Cette  semaine pour terminer l'année, je vais vous emmener chez notre fleuriste préféré. Dans sa boutique, nous sommes loin des paillettes et des feux des grandes surfaces.

 

29

Il n'y a pas des tonnes de fleurs, mais juste ce qu'il faut pour composer de jolis bouquets romantiques et poudrés ; surtout tout à fait originaux, des compositions en ce mois de décembre tournées vers l'esprit cottage, beaucoup de produits naturels, de bois, de pommes de pin et de feuillages rustiques.

11

4

C'est par ce blog que nous l'avons rencontré, il y a déjà 4 ans. Sa boutique se trouve à quelques kilomètres de chez nous, dans un charmant village près  d'Annecy à Rumilly à l'ombre des arcades de l'ancienne ville fortifiée.

10

les bouquets et les compositions sont mis en scène dans la boutique.

3

6

A  chaque saison, l'ambiance est différente. Olivier aime la nature, les choses simples, la vie de famille, il transforme un simple objet usagé, vieux, et même rouillé en un élément de décoration unique et transforme l'atmosphère d'une pièce remplie de fleurs.

8

5

Il aime partager et il sait  recevoir, chaque semaine le jeudi soir et le vendredi après-midi,  il partage sa passion des fleurs autour d'un atelier floral dans une atmosphère détendue et studieuse accompagné de  thé ou de  brunch. Il est vraiment de ceux qui transmette son savoir faire.

7

Une de mes fleurs préférées. Enfant, l'hiver chaque semaine papa en apportait à maman et quand j'étais là, j'avais moi aussi mon petit bouquet.

2

19

40

Olivier a un point commun avec nous, il vient du Nord de la France et a travaillé un certain temps en Picardie et plus exactement à Amiens, comme petit mari.

16

j'aime beaucoup ses mises en scène

21

30

ce que j'aime également, c'est le côté brocante qui règne dans son magasin.

22

9

24 25

27 28

 

 

33

 

35

toutes ses compositions sont aussi belles les unes que les autres

31

36

voici de très jolies roses anciennes

1

Vous remarquerez que toutes les fleurs sont dans le même ton

39

J'aimerai bien aller à ses ateliers, ce n'est qu'à 38  kilomètres de chez moi, mais une partie de la route n'est pas facile il faut traverser les gorges du Fier, route étroite au ras de la montagne et très sinueuse, alors l'hiver quand il faut rentrer de nuit, ce n'est pas drôle. 

48

56

58

53

Savez-vous qu'il y a des gens qui ne sont pas sensibles aux fleurs ; moi, je n'en fait pas partie.

60

Alors et vous qu'en pensez-vous ?

18

Alors en attendant le 1er janvier, je vous souhaite de terminer l'année 2013 dans la joie et le bonheur.

 A l'année prochaine.