30 novembre 2012

Les île Borromées et le col du Simplon

Fin septembre nous sommes passés par les Iles Borromées, pour rentrer chez nous en empruntant le col du Simplon.

Ah ! j'attendais avec une telle impatience ce voyage ; mais déception 48 heures de mauvais temps et le soleil pour reprendre la route.

 

simplon 17

 

simplon 13

Dès 9 heures du matin, K Ways et parapluie en service, nous embarquions pour Isola Madre, Isola Bella, mais voyez-vous je ne vous mens pas.

simplon 15

J'attendais pourtant ces visites car à Isola Madre il y a un très beau jardin.

simplon 16

Voici quelques photos entre deux éclaircies.

simplon 18

simplon 19

simplon 20

simplon 21

simplon 22

simplon 23

simplon 24

Pour le retour, nous avons rejoint le col du Simplon et traversé une partie de la Suisse, pour arriver à la maison 370 kilomètres plus loin.

1ter

Que pour le plaisir des yeux

simplon 2

simplon 3

simplon 4

Photos prises depuis la voiture en roulant

 

simplon 5

simplon 6

2 bis

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :


26 novembre 2012

Nos amis les chats - Les bêtes nous aiment !

 

Chez nous les chats et les chiens sont admis uniquement s'ils sont bien élevés. Nous en avons toujours eu. Même si nous ne les adoptons pas nous mêmes c'est eux qui nous adoptent.

Après Félix qui a déménagé et que les propriétaires n' ont  pas oublié de venir le chercher avant leur Départ 

 

F2LIX

c'était Monsieur Félix

En début d'année, après notre retour de notre hivernage à Pralognan, nous avons eu la surprise de voir arriver un joli petit chat d'environ quelques mois, bien vite il est rentré dans la maison en a fait le tour, a miaulé pour avoir à manger, nous n'avons pas su résister, c'est impossible devant un chat aussi câlin que lui.

IMG_9704

Jolie petite bouille n'est-ce-pas ? J'ai fait une enquête il n'est à personne des environs, mais il va chez tout le monde.

IMG_9703

La petite fille d'une voisine lui a donné ce joli prénom qui lui va si bien

IMG_9706

Maintenant il a certainement 1 an. Au début du mois j'ai décidé de le faire castrer car je ne voulais pas qu'il marque son territoire quand les chattes du quartier seront en chaleur. Pauvre Caramel cela a été tout une histoire de stress pour l'emmener à Aix les Bains chez le vétérinaire, il n'avait encore jamais monté dans la voiture il nous l'a fait savoir autant par ses miaulements que par l'odeur ! 

IMG_9705

Depuis il est plus souvent à la maison, mais il découche quand même plusieurs nuits par semaine. L'hiver venu, nous avons ressorti le bac de toilette, il n'a pas mis longtemps pour comprendre son utilité, c'est peut être moins bien que dans le jardin surtout quand il pleut et qu'il fait mauvais temps. Nous avons l'intention de l'emmener à Pralognan cet hiver, alors là, cela va être une autre histoire, enfermé sans sortir pendant deux mois ça va lui faire drôle, mais comme je ne sais pas chez qui il va le plus souvent ; surtout que nous l'avons vu dernièrement traverser la rue et revenir d'une autre rue assez éloignée de chez nous. Nous supposons qu'il y a gîte et couvert du côté de la rue du plâtre. L'ennui c'est que pour y arriver, il faut traverser notre Grande Rue très passante.

Pour vous prouver comme nous aimons les animaux et qu'ils savent nous choisir, je vais ouvrir une parenthèse, pour vous raconter une anecdote supplémentaire qui nous est arrivée il y a environ 1 mois. Un chevreuil est sorti de son bois pour venir frapper à la porte, regardez :

JMD-Chevreuil-3

le petit frère de celui-ci, a emprunté justement notre fameuse rue du plâtre, l'a descendue a pris notre grande rue passagère et dangereuse, s'est arrêté en face de notre maison (pourquoi la nôtre ?).

