coup là, ils nous ont remboursé, l'année suivante nous avons changé la chaudière à nos frais, car nous la voulions plus économique, mais voilà les fuites ont continué et loin d'être facile à détecter puisque les conduites sont enterrées, si la fuite avait lieu dans les étages nous le verrions sur les murs, donc conclusion "Petit n'Amour" a décidé de condamner au rez de chaussée tous tuyaux enterrés et malgré que les papiers peints avaient été refaits en 2007, il a choisi la solution de tout faire passer hors sol, comme ça :

IMG_3033

Pas très joli, mais si cela pouvait nous éviter à tomber en panne l'hiver !!! sans compter le boulot de tout vider dans la pièce avant de partir, vous savez une de mes spécialités sont les jolies tables, mon armoire de la salle à manger regorge de vaisselle, la retirer ce n'était rien mais la relaver entièrement pour la remettre, c'était pas marrant, pendant ce temps là, "Petit n'Amour" rebouchait proprement et consciencieusement les tranchées de l'entrée car en octobre un carreleur doit intervenir et c'est là ou tout se corse ; mercredi matin frisquet dans la maison, plus aucune pression d'eau, conclusion, la fuite est toujours là ou une autre...Obligé de tout recommencer aux tout petits endroits où l'artisan pouvant pas faire autrement que de passer dans le sol du hall d'entrée, regardez ce que petit n'amour a été obligé de refaire hier, entre parenthèse je terminais le ménage au premier étage. Inutile de vous dire que de jouer du marteau piqueur et du burin c'est l'idéal pour recouvrir toute la maison d'une poussière grise.

IMG_3030

 

IMG_3032

A  l'heure où je passe ce billet, nous n'avons toujours pas trouvé. Le chauffagiste ne comprend pas, nous avons bien la solution de faire venir un détecteur de fuites, mais voilà en 2007 nous en avons fait venir un, il nous a pris 600 euros pour définir que la fuite était dans la cuisine, Petit n'Amour à fait la même tranchée devant le radiateur de la cuisine et ce n'était pas là, nous l'avons trouvé tout seul en montant la pression et en mettant notre oreille aux radiateurs, et je vous le donne en mille, la fuite se trouvait à l'autre bout du rez-de-chaussée sous le parquet du salon. Inutile de vous dire que le bienfait de nos vacances de la semaine dernière s'est envolé dès notre retour à la maison. Je comprends mieux pourquoi l'ex propriétaire partait souvent passer l'hiver à Biarritz. Nous, nous pouvons aller passer l'hiver à Pralognan mais ce n'est pas la solution. Je vous assure nous n'avons plus le moral.

Moral de l'histoire : Ne jamais acheter une maison ancienne ou les tuyaux de chauffage central sont enterrés dans le sol et les murs !!!!

 

 

 

 

Posté par manouedith à 11:46 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

03 octobre 2010

Le Lac, d'Alphonse de Lamartine (Lac du Bourget)

 

a

Le Lac

Ainsi, toujours poussés vers de nouveaux rivages,

Dans la nuit éternelle emportés sans retour,

Ne pourrons-nous jamais sur l'océan des âges

Jeter l'ancre un seul jour ?

Ô lac ! l'année à peine a fini sa carrière,

Et, près des flots chéris qu'elle devait revoir.

Regarde ! je viens seul m'asseoir sur cette pierre

Où tu la vis s'asseoir !

le_banc

Tu mugissais ainsi sous ces roches profondes.

Ainsi tu te brisais sur leurs flancs déchirés :

Ainsi le vent jetait l'écume de tes ondes

Sur ces pieds adorés.

Un soir t'en souvient-il ? nous voguions en silence :

On n'entendait au loin, sur l'onde et sur les cieux.

Que le bruit des rameurs qui frappaient en cadence

Tes flots harmonieux

IMG_2679

 

Tout à coup des accents inconnus à la terre

Du rivage charmé frappèrent les échos :

Le flot fut attentif, et la voix qui m'est chère

Laissa tomber ces mots

Ô temps ! suspends ton vol ! et vous, heures propices.

Suspendez votre cours :

Laissez-nous savourer les rapides délices

Des plus beaux de nos jours !

c

Assez de malheureux ici-bas vous implorent :

Coulez, coulez pour eux :

Prenez avec leurs jours les soins qui les dévorent.

Oubliez les heureux.

Mais je demande en vain quelques moments encore.

Le temps m'échappe et fuit :

Je dis à cette nuit : Sois plus lente : et l'aurore

Va dissiper la nuit.

d

Aimons donc, aimons donc ! de l'heure fugitive,

Hatons-nous, jouissons !

L'homme n'a point de port, le temps n'a point de rive :

Il coule et nous passons !

Temps jaloux, se peut il que ces moments d'ivresse,

Où l'amour à longs flots nous verse le bonheur,

S'envolent loin de nous de la même vitesse

Que les jours du malheur ?

g

He quoi ! n'en pourrons-nous fixer au moins la trace ?

Quoi ! passés pour jamais ! quoi ! tout entiers perdus ?

Ce temps qui les donna, ce temps qui les efface,

Ne nous les rendra plus ?

Eternité, néant, passé, sombres abîmes.

Que faites-vous des jours que vous engloutissez ?

Parlez : nous rendrez-vous ces extases sublimes

Que vous nous ravissez ?

IMG_2685

Ô lac ! rochers muets ! grottes ! forêt obscure !

Vous, que le temps épargne ou qu'il peut rajeunir.

Gardez de cette nuit, gardez, belle nature,

Au moins le souvenir !

Qu'il soit dans ton repos, qu'il soit dans tes orages,

Beau lac, et dans l'aspect de tes riants côteaux,

Et dans ces noirs sapins, et dans ces rocs sauvages

Qui pendent sur tes eaux !

CIMG9281

 

 

Copie__2__de_Copie_de_CIMG3212

Qu'il soit dans le zéphyr qui frémit et qui passe,

Dans les bruits de tes bords par tes bords répétés

Dans l'astre au front d'argent qui blanchit ta surface

De ses molles clartés !

Que le vent qui gémit, le roseau qui soupire,

Que les parfums légers de ton air embaumé

Que tout ce qu'on entend, l'on voit ou l'on respire,

Tout dise : " Ils ont aimé ! "

 

Alphonse de Lamartine

 

CIMG4116

le_lac

 

 

 

 

 

 

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :