28 mars 2013

L'Amitié au-delà de nos frontières.

J'ai toujours aimé écrire. J'ai toujours aimé partager avec les autres, connaître la vie ailleurs. Manouedith est une grande curieuse ! Je peux vous assurer que contrairement à ce que nous pensons la France est un beau pays, on nous envie et on y est bien.

Dans les années 1990, j'ai passé des petites annonces dans des journaux spécialisés en demandant des correspondantes à l'étranger parlant français, pour  développer une amitié sincère, j'avais joins un descriptif de ce que j'aimais et de ce que j'aimerais des personnes qui m'écriraient.

 

5

 

De nombreuses réponses sont arrivées à mon domicile. J'ai fait un tri et j'ai débuté cet échange régulièrement avec 5 ou 6 correspondantes. En quelques mois deux d'entre elles se sont détachées et sont devenues des amies. Une Bulgare : Maria et une japonaise Hiroko.

 

6

 

15

 

Maria la Bulgare avait mon âge et elle m'a écrit plus de cinq ans chaque semaine. Elle me décrivait sa vie pas très heureuse dans un pays qui venait de s'ouvrir à peine au monde. Elle avait une fille unique Miléna et Elles parlaient toutes deux le français et Elles rêvaient de notre beau pays qui, à leurs yeux étaient l'eldorado qu'un groupe de politiciens  leurs en avait privé l'accès, en se partageant l'Europe pendant la guerre froide. Malheureusement le destin a voulu qu'elles se retrouvent du mauvais côté de la barrière ; celle qui s'est refermée pendant des années les obligeant à se passer du monde.

 

7

 

Inutile de dire, qu'elles avaient une soif de connaître autrement ce pays où les femmes étaient élégantes, cultivées et raffinées. Telles nous étions à leurs yeux. Notre Histoire de France était passionnante (petite parenthèse, toutes les correspondantes que j'ai eues connaissaient mieux notre histoire que nos jeunes d'aujourd'hui....), où les gens progressaient dans la liberté et ne manquaient de rien.

 

8

 

9

En Bulgarie, il y a beaucoup de monastères Orthodoxes aussi bien pour les femmes que pour les hommes.

 

Régulièrement, je lui envoyais des colis avec des produits tellement insignifiants pour nous : sucre, farine et même médicaments pour son hyper tension qu'elle avait beaucoup de mal à se procurer dans son pays. Ces colis me coûtaient plus chers en transport que les produits qu'ils contenaient. L'envoi postal était limité à 2kg500, j'avais donc vite fait le tour, parfois j'en envoyais deux ou trois par mois.

 

12

chaque année le 1er Mars, Elle m'envoyait une jolie carte avec le symbole du printemps "Martenitsa" ou appelé également "Martisor", ce symbole est pour fêter l'arrivée du printemps,  il existe également en Macédoine, en Grêce, en Serbie, en Roumanie, en Moldavie, en Ukraine du Sud Ouest et à l'Est de la République Tchèque.

 

A cette époque, je portais tout le temps des chapeaux, Maria m'avait demandé de lui en envoyer un que je ne mettais plus, ainsi Elle se sentirait plus parisienne !. Ce que j'ai fait avec joie, je lui en ai fait parvenir deux.

 

10

La Pâques Orthodoxe en Bulgarie cette année est le : 5 Mai, on l'appelle également le Velikden.

 

Quant à Hiriko, Elle est arrivée dans ma vie à peu près au même moment. Nos échanges ont été un peu plus compliqués car Elle ne parlait pas français et m'écrivait en anglais, il me fallait avoir l'aide de mes enfants pour lire ses lettres et lui répondre. Nos échanges se limitaient souvent à de très jolies cartes postales m'expliquant leurs coutumes, de photos familiales, d'évènements familiaux. Échanges plus compliqués mais tout aussi intéressants que mes correspondances avec Maria.

 

16

 

Avec Hiriko, nos échanges se sont stoppés nets après le tremblement de terre de Kobé en 1995. J'ai donc supposé qu'Elle avait disparu lors du tremblement de terre.

 

17

 

18

Le partage des traditions, le repas de mariage se fait en costume local, alors que pour la cérémonie la mariée est en blanc.

 

19

  

Quant à Maria, nos correspondances se sont terminées quand ma vie a changé et que j'ai sombré dans une terrible dépression. Ensuite les années ont passé, je me suis reconstruite et nous nous sommes perdues de vue. Dernièrement, avec les nouveaux moyens de communication, j'ai essayé mais en vain de la retrouver. Je me suis décidée à écrire à l'adresse que j'avais encore et j'ai laissé mon email. Par retour, j'ai eu  la surprise de recevoir une lettre de Miléna sa fille, m'apprenant malheureusement qu'Elle avait été emportée par un cancer en 2006. Miléna m'a proposé de reprendre nos échanges comme avec sa maman, c'est avec plaisir que j'ai accepté, mais rien ne semble plus être comme avec Maria, car mes mails restent souvent sans réponse. 

 

11

La madone Bulgare, ici représentée par une paysanne bulgare dans sa maison ; peinte par Vassil Stoilov

 

  

14

Pour un de mes anniversaires cette carte avec ces voeux chaleureux et sincères :

Chère Edith, je vous souhaite à vous et à toute la famille, la chaleur, la joie et l'ivresse du printemps. Soyez heureuses, joyeuses et belles ! Maria 

  

A la même époque, et même à partir des années 1985, j'ai soutenu des enfants du tiers monde en Afrique, en Inde et en Asie, à travers l'association "Aide et Action". Nous échangions 2 à 3 fois par an avec le filleul que nous soutenions. Là aussi, merci à mes filles qui étaient mises à contribution comme interprètes d'anglais. Certains échanges se sont arrêtés quand les enfants n'allaient plus à l'école et repris par d'autres jusqu'à ma dépression.

 

 

4

 

En 1998, je suis allée au Vietnam, une de mes filles aussi, Elle y est restée plusieurs mois dans le cadre de ses études de médecine, quand elle est rentrée, je me suis mise à échanger avec la jeune fille qui était son support vietnamien à l'hôpital d'Hanoï et la correspondance a duré plusieurs années, j'ai reçu cette jeune fille en stage en France plusieurs fois, nous étions sa famille française et nous continuons toujours à correspondre et surtout à ne pas se perdre de vue. "Ha"  fait partie de notre famille.

 

1

 

Les échanges d'amitié postale ne datent pas d'aujourd'hui. Sur deux brocantes, il y a quelques années, j'ai retrouvé tout un lot qui se suivait de cartes postales anciennes venant de Turquie et qui relatait une correspondance régulière entre une jeune fille de 12 ans Grecque habitant la Turquie et une jeune picarde du même âge : Marcelle Dagneaux qui habitait Villequin Aumont dans l'Aisne.

 

 

20

 

21

 

C'est émouvant, de voir que ces cartes de deux jeunes filles de part et d'autre des frontières se retrouvaient sur des brocantes au bon gré certainement de ceux qui ont vidé une maison. J'ai reconstitué toute la correspondance de 1905 à 1908.  Comme ces années là, les cartes étaient envoyées sans enveloppe, Elle écrivait sur tous les endroits libres, ce n'était pas non plus des romans, mais suffisamment explicite pour revivre certains sentiments échangés entre Dora Moazzo et Marcelle Dagneaux, et c'était assez facile d'imaginer un peu la vie de deux jeunes filles de la belle époque.

  

22

 

Il y a quelques mois, une Internaute Tchèque " Véra", qui visitait en silence régulièrement mon blog, m'a envoyé un message par l'intermédiaire de canalblog, me demandant d'échanger avec Elle. Nous sommes de la même génération, nous aimons les mêmes choses et pour Elle aussi, la France qu'Elle connaît un peu est à ses yeux un très grand pays et Elle admire les femmes françaises.

