Quand vous lirez ce billet, nous serons si Dieu l'a voulu  en Guadeloupe. Vous allez dire encore en vacances ! elle nous a rien dit, et pour cause.

g

Ce voyage prévu depuis le début mai, (tout de suite après son arrivée aux Antilles) est resté secret jusqu'à notre arrivée là bas. Nous voulions surprendre ma fille aînée qui a eu 50 ans le 8 octobre. 

b

Vous savez, c'est un cap pour une femme de souffler ses 50 bougies, c'est impensable qu'elle soit seule ce jour là. Mais pour une maman, c'est aussi un évènement pas ordinaire, un cap aussi. Pas si facile que cela à l'aborder. Cela fait comprendre mieux que notre premier bébé a 1/2 siècle et n'est plus qu'à une dizaine d'années de la fin de sa vie professionnelle. Pour celles qui comme moi, sont de ce côté de la barrière et qui savons que 10 ans ce n'est rien et tellement vite passé, et que c'est demain. Alors vous me comprendrez mieux.

d

Arrivée aux Antilles seule en mai dernier, loin de ses quatre enfants, et de son mari qui la rejoindra plus tard,  maintenant Thaïs la rejointe pour commencer sa 6ème là bas. Alors pour un jour pareil il fallait faire quelque chose.

c

Vous connaissez l'énergie de Manouedith, rien ne l'arrête, elle emporte dans sa surprise Annabelle, Valérie et Théma, Dommage Emilie et sa famille ne peuvent pas venir. Elle a même pris contact avec le papa pour qu'il les rejoignent là bas avec sa demi soeur, il ne peut pas faire de grands voyages, quel dommage ! En revanche, je viens d'apprendre que le mari sera aussi du voyage.

a

Vous savez, des parents séparés depuis de nombreuses années qui malgré tout, peuvent se retrouver ensemble auprès de leur premier enfant pour une occasion exceptionnelle, comme celle-ci, c'est génial.Tous les enfants de parents divorcés aimeraient pouvoir les revoir au moins une dernière fois ensemble, c'est symbolique mais tellement important. Il ne faut pas croire, même adultes ils ne sont pas insensibles et toute leur vie ils ont eu un manque.

h

Alors, c'est pourquoi nous nous sommes envolés pour le bout du monde, sans rien dire à personne. Mais il a fallu trouver une solution pour éviter que Igor fasse la grève de la faim comme la dernière fois. J'espère que tout ira bien pendant notre absence. Mous nous sommes adressés à un organisme de home sitter qui nous a procuré un couple pour garder notre maison et nos animaux. Alors, suite au prochain numéro ; je vous raconterai dans un prochain billet et je vous dirai, si nous avons été contents et vous ferez partagé notre dernière aventure.

9