24 février 2011

Artisans dans le Valromey - Les derniers travaux à la maison.

 

Il y a bientôt 4 ans que nous avons acheté notre maison. Elle était en bon état ce qui nous a permis d'avancer doucement à notre rythme pour améliorer la déco ; chaque année nous avons amélioré, décoré et dans quelques jours nous aurons terminé.

 

Le premier artisan que nous avons connu, c'est le chauffagiste Monsieur Chasson d' Angleford qui nous a aidé à trouver notre première fuite et nous a prêté un outil pour commencer avant qu'il puisse venir, il a changé la chaudière et il arrive très vite quand on a besoin de lui.

12

 

Avant d'ouvrir la porte de la salle d'eau du second étage petite pose dans l'antichambre

 

7

 

Dans cette salle d'eau tout a été refait, elle est très petite et nous avons opté pour un meuble entièrement créé et réalisé par notre ébéniste d'Artemare Monsieur Delaroue. Un artisan comme j'en ai rarement vu, minutieux, sérieux, respectueux des jolies choses, si vous êtes dans notre région je vous le recommande, il travaille même jusqu'en Suisse.

 

5

3

il s'est chargé de tout, menuiserie, plomberie, granit vert du Brésil, miroirs de la porte à la douche.

Les accessoires blanc ont été achetés chez "Comptoir de Famille". Savez-vous que Comptoir de Famille a été créé par une famille de la région de Lyon et que tout ce qui s'y trouve est 100% français, très rare à notre époque !

 

-4

 

Les meubles étant cérusés et bordés d'une moulure verte très claire. Nous avions à Pralognan un grand cadre aux hortensias violets et j'ai trouvé qu'il agrémenterait très joliment notre salle d'eau, il se reflète dans les miroirs et je ne me suis pas trompée.

 

6

Je sais il manque une plante verte sur le petit meuble.

Les murs et le sol ont été recouverts d'un grès naturel différent du côté douche. Les grès ont été achetés chez Bancel'Ain un marchand installé dans notre village depuis 1 an et chez qui on peut trouver de la faïence de très belle qualité, en plus vous y êtes très bien accueilli et il ne sait quoi faire pour vous contenter. L'ensemble posé par le carreleur Monsieur Denis Varrel de Ceyzérieu.

salle_d_eau_11

 

Notre village est un village de 1200 habitants  dynamique où il y a encore des magasins de proximité et des artisans de grande qualité. Je pars du principe qu'il faut faire vivre ces gens là sinon nos villages vont mourir, les prix ne sont pas toujours beaucoup plus chers que dans les grandes surfaces, j'en ai fait l'expérience en renouvellant mon électro-ménager chez Janot-Electricité, qui en plus m'a bluffé en me disant exactement quand le frigo, la plaque et le reste avaient été posés par l'ancien propriétaire qui était déjà leur client, sans compter le service après-vente. Justement pour ne pas perdre leurs clients ils font de gros efforts et vous avez en surplus de la qualité et surtout une écoute et des conseils précieux.

 

8910IMG_3239

       11

       J'ai toujours aimé détourner les objets.

       Quand j'ai chiné cette coupe de fruits, je savais déjà qu'elle recevrait une plante verte et qu'elle se refléterait dans les  miroirs de la salle d'eau.

 

Maintenant descendons d'un étage.

1314

1522

Cette année, nous avions prévu de refaire les tapisseries du hall d'entrée, des escaliers et des paliers. Notre artisan peintre est toujours débordé, il faut prévoir les travaux un an à l'avance et prendre son tour, mais il faut dire que depuis 4 ans nous avons eu le temps d'apprécier Monsieur Garin "EGD" de Vieu en Valromey  son travail est toujours fait à la perfection. Dans une vieille maison souvent les murs ne sont pas beaux un fois les papiers enlevés  il faut les enduire énormément pour obtenir l'excellence ; c'est pourquoi je préfère le papier peint on en trouve très facilement des neutres. Nous avons choisi un marbré à majorité blanche (on peut même peindre par dessus) relevé d'une couleur ocre, les plafonds, les encadrements des portes et les fers forgés des escaliers sont recouverts de peinture blanche, les portes d'un gris clair. 

21

très bel effet je vous assure et une fois de plus pas comme chez tout le monde.