 

 

 

2

 

Depuis, nous échangeons régulièrement et avec l'outil magique qu'est Skype, nous avons fait connaissance. De longues conversations se sont installées, des moments simples et plein de partage de nos deux pays. Parmi les régions qu'Elle a visité chez nous, Elle a séjourné en Picardie à quelques  kilomètres où nous habitions avant 2007.

 

3

 

Donc, voyez-vous où m'entraine ma passion d'écrire, ma passion du partage, ma passion des échanges. De simples moments qui tissent au jour le jour des toiles d'amitié au-delà des frontières. 

 

13

Dans les années 1990 un des plus grands ponts de l'Europe "Le Pont de l'Amitié" qui rattache la Bulgarie à la Roumanie. 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : ,


22 mars 2013

L'Orient Express - train mythique !

Voici un de mes rêves que je ne réaliserai certainement jamais. Eh ! bien même si cela était, il ne pourrait pas être le vrai, le mythique puisqu'il s'est arrêté en 1977, je vais vous parler de l'Orient Express. Il a certainement été le rêve de beaucoup d'entre-vous. Celui qui roule maintenant est fait pour les voyages de luxe, comme les croisières, mais pas aussi démocratisé malgré qu'il ait été reproduit dans le même esprit, une simple descente vers Venise peut vous coûter 1980 euros par personne pour une cabine simple, maintenant si vous êtes un peu plus gourmand vous pourrez risquer la suite pour 3360 euros par personne ; le tout en deux jours avec une nuit à bord. C'est cher la chambre d'hôtel pour admirer les Alpes françaises, Suisse et Autrichienne.

800px-Orientexpress1883 le premier orient express en 1883

souvent quand j'étais jeune fille dans les années 1960, je me promenais dans la campagne picarde et il m'arrivait d'y voir à l'arrêt ce train prestigieux qui descendait de Londres et qui se garait pour laisser passer d'autres trains, dans mon esprit j'ai encore en mémoire, ces petites lampes sur les tables et à partir de là, je rêvais. Bien entendu, j'avais lu le livre d'Agatha Christie : Le Crime de l'orient express. 

 

orient express actuel

En 1869, Georges Nagelmackers lors d'un voyage aux Etats Unis, fut inspiré par les trains de luxe de l'industriel Georges Pullman et il a eu l'idée en 1876 de créer la Compagnie Internationale des Wagons lits.

georges Nagelmackers

En 1882 fut mis en place un premier service de trains de luxe. En n'oubliant pas que le train éclair reliait Paris à Vienne en 27 heures 53 minutes pour un trajet de 1350 kms ; c'est donc peu dire, que de progrès en 131 ans.

Le premier train "Express-Orient", reliait Paris à Constantinople en passant par Strasbourg, Munich, Vienne, Budapest, Bucarest, il n'était pas aussi directe que cela, car pour rejoindre Roussé en Bulgarie il traversait le danube sur un bac et un second train assurait le trajet jusque Varna, et de là, un autre train à vapeur conduisait les passagers en 14 h jusqu'à Constantinople (Instanbul). Avant 1885, il circulait deux fois par semaine, ensuite le service est devenu quotidien jusque Vienne. Ce n'est seulement qu'en 1889 une fois la ligne achevée jusqu'à Constantinople qu'il devient direct et en 1891 l'Orient-Express est officiellement devenu son nom.

orient express

Tout n'a pas été rose pour l'Orient-Express à ses débuts. En 1891, il fut attaqué par des pillards qui ont dérobé 120.000 livres et ils ont demandé une rançon pour 5 otages. L'année suivante une épidémie de choléra est survenu à bord et le train fut mis en quarantaine en territoire Turc. Puis le train sera bloqué plusieurs jours par moins 20° par 1 mètre de neige ce qui inspira Agatha Christie pour son célèbre roman.

quarantaine

quarantaine 2

En 1913, en raison des guerres dans les Balkans, l'Orient-Express ne circule plus que jusqu'à Belegrade. Pendant la première guerre mondiale, les voitures se trouvant sur le sol allemand furent réquisitionnés par l'Empire Allemand, pour former la Société Mitropa qui lança sa propre version de l'Orient Express. Ce fut un rude coup pour la Compagnie des wagons lits qui pour l'occasion perd l'exploitation de l'une de ces lignes les plus prestigieuses ainsi qu'une centaine de voitures.

armistice 1918

malgré tout, la compagnie eut sa revanche en 1918 ; c'est à bord d'une de ces voitures en teck la 2419 que le 11 novembre 1918 le Maréchal Foch assisté du Général Weygand et des militaires allemands signe la fin des hostilités. 

802

Les Empires du centre de l'Europe, ayant perdu la guerre, les vainqueurs heureux de pouvoir humilier la puissance germanique anéantie, décident de modifier le trajet de l'Orient-Express de façon qu'il ne desserve plus les capitales bavaroise et autrichienne. C'est affirmer clairement la signification politique et économique de la circulation de l'Orient-Express. L'italie, rattachée de justesse aux vainqueurs et la Yougoslavie, qui vient de naître, demandent à ce que l'Orient-Express passe par la voie sud et que le projet du Simplon-Orient-Express soit remis à jour.

803

 De nouvelles voitures apparaissent entre 1920 et 1930 et l'on pourra dire que cette époque fut les années folles de l'entre deux guerres.

804

 

805

 

806

 

807

En haut, l'intérieur d'un wagon restaurant en 1930, le luxe et le confort de l'exceptionnelle literie des nouvelles voitures LX, suivi d'un repas  à bord de l'orient-Express en 1930, la nuit en position couchette comme la seconde photo et le jour calme et sérénité on peut lire ou écrire. 

Venice-Simplon-Orient-Express-3

Chaque voiture, contient 8 cabines à un lit, et seulement deux cabines à 2 lits. Ces voitures comme les anciennes transportent néanmoins 16 voyageurs, répartis en douze compartiments au lieu de huit. Par rapport au début de la construction d'abord des compartiments à 4 places, remplacés par des compartiments à 2 places et chacun possède un lavabo et enfin dans les constructions suivantes un vrai progrès apparaissent des compartiments individuels .

5596_l

 

4146162

Les parois intérieures ne sont plus seulement tapissées, elles sont recouvertes de boiseries en acajou décorées par différents motifs de marqueterie, des verrerie de Lalique et une ambiance Art Déco.

Orient_Express_in_Poland_02007

Bien évidemment, il faut se remettre dans le contexte de ces années là, l'avion n'était pas encore le premier moyen de transport pour aller d'un point à un autre. Alors les grands de ce monde, les agents commerciaux,  les industriels, sans oublier les espions tous,  empruntaient ces trains de luxe, ils étaient de sérieux clients qu'il ne fallait pas négliger, il n'y avait pas d'autres façons de se rendre en Orient. Bien sûr tous ces gens étaient des privilégiés qui appréciaient le luxe.

             

photo-orientexpress2

 

Orient_Express_Salon_bar

salle à manger et salon du Simplon- Orient-Express actuel (uniquement pour touristes fortunés).

        Je ne vous détaillerai pas la période de la seconde guerre mondiale, où le Simplon-Orient-Express cesse de circuler dès le début de La Campagne des Balkans le 3 avril 1941. Cependant l'Orient-Express géré par la société Mitropa continue à circuler sur quelques lignes. S'en est suivi la période de la Guerre Froide, ou il devenait de plus en plus difficile de traverser les pays que l'on disait derrière le rideau de fer, En effet, les nouvelles républiques socialistes voyaient d'un mauvais oeil ce train de luxe rouler sur les rails de l'édification du socialisme universel. Le passage de ce symbole du capitalisme et de la bourgeoisie devait s'incliner devant la force en marge de la révolution des travailleurs, c'est pourquoi le train ne pouvait circuler sur les tronçons hongrois et roumains que munis de wagons de 3ème classes vides comme il se doit, car les visas étaient plutôt rares dans les années 1950.

4146163-001

Une voiture-restaurant, de la Compagnie des Wagons lits vers 1950.... Il reste peu de chose du lustre d'avant guerre.

 

Orient_Express_in_Poland_02007

La fin de l'Orient-Express et la naissance d'un mythe. En 1970, le train direct Orient qui circule de Paris à Istanbul n'a plus grand chose à voir avec le splendide Orient-Express de jadis. Une seule voiture-lits fait le voyage, avec seulement 26 places, entourée de voitures bondées d'émigrés ou de réfugiés, accrochées ou décrochées au hasard des 14 pays qu'il relie.

 

4146164-001

Le mythe  de l'Orient-Express est déjà si universel, que à l'annonce du dernier voyage fixé au 19 mai 1977, des passagers du monde entier veulent réserver des places pour vivre cette dernière aventure historique.

 

Maintenant si vous voulez continuer à rêver, je vous propose un voyage reliant Paris à Instanbul en pension complète pour 6 jours 5 nuits avec quelques visites et hôtel à certaines escales comme Budapest et Sinaia pour la modique somme de : 14.260 euros par personne, pour le retour à vos frais......

 

 Je dédie ce reportage à nos amis Janette et Christian, qui lui, fut un des derniers Chef cuisinier d'un de ces trains de luxe.

 

Mes sources : Internet et ce magnifique livre

4146165

que je vous recommande si vous voulez en savoir plus sur l'aventure de l'Orient-Express

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : ,

08 mars 2013

De bons Artisans à Artemare

Mes rêves de cuisine se portaient plutôt sur des cuisines sans éléments, des cuisines comme on dit à l'ancienne. Mais pour cela il faut avoir de grandes pièces, sinon la cuisine fonctionnelle est de rigueur. Le Maître à bord dans cette pièce, vous le savez c'est petit n'amour. Dans les rénovations de notre grande maison, jusqu'à présent, c'était moi qui avait tout choisi ; pour la cuisine je n'ai mis mon grain de sel uniquement que pour la déco.

Vous souvenez-vous de notre ancienne cuisine ?

2

3

Nous avons donc choisi nos vacances d'hiver pour laisser nos clefs à plusieurs artisans. Il fallait retirer tous les carreaux jaunes qui entouraient toute la cuisine à hauteur de 1m50, c'est à Cédric Delaroue d'Artemare que nous avons confié cette charge ingrate et poussiéreuse, car collés au mortier le carrelage un fois retiré ce n'était pas beau à voir, le savoir faire de Cédric (Global Design habitat) a fait des miracles en nous rendant des murs impeccables.

8

des murs lisses comme des peaux de bébé, et c'est notre peintre qui a déjà refait toutes les pièces de la maison ou presque depuis notre arrivée, puisqu'il ne reste que deux chambres encore avec les couleurs des précédents propriétaires.

Regardez une peinture grise travaillée afin qu'elle donne un aspect marbre, avec mes jolies assiettes de ma collection "Creil et Montereau".

 

17 b

 

17

 

18

 

19

E.G.D. Didier GARIN Vieu en Valromey

et le clou  des travaux, la cuisine réalisée par un ébéniste de mon village Ets Delaroue Hubert, travail minutieux et perfectionniste, jusqu'à choisir les poignées des éléments en accord avec les vitres des deux éléments au-dessus de l'évier. Nous ne savions pas si nous allions mettre du carrelage ou autre chose, judicieusement il nous a conseillé des miroirs, au début j'étais réticente mais j'avoue c'est superbe et raffiné. A vous de juger.

 

30

 

33

même une petite étagère de coin pour ma collection de saucières et faïences

 

24

 

40

Eh bien ! je peux dire que petit mari est super fier des résultats, la dernière jolie cuisine que nous avions eu c'est dans notre maison précédente, mais je n'ai pu en profiter que 4 ans, elle a fait partie de la vente de la maison, elle était d'un genre tout à fait différent, mais je l'aimais bien aussi.

cuisine_saint_vast_2

 

35

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , , ,