Je suis chauvine, j'aime ma région, mais ça vous le savez. Donc je m'intéresse aux évènements qui s'y déroulent. Depuis que nous sommes ici, c'est la seconde fois que le Tour de France traverse notre village. La première fois c'était la première année de notre arrivée et la seconde fois, c'est cette année.

57

Mercredi dernier 11 septembre, le Tour de France est passé devant la maison. mais cette fois , il devait affronter pour la première fois de son histoire, l'ascension du col du Grand Colombier (1534 m) dont je vous  ai souvent parlé. C'est la première balade que nous proposons toujours à nos invités, mais nous, nous y montons en voiture uniquement pour découvrir le superbe panorama à 360  degrés , englobant une mosaïque de champs et de bois, mais aussi les Alpes et le Mont Blanc, le Rhône et le lac du Bourget et par temps clair on aperçoit même le lac léman.

 

12

 

19

 

 Les pentes sont impressionnantes avec des passages à 12% et même 19% sur plus de 1km5. D'ailleurs pour la petite anecdote, il existe une confrérie des "Fêlés du Grand Colombier", ils doivent grimper jusqu'au col par les quatre faces dans la même journée. Cela représente au bas mot 4806 m de dénivelé en 138 kilomètres ; vous comprendrez mieux pourquoi cette confrérie s'est appelé "Les Fêlés".


 

24

Mardi, le temps était superbe, nous avons décidé d'y monter ; pour voir les fanatiques du cyclisme qui suivent le tour de France et qui viennent en camping-car de l'autre bout du monde (environ 450 campings-cars)). Jamais je n'avais vu autant de monde de part et d'autre de la route, chaque endroit où l'on pouvait s'installer, il y avait  campings cars,  caravanes,  tentes ; tous installés pour une ou deux nuits. Ce qui représentait  12 nationalités différentes.

 

31

 

mosaique 4

17

Des drapeaux de tous les pays du Nord de l'Europe, beaucoup de Norvégiens, de Belges, de Suisses, de Danois, d'Anglais mais aussi des Américains, des Australiens. Sur la dernière pente avant d'arriver au sommet, un immense drapeau français recouvrait une grande prairie.

1

Ce sont deux designers de l'Ain Jean Yves Colas et Jean Yves Penin qui ont fait le pari de déployer le plus grand drapeau français du monde constitué de bandes de tissu d'1m50 de large; 15 000 m² (150 m de large et 100 m de haut). Il est très intéressant de savoir qu'il a été cousu par les petites mains d'une entreprise française de notre département, il a été réalisé spécialement pour marquer la première ascension du col par le tour de France.

Mosaique 1

Déployé samedi dernier, il a été mis à l'épreuve la nuit suivante par un fort orage et des bourasques de vent qui l'ont un peu endommagé, il a fallu recoudre certains endroits et le retendre. Remis en place par de nombreux bénévoles il a pu être admiré dans toute sa splendeur pour le passage des coureurs.

mosaique 5

Dans la semaine précédente, la mairie de notre commune nous avait distribué des ballons jaunes aux couleurs du tour que nous devions gonfler et garnir nos façades. Nous, nous avions eu le droit à 20 ballons. Petit n'amour s'était fait une joie avant mon réveil de les gonfler, ils m'attendaient tous sur le lit d'une des chambres d'amis.

37

41

Je vous assure, bel effet dans la rue quand ils ont été tous installés, sauf que notre trottoir ce matin là,  était en plein soleil ;  à midi avant l'arrivée des coureurs il n'en restait plus qu'un seul sur les vingt. Gros flop les ballons, pourtant bonne idée.

43

A partir de 13h45, tout le monde était sur le pas de sa porte pour voir passer la caravanne publicitaire, toujours très sympa ce passage aux allures de fête. Quand j'étais enfant c'était déjà pareil sur le passage du Tour de l'Oise que jamais nous aurions manqué, il faut dire qu'à cette époque c'était l'une des seules distractions.

  

47 49

50 b 50

52 56

54 51

Les coureurs venaient de Macon, après avoir traversé une grande partie du Bugey et du Valromey. Ils sont arrivés à l'heure indiquée pile poil à 15h20. Mais pour eux, c'était seulement après que les choses sérieuses allaient commencer.

58

59

60

 

61

62

65

Journée agréable, ambiance sympa et surtout très beau soleil. Pourtant, je suis loin d'être une fanatique de cyclisme et de sport en général. C'est pour cela, que je dis que je suis chauvine, et puis, j'ai récolté un panier plein de surprises pour Maxime et Héloïse envoyées par la caravane publicitaire.