 

  23232323

                                 La petite fille, c'est moi à deux ans.

 

Maintenant, descendons au rez-de-chaussée.

16

Là aussi il y a eu du changement. Le carrelage a rajeuni la maison grâce aux talents de Monsieur Varrel et de Bancel'Ain carrelage. Il a fallu attendre un peu la disponibilité de Monsieur Varrel, mais cela en valait le coup, son travail est bien fait rien à redire même s'il a fallu refaire un petit détail, qu'il a refait avec le sourire, pour lui tous problèmes à une solution.

20

     19

                        17

Comme je vous l'ai dit, il reste la moquette rouge que nous devons mettre dans les escaliers. Pourquoi de la moquette allez-vous me dire. Tout simplement par sécurité, il y avait bien évidemment d'autres revêtements mais la sécurité à notre âge doit être la priorité. Pourquoi rouge, tout simplement pour relever la neutralité de l'ensemble. Dès qu'elle sera posée je vous la montrerai.

 

18

 

Et voici pour terminer ma dernière  trouvaille qui prendra place au bas de l'escalier et elle restera tel quel dans son jus.

 

Peut être, allez-vous trouver drôle que je donne les noms des artisans. Mais voyez-vous quoi que l'on en pense, les blogs sont vus de tous, vous ne pouvez même pas vous imaginer les impacts qu'ils ont. La semaine dernière j'ai été contactée via mon blog, par Antenne 2 pour participer à une émission sur les grands-parents qui prennent leurs petits enfants en vacances et qui se décarcassent pour leurs faire faire des activités, des balades et leur transmettre leurs valeurs.  Donc voyez-vous, si ce blog peut permettre de faire de la pub pour de bons artisans, je ne vois pas pourquoi.

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags :


18 février 2011

Une Maison de famille, c'est quoi ?

C'est quoi une Maison de Famille ?

A mes yeux, c'est une maison qui bien souvent a abrité plusieurs générations appartenant à  la même famille

comme celle-ci :

 

002A

 

En faire revivre une autre, ce n'est pas facile !

 

0019A

Voici la nôtre, la première fois que nous l'avons visitée.

 

Quand nous avons acheté notre grande maison, c'est l'esprit que nous voulions lui donner. Malheureusement, elle ne perpétuera pas plusieurs générations de notre famille, car elle ne renferme pas les souvenirs de nos enfants et nous savons très bien qu'après nous, ils s'empresseront de la vendre.

001___A

 

J'envie un peu ceux qui ont la chance de posséder celle de leurs grands-parents et arrières grands-parents. Et qu'ils ont su la garder pour s'y retrouver entre cousins et cousines, frères et soeurs, l'entretenir tous ensemble. Parfois financièrement ce sont de gros sacrifices ; mais quelle joie de s'y retrouver pour les vacances.

 

005A

 

Un port d'attache, où la famille d'aujourd'hui et celle d'hier cohabitent, où les meubles y sont ancrés, où à chaque fois le passé renaît, où l'âme de ceux qui y ont vécu se promène dans tous les endroits ; sans compter le grenier remplit de souvenirs lointains où tout y est entassé au fil des années et ou personne n'a jamais osé jeter la moindre chose.

 

004A

en  en rajoutant à chaque passage comme s'ils voulaient laisser leur empreinte. Avec une nostalgie du temps qui passe et peut être au fond d'eux la satisfaction de penser que plus tard, leurs petits enfants les trouveront à leur tour. Se poseront-ils cette question sur les personnes qui sont passées dans ces lieux : " Pourquoi ? Pour qui a-t-il vécu ? Qu'a-t-il aimé ? A-t-il réalisé ses rêves ?

 

007A

 

Nous savons tous que ces maisons là ont une âme et qu'il faut savoir les écouter pour découvrir les richesses qu'elles contiennent. Admirez les vieux fauteuils patinés par le temps qui côtoient les poupées d'aujourd'hui sous l'oeil amusé d'une ancêtre.

 

006A

 

s'attabler dans la cuisine aux cuivres encore brillants et aux dimensions que nous ne connaissons plus.

 

008A

 

Partager nos soirs de fêtes autour d'une jolie table.

 

           015A014A

 

se reposer dans des salons vieillots aux tissus passés et regarder de vieilles photos de ceux qui ont été jeunes à une autre époque.

 

003A 013A

      010A

                        011A

 

Découvrir dans les armoires du vieux linge aux monogrammes de famille.

 

009A

 

Disputer une partie de jeux de société avec des antiquités qui sont loin de ressembler à nos jeux du XXIème siècle.

 

012A

 

Dormir dans une jolie chambre au lit capitonné, où d'autres y ont faits de jolis rêves.

 

018A

 

Sans oublier le grenier, mais j'y reviendrai dans un autre billet. Peut être aurez-vous la chance d'y retrouver au fond d'une armoire de vieux rouleaux de papier peint fanés par le temps. Certainement vous les trouverez désuets pour notre époque et pourtant certains d'entre eux font peut être partis de collections classées.

 

              016A 017A

 

Alors, tous ceux et celles qui ont la chance de posséder "Une Maison de Famille" profitez en au maximum pour y tricoter vos souvenirs et y laisser votre empreinte.

 

 

Les photos ont été empruntées dans le livre "Maisons de Famille" "Le Temps retrouvé" de Christiane de Nicolay-Mazery.

 

 

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

13 février 2011

15 jours de Pause, c'est comment

Je me suis octroyée 15 jours de pause.

Pourquoi? Manque d'idées, lassitude, interrogation sur : à quoi me sert un blog ? etc...

Pour répondre simplement à ces questions, je dirai :

Manque d'idées, il est vrai que quand les petits enfants ne sont pas là, c'est un autre monde pour moi, étant donné que je veux que mon blog soit différent de tous les autres, qui par dizaines traitent de la même chose, il faut donc que je me creuse. Je veux trouver des reportages qui sont liés à ce que j'aime, qu'ils soient intéressants à regarder et qu'ils me ressemblent. Mais surtout très variés.

Lassitude : Plus de 4 ans sur la toile a essayer de ne pas parler deux fois de la même chose, c'est pas facile. Je pourrais faire comme beaucoup d'entre vous me spécialiser dans la déco, d'autant plus que j'ai toujours été une chineuse même du temps ou ce n'était pas un objet de mode, détourner les objets je le faisais déjà dans les années 1970, mais comme je ne veux pas faire les choses parce qu'elles sont à la mode, je m'abstiens ; je m'amuse beaucoup quand je vois sur les blogs les retours de brocante, certaines ne doivent plus avoir de place chez elles. Mes récits de voyages, si je voulais je pourrais scanner mes photos argentiques et vous les montrer car sans me vanter j'ai beaucoup voyagé un peu partout dans le monde, mais je ne suis pas la seule je suis certaine et des blogs de voyage il y en a plein aussi. Je faisais déjà énormément de photos avant l'APS donc je n'aurai pas de mal à vous les faire partager.

Interrogation à quoi me sert le blog : Le but n°1, c'est le partage avec ceux et celles qui n'ont pas eu les mêmes chances que moi. Ensuite avoir la possibilité de côtoyer virtuellement d'autres internautes ; sans Internet cela n'aurait pas été possible. Lier des amitiés, mais pour ça je suis très sélective comme je suis fidèle en amitié, je veux que cela dure, je ne suis pas certaine que cela puisse durer vraiment sur Internet, cela reste comme je dis toujours "éphémère" ; pour être de vrais amis il faut avoir beaucoup de points en commun et surtout se connaître et pour cela avoir la possibilité de se rencontrer souvent, pas toujours facile quand on est séparé par des centaines de kilomètres. Comme dans la vraie vie, il y a des personnes avec lesquelles ont a un vrai coup de foudre c'est donc plus facile pour entretenir une amitié. Le blog me sert aussi à ne pas perdre le fil de la vie avec ceux et celles de notre famille qui sont éloignés, car sans le blog on se perdrait de vue même avec les plus proches, on ne saurait même pas ce que nous devenons car s'il fallait compter sur les lettres et les coups de téléphone, le fil serait très vite coupé. En ce qui concerne les reportages, j'aime beaucoup car cela m'oblige à faire des recherches et ça m'enrichit énormément. Je me suis rendu compte pendant cette pause surtout à Pralognan qu'il me manquait, donc me revoilà.

Qu'ai-je fait pendant ces 15 jours ? me reposer et surtout lire, une vraie overdose de lecture, du matin jusqu'au soir, Petit n'Amour n'avait jamais vu ça. Etre à la montagne et ne pas sortir c'est un comble quand même. Je connais Pralognan par coeur, et je deviens paresseuse pour marcher. Mais je vous assure tous les après-midi sur le balcon au soleil (20 degrés) c'est super bien.

IMG_3696

IMG_3699

le soleil, les oiseaux qui chantent et une vue superbe que demandez de mieux ?

Depuis longtemps je voulais lire "La bicyclette bleue" de Régine Déforges ;  pas simplement le volume 1, mais les 9 de la saga.

Le premier qui est même devenu un film :

la_bicylette_bleue_1

La vie de la famille Delmas avant la guerre coulant une vie heureuse dans le Bordelais, le début de la guerre. L'histoire se passe à Verdelais, village que je connais bien pour y avoir eu un ancêtre instituteur et dans lequel je m'étais rendue  quand nous étions allés aux archives de Bordeaux. C'est amusant quand on lit un livre d'un village ou d'une ville que nous connaissons, on voit les choses différemment et l'on vit beaucoup mieux sa lecture.

                     

2

L'occupation dans le Bordelais et à Paris avec tous ses horreurs sur les arrestations par la Gestapo. Une époque qui devrait nous faire réfléchir sur l'humain et ne jamais oublier, même si nos nations sont réconciliés, pour certains c'est du passé, mais pour d'autres, le passé les a détruits quelque part et ils ont été obligés de vivre avec et s'accommoder de leurs cauchemars.

                     

3

Le Diable en rit encore : la libération, l'heure des règlements de compte, des affrontement militaires. Léa Delmas après avoir découvert l'horreur, elle connaît le courage et la haine. Tout cela sur fond de roman d'amour.

Noir Tango : Dans l'Allemagne vaincue, le tribunal de Nuremberg juge les criminels nazis, mais beaucoup prennent la poudre d'escampette vers l'Argentine, l'amie de Léa "Sarah" juive qui a vécu des horreurs auxquelles on ne peut même pas imaginer, entraine Léa et son amoureux un proche des services secrets, et les convainc de rejoindre le réseau de "Vengeurs" qu'elle a constitué pour traquer et exécuter les anciens nazis partout où ils se trouvent dont en Argentine.

Rue de la Soie : Le gouvernement français croyant que l'indépendance du Vietnam ne pouvait avoir lieu, charge l'amoureux de Léa François Tavernier à se rendre à Hanoï pour rencontrer officieusement Hô Chi Minh. Traquée par d'anciens nazis, Léa Delmas décide de rejoindre François en Indochine et se trouve dans des aventures incertaines.

5

Au moment ou je prépare ce billet, j'en suis à celui -ci "La dernière Colline", qui me ramène dans le Bordelais et au Vietnam dans les années 1950/1954. Pour moi ce pays est un de mes chouchous j'y suis allée, j'y ai des attaches à travers une amie vietnamienne chez laquelle nous sommes attendus pour nous faire revisiter le pays avec ses yeux. Un pays qui m'a toujours envoûté. Enfant, j'avais une amie dont le père était français et avait épousé sa congaïs avec laquelle il avait eu mon amie "Josette", justement ils étaient revenus à l'époque des premières années de ce livre. Comme je le disais dans la description du tome 1, dans ces deux derniers épisodes je suis confrontée à des endroits que je connais bien ce qui les rend encore plus attractifs à mes yeux.   

Le prochain livre qui m'attend c'est celui-ci :

4

il m'emmènera dans un pays que je ne connais pas encore, mais dont je ne désespère pas d'aller. Il en restera 2 autres qui me feront découvrir l'Algérie.

Donc voyez-vous, je ne me suis pas ennuyée pendant ces 15 jours. Maintenant je peux reprendre mes recherches et continuer à poster un billet par semaine.

marcella_2

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]

01 février 2011

Blog en pause hivernale

 

Une petite pause s'impose.

 

mosaique

 

Pour vous faire patienter, je vous laisse quelques mosaïques que j'aime bien

 

mosaique_3

Je me mets en vacances

mosaique_4

Pendant ce temps là, rêvons au printemps

mosaique_2

 

Je continuerai à passer sur vos blogs et je reviendrai.

A Bientôt

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]