28 septembre 2012

Cluses - Plâteau d'Assy et ses églises des années 1930

Notre seconde sortie avec la Pastorale du Tourisme et l'Office du Valromey-Retord, a des airs de vacances. Munis de notre pique-nique, nous embarquons sur la place du village de Champagne en Valromey à bord d'un grand car touristique qui nous rappelle le temps des excursions. Je précise que notre département est voisin de celui des grandes vacances.

a plateau d assy 2

Une journée complète pour partager la beauté de la nature, tout en visitant deux églises célèbres à l'architecture des années 1930-1940 ; sans oublier de nous replonger dans le savoir faire français et remonter le temps dans la vallée de l'Arve en visitant le Musée de l'horlogerie et du décolletage à Cluses.

2 cluses 9

L'Arve boueuse descend de la montagne

Pour ceux et celles qui comme moi, ne savent pas ce qu'est "le décolletage", un petit tour par Wikipédia et l'on apprend que c'est ce qui désigne un domaine de la fabrication  des pièces (vis, écrous, axes, pignons etc....) qui sont usinées avec précision, par enlèvement de matière à partir de barres de métal à l'aide d'outils coupants. Ces pièces sont petites, moyennes ou grandes toutes travaillées sur des tours automatiques conventionnels (à cames) et maintenant à commande numérique.

 

2 cluses 5

A savoir, qu'à Cluses le lycée professionnel "Paul Brechet" prépare chaque année une promotion pour le baccalauréat professionnel en section "décolletage" et également un CAP pour la même discipline.

 

2 cluses 10

 

 

2 cluses 4

Simple petite parenthèse pour que vous puissiez avoir un aperçu d'un règlement de l'époque !!!

 

 

La seconde partie de ce Musée régional, nous fait remonter le temps en découvrant l'évolution de l'horlogerie à partir de ce tout premier réveil matin que l'on trouve dans les milieux monastiques du XIIème siècle.

 

2 cluses 7

Avec la multiplication des offices religieux nocturnes, les couvents devaient, en effet disposer d'un système de réveil autonome en espérant que la la flamme ne s'éteigne pas dans la nuit.

 

2 cluses 2

 

C'est au XVIIIème siècle,  que Claude Joseph Ballaloud issu d'une famille d'horloger de la région de Cluses se rend au début des années 1710 en Bavière pour perfectionner son art. En rentrant chez lui en 1720, il transmet son savoir aux paysans et les forme à la fabrication de petites pièces d'horlogerie qui seront revendues aux fabriques de la Suisse voisine. Cette nouvelle activité leur procure un revenu d'appoint qui complète leur travail agricole. Un nouveau métier est né et se transmettra de génération en génération. 

 

2 cluses 1

 En 1848, est fondée l'école Royale d'horlogerie de Cluses, par décret royal signé le 31 mars 1848 par Charles-Albert de Piémont et Sardaigne (ne pas oublier qu'à cette époque la Savoie n'était pas française). La qualité de son enseignement procure à l'école une notoriété internationale. Devenue Impériale, elle sera la pépinière d'excellents horlogers et plus tard de remarquables décolleteurs.

2 cluses 6

Reproduction d'une salle de classe d'horlogerie.

 

2 cluses 3

Le Musée, nous emmène dans un voyage à travers cinq siècles de la Renaissance à nos jours. C'est vers 1500 qu'apparaissent "les montrées" suspendues au cou suivi de celles à gousset de nos grands-pères, que chacun d'entre nous possède en souvenir. Au fil du temps, la montre objet de précision évolue et par les explications de notre guide, nous comprenons mieux le "tic tac" qui remplit notre vie. A chaque époque sa montre, qui peut aller du simple bracelet à la mode aux prestigieuses montres bijoux. Néanmoins Mesdames, il faut savoir qu'une montre, même la plus belle qu'elle soit, ne se porte jamais lors d'une grande soirée si nous sommes en robe longue.(car le temps s'arrête l'espace d'une fête !).

1 montre moderne

1 montre rolex-lady-datejust-diamants-or-179158

Mon prochain billet, vous parlera des deux églises célèbres de Savoie et leur histoire : Notre Dame des Alpes au Fayet et Notre Dame de toutes les grâces du Plateau d'Assy.

 

Mes sources : Mon oreille attentive au Guide du Musée de l'horlogerie et du décolletage, Internet et le dépliant distribué au Musée.

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]


21 septembre 2012

Les Eglises du Plateau d'Assy et du Fayet.

 

 

Eglise Notre Dame des Alpes au Fayet

De la fin des années 1910 au début des années 1950. La France et la Suisse Romande, sont le théâtre d'un renouveau de l'Art Religieux. En 1917, le peintre Gènevois Alexandre Cingria publie un livre : " La décadence de l'Art Sacré". Paul Claudel partage ses inquiétudes dans sa lettre à Cingria, il fait  fort, en désignant "Le divorce entre la foi et les puissances d'imagination" comme cause essentiel de la décadence de l'Art Sacré.

 

1 le fayet

C'est en 1934, que l'Abbé Domanget décide la construction d'une église au Fayet, il en confie la construction à Maurice Novarina.

 

3 le fayet

Avant de rentrer dans l'édifice, admirons la vierge à l'enfant qui domine le parvis, ainsi que les bas reliefs que nous devons à un Suisse  de Fribourg "François Baud". Six grandes scènes représentent : prophéties et symboles, comme celle ci-dessous qui représente la prophétie d'Isaïe.

 

4 le Fayet

 

2 le fayet

Les auteurs pour les cartons des vitraux, nous les devons à Bony et surtout à Alexandre Cingria qui avait déjà réalisé les mosaïques de la Halle de Genève. Ce sont les ateliers Gaudin de Paris qui ont fait les vitraux en morceaux de verres joints au ciment et non au plomb.

7 le fayet

 

6 le fayet

L'idée maîtresse de Maurice Novarina était d'intégrer le bâtiment dans le milieu montagnard par ses formes ; chalet avec grand toit plat, clocher à l'allure de cheminée, portail dans l'enfoncement de la façade et par des matériaux en granite et pour la charpente et la voûte gothique en chêne du pays. La fresque du choeur est consacrée à l'Assomption de Notre Dame des Alpes abritant sous son manteau, les saints de Savoie.

 

8 le fayet

 Les fresques ont été réalisées à la cire d'abeille par Paul Monnier de Sierre en Valais.

 

a plateau d assy 2

 

Après un pique-nique dans un endroit magique sur le Plateau d'Assy, face à la chaîne du Mont Blanc.

 

 

a plateau d assy 3

 

a plateau d assy 5

 

a plateau d assy 4

 

Nous sommes redescendus vers l'église Notre Dame de Toute Grâce ; pour moi c'était ma seconde visite, la première ayant eu lieu en 1961. Inutile de vous dire que j'ai retrouvé cette église dans un environnement qui avait bien changé et surtout avec des yeux beaucoup plus attentifs qu'à cette époque.

 

Notre Dame de Toute Grâce

 

2 p assy

 

Cette église, est liée aux sanatoriums du Plateau d'Assy qui se sont multipliés entre les deux guerres. Dès sa construction, elle a été destinée en priorité à la population sanatoriale. C'est le même architecte que l'église Notre Dame des Alpes du Fayet.

 

2 h assy

 

Une belle idée venue du Chanoîne Dévémy aidé de son ami le Père Couturier. Il est convaincu que l'Art dans son expression la plus forte, a quelque chose de Sacré. Puisque l'Art exprime le Sacré, il n'est pas nécessaire que les artistes soient eux-mêmes croyants, contrairement à ceux de l'église du Fayet.

 

 

IMG_6004 IMG_6038

Les vitraux sont de Jean Bazaine

C'est ainsi, que les plus grands artistes de l'époque collaborent à l'oeuvre : Bonnard, Braque, Chagall, Lipehitz, Lurçat, Matisse, Richier, Rouault. Certains étaient malades et séjournaient depuis plusieurs années dans les sanas environnants.

 

2 e assy

cette magnifique tapisserie d'Aubusson nous la devons à Jean Lurçat ; elle représente l'Apocalypse.

IMG_6003

 Dans la chapelle de gauche, un St. Dominique d'Henri Matisse

 

2 g assy

Devant l'oeuvre de Chagall, on peut admirer un baptistère en marbre de carrare que nous devons à Signori.

 

2b assy

Emouvante statue de la Vierge que nous devons à un artiste Juif Jacob Lipchitz et qui a signé son oeuvre dans les termes suivants : "Juif, fidèle à la foi de ses ancêtres, a fait cette vierge pour la bonne entente des hommes sur la terre ; afin que l'esprit règne".

 

2 n assy

 

2 o assy

Que dire de plus en admirant cette céramique d'un artiste pionnier du Cubisme : Fernand Léger ; si ce n'est que toutes ces oeuvre réunies font de l'ensemble un lieu de culte unique qu'il faut savoir partager. Si je dis "partager" c'est tout simplement parce qu'en principe nous n'avions pas le droit de faire des photos, je trouve cette interdiction injuste, je n'ai dérangé personne, les oeuvres sont connues et faites pour être admirer et se faire admirer par ceux et celles qui ne peuvent se rendre au Plateau d'Assy. Ici, le chanoîne Devemy voulait que les artistes ne soient pas obligatoirement croyants, alors  il aurait certainement voulu que ceux qui viennent admirer toutes ces  oeuvres puissent les partager avec ceux qui ne peuvent se déplacer.

