Quand la nouvelle année s'ouvre devant nous. Que faisons-nous ?

8

Le bilan de l'année qui vient de se terminer. Que souhaiterions-nous changer pour la nouvelle année ? Alors, c'est là qu'interviennent les bonnes résolutions et tous les souhaits que nous avons en nous.

 

amarylis - Copie

 

Il y a les souhaits facile à réaliser, ceux un peu plus difficiles que l'on voudrait bien, mais que nous abandonnerons très vite. Il y a aussi ceux qui ne dépendent pas de nous tout seul et il y a aussi les pieux mensonges formulés par ceux qui sont au sommet et qui s'arrangent avec de belles phrases bien enrobées pour nous faire avaler de grosses couleuvres.

 

bougainviller

Alors, avec tout cela que devons nous faire ?

 bougainvillers 2

 

Pour ma part, j'ai décidé d'éviter de sortir mon porte-monnaie, mon chéquier ou ma carte bleue pour des futilités et des inutilités, (choses attractives un tout petit moment) et réduire au maximum mes achats afin de ne pas entretenir ce monde de consommation qui nous entoure et qui va droit nous emmener vers sa perte. Je souhaite revenir à des plaisirs simples et profiter de tous ces petits riens qui font le bonheur de tous les jours. 

 

geranium 2

 

Pourquoi cette décision matérialiste allez-vous me dire ? Tout simplement, après une conversation avec plusieurs jeunes de 40 ans.

 

IMG_6287

 

A la question : "serais-tu prêt à te passer de : ton téléphone portable, de ta plaquette et de tout ce qui n'existait pas il n'y a seulement que 10 ans. Serais-tu prêt à réduire tes transports, à faire du covoiturage sur un long trajet (nous, nous le faisons) du covoiturage pour aller travailler." Prendre ton pédibus pour te déplacer dans des endroits pas très éloignés.

Tous à l'unanimité m'ont répondu : NON

IMG_6294

 

A la seconde question : " Un jour, il est possible que l'on soit obligé de revenir un peu en arrière, moins d'essence, moins de loisirs, moins d'argent, en un mot moins de ci, moins de ça." Et si on arrivait à une époque ou l'on soit obligé de restreindre tout comme pendant la guerre ?

Tous à l'unanimité m'ont répondu : C'est impossible, cela ne peut pas arriver, cela n'arrivera jamais.

 

IMG_6288

 

Je vous assure, j'ai été ébahie par la certitude avec laquelle ils y croient, alors que tout nous laisse à penser que nous sommes justement à un moment ou tout pourrait encore arriver. C'est donc pour ça que j'ai pris cette décision.

 

muguet

Il est vrai, que ma génération est de celle qui a été élevée par ceux et celles qui avaient vécu les deux dernières guerres sur le territoire français. Nos parents et nos grands-parents, nous ont appris depuis le plus jeune âge à ne rien gâcher et à nous contenter de petits riens. Alors, je pense peut être à tort que pour nous des situations extrêmes seraient plus faciles à vivre que pour eux.

 

nénuphars

 

Néanmoins, je vous avoue, j'ai été très étonnée par leurs réponses qui pourtant  émanaient de personnes intelligentes, qui ont fait des études et qui tous appartiennent au français moyen. 

 

pivoine

 

Bien évidemment je ne referai pas le monde alors je fais le voeux que ce soit eux qui aient raison.......

 

2