Ce soir, est particulier c'est NOEL.

Malheureusement il ne sera pas pour tous, fêté dans la joie.

Comme chaque année, j'ai une affectueuse pensée :

-  Pour ceux et celles qui n'ont personne autour d'eux, j'ai vécu cela et je sais ce que ça fait.

-  Pour ceux et celles qui sont malades.

-  Pour ceux et celles qui sont sans travail.

- Pour ceux et celles qui ont perdu un être cher.

Mais cette année, j'aurai une pensée toute particulière :

- Pour tous ceux et celles qui ont perdu un proche dans les attentats. Je connais la douleur de perdre un enfant.

- Pour toutes ces familles et ces jeunes  réfugiés, qui vont d'un pays à l'autre et qui sont souvent repoussés brutalement, méchamment. Pourtant ils veulent tout simplement  déposer leurs valises dans le pays de leurs rêves  reconstruire une autre vie et être HEUREUX. Tout le monde à le droit au bonheur.

Je suis de plus en plus choquée par ceux qui les rejettent avec autant de haine. L'humain a la mémoire courte. Pour certains  avant la guerre, leurs parents se sont exilés en France, leurs racines étaient et sont  : italiennes, espagnols, polonais et j'en passe. D'autres leurs familles au moment de la débâcle en 1940 ont été contents d'être hébergés dans le sud de la France en quittant tout et pour beaucoup à pied depuis le nord de la France jusqu'au sud, sous les bombes, sans savoir s'ils retrouveraient un jour leur maison. Les générations nées dans les années 1960/1970 et longtemps après n'ont pas vécu cela et leur famille leur en ont très peu parlé, mais réfléchissez c'est pas si loin ! Alors, un peu de compassion pour tous ces nouvelles personnes qui fuient leur pays.

Donc à tous ceux là, j'ai une pensée particulière car beaucoup ne savent pas ce que c'est NOEL.

 

 AIMER DONNER PARTAGER

devrait être la devise de tout le monde. Voici le poème que j'ai écris en juillet 1988. 

 

Il y a mille façons pour Aimer.

Il y a mille façons pour Donner.

 

Mais il ne faut pas oublier

Aussi le verbe Partager.

 

Ainsi tous les trois réunis

Ils donnent les joies de la vie.

 

Aimer un ami, un amant

Sans oublier tous les enfants.

 

Donner à ceux qui ont faim

Sans oublier son prochain.

 

Partager les joies et les peines

Mais il faut oublier la haine !

 

AIMER, DONNER, PARTAGER

Trois verbes à respecter.