Cette année, nous sommes remontés à Pralognan quelques jours pour fermer l'appartement, afin qu'il s'endorme jusqu'au mois d'août, ou nous irons y passer une quinzaine de jours ou plus. Tous les vacanciers sont rentrés chez eux. La station est beaucoup plus calme. L'après-midi, je me suis installée sur le balcon du séjour et je me suis surprise à écouter le silence. Étrange, d'entendre uniquement le clapotis de la neige qui fond et qui s'écoule au sol accompagné du cui cui des oiseaux.

30

En bas dans la vallée, il fait 17 degrés et là-haut l'après-midi 10 degrés de moins. En revanche la nuit, la neige fondue la veille se transforme en patinoire verglacée, un vrai miroir ; pour accéder à la route et traverser le parking c'est un vrai sport pour ne pas tomber, même avec des crampons. Sur les pistes le matin beaucoup de plaques de verglas et l'après-midi, une neige de printemps molle et par endroit une vraie soupe. Petit mari n'y trouvant plus la joie de l'hiver, il a demandé à rentrer plus tôt. En bas, des envies de jardin l'attendent.

29

C'est donc avant la fin de la semaine, que nous avons repris le chemin du retour. N'ayant fait aucune de nos visites habituelles pendant nos deux mois de vacances : Au Galetas et au Troc 2000 d'Albertville. C'est la bonne occasion  de nous arrêter en redescendant dans cette caverne d'Ali Baba qu'est le Troc 2000. 

32

Je suis toujours surprise d'y voir à des prix très accessibles, des meubles, des bibelots, des objets anciens qui sous prétexte qu'ils ne sont plus à la mode dorment dans cet entrepôt. Bon, il est vrai que moi j'aime, ce qui n'est pas le cas de la majorité des gens, mais quand même, une jolie commode XVIIIème siècle dans un bel appartement moderne et meublé dans le vent, ça jette quand même ! Je m'imagine une de celles-ci sur fond blanc, pas mal quand même et ça donne de la personnalité et beaucoup de charme. Quant aux bibelots, une belle pièce peut donner du charme dans  votre intérieur.

 

33

 

la classe !

 

C'est avec un petit pincement au coeur que nous refermons les volets et que je jette un dernier coup d'oeil partout, tout doit être en ordre. Quand je laisse la grande maison ou l'appartement pour un certain temps, à chaque fois l'effet est le même ; j'aime qu'elle soit belle et impeccable pour m'évader par la pensée de temps à autre et revenir la hanter.

 

31

Beaucoup d'entre vous, j'en suis certaine ne comprennent pas mon amour inconditionnel pour mes maisons ; mais c'est comme cela, je suis comme ça. J'ai toujours été amoureuse des maisons dans lesquelles j'ai habitées et toutes ont été différentes, mais meublées avec harmonie, absolument pas dans l'air du temps et n'ont jamais ressemblées à celles des autres. Depuis mon enfance, j'ai toujours eu les mêmes goûts et la passion des brocanteurs et des antiquaires, je suis une fidèle en fin de compte !

34