Avant tout, acceptez, ce brin de muguet pour qu'il vous apporte tout le bonheur que vous désirez et que vous méritez.

ob_775e57_8587ea32

 Mon billet d'aujourd'hui, va être une succession de réflexions tout haut et d'interrogations que je me fais depuis quelques mois. Je vais aussi rassurer celles qui aiment lire les indiscrétions des autres et qui se disent : aimer la discrétion.

Tout ce que je raconte depuis bientôt 9 ans sur mon blog, c'est uniquement des évènements sans importance qui me sont arrivés et qui peuvent ressembler aux histoires de chacun, donc elles peuvent s'exposer. Surtout ne pas y voir du déballage. Les parties de ma vie qui sont plus intimes et qui pourraient porter à conséquence, je les garde dans mon jardin secret. Croyez-moi, j'ai un jardin secret de plusieurs hectares que je cultive secrètement ; même dans certains coins, j'y laisse pousser les mauvaises herbes.

 

mon-jardin-secret-7629

 

Cette année, ce n'est pas une année comme les autres. Depuis la fin de l'hiver, j'ai beaucoup moins d'énergie, moins d'envies. Comme je le laisse entendre dans un de mes billets précédents, je cherche mes priorités. Petit mari, qui habituellement est déjà au jardin, il vient seulement de commencer en douceur,  il traîne quand je lui demande une aide. J'envie secrètement "Mab" qui a le même âge que moi et qui n'arrête jamais et le karcher par-ci et l'échelle pour tendre du tissu par là. Enfin, on est tous différent ; certains doivent vieillir plus vite.

Le-mené-de-lénergie-à-revendre-e1314351471662

 Cette semaine, nous sommes allés quand même cueillir des jonquilles au "col de la biche", on ne loupe jamais ce rituel depuis que nous habitons ici ; certainement un reste de mon enfance, quand je ne manquais jamais les premières jonquilles du bois de Mermont à St. Just fin mars, ici elles sont plus tardives à cause de la fonte des neiges en montagne. Nous habitons, une région de moyennes montagnes dans le Bugey/Valromey. Hier en redescendant, vers la maison, je me disais, il faut à tout prix que nous reprenions nos balades. Mais pour cela, il faut que nous nous donnions un coup de pied aux fesses.

jonuilles

Ce n'est pourtant pas la besogne qui me manque. Il y a les armoires à ranger et faire le tri dans les vêtements. Ranger et nettoyer la buanderie. Il y aurait quelques bordures dans le jardin à désherber, il y a de moins en moins de fleurs. Mais, autant je suis pour l'harmonie dans ma maison et toujours en train de changer quelque chose, autant le jardin, ce n'est pas mon truc. Pourtant j'aimerais avoir des fleurs partout, les revues de jardinage sont si jolies ; mais pour cela, il faut sans arrêt faire la guerre aux  mauvaises herbes. Peut-être, faudrait-il prendre un jardinier ? Financièrement il faut faire un choix (toujours cette histoire de choix !) , nous avons opté cette année pour la réfection de la toiture de la grande maison. J'anticipe les travaux, qui deviendront urgents quand nous ne pourrons plus les faire.

toiture ou jardin

J'ai une amie internaute, qui avait mis sur facebook (elle n'a pas de blog) ses inquiétudes à vieillir quand elle a réalisé qu'elle venait de dépasser la septième dizaine, Au début, je trouvais qu'elle exagérait un peu, moi jusqu'à présent je ne me sentais pas vieillir.  Pour Elle, le passage de cette dizaine a été douloureuse, pour moi il m'a fallu plusieurs mois avant de réaliser que depuis cet anniversaire, le temps passe encore plus vite et un mal être s'est installé sans que je m'en rendre compte, mais qui est certainement de la même origine qu'elle. Il devient donc urgent que je réagisse.

vieillir-selon-pivot

Pour Léo ,ce sera certainement ses dernières vacances d'été à la maison (bientôt 18 ans !), nous l'emmenons à Venise et à Florence, pour ne pas qu'il s'ennuie avec des "vieux" nous emmenons également son cousin Maxime, qui lui aussi grandi et devient un petit homme, l'année prochaine ce sera la seconde. La préparation du voyage est terminée, il ne reste qu'à développer les promenades et les visites, mais nous verrons cela sur place. Il était prévue une sortie sur Paris en juin, mais pour des raisons indécises, cette escapade est annulée ou presque.

florence venise paris

Fin juin, mon ami cambodgien revient avec son épouse quelques jours ; mais avant début mai, mon docteur préféré s'arrête aussi quelques jours ici avec sa famille et voudrait bien aller à l'Aiguille du Midi, si le temps le permet. Pas d'autres sorties du territoire français cette année ; il faut refaire le plein. Nous envisageons de retourner en Guadeloupe pour le carnaval 2016. D'ici là, il faut que je programme de nouvelles escapades dans les départements voisins, car j'ai épuré tous les châteaux  et les visites intéressantes aux alentours et dans le Dauphiné. Et comme l'énergie me fait défaut il va falloir que je me motive un peu plus que ça, en plus il faut continuer à alimenter le blog.

 

bun kiribo

 

 

A bientôt, ceux et celles qui me suivent et qui apprécient mes indiscrétions.