31 mai 2013

Mes chinoiseries

 

Vous le savez, ma maison est entièrement sous l'esprit fin XIXème siècle ; à cette époque les statuettes "chinoiseries" sont à la mode. L'art chinois est introduit en France depuis le XVIIème siècle. Quelques objets dissimulés par ci par là, je trouve que ça donne une touche exotique dans ma maison. La première fois que j'ai rencontré celle-ci : 

 

7

j'ai craqué et je savais qu'elle prendrait place dans mon boudoir sur la cheminée parmi ma collection de lampes à pétrole. Il y en avait deux autres mais ce jour là je suis restée sage.

 

39

Admirez la finesse de l'objet

 

37

on ne le voit pas mais la langue du phoenix est très fine 

je venais d'acheter mon lustre à pampilles celui-ci, pas donné, donc je me suis dit on verra si la prochaine fois si elles sont encore là.

35

 

la fois suivante elles étaient toujours au même endroit et elles me tentaient encore, mais je venais de faire l'achat de 6 chaises, donc j'ai détourné mon regard. Cette semaine vu le temps maussade notre balade s'est dirigée vers mes fameuses puces ; miracle elles étaient encore présentes, mais une dame tournait dangereusement autour d'elles, ni une ni deux quand elle les a reposé je m'en suis emparée et je suis allée à la caisse, derrière moi, j'ai entendu la dame dire : je terminais mon tour et je les prenais. Non mais, elle ne savait pas qu'elles étaient l'objet de ma convoitise depuis trois mois (mûrement réfléchi). Comme une gamine, en rentrant j'ai choisi leur emplacement avec délectation et je ne suis pas du tout mécontente de moi, surtout que la première a attiré l'oeil d'une de mes filles dimanche dernier.

 

 

41

Majestueux mon phoenix !

 

Quand vous succombez dans une brocante pour un objet ou un meuble, il faut savoir tout de suite où vous le mettrez, réfléchir même si vous avez peur de le manquer. Pour ces statues je savais d'emblée que celle de la même couleur que ma première rejoindrait mon boudoir et que l'autre irait dans ma salle à manger sur la première étagère de mon trépied aux oeufs. Et surtout pour ce genre d'objet stop cela suffit il y en a assez dans la maison. Bon je sais que mes goûts ne sont pas ceux de beaucoup d'entre vous qui passez par ici, mais justement c'est ce qui en fait le charme, moi j'adore. Dans cette brocante il y a de tout, mais en ce moment de très jolies choses venant de deux maisons bourgeoises de Lyon et de Bourg en Bresse et l'oeil expert sait faire la différence.

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,


26 mai 2013

Bonne Fête à toutes les mamans

Aujourd'hui "Fête des Mères". Il y a longtemps que je n'ai plus la mienne, mais j'ai une pensée affectueuse pour Elle

Renée Pascaut 21 ans 2

 

Les premières traces de célébration en l'honneur des mères sont présentes dans la Grèce antique lors des cérémonies printanières en l'honneur de Rhéa (ou Cybèle), la Grande Mère des dieux et notamment mère de Zeus. Ce culte était célébré aux Ides de Mars C'était un jour festif dédié au dieu Mars dans toute l'Asie Mineure. Une fête religieuse romaine célébrait les matrones le 1er mars, lors des Matronalia (« matronales »).

 

2

 

Au xve siècle, les Anglais fêtaient le Mothering Sunday, d'abord au début du carême puis le quatrième dimanche du carême. En 1908, les États-Unis développent la Fête des mères moderne telle qu'on la fête de nos jours, en instaurant le Mother's Day, en souvenir de la mère de l'institutrice Anna Jarvis. Le Royaume-Uni adopte à son tour cette fête en 1914, puis l'Allemagne l'officialise en 1923. D'autres pays suivent comme la Belgique, le Danemark, la Finlande, l'Italie, la Turquie ou l'Australie.

 

3

En France :

Le village d'Artas revendique être le « berceau de la fête des Mères ». En effet le 10 juin 1906, à l'initiative de Prosper Roche, fondateur de l'Union fraternelle des pères de famille méritants d'Artas, une cérémonie en l'honneur de mères de familles nombreuses eut lieu. Deux mères de 9 enfants reçurent, ce jour-là, un prix de « Haut mérite maternel ». Le diplôme original créé par Prosper Roche est conservé dans la bibliothèque de l'Institut de France avec les archives de l'association. 1.2.3.

En 1918, la ville de Lyon célèbre la journée des Mères en hommage aux mères et aux épouses qui ont perdu leurs fils et leur mari pendant la Première Guerre mondiale. En 1920 est élaborée une fête des Mères de familles nombreuses puis le gouvernement officialise une journée des Mères en 1929, dans le cadre de la politique nataliste d'encouragement.

4

 

 

Crée par la République. En 1941, le régime de Vichy inscrit la fête des Mères au calendrier, instaurant de façon officielle la fête des mères, le maréchal Pétain voulant redonner à la France les valeurs destinées, selon lui, à raviver la force du pays.

Après-guerre, la loi du 24 mai 1950 dispose que « la République française rend officiellement hommage chaque année aux mères françaises au cours d'une journée consacrée à la célébration de la « Fête des mères » », organisée par le ministre chargé de la Santé avec le concours de l'UNAF (article 1). Elle en fixe la date au dernier dimanche de mai (sauf si cette date coïncide avec celle de la Pentecôte, auquel cas elle est repoussée au premier dimanche de juin) (article 2), et prévoit l'inscription des crédits nécessaires sur le budget du ministère (article 3). Ces dispositions ont été intégrées au Code de l'action sociale et des familles lors de sa création en 1956, et l'organisation de la fête a été assignée au ministre chargé de la Famille à partir de 2004.

1

Alors tous les enfants de France qui aimaient votre maman ne l'oubliez pas :  une fleur, un cadeau ou un coup de téléphone mais surtout avec sincérité, affection, évitez les SMS ou la phrase toute faite sans chaleur, sans affection  sur vos réseaux sociaux ou au bas d'une banale carte.

5

recherches des origines de la fête des mères sur Internet "wikipédia"

Posté par manouedith à 10:29 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

24 mai 2013

Recevoir c'est l'art de l'organisation - quelques conseils

Encore un week-end enfermé,  comme je le disais la semaine dernière, deux réceptions importantes prévues depuis 6 mois et nous n'avons pas pu déjeuner dehors. Pentecôte pire que l'Ascension, les rayons de soleil n'ont fait leur apparition et encore bien timides lundi, mais tout le monde avait repris la route dans la matinée après le petit déjeuner. Néanmoins je vais vous faire partager mes jolies tables.

tables 6

Couleurs dominantes "Gris et rose" - les petits vases sont en verre mercurisé gris (lingevosges comme la nappe et 8  serviettes) et les assiettes sont blanches.

 

table 11

Fille aînée rentrait d'Equateur, Annabelle et Valérie du Japon ; petites surprises dans nos assiettes.

 

table 4

 

La table des grands ne pouvait recevoir que 11 personnes, donc, dans l'entrée j'ai dressé celle des enfants, chez nous, quand on est nombreux on vient à la table des grands  seulement quand on est au collège ; Maxime  au début du repas était fier de son privilège, mais le soir il a demandé d'aller à la table des petits car le midi c'était beaucoup trop long et la conversation des grands n'était pas  à son goût.

table 5

La table d'un des petits déjeuners. J'aime ce premier repas. Une partie de nos invités ceux qui habitent Lyon et ma petite fille de Toulon qui reprenait son train de bonne heure étaient repartis la veille au soir, Emilie était rentrée chez elle (à côté) avec Marie-Christine donc tous les présents, petits et grands étaient à table.

 

tables 12

comme dans une chambre d'hôte, tous les produits sur la table sont faits maison. Je pense que si j'avais été beaucoup plus jeune, j'aurais aimé faire chambres d'hôtes. 

 

tables 1

La semaine dernière nous étions aussi 10 pour 11 repas petits déjeuners  compris, dans ce cas il faut que l'intendance suive. Pour la première fois j'ai voulu économiser le lavage et le repassage des serviettes et des nappes, j'ai choisi d'acheter 3 mètres de toile cirée blanche damassée (Intermarché) à l'effet incroyable (mes invités ont tous crus qu'elle était en tissu) sur lequel chaque jour j'ai mis des sets en papier différents suivants les couleurs que je choisissais et bien je peux vous dire que le rendu était superbe, tout en étant simple et élégant. Petite astuce pour celles qui trouveraient mon idée bonne. J'ai trouvé dans une farfouille des sets en papier de toutes les couleurs à 3,99 euros les 100 et les 100 serviettes assorties. Effet garanti ; pourquoi se contenter de l'à peut près ou du soit disant "sans chichis" quand on peut faire "sans chichis" (j'ai horreur de ce terme) avec élégance, pour deux fois rien, tout est une question de goût et il suffit d'y penser.

tables 2

Petit conseil en passant. Toujours préparer ses tables à l'avance. Pour un dîner tôt dans l'après-midi, pour un petit déjeuner le soir avant d'aller coucher, pour un déjeuner tout de suite après le petit déjeuner, ou mieux encore si vous ne prenez pas le petit déjeuner dans la salle à manger, préparez votre table la veille au soir.. A chaque fois ne pas oublier de prendre des photos avant les repas. Si vous n'avez pas la chance d'avoir un cuisinier préparez certains plats la veille et arrangez vous pour que tout soit prêt 3/4 avant l'arrivée de vos invités et en les attendant, décontractez-vous. Chez nous, nous sommes très organisés Petit mari est aux fourneaux, moi à la déco et surtout à la plonge au fur et à mesure qu'il salit  la vaisselle ; souvent quand les invités arrivent le plus gros dans l'ensemble est fait. Quand on reçoit plusieurs jours tout doit s'enchainer, il faut avoir de l'organisation et après c'est tout simple. A l'Ascension, petit mari à même sorti en visite ses enfants pendant que je faisais toute la maintenance pour que tout redémarre quand ils rentraient. 

  

table 3

 

Alors et vous comment faites-vous ? 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags :

16 mai 2013

Affreux mois de Mai 2013

Du plus loin que je me souvienne, je ne me rappelle pas d'un mois de Mai aussi pluvieux et aussi froid. Nous avons rallumé la chaudière, jamais cela ne nous était arrivé avant cette année, inutile de vous dire que nous avons résisté le plus longtemps possible. Le jardin est triste, le balcon voudrait se laisser admirer, mais vraiment mon si joli géranium se fane très vite et cette année j'avais misé sur un rhododendron rose que j'avais hâte de voir fleurir, eh ! bien je peux vous dire qu'il a beaucoup de mal et pourtant il aurait pu être si joli !

 

pivoine 2013 20

 

pivoine 2013 19jpg

pivoine 2013 13jpg

Cette année, nous avions l'envie de réunir tous nos enfants pour deux des ponts du mois de Mai. Il y a six mois, nous avions lancé nos invitations, tout dans les règles de l'art, à chacun une invitation personnelle par la poste, en choisissant Mai, il ne pouvait que faire beau, nous avions même renouvelé nos jeux  de plein air : quilles en bois, jeux de croquets, frisbees, enfin tout était prêt pour partager d'agréables moments du mercredi au dimanche ; il y avait  les enfants de petit n'amour, son fils, sa compagne et ses deux fils et leur grand chien, une de ses filles avec son compagnon et ses deux enfants. Branle bas de combat pendant une semaine avant, préparer la maison pour coucher tout ce petit monde, préparation des plats, des gâteaux pour les petits déjeuners, les en cas ; enfin mercredi soir tout était prêt pour les premiers arrivant.

 

126

 

128

Des sorties pluvieuses et maussades, pas de sortie canoë, pas de randonnées pédestres comme il était prévu ; mais des visites à l'abri. Le château de Montfleury pour la joie des enfants découverte de la collection de vélos anciens, et des armes anciennes, un vrai régal pour eux.

16

Que des garçons 4 en tout, alors inutile de dire ça bouge, ça joue n'importe où même si le temps est maussade.

23

48

Un seul repas à l'extérieur, le soleil timide a quand même fait son apparition à peu près toutes les fins d'après-midi avant le dîner.

62

 Jeux pour les enfants dans le jardin, ordinateur pour les papas, jeu numérique pour le père et la fille.

76

80

Étant donné la chaleur ambiante, une superbe raclette un des soirs a été la bienvenue.

81

Si nous mettons la météo de côté, nous avons passé de supers moments de partage familiale et ça il n'a rien de plus important, dommage que nous n'étions pas au complet .....

37

Après leur départ, Lundi et Mardi, le soleil est revenu, mais mercredi tout a rebasculé vers la pluie et le froid et rien de beaucoup mieux d'annoncé pour le week-end de la Pentecôte ou c'est le tour de mes enfants et là, tout le monde a fait l'effort pour venir. Seule, Mélanie en préparatifs du bac ne viendra pas et Martin à quelques jours de son BTS sera lui aussi absent, sinon le nord et le sud seront réunis, nous serons 15 dimanche midi. En attendant, mercredi matin je me suis dépêchée de cueillir mes pivoines  que j'attendais avec impatience.

IMG_1066

et je pense que j'ai eu raison

pivoine 2013 29

Au moins j'au pu en profiter un maximum dans le boudoir.

pivoine 2013 25jpg

Et vous, votre moral n'est-il pas en berne avec ce vilain temps ? 

 

Posté par manouedith à 17:38 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,

10 mai 2013

Revues et Magasines de Déco. ma passion !

Encore une de mes passions !

Chaque mois, je ne sais pas résister à l'achat d'une ou de plusieurs revues et même de livres sur la décoration d'intérieur. Pourtant les décos de ma maison maintenant sont bien établies. Mais j'aime souvent bousculer, changer et mettre en scène les objets que j'achète dans les brocantes, car là aussi j'ai beaucoup de mal à ne pas résister durant les sorties brocantes  rarement je rentre bredouille.

4

Si je veux me laver la tête de toute cette grisaille qui nous entoure et penser à autre chose qu'au monde médiocre dans lequel nous vivons. Je m'installe confortablement dans mon boudoir et je feuillette des après-midi entiers les nombreux magasines que j'ai accumulés depuis plusieurs années et que je connais déjà pour la plupart, mais à chaque fois de nouvelles idées germent.

 

 

 

6

Ainsi, je peux voir l'évolution des modes qui m'amusent toujours beaucoup, tellement certaines sont affreuses et n'auront jamais aucune valeur, elle reflète pour moi le snobisme du moment. Etre dans le vent faire comme les autres entourés de choses détournées sans élégance ni raffinement et qui dans le temps nous laisserons que très peu de souvenirs et ne prendrons aucune valeur marchande.

 8

 

Nous sommes loin des époques ou l’on se faisait offrir par ses parents  lors d’un mariage: une salle à manger ou une chambre à coucher que l’on conservait toute la vie.  Ces meubles au fil des années gardaient l’âme de ceux et de celles qui les avaient possédés pendant une cinquantaine d’année au moins. C’est pourquoi, j’aime aller faire mon repassage dans ma chambre 1900, entièrement reconstituée avec la chambre à coucher de mes Grands-parents leurs bibelots, leurs tableaux et leurs objets; même leur crucifix.2

Maintenant, on achète « bon marché » on jette et l’on se refait de nouveaux atmosphères qui dans le temps n’auront pas le même impact que certains meubles ou objets qui prennent en vieillissant de la valeur. Avec tous ces livres de déco, les plus motivés et les plus habiles peuvent se créer une maison très agréable contemporaine ou ancienne avec chacune une touche personnelle.

7

Dans les années 1970, il n’y avait pas toutes ces revues pour nous aider à changer notre décor avec autant de goût, il fallait inventer soi-même, je me souviens à l’époque je détournais déjà les choses, j’avais entre autre un vieux poêle que je me servais de table de nuit, l’intérieur avait été enlevé et nous y avions mis des lampes d’ambiance, très bel effet de lumière entre les parois en dentelle de celui-ci. Une autre idée, un gros ressort rouillé d’un tracteur me servait de support pour une lampe. Je regrette à l’époque de ne pas avoir photographié mes détournements. Il faut dire que dans ces années là, j’habitais pas très loin des Puces de St.Ouen et je m’y promenais très souvent, elles avaient encore l’âme des brocanteurs et de bric à braque, pas comme maintenant où les boutiques luxueuses ont envahies les marchés « Biron », « serpette » et autre et où les objets sont à des prix exorbitants.

 

3 déco

 

J’aime donc ces revues  et ces livres, pour moi m’y promener est un vrai délice ça fait marcher ma boutique à rêves et cela m’éloigne des tracas journaliers.

5

 

Je me sens un peu frustrée. A l’automne de ma vie, parfois je me dis on devrait avoir une deuxième vie pour réaliser tout ce que nous n’avons pu faire dans la première et vous qu’en pensez-vous ?

 

9

 

 

 

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 mai 2013

1er Mai - Un brin de muguet pour vous donner du bonheur

 

 Vous a-t-on offert un brin de muguet ? Acheté ou cueilli dans le jardin, c'est le même message  que  veut faire passer celle ou celui qui vous l'offre : "Que du Bonheur".

 

muguet 6

Tous les hommes qui ont traversé ma vie, m'ont toujours offert un brin de bonheur ce jour là. Certaines de mes filles marquent ce jour , soit en venant m'apporter, soit en m'envoyant ces quelques clochettes qui ensoleillent ce jour un peu particulier.

muguet 3

Du plus loin que je me souvienne, Grand-père allait dans son parterre devant la cuisine et cueillait un petit bouquet de muguet qu'il disposait sur la table du petit déjeuner à l'intention de ma grand-mère. Papa, lui en remontant des courses, nous offrait à maman et à moi à chacune notre petit brin. Par la suite, les papas de mes filles n'oubliaient jamais. Je pense une simple transmission familiale et d'attention pour l'autre.

 

muguet 4

La première fois que j'ai passé le 1er mai avec petit n'amour, pas de brin de muguet. J'avoue avoir été peinée, je lui en ai fait la remarque. Comme beaucoup d'autres traditions il n'avait pas eu l'habitude. Inutile de vous dire que maintenant il n'oublie plus. Toutes ces petites attentions sont indispensables pour rompre le quotidien et la routine journalière.

 

muguet 5

Je sais, les frustrées qui ce jour là, ne reçoivent pas ce gage de bonheur diront : "ce n'est pas la peine d'attendre un jour particulier pour s'offrir une fleur quelqu'elle soit !" Je suis toujours triste d'entendre ce genre de réflexion, car au fond d'elles mêmes elles sont touchées d'avoir été oubliées et d'un air désabusé elles se trouvent obligées de faire cette remarque.

 

muguet 2

Cette coutume d'offrir du muguet le 1er mai, remonte à la Renaissance. C'est Charles IX qui avait reçu un jour de 1er mai ces clochettes en message de porte bonheur. Adorant ces fleurs, il décida chaque année d'en offrir à toutes les dames de sa cour.

 

muguet 4

 Que de plus charmant pour ensoleiller une journée. Je suis une femme de traditions et je déplore qu'elles se perdent. Regardez, dans les années 1900, il n'y avait que les échanges postaux comme moyen de communication et déjà en ce temps là, les uns et les autres échangeaient de jolies cartes pour marquer ce jour.

 

2

 

1

Alors, ne regardez plus les choses autrement. Si vous avez oublié le 1er mai, il est encore temps même quelques jours après, c'est du bonheur assuré.

 

3

4

Dans le monde difficile que nous vivons, accordons-nous ces instants de bonheur tout simples et qui nous rendent heureux.

A tous ceux et celles qui passez par ici, je vous offre ce bouquet de bonheur.

 

muguet 6

Ce matin dès mon réveil

3

10 h - Interflora Via Renescure

4

 

 

Posté par manouedith à 00:00 - Commentaires [18] - Permalien [#]