 

 

Mes sources : La documentation donnée par la guide et les Cahiers Vaudois de Lausanne page 26 et 27.

 

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

11 septembre 2012

Nadine de Rothschild mon modèle pour recevoir

Continuons dans "le Savoir Recevoir". La dernière fois je vous ai parlé du livre de réception que je tiens depuis plusieurs années et que j'ai redécouvert cette année. Aujourd'hui, je vais vous parler comment j'aime recevoir mes amis. Certains risque de trouver que c'est une fois de plus "ringard". Pourtant aimer les jolies choses pour moi ce n'est pas ringard. Même si je suis amenée à inviter des amis impromptu, je m'applique toujours à préparer une belle table en quelques minutes avec une nappe des fleurs et des bougies, petit mari se charge du repas ; il a toujours une idée en réserve dans son sac. Et nous passons un agréable moment autour d'une jolie table.

4

Cet été nous avons reçu plusieurs amis, étant éloignés de chez eux, nous les logeons plusieurs jours et nous leur faisons découvrir notre région. J'y pense longtemps à l'avance et je prépare tout dans ma tête plusieurs jours à l'avance le soir avant de m'endormir. Il faut penser à tout, par exemple préparer la chambre et la rendre la plus agréable possible. 

IMG_6459

une chambre agréable dans laquelle tous les petits détails ont leur importance.

 

2

 les serviettes de toilette posées sur le lit avec un petit cadeau de bienvenue (souvent des gâteries régionales).

   4 

Des fleurs, de l'eau avec un verre pour chaque personne.

        

3

Des bonbons (j'ai vu certains ne pas oser se servir..)

 

1 b 1 b1

des revues récentes (chez nous mensuels de déco et Point de Vue), sur la table de nuit revues sur la région.

 

recevoir 7

Nous avons la chance de posséder une salle de bains et une salle d'eau. Nous laissons celle du même étage entièrement à la disposition de nos invités, j'enlève nos produits personnels et je mets toujours une savonnette neuve aux herbes de Provence.

 

7

Et maintenant descendons dans la salle à manger préparer la table. Souvent on me demande où je range toute ma vaisselle différente et mes accessoires de déco ainsi que mes nappes.

 

recevoir 14

 

 recevoir 16

recevoir 15

Dans une petite malle je peux trouver toute une panoplie de décos de toutes les couleurs achetées au fil des années.

Je n'ai pas de buffet de salle à manger mais une grande armoire. dans laquelle sont rangés des services d'assiettes de différentes couleurs, ainsi que les verres. Je n'ai jamais eu un service complet comme ceux que l'on offre au mariage ni de ménagère. Au fil des années, j'ai acheté  des assiettes plates et des assiettes à dessert par 8, car je ne reçois en principe que 8 personnes par repas. Les plats sont blancs ou en inox pour aller avec tous les services. Si j'ai plus de convives, je mélange les genres.

 

10

9

 

Nos derniers invités, ont partagé avec nous deux petits déjeuners, deux déjeuners, deux dîners dont un au restaurant. Les petits déjeuners sont à la française, thé ou café, tartines beurre, confitures maison et cake fait maison. Ce jour là, le petit déjeuner  avait l'allure romantique aux couleurs rose (anniversaire oblige !) , afin de marquer l'évènement quelques bougies dès le matin pour mettre le soleil dans la maison.

 

recevoir 17

 

IMG_6426

Pour avoir des nappes originales, j'achète chez le marchand de tissu  un métrage adapté à ma table pour laquelle je fais une nappe et des serviettes, comme ici cette jolie toile de jouy.

 

20

Le deuxième déjeuner était sous le signe de la fin de l'été, la veille nous étions allés cueillir de l'orge, pas facile de trouver un champ pas encore moissonné début septembre, il a fallu monter en altitude pour trouver celui-ci. 

IMG_6379

Alors, coure, coure petit mari, juste quelques tiges pour un joli bouquet. 

 

19

 

Petite erreur à ne pas faire, ici le bouquet est trop haut, il faut pouvoir parler avec son voisin d'en face, donc à revoir pour la prochaine fois.

 

24

 

Pour le second dîner :

 

23

Le vert est à l'honneur.

 

27

 

Nous verrons "rouge" pour le second petit déjeuner

 

recevoir 13

 

IMG_6580

J'aime beaucoup les fleurs dans la maison, si j'avais beaucoup d'argent j'aimerai en fleurir toute les pièces chaque semaine. Cette semaine là, j'ai été gâtée puisque c'était mon anniversaire, regardez il y en a partout.

fleurs 1 fleurs 2

fleurs 3 fleurs 6

    fleurs 4

Et je terminerai par deux compositions d'automne que j'aime particulièrement.

fleurs4

 

 

fleurs 5

 Je vais vous dévoiler mon secret, même s'il fait sourire certaines d'entre vous. Toute ma vie je me suis inspirée des conseils de Nadine de Rothschild  que l'on a beaucoup critiqué, mais ceux et celles qui la critiquent ne lui arrivent pas à la cheville. Venant d'un milieu très modeste, elle a su se mettre au bon endroit quand elle est devenue adulte et après avoir épousée le Baron de Rothschild elle a tout fait pour qu'il soit fier d'Elle ; elle a appris toutes les bonnes manières qui ne sont pas spécialement que pour ces milieux là et à mes yeux elles  ne seront jamais ringardes. Je déplore qu'en ce début du XXIème siècle on soit obligé de remettre au goût du jour la morale à l'école. Qui dit morale dit ce qu'il se fait et ce qu'il ne se fait pas !

 

Savoir ce que l'on veut dans la vie et tout faire pour l'obtenir c'est une qualité importante pour la réussite de celle-ci :  Vouloir c'est Pouvoir.

 

 

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags :

07 septembre 2012

Savoir Recevoir Le livre de réceptions.

Dernièrement en préparant la venue de mes amis de plus de 50 ans "Marcel et Danièle" avec lesquels nous avons renoués il y a 3 ans. Petit Mari me dit : "tu devrais marquer les menus et les endroits où nous les emmenons, ce qu'ils aiment et ce qu'ils n'aiment pas etc... afin de ne pas faire d'erreur quand ils reviennent. D'un seul coup, je me suis rappelée que dans une autre de mes vies, je tenais un livre de réception.

1

2

Vous allez peut-être penser que je suis d'un autre temps. Vous n'avez pas tort. Mais en attendant, c'est drôlement pratique.

3

C'est à partir de 1997 que j'ai commencé à beaucoup recevoir et que j'ai fait ce livre. A l'époque l'ordinateur n'était pas courant, donc je faisais les choses en grand, carte d'invitation que j'envoyais pas la poste, j'établissais un plan quelques jours avant concernant la déco et les menus.

5

Ici sur la page de gauche, l'invitation et les marque places. Sur la droite, couleur de la nappe,fleurs, leur cadeau amené. Et pour un repas plus formel, le Menu créé de mes petites mains. Maintenant les coutumes ont évoluées, si l'invitation concerne des amis ou à la famille proche, un simple coup de téléphone suffit.

6

Le 20 décembre 1998, premier repas de Noël avec ceux et celles qui ne pourront venir le jour "J".

7

Ce jour là, un repas pour admirer les photos d'un voyage en Thaïlande d'une nièce. 

8

Cette soirée de février 1999, était une soirée à thème "la Soirée bleue" et j'avais noté une délicate attention d'un de mes invités : "Félix" , seul homme à être invité, il avait apporté à chacune des dames présentes une rose "rose" magnifique. Je suis certaine que si je ne l'avais pas noté, je ne m'en souviendrai pas.

9

Un goûter pour la chasse à l'oeufs le lundi de Paques 1999. Ainsi, j'ai continué jusqu'en 2001, où ma vie a changé de direction. Mais....

10

Sur la page de droite, le dernier repas. J'avais perdu mon mari je ne recevais plus, si ce n'est que le dernier repas a été un repas entre filles le 4 février 2001.

 

Nouvelle vie, nouveaux amis, nouvelles invitations.

11

Il n'a fallu qu'une seule phrase de petit mari pour ressortir cette année au 14 juillet mon livre de réception, avec nos premiers invités de l'été "Sylvie et Emmanuel".

12

 

Et je peux vous assurer que l'utilité de ce livre de réception est double maintenant que nous recevons plusieurs jours et que nous faisons visiter notre région, il est très utile d'y noter les visites touristiques et ce que nous faisons.

 

Page blanche

Ecrire pour ne pas oublier, c'est le seul moyen de garder et de pouvoir revivre certaines de nos émotions, nos moments intimes et parfois laisser une trâce de notre passage sur terre. Petite anecdote que je vais partager avec vous. Ma nièce Carole, depuis la naissance de sa fille il y a 1 an, rédige comme si c'était sa fille qui parlait  une page de ses découvertes et de ses progrès, qu'elle adresse chaque dimanche à tous les membres de sa famille qui sont éloignés et qui ne peuvent voir la petite grandir. Je trouve cette idée géniale et je suis toujours très contente de recevoir cette page et les photos qui vont avec. Je sais cela lui prend du temps, mais justement c'est doublement plus apprécié.

Posté par manouedith à 00:09 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :