Carte postale clos lambert

Le Clos Lambert

Tel qu'il était au début du XXème siècle. Il a  suivi une évolution  de son temps, en ne gardant que peu son allure  de maison Renaissance. L'interprétation patrimonial  de son histoire à l'entrée du clos ; nous la devons aux élèves de 6ème du collège du Valromey à Artemare sous la responsabilité de deux professeurs d'histoire Mesdames Dewulf et Picquoin, que je félicite d'avoir su intéresser leurs élèves sur le passé local de leur village.

 

Noir et Blanc

 

Noir et Blanc 2

Je déplore souvent la façon parfois dans laquelle la réhabilitation est faite, ici, il ne reste qu'une partie de la toiture , une immense cave, sa maison du XVIème siècle, sa fenêtre à meneaux et le blason de la famille de Seyssel propriétaire des lieux pendant plusieurs siècles.

 

IMG_5453

Avant de devenir une maison Renaissance, les Chevaliers de Seyssel entre 1550 et 1580, remplacent la maison forte du XII ème siècle, par une maison de plaisance plus confortable avec de hautes fenêtres à meneaux de pierre.

 

IMG_5468

A l'époque elle était couverte d'une jolie toiture en carène, La maison du régisseur possédait un joli escalier en pierre.

 

IMG_5469

 

IMG_5471

Le tout entouré par un parc ombragé, clos à l'est par un mur vestige de la maison originelle.

 

IMG_5450

Construite aux pieds des parois rocheuses.

Pour toile de fond elle a ces jolies falaises qui parcourent tout le village.

 

IMG_5455

 

IMG_5454

En 1716, une demoiselle de Seyssel se marie avec un bourgeois roturier d'une famille Gonot d'Artemare. Peu à peu ils vendent les terres pour ne garder que l'ensemble de maisons et granges.

IMG_5475

 

IMG_5444

 Encore une erreur dans la réhabilitation, la propriété est jalonnée de lampadaires trop contemporains, le fer forgé  légèrement stylisé aurait été à mon sens beaucoup plus adéquat.

 

IMG_5447

La dernière des propriétaires de la famille Gonot-Seyssel "Marie-Cécile" devient veuve à la guerre de 1914 et rentre ensuite au couvent. Elle lègue sa propriété à l'Evêché de Belley à condition d'utiliser "Le Clos Lambert" (du nom de son défunt mari) à des fins sociales. En 1946, elle devient une maison familiale de vacances avant d'accueillir une maison pour les handicapés l'E.S.A.T. Les bâtiments non occupés deviennent propriété de la commune qui les réhabilitent elle aussi pour la création de logements sociaux et se réserve en rez de jardin deux salles, une dédiée au Général Samuel Meaudre des Gouttes où nous nous rendons pour voter et l'autre à la bibliothèque municipale.

 

 

 

Encore une balade enrichissante pour mon projet, depuis que j'ai commencé, je vais de découvertes en découvertes, par exemple après avoir visité "Machurat" je me suis mise en quête de trouver un vin commercialisé de la propriété, pas facile car il ne l'est que dans les épiceries fines sous le nom : " Clos Machurat" un chardonnay blanc d'exception . Dans la région vous pouvez le trouver au Domaine d'Ander.