Hier, j'ai eu un an de plus ! Et je reviens parmi vous.

 Les déceptions de l'été, ajoutées à celles du début du printemps. N'ont fait que consolider mes intentions.

 

3

 

Depuis plusieurs mois, je prépare le voyage en Italie. Un jour, Léo m'a dit : J'aimerais aller en Italie. Cette année pour lui, c'était la dernière année de vacances à la maison. A 18 ans, comme tous les jeunes, il a l'envie de faire des petits boulots, afin de garder une certaine indépendance, je comprends, mais pour cela il va falloir qu'il mûrisse drôlement et qu'il fasse ses premières expériences.

5

Nous habitons à environ 600 kilomètres de Venise, c'est donc la porte presqu'à côté. J'ai pensé que Venise et Florence pourraient leur apporter le goût des jolis endroits. Venise, l'inoubliable. Personne ne peut rester insensible à son charme. Il y a aussi les petites îles de la lagune comme Murano et Burano, si différentes l'une de l'autre. 

13

 

Afin qu'il ne s'ennuie pas trop tout seul avec nous, nous emmenons avec lui son cousin "Maxime". Maxime est un jeune homme, joyeux de presque 15 ans, il vient d'avoir son brevet, il est fier de ce premier examen et de passer en seconde. Léo, si tout va bien à la rentrée sera en terminale, à lui le Bac à la fin de l'année scolaire.

6

Le monde s'ouvre à eux, il est légitime qu'ils veuillent aller voir ailleurs comment c'est. C'est toujours mieux chez nos voisins. Alors, allons y voir. En étudiant mon programme, j'ai pensé qu'une location dans un gîte entre Venise et Florence ferait l'affaire. Je voulais un endroit sympa et surtout avec une connection wifi. Les garçons y tenaient. J'étais loin de penser que ce serait l'élément essentiel du voyage.

La ferme de Ferrare2

C'est donc dans la vallée du Pô, au milieu de nulle part, seuls parmi les champs de poires, que nous déposons nos valises ; pas très loin de Ferrare. Un endroit calme, agrémenté par le chant des cigales, mais aussi par les moustiques le soir. Une ferme simple et agréable. La vallée du Pô regorge d'eau partout : ruisseaux, rivières, trous d'eau et marécages. C'est une campagne un peu triste, pas très jolie ; parsemée de vieilles fermes abandonnées, délabrées même et se détériorant de plus en plus.

11

En revanche, Ferrare est une ville d'art, avec une histoire complexe mais riche en évènements. C'est le berceau de la famille d'Este. Le centre urbain est le coeur de la vie politique commerciale et religieuse de la cité. Tout est réuni au centre ville. La majestueuse cathédrale Saint Georges patron de la ville, consacrée en 1135. Le campanile à l'opposé de la place, est structuré sur une large base carrée subdivisée en 4 blocs séparés par des corniches et fut édifié entre 1451 et 1596.

1

 En face de la cathédrale St. Georges près du dôme, s'élève l'hôtel de ville que les ducs d'Este occupèrent lors des luttes sanguinaires entre les guelfes et les gibelins. Mais le monument le plus visible à quelques pas du centre, reste quand même le château d'Este, édifié à partir de septembre 1385. Il est entouré d'un large fossé et protégé par quatre tours angulaires.

 

12

 

Nous visiterons le château d'Este aux couleurs ocre flamboyantes, comme la plus part des demeures de la ville, nous retiendrons la visite des sous-terrrain en brique ; nous avons été impressionnés par la salle des tortures et le donjon. Sinon, très peu de meubles dans les pièces nobles ; mais en revanche de jolis plafonds recouverts de peintures très belles mais parsemées de petits papiers collants signifiant partout les endroits de restauration. J'avoue très handicapant pour prendre des photos.

0 ferrare chateau

Un endroit particulier et très agréable : "La loge des Oranges" appelée également "La loge de la Duchesse" et qui mérite que l'on s'y arrête pour observer les jolis orangers aménagés en jardin terrasse au splendide panorama sur le centre urbain. Mais pour nos jeunes, enfin ! un endroit attrayant pour capter Internet.

0 ferrare la loge des oranges 2

4

Il ressortira de cette première visite un intérêt moyen pour tous. Mais pour nous, surtout une petite frustration de ne pas avoir au moins des audioguides en français ou des explications dans notre langue. Pour ma part, je ne lis pas et ne comprends par l'anglais. Dans tous les pays frontaliers à la France en principe il y a des explications en français. En italie, dans aucune des villes que j'ai traversées je n'ai rencontré d'explications en français.

0 ferrare chateau 2

Nous reviendrons visiter le centre ville de Ferrare avant notre départ, car il mérite que nous nous y intéressions. Mais sans nos jeunes que cela n'intéresse pas outre mesure. Pour eux, le plus important, c'est quand même de rentrer à la ferme pour se plonger dans leurs jeux informatiques. Manque de chance, plus les jours avancent, moins la wifi est opérationnelle, jusqu'à ne plus pouvoir relever nos boites mails. Pour moi, cela ne me dérange pas du tout. 

2

Rendez-vous la semaine prochaine, pour de nouvelles aventures enrichissantes pour certains et beaucoup moins pour d'autres.....