24 avril 2013

La Harpe avec Emilie Jaulmes

J'aime la musique classique. Chez certains, la télévision est allumée toute la journée. Chez nous, dès le matin la chaîne Hifi ronronne et la musique berce notre environnement, il me faut cette ambiance musicale pour bien commencer la journée.  Pourtant je n'ai absolument pas l'oreille musicale et je chante faux. J'ai une prédilection surtout pour le piano, j'aime quand petit mari improvise sur celui de la maison. Mais il y a aussi un autre instrument que j'apprécie tout autant c'est la Harpe à pédales.

3

Comme vous le savez, le piano est un instrument à cordes frappées. La harpe est, elle un instrument à cordes pincées de forme triangulaire pour la plupart muni de cordes tendues de longueurs variables dont les plus courtes donnent des notes plus aiguës. Comme tous les instruments à corde elle a besoin d'être réglée avant chaque concert.

 

Emilie Jaulnes

La première fois que j'ai vu une harpe, je devais avoir 10 ans ; à cette époque, le cousin de maman "Paul" et sa femme "Marguerite" me faisaient découvrir tous les châteaux de la région, c'est à eux que je dois mes balades culturelles qui m'ont amené à aimer l'art sous toutes ses formes. Dans l'un d'eux j'ai tout de suite été frappée par l'élégance d'une harpe du XVIIIème siècle.

 

harpe chateau

Plusieurs années plus tard, quand j'ai été présidente de l'association culturelle de Villers Saint Paul, j'ai fait venir une harpiste parisienne pour une de nos soirées musicales ; depuis ce jour, quand je peux entendre un concert de harpe je ne me prive pas. C'est pourquoi j'aime regarder chaque année le concert du 1er janvier à la télévision, il y a toujours une ou deux harpistes.

 

4

En 2010, j'ai eu la chance d'assister à un concert privé dans un village voisin au mien chez une chanteuse lyrique Catherine Martinet, dans un endroit bucolique ou l'artiste qui l'accompagnait était Emilie Jaulmes, la petite fille d'un musicien connu dans ce village et qui allait nous enchanter avec sa jolie harpe.

 

IMG_2385

Emilie Jaulmes a commencé son éducation musicale à 6 ans au conservatoire nationale de Grenoble. par la suite, elle a suivi un cycle professionnel d'abord au conservatoire supérieur de Paris-CNR dans la classe de Marielle Nordman, puis elle poursuivit ses études au Pays Bas à Rotterdam, mais parallèlement elle est aussi étudiante en musicologie à l'université Paris-Sorbonne et en musique de chambre dans la classe de Vladimir  Mendelssohn.

 

emilie-jaulmes

Je vous passerai son brillant parcours musical ; après avoir acquis une expérience d'orchestre à l'Académie de l'orchestre philarmonique de Munich, elle obtient le poste de harpe solo à l'orchestre philharmonique de Stuttgard en 2006. Nous avons passé une fin d'après-midi ce jour là mémorable, malheureusement nous n'avons pas pu rester à l'apéritif dînatoire qui suivait, j'aurais tellement aimé bavarder avec Elle. J'attends maintenant qu'elle revienne nous enchanter pour un autre concert que nous ne manquerons pas.

 

6

 

Et vous, aimez-vous la musique classique ? J'envie celles qui habitent près d'une grande ville ou à Paris et qui peuvent aller facilement à un concert classique.

 

5

 

 

Posté par manouedith à 17:47 - Commentaires [14] - Permalien [#]


19 avril 2013

Parapluies élégants et Ombrelles d'un autre temps, pourtant.....

Vous le savez, je l'ai souvent dit j'aime le beau, le romantique, l'élégant et le raffinement . Cette semaine, je vais vous parler de belles ombrelles et de jolis parapluies.

3

Pour nous protéger du soleil, dans la rue nous ne voyons plus de belles dames s'abritant sous une ombrelle comme le faisait les dames de la dernière moitié du XIXème siècle.

 

1

En revanche, au Japon, nous croisons encore dans les rues des dames aux allures de geisha se promenant en kimono, chaussées de drôles de petites chaussures et rarement sans ombrelle.

 

2

Pour la petite histoire, son invention remonte au XIIème siècle en Chine. Un charpentier en fabrique une pour son épouse. Elle deviendra un symbole de pouvoir. Au Japon au XVIème siècle l'ombrelle protège du temps et de ses caprices et tient une grande place sur les estampes. Dans l'antiquité, les spectateurs romains se protègent du soleil avec des ombrelles qui portent les couleurs des conducteurs de chars favoris. C'est Catherine de Médicis qui l'importa en France en 1533 ainsi que l'éventail. Jean Jacques Rousseau, qui prône le retour à la nature, relance le port de l'ombrelle. Cet accessoire devient très en vogue sous le premier empire. Ainsi Joséphine de Beauharnais portait une ombrelle verte avec une poignée en ivoire et une doublure intérieure blanche peinte d'une aquarelle pour le plaisir des yeux. 

 

5

A Paris, il y a encore quelques jolies boutiques d'ombrelles et de beaux parapluies, comme chez Antoine avenue de l'Opéra le plus vieux magasin de cannes, parapluies et ombrelles de Paris puisqu'il a été fondé en 1745.

 

antoine

En 1745, Monsieur et Madame Antoine quittent leur Massif Central pour s'installer sur le Pont Neuf et ouvrirent deux boutiques à chaque extrémité du Pont, très avant-gardiste pour leur temps.

Magasin-Antoine-cannes-poignée-bronze-960x4401

Boulevard Saint Germain, il y a une autre très ancienne boutique fondée en 1834, elle est une des boutiques survivantes de celles de l'Hôpital de la Charité qui a été détruit en 1935, à cet emplacement a été construit la faculté de médecine.

 

9 Les_parapluies_Alexandra_Sojfer

Quand j'ai rencontré cette jolie boutique, elle était tenue par Madame Gély qui faisait fabriquer et venir ses ombrelles et ses parapluies depuis l'Auvergne sa région d'origine, je me souviens d'une dame très active toujours en mouvement qui a laissé à Saint Germain des Prés un souvenir impérissable parmi les anciens commerçants du quartier.

11 parapluie sar

Elle avait un savoir faire qui se perdait et Elle a voulu le transmettre à la fille et petite fille d'amis. Le grand-père était un artisan hongrois sculpteur d'articles pour fumeurs mais surtout un artiste minutieux quand il s'agissait de sculpter des pommeaux de parapluie ou d'ombrelles, il lança même sa propre marque en 1937 avec son modèle frou frou.

 

4

Alexandra Sojfer est devenue une experte en la fabrication raffinée d'un jolie parapluie ou d'une belle canne. Elle fait très attention aux matières qu'elle emploie. Sa collection décline des modèles très couture comme des modèle de parapluies doublés ornés de cristaux Swarovski, chaussés de pommeaux en bois précieux. 

 

8 Poignée_paraluie_Alexandra_Sojfer

 

10 parapluie sar

Les délicates ombrelles sont elles doublées de résille de coton avec des dentelles appliquées toujours très raffinées. La boutique est restée pétillante et joyeuse à l'image de sa propriétaire.

 

12

Et vous  possédez-vous un joli parapluie ou une belle ombrelle ? Quand j'étais enfant un Noël j'ai reçu un joli parapluie d'enfant écossais offert par ma grand-mère qui trouvait que l'on reconnaissait une femme élégante à ses accessoires raffinés. A notre époque je ne me vois pas offrir à une de mes petites filles un parapluie, mais moi j'avais beaucoup aimé.

6 Poignée_parapluie_Homme

 

Je terminerai par cette belle canne au pommeau en argent travaillé. Avez-vous aimé ?

 

 

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [24] - Permalien [#]

12 avril 2013

Herboriste, ça vous dit quelque chose ?

Dans mon enfance, mes parents demeuraient à Paris dans le onzième arrondissement. En bas de chez nous, il y avait une drôle de petite boutique à mes yeux . Il suffisait de pousser la porte pour être envahie d'odeurs de plantes  séchées aux arômes très agréables qui se répandaient dans tout le magasin. A cette époque il y avait à Paris de moins en moins d'herboristerie.

3 herboristerie2

Avant de quitter la Picardie il y a quelques années, j'ai voulu faire découvrir à Petit n'amour le quartier dans lequel j'avais vécu, au début de ma vie de femme dans les années 1964. "La Place Clichy". Tout à côté rue d'Amsterdam au numéro 87, j'ai découvert une jolie boutique qui sentait bon. Avant, à cet endroit c'était une vieille pharmacie.

 

0 2-herboristerie

Nous avons poussé la porte. Sur les anciens rayonnages en chêne, il y avait une multitude de petits paquets, de petites fioles, environ 900 espèces différentes. L'officine du passé était devenue un endroit vivant dans un quartier fréquenté par beaucoup de monde et pas très éloigné de la gare St. Lazare. Nous y rencontrons des parisiens, des provinciaux et des touristes du monde entier.

 

5 herboristerie 3

Le métier d'herboristerie a été reconnu en France pour la première fois en 1312. Par la suite il y a eu un diplôme d'herboriste jusqu'en 1941 supprimé par le Maréchal Pétain.

 

1 herboristerie_europe_medecine_sante_inside remède de mamy

Dans les années 1960, on rencontrait encore quelques une de ces boutiques d'herboriste, souvent dans de très jolis magasins à l'ancienne. Elles étaient tenues par des herboristes qui avaient obtenu leur diplôme bien avant l'interdiction. Ensuite, légalement, seuls les pharmaciens avait le droit de vendre des plantes médicinales ; il semblerait cependant, qu'une tolérance existait pour les personnes travaillant avec des herboristes diplômés, même si en réalité les herboristes n'exerçaient plus depuis longtemps. 

6herboristerie 4

La jolie boutique de la rue d'Amsterdam, est tenue par un pharmacien : Jean Pierre Raveneau qui lui même, rapporte des plantes récoltées dans le monde entier. Des plantes remarquables venant de Chine berceau de la pharmacothèque par les plantes, mais aussi d'Afrique et de Madagascar.

 

4herboriste pharmacfien

Il peut ainsi faire préparer dans son arrière boutique des tisanes, des teintures mère, des huiles et des crèmes. Selon son estimation, il y aurait plus d'un million de plantes à utiliser alors que nous ne connaissons que 3000 d'entre elles.

 

4 herboriste 2

Alors et vous, êtes-vous une ou un de ces privilégiés qui sur votre chemin se trouve encore une jolie boutique aux senteurs venues du bout du monde ? Pour terminer je vous recommande en cas de bronchite une décoction de :

15 g de Polypode - 15 g d'Hysope - 10 g de Lierre terrestre - 10 g de Laurier cerise - 30 g de Serpolet - 20 g de Coquelicots, que vous boirez dans la journée 1/4 heure avant ou 3 heures après les repas, 4 à 5 tasses de cette infusion dans la journée.

 

2 HERBORISTERIE BIO

Et encore une petite dernière pour la route : En cas de crise aiguë de bronchite, faire une infusion de 4 à 5 g de pétales de coquelicot pour 1/2 litre d'eau. Boire à petites gorgées durant les quintes de toux et au moment où se fait sentir une gène pulmonaire. Bien évidemment des plantes quand on le peut "bio".

 

mes sources : les livres "Boutique de toujours" leur histoire et leur âme et 700 recettes de ma grand-mère. Internet.

 

 

04 avril 2013

Chambre d'Hôtes La Villa Carioca - Mon rêve de maison

 

D'ou me vient, cette passion des jolies maisons ? et celles des jolies décorations intérieures. 

 

21

 

Du plus loin que je me souvienne, j'ai toujours rêvé d'une grande maison de maître. Dans les années 1980, nous avons même visité des châteaux à l'abandon.

 

mansart 1

comme celui-ci, qui surplante la baie d'Ajjaccio. Le château de la Pinta avait été construit avec des fragments des Tuileries.

A deux reprises dans ma vie, deux maisons de maître m'ont échappée et à chaque fois au dernier moment, nous avons récupéré notre apport plus une indemnité des propriétaires qui étaient revenus sur la vente de leur maison. Belle aubaine, me direz-vous ! Pas pour moi, sur les deux j'avais eu le coup de foudre et je les ai longtemps regrettées.

 

mansart 2

Avec google-earth j'ai pu 30 ans après la copier.


Une des deux, celle-ci m'a été reproposée plus de dix ans après par les propriétaires qui l'avaient restaurée et qui la remettait à la vente. Sauf, que les données pour moi n'étaient plus les mêmes, j'étais en plein divorce et en pleine dépression. Malgré tout, à ce moment là, j'ai eu un pincement au coeur.

 

  

mansart 2b

 

D'où me vient également le goût pour les maisons aux toits "Mansart" ? Je ne le sais pas. Mais toutes les deux avaient ce genre de toiture. En 1968, quand nous avons fait construire notre première maison elle avait aussi cet esprit. Malheureusement, je n'y suis pas restée longtemps, à cause du premier grand tournant dans ma vie.

 

angicourt

En cherchant dans ma mémoire, je dirai que mon amour pour le XIXème siècle y est pour quelque chose puisque ces maisons on les appelle aussi : style Napoléon III. Les deux personnages les plus importants de cette tendance étaient Henri Labrouste (1801/1875) et notre cher Viollet le Duc (1814/1879).

                          

mansart 4 mansart 3

Dernièrement, j'ai découvert une maison d'hôtes près du château de Maison Laffitte tout à fait comme je les rêve :

La Villa Carioca

12

En premier j'ai craqué pour son nom qui me parle  du Brésil et de Rio de Janeiro, où j'ai fait deux séjours, ce pays m'a laissé un goût de nostalgie au fond de mon coeur. Deux des trois chambres portent pour l'une, le nom de Copacabana du nom de la plage  populaire de Rio, pour la seconde, Ipanéma la plage et le quartier chic de la ville. Quant à la troisième, rien de plus qu'un des emblèmes de la ville le Corcovado.

 

14

la seconde raison pour avoir craqué, c'est la beauté de la maison Napoléon III depuis son architecture jusqu'à la façon dont elle est meublée à l'intérieur ; un mélange de Napoléon III aux couleurs tendres de notre époque et de Marie- Antoinette pour son côté romantique avec un petit côté brésilien qui ne gâche rien.

13

 

Ces choix esthétiques nous les devons aux origines de la propriétaire qui a su allier l'exubérance, le raffinement sans oublier le glamour.

 

2

Dans le premier grand salon, règne beaucoup d'imagination et de réalisme et tout à fait Napoléon III avec son canapé et ses deux chauffeuses matelassés de couleur violette (il fallait oser) le tout radouci par des murs fleuris comme à l'époque mais dans une couleur tendre à base de vert qui donne à la pièce une fraîcheur différente de la fin du XIXème siècle ; mais, toujours en restant dans l'esprit de cette fin de siècle.

 

15

Une touche d'exotisme, avec deux magnifiques statuettes chinoises sur la cheminée, ainsi qu'un petit coin "chinoiserie" prisée dans ces années là. Pas du tout désagréable, tout dans l'élégance et le bon goût.

 

16

Les trois chambres toutes différentes, dans la Corcovado, la prédominance rappelle la couleur fétiche du Brésil : le vert.

 

20

Les deux autres chambres, sont à l'image  du reste de la demeure, à elles seules ces trois chambres sont une invitation au voyage. 

 

7

celle-ci à mes préférences

9

 

 

10

Comme dans toutes les chambres d'hôtes, le petit déjeuner est une étape importante pendant le séjour et quand il est servi dans un si joli cadre avec une vaisselle raffinée, que  vouloir de plus pour bien débuter la journée. 

 

carioca 13

 

17

Quand le temps le permet, le petit déjeuner est servi dans le jardin c'est tout aussi agréable.

 

carioca 12

Contente, d'avoir pu partager avec vous une autre de mes passions pour les belles demeures. Celle-ci représente le rêve que je n'ai pas su réaliser, malgré plusieurs tentatives. L'amour également pour la fin du XIXème siècle, le règne de Napoléon III et d'Eugénie de Montijo. Très souvent, je suis allée au château de Compiègne revoir les endroits, où ils venaient se distraire certains week-ends, avec leurs amis invités pour les célèbres "Séries".

 

3