 

maison 2

a pris son élan en traversant et a sauté au-dessus du portail, pour s'arrêter sur la porte du garage et frapper dangereusement avec ses cornes pour qu'on lui ouvre !

maison

le bruit nous a fait sortir et avec précaution petit mari lui a ouvert les deux battants, quelques personnes qui avaient vu le problème ont arrêté les voitures et notre cervidé est reparti à tout allure vers ses bois d'origine à 1 kilomètre de là. Dommage je n'avais pas mon appareil photographique sous la main.

Refermons la parenthèse et revenons à notre Caramel, si nous ne le servons pas régulièrement il se sert tout seul, oui je vous assure, démonstration :

 

 regardez bien, quand le couvercle tombe, il regarde vers la porte pour voir si Tara n'a pas entendu !

 

 

 

Posté par manouedith à 00:00 - Commentaires [8] - Permalien [#]

22 novembre 2012

Beauté de l'Automne

Souvent je vous dis : que la Beauté est partout, il faut simplement savoir la regarder.

Par les temps qui courent, ou tout semble foutre le camp, il y a en ce moment des paysages magnifiques, savez-vous apprécier cette beauté toute simple et gratuite qui nous entoure ? ou fait-elle partie des instants qui passent trop vite et dont on ne s'arrête  même plus  pour l'admirer.

 

Regardez autour de vous, quand le soleil est là.

 

5

 

131

 

134

 

Automne malade et adoré

Tu mourras quand l’ouragan soufflera dans les roseraies

Quand il aura neigé Dans les vergers

 

5bis

 

Pauvre automne

Meurs en blancheur et en richesse

De neige et de fruits mûrs.

 

1bis

 

Au fond du ciel

Des éperviers planent

Sur les nixes nicettes aux cheveux verts et naines

Qui n’ont jamais aimé

 

IMG_4337-001

 

4bis

 

Aux lisières lointaines

Les cerfs ont bramé



 

130

 

135



 

Et que j’aime ô saison que j’aime tes rumeurs

Les fruits tombant sans qu’on les cueille

Le vent et la forêt qui pleurent



 

3

 

1


 

Toutes leurs larmes en automne feuille à feuille

Les feuilles Qu’on foule Un train

Qui roule La vie S’écoule

Guillaume Apollinaire, Alcools, 1913


 

7

 

136

 

Encore quelques jours et toutes les feuilles se seront envolées ; la beauté ne sera plus la même, mais elle aura éclairé nos dernières belles journées.

 

137

A Bientôt.

 

Posté par manouedith à 16:36 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

15 novembre 2012

Casablanca : escale souvenirs

Ce billet je le dédie tout spécialement à tous ceux et celles qui ont quitté Casablanca pour revenir en France après le protectorat français.

89

Parmi notre groupe de nombreuses personnes ont choisi cette excursion : Casablanca/Rabat pour une simple raison : Revenir sur les lieux de leur enfance et même pour certains aux endroits où ils ont débuté leur vie d'adulte. 

IMG_6755

Notre première escale est pour Notre Dame de Lourdes, construite en 1954, d'un style "béton" moderne avec quelques similitudes avec celles du Fayet et du Plateau d'Assis dont je vous ai déjà parlé. A l'intérieur 800 m² de vitraux qui laissent filtrer une lumière qui donne à cet endroit tout une symbolique.

IMG_6742

IMG_6743

IMG_6745

IMG_6747

IMG_6749

IMG_6751

Tout en se promenant dans l'église, on peut entendre : "j'ai été baptisé ici, ou j'y ai fait ma première communion, je m'y suis marié. Un pèlerinage très émouvant.

Pour la séquence "retrouvailles de la ville", il y a les différents quartiers où certains ont vécus, mais aussi les belles villas du quartier résidentiel d'Anfa et Aïn Diab.

  

9293

9598

                     Dans la Médina, le marché aux olives.

 

88

on se croirait en France !

IMG_6768

 

IMG_6774

 

IMG_6761

 

IMG_6754

Je vais vous raconter une anecdote touchante que nous a confié une des touristes qui nous accompagnait. Elle est retournée dans l'immeuble qu'elle habitait il y a  environ 50 ans, son nom figurait encore sur une boite aux lettres abandonnée. Quand elle était enfant avec d'autres enfants ils avaient pour habitude de siffler une chanson quand elles s'appelaient pour descendre jouer dans la rue, elle s'est mise aux pieds de l'escalier et a sifflé sa chanson code ; quelle a été sa surprise de voir au dernier étage une femme sortir de chez elle, c'était une de ses amies d'autrefois qui habitait encore là ! 

       575757575757

Et maintenant pour terminer mon reportage, je vais vous montrer le joyau de Casablanca : La Mosquée Hassan II, elle est érigée en partie sur la mer, aménagée sur 9 hectares et comporte une salle de prières, une salle d'ablutions, des bains, une école coranique, une bibliothèque et un musée.

1-001

Elle peut accueillir 105.000 fidèles, et la salle de prières 25.000.

3

son minaret culmine a 210 mètres, il est le plus haut du monde.

7

5616

1013

Des artisans ont été recrutés dans tout le royaume pour sculpter 53.000 m² de bois et peint plus de 10.000 m² de céramiques.

36

27

32

24

38

Le plâtre sculpté et peint a été entièrement travaillé sur place par 15.000 artistes sur plus de 67.000 m²

26

39

un toit ouvrant de grande dimension permet selon le voeu d'Hassan II de relier cet édifice à l'air, considéré comme l'un des 3 éléments bénéfiques à la vie avec la terre et l'eau.  

44

La salle des prières est éclairée par 50 lustres et 8 appliques vénitiennes

de Murano.

70

68

Les lustres se trouvant dans la salle des ablutions ont été fabriqués à Fès

54

le marbre est présent partout

72

74

Cette mosquée est la plus grande du monde islamique après celle de la Mecque. Elle a été financée par l'Etat et les contributions du peuple et a coûtée la bagatelle de 1 et 2 milliards de dollars.

78

Aux pieds de la mosquée voici ce que l'on peut admirer.

80

Mon prochain billet vous emmènera à Rabat

56

à l'intérieur de la mosquée l'allée royale réservée au Roi et à sa famille.

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

12 novembre 2012

Photos noir et blanc la sensibilité en plus.

 

Il y a quelques jours je vous parlais de ma passion pour la photographie. Comme je vous le disais à une époque je développais mes photos et je jouais avec les nuances de gris dans le bain révélateur. Maintenant, on peut jouer avec les logiciels et arriver à des résultats très différents de la photo prise en couleur.

a5

Nous ne sommes pas chez Harcourt, il manquera toujours le halo qui fait le petit plus. Néanmoins, une de mes amies internaute "lakévio" m'a fait part de cabines "Harcourt" qui commencent à s'installer à Paris dans des endroits facile d'accès pour tout le monde (dommage je n'y vais pas très souvent), il semblerait que pour 10 euros vous avez un très beau portrait avec la griffe du célèbre studio.

2 bis

Depuis quelques jours, mon passe temps favori, c'est jouer avec les portraits que je possède dans mes réserves, juste pour le plaisir des yeux je vais vous montrer et dites moi ce que vous en pensez.

15bis

mes enfants et mes petits enfants sont mes modèles préférés.

a 17

a 12

Il faut en profiter, car à l'adolescence ils aiment beaucoup moins.

a30

saisir tous les instants.

A1

a 14

Ce jour là, Noa était fier de porter gilet et noeud papillon, il se trouvait irrésistible.

a 25

a3

Un sourire sublime toujours une photo !

a6

Un grain de fantaisie aussi.

a 10

L'autre jour, je vous disais que dans la famille c'etait un virus, même les belles filles ont le coup d'oeil. Valérie est  retoucheuse cromiste spécialiste en photographie et photomontage, quand elle prend une photo c'est toujours parfait.

a9

 

a 33

 

Maintenant on vote, je vous demande de choisir la photo que vous préférez.

Posté par manouedith à 15:42 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :

08 novembre 2012

Ma passion pour la photo

Aujourd'hui, je vais vous parler de ma passion pour la photographie.

Je suis née dans une famille ou la photographie a toujours été un art et une passion pour plusieurs d'entre nous. Du plus loin que je me souvienne : "pépère" se promènait toujours avec un vieil appareil dans le genre de celui-ci :

appareil photo

Entre 1917 et les années 1930, il développe ses photos et se sert de plaques en verre, il possède déjà sa chambre noire. Il passe le virus à son neveu Paul dès son enfance.

Plaque photo

Après 1930 jusqu'aux années 1950, c'est celui-ci d'appareil qu'il balade partout.

kodak 1930 kodak 19302

Quand je deviens grande, personne ne m'offre d'appareil, mais j'envie mon cousin Paul quand il vient à la maison et qu'il photographie tout ce qui lui passe par la tête. A cette époque, il voyage beaucoup et quand il revient ce sont des séances de diapositives qui occupent nos dimanches d'hiver. Je me souviens particulièrement d'un après-midi sur le Portugal. Lui aussi je l'ai toujours connu avec un ou plusieurs appareils.  

1bis

Quand il est décédé, j'ai récupéré tous ses apapreils dans l'éternel sacoche que je lui ai toujours vu trimballer. Je la conserve précieusement, alors que je sais que ces apapreils ne serviront plus à grand chose et pourtant certains collectionneurs aimeraient bien les posséder.

mosaique

Quand j'ai connu le papa de mes filles, ma passion pour la photo a pris énormément d'ampleur, du reste c'est en prenant des cours avec lui que tout a commencé.

michel

Photo prise par mon mari

Nous avions un labo photo dans lequel je passais des heures à développer le noir et blanc ; j'adorais jouer avec les nuances de gris. Pendant plus de vingt ans cette passion commune nous a réunie. Nous nous étions essayés frileusement au développement des photos couleurs sur les premières machines que l'on trouvait dans les années 1980, mais le souci c'était la conservation des produits qui nous posait un problème. Très vite nous avons abandonné. En 1983, il m'offre mon premier réflex Can.. pour remplacer son vieux FTB dont je me servais depuis presque dix ans.

photo 13

Toutes les photos qui vont suivre sont de moi.

J'ai toujours été fidèle à la marque "Can.." alors que lui a vite opté pour une marque concurrente plus prestigieuse. A l'époque j'avais de nombreux objectifs qui tous se sont adaptés sur les appareils suivants même sur les numériques. 

photo 1

J'aimais énormément l'argentique, je trouve que l'on s'appliquait beaucoup plus que maintenant pour saisir l'instant magique. La facilité du numérique et surtout la possibilité de recommencer un nombre de fois incalculable sans avoir à payer les photos et pouvoir jeter les clichés qui ne nous plaisent pas, font que nous sommes moins pointilleux sur les prises. Même quand je me servais de l'argentique, quand j'allais à l'étranger, je revenais toujours avec plusieurs centaines de photos.

photo 2

j'aime prendre ma petite fille, elle est un modèle parfait.

Comme je suis conservatrice et très organisée. Dans mon grenier sont rangés des milliers de diapositives dans leur boite à casier. Je pense malgré tout qu'il faudra qu'un jour je fasse un sérieux ménage dans tout ça ; j'envisage d'acheter un appareil professionnel pour les nettoyer et les scanériser.

 

photo 3

 

photo 4

Quant aux négatifs, eux aussi ont leur petite armoire de rangement. Les photos de ma vie entière sont toutes rassemblées dans des albums très peu de photos sont en vrac et le tout occupe une armoire entière dans une de mes chambres d'amis.

 

photo 5

Pour la conservation des photos numériques dans le temps, je n'ai aucune confiance sur la durée des supports actuels même un disque dur supplémentaire réservé seulement aux photos. Alors mes plus jolies photos je les réunis dans des livres photos que je fais faire chez un photographe ; seul support qui me semble être le meilleur pour une conservation de longue durée.

photo 7

 Je commence à en posséder un grand nombre, chaque année je fais un grand livre dans lequel est retracé tout ce que nous avons fait dans l'année  et tous les gens que nous avons rencontrés, bien entendu après une sélection sérieuse.

photo 8

Je commence à penser : que deviendront après moi toutes ces photos ? J'aimerais que mes albums soient partagés entre mes trois filles et mes 10 petits enfants, pour que chacun conserve comme des livres d'images anciennes la trace de ma passion et de mon passage sur la terre. Surtout que les technologies avancent toujours de plus en plus vite, les photographies de notre époque actuelle seront dépassées et laisseront place à d'autres ainsi celles-ci resteront comme le témoin d'une époque.

 

photo 9

La conservation des époques fait la richesse du patrimoine des humains. Il serait dommage de s'en moquer et de l'ignorer, car ceux d'aujourd'hui et ceux de demain ne seraient pas sur la terre si d'autres avant eux ne les avaient pas  précédés. Il faut savoir avancer dans la vie en regardant devant soi mais sans oublier de temps à autre de regarder dans le rétroviseur de la vie.

 

photo 12

En tous les cas, la relève photographique chez nous est assurée, ma fille Annabelle a le même virus et Maxime nous emboite le pas. 

le virus se propage, une des filles de mon  mari vient d'ouvrir sa petite entreprise c'est

ici

photo11

Je vais vous faire une confidence un de mes rêves c'est de me faire faire un portrait aux studios "Harcourt", malheureusement ce n'est pas dans mes moyens, pour moi c'est le meilleur studio de portraits noir et blanc que je connaisse.

 

harcourt

A la semaine prochaine

 

photo 10

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

02 novembre 2012

Venise restera toujours Venise !

Je me suis mariée plusieurs fois et j'avais toujours rêvé d'un voyage de noces à Venise. Il y a 10 ans en épousant petit n'amour mon rêve s'est réalisé, j'ai découvert Venise mais à ce premier voyage nous résidions en dehors de Venise, nous nous étions jurés qu'un jour nous dormirions dans Venise pour pouvoir nous promener dans la ville illuminée. La seconde fois nous avons abordé Venise d'une autre façon puisque c'était pendant une escale de croisière, alors là je peux dire que je garderai en souvenir toute ma vie cette arrivée par la lagune tout doucement et mettant une heure pour accoster dans le port. Mais cette fois-ci l'image magique qui nous restera ce sont les illuminations nocturnes, et les rues désertes.

venise 4

Le soir de notre arrivée, pendant que nous nous installions dans notre hôtel, un gros orage a éclaté ; quand nous sommes sortis quelque temps après ; les lumières du crépuscule rendaient les monuments encore plus jolis.

60

57

59

L'endroit où nous aimons à chaque fois aller nous installer pour écouter la musique et déguster une spécialité vénitienne.

IMG_8218

64

Venise, c'est aussi flâner, faire du lèche vitrine, rêver.

venise 3

 

IMG_8257

 

67

Mais Venise c'est aussi, ses canaux, ses palais, ses églises.....

53

55

52

Après l'Opéra Garnier à Paris, le Théâtre du Mariinsky à St. Pétersbourg, pour nous la cerise sur le gâteau : La Fenice. Le seul regret "Rigoletto" était en version moderne et ça je n'aime pas du tout, à mes yeux c'est un sacrilège de moderniser à outrance les oeuvres écrites dans les siècles précédents.

venise 6

21

la loge royale

venise 7

Pour terminer la soirée, dîner au restaurant de la Fenice à deux pas de notre hôtel.

19

68

69

Ah ! Venise !  restera toujours Venise. Je comprends mieux pourquoi que deux de mes filles y vont chaque année. La prochaine fois car il y aura encore une prochaine fois j'emporterai mon pied photo, pour que les prises  de vues soient parfaites.

Posté par manouedith à 00:00 - Commentaires [9] - Permalien [#]