30 décembre 2011

Bonne Année 2012 Félix.....L'histoire d'une transplantation cardiaque

Pour ce dernier billet de l'année, je vais rendre hommage à une personne qui a traversé notre vie et que nous avons accompagné dans une des plus importantes épreuves de sa vie et qui malheureusement s'est éloigné et que nous avons perdu de vue. Je vais vous raconter cette épreuve pas facile à vivre quand on se trouve  seul, sans famille et avec très peu d'amis.

prof de piano   

 

Félix rentre dans notre vie dans les années 1985. A cette époque Annabelle est au collège, il est son professeur de musique. Chez nous, la maison est toujours ouverte nous le recevons, nous apprenons à l'apprécier il devient l'ami de la famille.

          coeur

 Il a environ 40 ans et vient d'apprendre qu'il a une grave maladie du coeur et qu'il n'y a pas d'autre solution que de tenter une greffe. Pas facile d'affronter cette nouvelle quand on est seul dans la vie, sans parents, ni frères et soeurs et loin de sa région natale. Sa famille va être la nôtre pour l'aider à traverser ces moments difficiles. Je décide de l'épauler et de l'accompagner le temps qu'il faudra.

coeur

 Il se fait suivre à Paris à l'hôpital de la Salpêtrière dans le service du Professeur Christian Cabrol, c'est lui même qui doit l'opérer, mais pour cela il est sur une liste d'attente et il est muni d'un bip bip téléphonique qui peut sonner à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit pour lui dire de se rendre aussitôt à l'hôpital. L'attente peut être longue. Je me propose pour l'accompagner le jour venu.coeur

Un premier appel, nous conduit à Paris, tout fébrile et heureux par la nouvelle qui va lui changer la vie. Après un après-midi de préparation, l'équipe médicale se rend compte que le greffon n'est pas compatible. Déçus nous repartons et je le ramène chez lui.

coeur

Revenons sur le Professeur Cabrol pour ceux qui ne le connaissent pas. Christian Cabrol est chirurgien cardiaque il est  le premier en Europe à avoir pratiquer la première intervention de greffe du coeur le 27 avril 1968, à l'hôpital parisien de la Pitié. Un homme d'une grande bonté et d'une simplicité, toujours très proche de ses patients, parmi son équipe son épouse Annick anesthésiste-réanimateur qui le seconde depuis sa première intervention ; je les ai rencontrés et je peux dire qu'ils étaient l'espoir de demain pour les nombreux français en attente de greffe.

 

professeur cabrol

 

Quelques semaines plus tard, le second appel "bip bip" est le bon. Même procédure que la première fois. Nous partons pour Paris avec l'apréhension quand même que ce ne soit pas le bon appel. Mais dans la soirée je repars seule et dans la nuit la transplantation a lieu. Tout se passe bien. C'est le deuxième jour que je remonte à l'hôpital. Pour rentrer dans la chambre, je dois enfiler des bottes, une blouse stériles et un masque. Ce scénario se reproduira à chaque fois que je me rends à son chevet plusieurs fois par semaine. Son état se stabilise, le plus dur est passé, mais la crainte d'un rejet est loin d'être effacé, il va falloir beaucoup de patience et surtout vivre avec ce doute sans arrêt. Mes visites lui redonnent le moral, je suis la seule à aller le voir. La première partie de l'aventure se termine, mais la suite ne va pas toujours être simple. 

coeur

Après plusieurs semaines le Professeur envisage un protocole qui devra être établi avant qu'il puisse se rendre en convalescence dans une maison de repos. Une nouvelle vie s'ouvre devant lui mais avec de nombreuses contraintes qu'il va être obligé d'adopter car à tous moments il peut faire un rejet. Il faut qu'il s'habitue à la prise deux fois par jour à heure fixe de cyclosporine pour cela il se procure une montre qui sonnera aux heures dites, et surtout ne jamais l'oublier. La cyclosporine est utilisé pour prévenir le rejet du greffon suite à la transplantation et supprime la défense naturelle de l'organisme. 

coeur

Une seconde contrainte tout aussi importante pour les mêmes raisons, mais beaucoup moins agréable, sous anesthésie locale, la biopsie d'un fragment de tissu du coeur transplanté qui permet de dépister précocement la réaction de rejet. Ces biopsies se font plusieurs fois par an au début, les premières fois c'est encore moi qui l'accompagne, j'attends dans la salle d'attente pendant que Madame Cabrol intervient. Quand le  protocole est bien adapté, il peut partir en convalescence. Sur un week-end je l'emmène en Savoie dans une maison de  santé de l'éducation nationale. Je l'installe et je repars.

coeur

Un mois s'écoule, tout va bien, il rentre chez lui, reprend une vie presque normale, continue de nous rendre visite, puis sans savoir pourquoi, espace ses visites et un jour les stoppent définitivement. J'essaie de le contacter mais je le sens de plus en plus distant. Je ne comprends pas, mais je respecte sa décision. Peut être a-t-il voulu effacer son autre vie, recommencer autre chose. J'avoue au début avoir été très peinée surtout qu'à ce moment là ma vie prend un autre tournant et je sombre dans la dépression.

coeur

Dernièrement, j'ai appris qu'il est toujours en vie, à la retraite de l'éducation nationale, il continue à donner des cours particuliers de musique et habite toujours au même endroit. J'en suis très contente car en novembre 2012, il y aura 24 ans.

coeur

Alors si par hasard, il passe par ici, qu'il sache que nous ne l'avons jamais oublié et que nous sommes heureux de savoir de loin qu'il a survécu à cette dure épreuve et qu'il a eu une autre vie normale malgré les contraintes.

 

 coeur

 

BONNE ANNEE 2012 FELIX 

 longue vie à toi.

ET BONNE ANNEE

A VOUS TOUS QUI VOUS ARRÊTEZ SUR CE BLOG.

614 reveillon noel 2012 BIS 

tous ceux qui sont dans mon coeur de maman.

 

BONNE ANNEE 2012

 

 

 

 

 

 

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags :


25 décembre 2011

Noël en famille à la montagne

Cette année, nous avons décidé de faire Noël à la montagne, l'année prochaine nous savons déjà que ce sera à la maison avec l'autre partie de la famille.

17

Ma fille Annabelle et nous, nous avons les deux appartements mitoyens. C'est super pratique, nous allons de l'un à l'autre quand nous avons besoin de quelque chose, cela renforce notre complicité et ça j'adore. Alors l'apéritif et la distribution de jouets et de cadeaux auront lieu chez nous. Moi je préfère la distribution de cadeaux le matin de Noël ; mais là le matin de Noël tout le monde va skier, il ne faut pas perdre du temps quand certains ni sont que pour une semaine.

1

3

Nous nous sommes répartis les tâches. Marc est chargé de l'apéritif et de l'entrée. Les filles du plat de résistance et Martin notre futur cuisinier, nous a fait un délicieux bavarois à la fraise. Le repas est servi chez Annabelle et Valérie. Moi je me suis chargée de la table, regardez.

5

52

ma table est argent et rouge avec une superbe guirlande lumineuse sur la table

10

15

14

Tout est prêt, nos invités peuvent arriver..

 

23

c'est Théma qui ouvre la marche. Pour lui à  3 ans moins deux mois, c'est le premier Noël ou il se rend bien compte des choses, surtout que c'est un enfant très éveillé.

24

Il va distribuer avec l'aide de sa maman les cadeaux au fur et à mesure il découvrira les siens.

25

celui-ci est pour Mélanie

27l

le premier pour Théma de la part de Manou et Marc

28

des crocs super jolis !

29

c'est au tour d'Annabelle de découvrir le sien.

     30  31 

     une sphère en pierre semi précieuses pour servir de presse papier sur le bureau du cabinet.

 

36

Mélanie découvre deux albums de photos de son voyage au Canada avec ses tantes cet été.

33

le plus gros cadeau de Théma du père Noël de ses mamans est génial, un avion playmobil et l'astuce c'est qu'il faut le monter.

39

tout le monde va s'y mettre, et c'est ça qui est génial, les grands s'amusent autant que le petit

    41 43 

    44 40

45

ça y est, il va pouvoir voler.....

48 

47

 entre ma fille et l'une de mes 4 petites filles

51

maintenant il est l'heure de changer d'appartement pour le dîner de réveillon.

50

sous l'oeil de notre jolie Mélanie. Avant d'aller coucher Théma joue avec son jeu de golf

    53 54 

             55  55                   

             il est déjà très habile, il va jouer régulièrement avec ses mamans au golf. Ce cadeau était celui de son grand-frère Martin.                  

22 

une superbe soirée de réveillon, je peux dire que c'était un de ces instants de bonheur si précieux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par manouedith à 11:23 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

24 décembre 2011

Noël 2011 pour ceux qui sont seuls

Ce soir c'est le réveillon de Noël, j'ai une pensée toute particulière pour les personnes qui sont seules chez elle, plus d'enfants à la maison, ou alors celles qui n'ont jamais eu d'enfants, mais aussi à ceux qui sont malades ou qui ont eu la tristesse de perdre un être cher ces jours_ci. Je sais  cette soirée n'est pas toujours facile à passer, même si certains disent : "pour moi cela ne fait rien, c'est une soirée comme les autres."

a

J'ai connu une soirée de ce genre, un Noël  des années 1990. Je vous l'ai déjà raconté, mais je veux le refaire pour ceux qui passent. Cette année là, aucune de mes filles ne m'a invitée pour des raisons différentes les unes des autres, deux devaient être au sport d'hiver et les deux autres avaient certainement autre chose à faire. Il faut dire que je n'étais pas de bonne compagnie en pleine dépression, je pleurais souvent.

d 

Je me revois seule dans mon lit, mes mouchoirs a côté de moi. Vers 23 heures le téléphone sonne, je décroche tout en reniflant,  je tombe sur un jeune homme qui s'est trompé de numéro. Ce dernier que je ne connais pas commence à me parler, essaie de me remonter le moral et reste environ plus d'une demie heure avec moi, il me propose même de venir me chercher et m'emmener avec lui et sa copine dans sa famille. Je n'ai pas accepté bien entendu, mais chaque Noël, je pense à cet inconnu qui m'a réchauffé le coeur et a pris un peu de son temps pour me réconforter. Alors à tous ceux qui passerons ce soir par ici, je leur souhaite :

           eeeee

 

Un Joyeux Noël malgré tout

 sans les connaître j'ai une pensée toute particulière pour eux. Car je sais ce que c'est et qu'ils sachent que dans la vie il y a des bons et des mauvais moments, mais qu'il faut garder l'espoir après la tempête, le beau temps revient toujours. Ne jamais désespérer même au plus profond de la vague et tout faire pour se sortir de l'eau.

c

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

16 décembre 2011

Une soirée en tête à tête avec sa fille.

Cette semaine je n'ai pas eu beaucoup de temps pour préparer mon billet hebdomadaire. Après 5 jours dans le Nord de la France, nous sommes rentrés pour préparer notre hivernage à la montagne. Néanmoins du côté de Lille nous avons profité d'un joli bébé et de son grand frère.

6

    2 33

23

une bien jolie famille que celle de ma belle fille Christelle.

18

au secours je suis en mauvaise position....

5

 

un grand-père très heureux de constater les progrès de Nathan en lecture, qui va se faire la joie de raconter les histoires de Noël à son petit frère Julian.

   40 41 

   Notre visite hivernale dans le Nord, avait une raison bien particulière. Pour la fête des mères, Annabelle m'a offert une soirée en tête à tête avec dîner et spectacle à mon choix. Depuis longtemps j'avais envie de voir "Le Lac des Cygnes". Le Saint Pétersbourg Ballet Théâtre" se produisait entre autre à Dunkerque le 8 décembre. Une prestigieuse troupe que j'avais déjà vu au Mariiskiy à St. Pétersbourg. La soirée a commencé avec un délicieux repas au restaurant du casino de Dunkerque.

42

43

La salle du Kursaal de Dunkerque était comble, toutes les écoles de danse du Nord-Pas-de-Calais étaient au rendez-vous. Un spectacle grandiose, mais quel dommage qu'il soit donné dans une salle aussi quelconque. Si j'avais un conseil à donner ; quand vous allez voir un spectacle de danse de cette qualité ou d'Opéra il faut privilégier une jolie salle avec un bon acoustique. Des ballets de cette trempe méritent une autre ambiance, plus feutrée, plus romantique, plus grandiose afin que la magie soit également de la partie. Néanmoins, j'ai passé une soirée super. Merci ma Nana chérie.

 

Pour terminer ce petit séjour, une petite visite s'impose au magasin de déco de la Cristallerie d'Arc pour vous donner des idées de jolies tables pour les fêtes. 

35

          36

                       37

                                 38

 

39

 

 5  jours en famille c'est délicieux et une soirée avec sa fille en tête à tête c'est génial. Mon rêve serait de m'envoler pour un week-end dans une jolie ville européenne seule avec mes filles sans les maris ni les compagnons ni leurs enfants. Quand nos enfants quittent la maison pour fonder leur famille, tout change, ils reviennent multiplier et rarement nous avons, nous les mamans l'occasion de nous retrouver seuls ensemble... Quand penses-tu Théma ?

45

le chapeau bleu appartient à sa maman, Elle l'a ramené cet été du Canada, et vous savez quoi il s'allume et clignote au dessus de la tête. Il parait qu'elles ont toutes débarquées à l'aéroport avec ce couvre chef sur la tête, elles étaient 5 plusThéma. Elles ne sont pas passées inaperçues.

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :

09 décembre 2011

Le Marché de Noël du Jardin des Plantes à Chambéry

Chaque année, je me promène dans les magasins de plantes, comme ici, Le Jardin des plantes à Chambéry, ou dans une autre vie Truffaut à Amiens. Cette magie de Noël est censée nous faire succomber.

Ils ont tout compris ces grandes surfaces......

 

2

Cette année, j'avoue je suis déçue par celle de Chambéry, trop fouillis. Ils ont voulu mettre l'accent sur les sports d'hiver en décorant dès le parking avec des anciennes cabines de téléphérique et des anciens engins qui ne servent plus dans la station de Valmorel. Cette année l'espace consacré au marché de Noël se compose d'une allée principale avec de part et d'autre des espaces pour choisir boules  guirlandes etc......

9

cette année la mode semble être les animaux en peluche.

10

Rassurez-vous le Père Noël est là.

3

et si l'envie vous prend, vous pouvez même l'acheter, il vous coûtera la modique somme de 650 euros.

4

 Il y a même un espace où une piste de ski est reproduite avec un énorme télésiège plus vrai que nature qui encombre le bas de la piste, je ne trouve pas cela très joli en rapport avec les objets qui l'entoure, trop volumineux à mon goût.

8

Un wagon de train représente une dame arrivant certainement au sport d'hiver, toutes ces mises en  scène sont très chargées dans un endroit aussi restreint et en fait rien n'est mis en valeur.

6

Très difficile pour arriver à prendre de jolies photos. Ici on peut piquer les idées de tables de fêtes et bien évidemment acheter ce qu'il faut pour les rendre encore plus belles.

12

J'ai beaucoup de mal à comprendre le besoin chaque année de changer de déco si ce n'est que pour faire marcher ce monde de consommation qui devient de plus en plus ridicule.

11

Les premières années de ma vie de femme, j'ai acheté mes décos, je les range précieusement dans des boites à chaussures et  je mets le tout dans une grande malle au grenier. Cette malle à toujours suivit mes déménagements. Quelques fois je réactualise mais très modestement,  jamais je ne rachète toutes les décorations, d'une année sur l'autre je peux varier les couleurs mettre certaines à l'honneur, d'autres seront pour les années suivantes. Et cela depuis 48 ans, jamais je n'ai passé un Noël sans faire de sapin et décorer la maison. Les boules d'il y a 40 ans sont toujours aussi fraîches.

31

Enfin pour conclure positivement, je dirai : ces endroits donnent du rêve à tous les petits et grands  enfants que nous sommes.

 DIMANCHE 11 DECEMBRE 19 HEURES

 SUR LA CINQ "LES UNS ET LES AUTRES"

vous y verrez Théma et ses mamans.

L'émission "Avoir un enfant"

 

 

 

 

 

 

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

01 décembre 2011

Tranche de vie - Un père Noël audacieux !

La vie, n'est pas toujours un long fleuve tranquille. Aujourd'hui, je vais vous raconter une tranche de vie, banale pour certains, exaltante pour d'autres.

1973: Annabel,  a à peine 30 ans ; mariée depuis dix ans, entourée de deux jolies petites filles, s'ennuie un peu auprès d'un mari gentil mais, qu'elle n'aime que "bien" ne se doute pas encore que dans cette quiétude simple et monotone Noël 1973 va bousculer l'ordre des choses.

nana 1

 Annabel, son mari et ses deux petites filles quittent la capitale pour habiter une jolie maison qu'ils viennent de faire construire dans un petit village de picardie au calme et à la qualité de vie meilleure. Elle ne travaille pas, s'occupe de ses filles et s'est inscrite au foyer rural dans un club photo pendant que les filles sont à l'école.  Déjà, à cette époque elle se passionne pour l'art photographique, prises de vues, développement du noir et blanc et tirages.

nana 9

Celui qui anime le labo photo, est un joli jeune homme "Aristide" de presque vingt et un ans, pas tout à fait majeur. Dynamique, plein de projets et très intéressant. Cette année là, au sein du foyer rural, c'est lui qui fait le père Noël pour les enfants du village. Après la photo souvenir, caché derrière son habit de père Noël il en profite, pour glisser à l'oreille d'Annabel quelques mots qui ne restent pas anodins.  

NANA 8

1974: Années de péripéties digne des feuilletons télévisés. Entre les rendez-vous en cachette, la clandestinité, l'adultère révélé, l'intimidation de la maman d'Aristide, allant voir le maire du village avec l'idée éventuelle d'engager une procédure de détournement de mineur ; Aristide, ne sera majeur que dans quelques mois. L'intervention du curé du village, pour essayer de  ramener  Annabel à la raison. Intervention d'un autre prêtre ami de la famille pour réparer avec de l'argent la grossesse qui s'annonce. Malheureusement rien n'y fait Aristide et Annabel vivent un grand amour passionnel et encore plus excitant puisqu'interdit. Dès le début de la grossesse un divorce s'enclanche un grand scandale  pour la famille du jeune homme, famille reconnue, respectable et très pratiquante.

NANA 7

Septembre : Annabel et Aristide prennent un appartement ensemble et fondent une nouvelle famille en attendant dans la joie l'arrivée du fruit de cet amour.

nana 2

Dimanche 1er décembre 1974 à onze heures dix du matin, au son des cors de chasse dans la cathédrale de Senlis voisine de la clinique, une jolie petite fille pleine de vie et d'espoir voit le jour dans une famille recomposée, heureuse de l'accueillir, une jolie petite fille qui portera le prénom d'emprunt de sa maman "Annabelle".

nana 5

IMG_0033

 

Joyeux Anniversaire ma chérie, c'était hier, il y a seulement 37 ans et en ce jour, je revis ces moments difficiles que je ne regrette pas du tout, car tu es et tu resteras l'une de mes quatre fiertés que la vie m'a  donnée.

NANA 6

Tout rentre dans l'ordre le 15 mars 1975, quand Aristide et Annabel se marient et agrandissent la famille en mettant au monde en 1976 leur quatrième merveille. Au lendemain du 15 mars, la maman d'Aristide pardonne et à partir de ce jour  elle aura une place affectueuse et généreuse auprès de ses 3 et 4 premières petites filles.  Annabel, a su reconnaître malgré les divergences du début les qualités de sa belle mère et elle est toujours très heureuse de la rencontrer.

Aristide, en hommage à Aristide Bruant. - Annabel en hommage à Annabel Buffet - prénoms empruntés pendant la période de clandestinité.

Posté par manouedith à 08:10 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :