28 juin 2013

Sassenage dans le Dauphiné

1

C'est en Dauphiné que je vais vous emmener pendant plusieurs semaines, de nombreux châteaux privés que l'on visite et d'autres appartenant aux villes. Aujourd'hui c'est dans la banlieue de Grenoble que vous me suivrez "Sassenage", un parc de toute beauté.

2

Cette année à cause du mauvais temps, nous avons commencé nos escapades châtelaines très tard dans la saison, le 2 juin, premier dimanche ensoleillé depuis très longtemps, enfin du côté de chez nous. Arrivés sur Grenoble très sombre, un gros nuage persistant plombait l'endroit où nous sommes allés, comme un châpeau gris qui aurait été posé sur le château de Sassenage.

 

3

Les dépliants et le guide des Sorties en Dauphiné nous recommandait le château de Sassenage comme étant le plus joli de la région de par son parc et ses intérieurs garnit de meubles d'époque XVII et XVIIIème siècle, pour certains laissés dans leur jus.

 

4

 

9

 

6

 

10

 

5

 

8

 

13

 

18

Au dessus de la porte d'entrée du château, il faut remarquer un fronton représentant la fée Mélusine, ancêtre mythique de la famille de Sassenage, portant dans chaque main les blasons des deux familles : Béranger et Sassenage.

 

20

 

La Légende de Mélusine

Le roi Hélinas d'Albanie rencontre une belle inconnue au bord d'une fontaine, et elle accepte de l'épouser pourvu qu'il lui promette de ne pas la voir pendant ses couches.

Celle-ci, Pressine, met bientôt au monde trois filles : Mélusine, Mélior et Palestine. Mais Hélinas ne peut s'empêcher d'entrer alors qu'elle les baigne. Aussitôt, Pressine s'enfuit avec les bébés, et gagne l'île d'Avalon.
Ayant grandi, les trois soeurs apprennent la faute de leur père. Elles décident de le punir en l'enfermant sous une montagne. Pressine, qui n'avait sans doute pas oublié Hélinas, ne peut rien changer à leur geste, mais, furieuse, elle punit à son tour ses filles : Mélior sera condamnée à garder un épervier dans un château d'Arménie ; Palestine sera enfermée dans le mont Canigou, avec le trésor de son père ; et Mélusine se transformera tous les samedis en serpente "du nombril en aval"et ne pourra échapper à cette malédiction qu'en épousant un homme qui accepte de ne point la voir en cette situation.

 

22

Nous ne risquons pas de louper la visite de la chapelle, puisqu'elle reçoit la billetterie ;  tout le monde doit passer par là.

 

24

 

25

 

27

Dans l'entrée, la chaise à porteur et le lavabo d'époque pour se laver les mains avant d'entrer et monter l'escalier pour atteindre la salle des loisirs : jeux, musique et collation.

 

28

 

30

 

31

 

32

 

33

La chambre du Roi, dans chaque château une chambre est réservée pour le Roi ; parfois comme ici, il ne vient jamais l'occuper.

 

44

 

39

J'ai un faible pour les lits à la polonnaise, un jour je consacrerai un billet sur les lits d'époque.

42

29

tapisserie d'époque garnissant un fauteuil dans la salle de jeux

54

à noter,  le fauteuil houssé, pour dire que l'on enlevait les housses que quand il y avait des invités. 

43

vous remarquerez la jolie faïence de ce bidet

Maintenant petite intrusion dans les vitrines ouvertes dans certaines pièces.

40

41

34

 Entrons dans la cuisine ou rien ne manque.  elle est tout simplement superbe par sa grandeur et son matériel rien ne manque et reflète un modernisme prononcé,: la fontaine pour filtrer l'eau, le piano pour la cuisson aux nombreux trous sous lesquels on mettait des braises chaudes, la pierre pour affûter les couteaux, le bac à vaisselle ou l'on réchauffait l'eau en prenant les braises du piano pour faire la vaisselle, en face l'égoutoir. La plus part des casseroles ici, viennent d'une autre propriété des Sassenage en Bretagne.

51

56

 

46

53

48

47

49

 

50

55

62

Si vous passez cet été par le Dauphiné et que vous aimez les châteaux, les choses anciennes, l'authentique, suivez mes balades châtelaines et allez leur rendre visite. En principe il faut compter 7 euros par personne pour la visite d'un château et le Musée de la Côte Saint André est gratuit.

57

58

52

Et maintenant, je vais m'adresser aux grenoblois ou a ceux qui savent, comment s'appelle ce petit sommet ?

60

61

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , ,


21 juin 2013

La Maison natale de Berlioz à la Cote Saint André dans l'Isère

La première fois que j'ai entendu parler de la Cote Saint André dans l'Isère, c'est dans une autre de mes vies, quand en 1975 nous sommes allés déménager une maison de famille que nous avions dans la région et dont une partie de ses meubles ornent toujours ma maison. 

 

 

halles1b

Halles construites à la fin du 13ème siècle par Maître Jacques de St. Georges ; sous lesquels a lieu encore chaque semaine le marché.

 

hector berlioz

Il y a 38 ans, je ne savais pas que nous viendrions  habiter dans un département voisin et que ma passion pour le XIXème siècle m'amènerait à visiter la maison natale d'un illustre compositeur de Musique "Hector Berlioz" né à la Côte  Saint André le 11 décembre 1803.

 

berlioz 2

Son père Louis Berlioz, sa mère Antoinette Joséphina Marmion.

 

berlioz 5 louis joseph berlioz

 

Louis était médecin et il avait son cabinet rue Impériale à la Côte. c'est à lui que l'on doit la première pratique de l'acupuncture sur un patient en 1810, suivi d'un livre sur le sujet. Sa mère Antoinette était la fille d'un avocat de parlement de Grenoble, elle était jolie, distinguée et mondaine, mais elle avait une personnalité rigide et exalté, c'est surtout Louis qui s'occupa de son fils et qui le guida vers la musique.

 

 

berlioz GP

 

berlioz grand mère

Ses grands parents paternels : Louis Joseph Berlioz (1747-1815) et Espérance Robert issu d'une famille de bourgeois établie dans le pays depuis plus de quatre siècles. Le père de Louis avait fait fortune dans les tanneries dont il avait acquis le quasi monopole dans la région. Ils étaient l'exemple du notable bourgeois de l'Ancien régime. 

 

berlioz 4

La ville de la Côte Saint André, a fait de la maison natale d'Hector un musée qui lui est dédié. Le bâtiment a conservé sa forme originelle comme la connue Hector et sa famille ; en revanche les meubles et les objets pour la plupart ont disparu. La municipalité, s'est fait un point d'honneur de le remeubler avec certains meubles en provenance de différentes maisons du compositeur et d'autres acquises au fil du temps.

 

berlioz 6 sa chambre

par exemple, ici la chambre supposée d'Hector. A la dernière restauration, il a été découvert des décors peints datant vraisemblablement de l'époque. La reconstitution de cette pièce pourrait ressembler à celle d'origine. Il est émouvant de penser que ce sont les murs de cette pièce qui ont été les premiers témoins de sa passion pour l'amour et la musique, avant son départ pour Paris à 18 ans.

 

berlioz 3

C'est donc pour cela que je mettrai l'accent spécialement sur certains endroits qui sont imprégnés d'Hector et de sa famille. Par exemple ces escaliers qui ont été foulés et usés par les pas de l'illustre personnage.

 

berlioz 11 5

berlioz 11 6

Toutes ces portes ont été certainement poussées par tous les habitants.

 

berlioz 11 2 berlioz 11 3 

IMG_1608IMG_1609

 

 Une fenêtre ou nos yeux et les leurs se posent.

 

 

berlioz 11

Une balustrade court d'une pièce à l'autre

 

2013-06-164

 Dans cette grande pièce de réception , retentissent les premières notes de musique du Jeune Hector.

 

 

berlioz 19 gran salon

C'est dans cette demeure, qu'il prend avec d'aures enfants de la Côte Saint André ses premiers cours ; le Maître de musique a été recruté à Lyon par les parents de quelques familles aisées.

 

berlioz 21

 

Hector était proche de sa nièce Nanci Suat, il lui offrit ce piano, remarquez le drôle de tabouret.

 

berlioz Nanci

Quand on a restauré le petit salon qui a du être une bibliothèque on a retrouvé une fresque de style Louis XVI représentant une décoration naïve aux motifs de cerises et de fleurs des champs.

berlioz 13 bibliothèque

 

berlioz bibliothèque 2

 

berlioz bibliothèque

4 femmes ont su inspirer et enflammer le musicien, chacune d'elle ont éclaircie un épisode de sa vie, il les a toutes aimées.

Camille sa promise

Harriet  la mère de son fils

Marie sa seconde épouse

Estelle un amour éternel

 

berlioz 12

Harriet Smithson

Pendant 25 ans, Berlioz parcourt l'Europe de Bruxelles à St. Pétersbourg et de Moscou à Londres 

 

IMG_1577

Coupe en porcelaine de la manufacture Lomonossof, St. Pétersbourg XVIIIème siècle. 

 

berlioz 17

Couronne en vermeil offerte à Vienne dans les années 1845

berlioz 18

Dans la vitrine, la baguette de chef d'orchestre  qui a été offerte à Hector par la Grande Duchesse Hélène de Russie, admiratrice du compositeur, elle l'invite à St. Pétersbourg en 1867 pour diriger une série de concerts.

 

berlioz 20

 

berlioz 9

Une belle visite, que je recommande à tous ceux qui passent du côté de Grenoble.

 

berlioz 24

mèche de cheveu d'Hector Berlioz

2013-06-165

 Festival Berlioz, fin août.

sources : photos personnelles et commentaires inspirés de ceux du musée.

 

 

 

Posté par manouedith à 16:01 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 juin 2013

Delphin Enjolras

 

C'est quand j'ai acheté ce tableau que j'ai découvert Delphin Enjolras et comme à chaque fois que je fais une acquisition, j'ai voulu en savoir plus.

 

15 delphin

Ses lumières artificielles m'ont attiré.

Il est né dans la seconde partie du XIXème siècle en Ardèche et il est décédé tout de suite après la dernière guerre en 1945. C'est un aquarelliste en premier.

 

14 delphin

Dans les années 1920, après avoir peint uniquement des paysages, il change de genre et se dirige sur les portraits d'élégantes jeunes femmes.

 

13 delphin

comme celui qui m'a attiré la première fois, une série de jeunes femmes, sur une terrasse le soir dans une résidence au bord du lac d'Annecy.

 

12 delphin

Dans l'intimité d'une maison bourgeoise des années 1920

 

11 DELPHIN-ENJOLRAS-ELEGANT-LADIES-TAKING-TEA

Il utilise surtout le pastel, l'huile et l'aquarelle.

 

10_delphin_enjolras_3

Le Musée d'Avignon et celui du Puy possèdent une collection intéressante.

 

9 delphin sur la terrasse au bord du lac d'annecy

Toujours ces jeunes femmes dans l'intimité d'une soirée

 

 

8 delphin

 

 

9 Delphin Enjolras - Soir sur la Terrace a la Pergola

Voici celle que je préfère

 

6 delphin

la plus célèbre et la plus connue

 

3 delphin

 

2 a delphin

 

1 delphin enjolras

 

4 delphin

Dans la série lecture, je vais terminer par les trois dernières que je dédie à

lakevio 

(canalblog semble avoir changé la façon dont on met un lien, j'espère avoir tout compris), sinon je vous invite à vous rendre sur le blog d'une de mes internautes préférées (http://lakevio.canalblog.com/) qui nous montre si souvent de jolies peintures et je suis certaine que celles-ci lui plairont.

 

17 delphin

16 Delphin Enjolras, Portrait of an Elegant Lady Reading

 

15 Delphin Enjolras, Portrait of a Woman

Et vous, connaissiez-vous ? aimez vous ? 

 

 

 

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 juin 2013

Un oeil partout dans ma maison

 

 Cette semaine, j'avoue je n'ai pas beaucoup d'idées pour le billet hebdomadaire, alors je vais tout simplement vous emmener poser vos yeux par ci par là dans ma maison.

 

2

quand je suis assise près de ma cheminée dans le boudoir, j'aime admirer tous les détails de la tapisserie au dessus de ma banquette, une jolie copie d'une scène champêtre au XVIIIème siècle.

 

1

 

Toujours dans le boudoir,  un tableau de Delphin Enjolras aquaréliste de la dernière partie du XIXème siècle qui a aimé peindre les jeunes femmes  souvent dans leur intimité.  Tous ses tableaux dégagent une lumière particulière qui illumine leur visage. 

 

4

Mon coin "Russe" avec un belle boite à musique représentant une église orthodoxe et la paysanne aux pouvoirs de prospérité dans la maison.

 

5

Mes jeunes mariés devant l'autel 

 

6

 

Mon enfant Suisse

 

1 b

ce qu'il reste de mon service à griottes, je me souviens ma grand-mère sortait ses cerises à l'eau de vie quand un ami passait l'après-midi sans prévenir. 

 

8

 

 saucière en argent prélevée dans ma collection de saucières

 

9

 

Un buste d'enfant en cire

 

11

 

12

Une partie du tableau aux roses que nous avons acheté dernièrement

 

13

ce soulier diffuse dans ma chambre un parfum subtil "Marquise" , je l'ai trouvé chez Comptoir de famille.

 

14

 

J'aime également les faïences et les porcelaines, le rose est une de mes couleurs préférées pour la déco des pièces intimes.

 

15

une de mes dernières acquisition parmi ma collection de vases de nuit, celui-ci me sert dans ma chambre comme  poubelle aux pieds de ma table à écrire.

 

01b

 

 

16

17

intemporelles toiles de Jouy

 

18b

19b

Vue sur le balcon depuis le boudoir

 

 

20

 

Mademoiselle Fernande veille sur notre sommeil ! J'ai donné ce prénom à cette poupée qui a appartenu à ma grande tante née en 1897 et qui se prénommait ainsi.

 

26

28

29

Magnifique lustre aux pampilles de cristal

 

43

notre monogramme dans la chambre romantique

 

44

46

 

45

raffinement dans la salle d'eau

 

47-001

et pour terminer, indémodable Laura Ashley !

 

 

A Bientôt  

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , ,

06 juin 2013

Le BRISTOL à PARIS

La petite fille de mon amie d'enfance à la chance d'être Interprète dans ce palace. Dans une autre de mes vies, j'ai eu la chance également d'y dîner. En revanche, je n'ai jamais eu l'opportunité d'y coucher, ma bourse n'est pas assez garnie. Néanmoins, cela ne m'empêche pas d'en rêver et de m'intéresser aux reportages concernant nos Palaces français.

 

2 Le-Bristol-Paris-La-Fontaine-aux-Amours-1024x682

Aujourd'hui, je vais vous emmener dans mes rêves et vous faire découvrir un temple de l'art, du bon goût et du savoir faire à la française. Un endroit ou "l'a peu près et le sans chichi" n'ont pas leur place.  

 

20

 

Le Comte Frédérick Hervey Comte de Bristol, était connu au XVIIIème siècle pour ses voyages, pour son goût du confort et des belles choses ainsi que pour ses exigences en matière d'hôtellerie ; ce qui donna l'idée en 1923 à Hippolyte Jammet d'ouvrir un hôtel de luxe.

 

3 Prestige-1

 

10-Suite-Prestige-Elysee-copyright-Uferas

 

 

Son choix se porta sur un quartier parisien : "Le Faubourg St. Honoré", qui depuis la fin du XIXème siècle a le vent en poupe. En 1848, le Palais de l'Elysée au numéro 55 devient le siège de la Présidence de la République française et par la même occasion la résidence principale du Président en fonction. Quelques années plus tard, le sellier Hermès et la couturière Jeanne Lanvin s'y installent et ce quartier devient celui du luxe.

 

4 Chambre-Superieure

11main_image_Home_page_Chambre_Supérieure

 

L'hôtel ouvre ses portes en avril 1925 en plein coeur des années folles. Aux heures de la seconde guerre mondiale, le Bristol devient la résidence de l'Ambassade américaine et de ses compatriotes. Hippolyte Jammet durant toute sa vie a travaillé au prestige de l'hôtel, il est même arrivé à faire du Bristol Paris le seul hôtel parisien de luxe à ne pas être réquisitionné pendant toute la durée de la guerre.

 

16main_image_epicure-1

 

15 Suite-de-luxe

 Entre 1950 et 1960, la première boutique Pierre Cardin s'installe à côté, d'autres suivront ce qui amènera des clients célèbres du monde entier. Dès les années 1960, le Bristol devient un endroit de prédilection des photographes de mode.

 

5 Chambre-de-Luxe

 

22

 

La seconde génération "Jammet". Pierre, prend la succession de son père en 1968 avec de nouvelles idées pour agrandir leur hôtel. Dans les années 1980, Il rachète l'ancien couvent des Soeurs de la Bonne Espérance ainsi que leur jardin ; 60 nouvelles chambres et suites ouvriront leur porte.

 

7 Junior-Suite

 

9 Bienvenue

 

En 1994, nouveau Directeur et Président de l'hôtel "Pierre Ferchaud" qui amènera ses nouvelles conceptions de l'hôtellerie de luxe. Dès son arrivée, il réduit le nombre de chambres, pour créer de nouvelles suites de prestige, afin de grandir encore plus la notoriété par la qualité du Bristol Paris.

 

29Suite-Presidentielle-450[1]

Dans les années 2000, sa célébrité croit encore plus, en 2004, le Palace, créé les célèbres "Thés à la mode". Ses clients viennent du monde entier, ils sont de plus en plus fidèles puisque certains fréquentent cet endroit depuis 3 générations. En 2005, le bar est rénové, plus vivant et plus intime au décor très chaleureux.

 

23

En 2007, le Bristol s'agrandit encore en faisant l'acquisition de l'immeuble mitoyen, ce qui permettra au Palace d'être vu encore mieux, puisqu'il réunira l'avenue Matignon au Faubourg St. Honoré. C'est à ce moment là, qu'il se diversifie encore en ouvrant ses portes aux expositions dans ses salons ou dans ses jardins.

 

17 bienvenue4

19

Il y a 4 ans, une vingtaine de chambres et 5 suites supplémentaires sont ouvertes ainsi qu'un nouveau restaurant. Ainsi va, chaque nouveau directeur entreprend de nouvelles rénovations et toujours plus belles les unes des autres. Chacun laisse son empreinte pour faire encore et encore grandir l'industrie du luxe. Certains diront, "et pendant ce temps là, d'autres ne mangent pas à leur faim", oui peut être, mais il ne faut pas oublier que cette industrie contribue à l'image et à l'économie de notre pays. 

 

6 Suite-Saint-HonorÇ

 

8 Junior-Suite1

Même si ce genre d'hôtel n'est pas à votre portée, je vous rassure, il n'est pas non plus à la mienne. En revanche, Rêver est à la portée de tout le monde et en plus c'est gratuit. Rien ne vous empêche d'y entrer et d'y admirer tout ce qui vous entoure en vous installant confortablement au bar et en commandant un thé ou un café, il sera effectivement un peu plus cher qu'ailleurs, mais vous pourrez profitez d'un endroit exceptionnel, je vous assure cela ne fait pas de mal je l'ai fait à Venise au Daniéli.

 

1 Le-Bristol-Paris-HD-Suite-888-Eric-Deniset-1

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : ,