L'Art de Recevoir, n'est pas toujours inné quand on débute sa vie de femme, d'épouse. Vous souvenez-vous la première fois que vous avez reçu votre famille, vos amis quand vous étiez encore inexpérimentée ?

21537198

J'avais vingt ans, nous habitions deux chambres de bonne dans Paris. Les premières personnes que nous avons reçues étaient ma belle-mère, sa nièce et son neveu. Tout devait être parfait, j'ai donc décidé d'un repas simple composé de Salade de tomates, rosbeef, pommes de terre sautées, fromage et comme dessert, mon célèbre baba au rhum familial, que nous nous transmettons dans notre famille de mère en fille. J'avais poussé à l'extrème en épluchant mes tomates, ce que je ne fais plus systématiquement.

21536396

Une autre fois, j'ai invité des amis pour une choucroute ; je ne leur ai servi que du chou, j'avais oublié la viande et la charcuterie. Fou rire général, indulgence, absolution malgré tout, mais de jolis souvenirs qui relatent mes débuts difficiles de maîtresse de maison et dont j'ai le plaisir à vous raconter. 

21536150

Les années faisant, je me suis nettement améliorée et j'ai commencé à faire très attention aux menus, mais aussi à la beauté de la table ; pour cela je me suis procurée beaucoup de livres sur l'Art de la Table et l'Art de recevoir. Le guide principal qui m'a suivi toute ma vie c'est celui de la Baronne Nadine de Rothschild. Maintenant tout est plus facile car "petit n'amour est aux fourneaux et moi à la déco". Nous formons un binome formidable, car mon bras droit est le premier à soigner sa présentation. Quand nous recevons, tout est en oeuvre pour que la beauté soit au rendez-vous avec la qualité des mets que nous présentons.

21536686

L'art de vie, est devenu mon quotidien et je pense qu'inviter à la fortune du pot et à la bonne franquette ne devrait être qu'occasionnel et ne jamais devenir une habitude. Désormais même pour nous deux ou pour moi seule, j'aime que la vaisselle soit aussi belle que celle avec laquelle je reçois ; j'estime que nous le méritons autant que nos invités. Surtout que nous ne recevons pas très souvent, alors pourquoi laisser dormir dans l'armoire la vaisselle des grands jours. Un petit exemple, jamais je n'offre un café sans qu'il soit dans une tasse à café avec sa soucoupe et jamais dans un mug.

21537207

C'est suite à l'histoire que je vais vous raconter que tout a commencé. Une de mes amies travaillait au cirque Jean Richard et se déplaçait avec toute la troupe de ville en ville. Un couple d'artistes très unis et très amoureux "Natacha et Serge " avaient un rituel journalier ; ils faisaient de leurs repas un vrai gala quotidien ; Natacha chaque jour s'appliquait à présenter à Serge une table mise en beauté par une nappe nouvelle et des assiettes assorties, deux bougies, des fleurs. Au milieu de l'après-midi ils prenaient une collation en sortant chaque jour soit la théière, et ses accessoires ou la cafetière en accord avec les tasses et elle n'oubliait jamais la pince à sucre. Quelle leçon de vie pour des gens d'un autre pays habitant toute l'année dans une caravane à l'espace restreint.

21537209

Je m'amuse à apprendre les mises en table à Héloïse et Maxime, c'est facile à cet âge, un vrai jeu pour eux, je regrette de ne pas l'avoir fait avec mes autres petits enfants, j'espère qu'en prenant place à mes tables ils auront l'envie d'en faire autant plus tard. Pour moi, ce n'est pas faire des "chichis" comme certains m'ont déjà dit, c'est un réel plaisir de partager la beauté mise à la portée de tous.

21537520

 Une autre histoire que je vais partager avec vous. Un de mes amis "Richard" travaille chez lui et vit seul. Je n'ai jamais rencontré un homme aussi raffiné que lui. Tous les jours, il fait une pause à l'heure du thé. Mais lui non plus, ne se contente pas de boire une tasse de thé sur le coin de son bureau. Dans un coin de son salon il a une petite table en fer forgé comme une table de jardin, qu'il déplace au gré du temps, l'été il la dresse sur son balcon, l'hiver devant sa baie vitrée afin de profiter du jardin de sa résidence. A 16h30 chaque jour c'est le même rituel. Il sort une jolie petite nappe, et égaie sa table avec une belle théière et ses accessoires, il met sur une assiette assortie quelques gâteaux de sa fabrication car c'est aussi un fin gastronome et il s'installe pour profiter d'une demi-heure paisible en dégustant son goûter !  

mosaique

Vous allez me dire, il faut avoir du temps. oui bien sûr, mais il faut aussi savoir le prendre pour égayer sa vie. Le temps est le  bien le plus précieux de l'homme.

72876628

21536895