La veille de Pâques. Petit mari me dit :"si tu veux aller te promener, c'est aujoud'hui, demain ce sera trop tard, le temps va être pluvieux et froid. Alors, allons-y. Mais où ? 

Direction le sud de la Bourgogne. La saison pour la visite des châteaux commence à Pâques bien souvent. Nous commencerons par celui de Pierre de Bresse, qui semble réunir deux qualités que j'aime particulièrement. 

1) il est beau extérieurement (super pour faire des photos.)

2) il renferme un Écomusée sur la vie de la Bourgogne Bressane.

Comme j'aime les écomusées. Rien de tel pour découvrir la vie de nos aïeux dans cette région française.

4

Mais celui-ci, je vous assure il se cache vraiment au milieu de la campagne. Dans un village banal d'environ 1980 habitants. Il faut vraiment que je sois mordue de châteaux pour faire 2 heures de route.

48

Nous le découvrons au milieu du village. Pour être imposant, il l'est. Les jardins sont en accès libre pour tout le monde. C'est une belle balade pour les habitants de cette commune. Sa construction a commencé en 1680 et il a été le berceau de la famille de Thyard et d'Etampes, jusqu'en 1956. En 1945, il a été inscrit aux monuments historiques.

IMG_8627

Tout de suite on est frappé par les imposantes grilles et les  belles balustrades qui  entourent les douves.

3

 

5

10

11

J'ai toujours eu une admiration pour les ferronniers d'art, certainement en souvenir de mon grand-père que je me souviens avoir vu exécuter le même genre de merveille. On ne peut pas rester insensible aux marques de savoir-faire à travers des ouvrages remarquables. En entrant dans le hall, tout de suite notre regard se pose sur ce majestueux escalier d'honneur, à la rampe qui mérite d'être regardée avec attention.

17

18

19

A la moitié des marches de marbre, on peut admirer deux magnifiques poteries de François Fresnay :

Les grandes Lucie.

37

Tout au long de notre visite, nous remarquerons de nombreuses poteries vernissées régionales très jolies.

36

39 b

Il renferme de nombreuses collections. Par exemple des vieux papiers peints, décollés précieusement par endroit et pour certains refaits  à l'identique avec les méthodes du 17ème siècle par une artiste "Françoise Blanc-Subes". Il s'agit d'un travail de longue haleine, qui à partir de quelques morceaux subsistants . Elle a réussi d'une part à identifier et dater le papier peint et d'autre part à le fabriquer à l'identique.

26

 

 

 

27

 

 

 

 

50

Sous les combles est représentée la vie rurale et les différents métiers du bâtiment, nous y trouvons plusieurs portes et fenêtres anciennes des habitats de la région.

40

Nous trouvons également, une belle exposition de maquettes réalisées par Monsieur Bernard Ciel. Les églises représentées, sont celles du Canton de Verdun sur le Doubs, nous pouvons dire qu'elles sont faites avec beaucoup de minutie et de talent.

41

Dans une des tours, une belle collection d'oiseaux d'un grand taxidermiste de la région.

42

Voici un fauteuil que petit mari a reconnu comme le sien. Lui a qui je reproche souvent de ne pas savoir s'asseoir sur une chaise ou un fauteuil ancien. Plus souvent  il est a moitié allongé au lieu d'être assis.

45

J'aime beaucoup les jeux anciens et je ne passe jamais à côté sans m'y intéresser. 

51

Petit clin d'oeil pour terminer à deux célébrités de la région et du nord de la nôtre.

39

 

Alors, vous avez aimé ? Bien confortablement assis devant votre ordinateur, mais si vous passez par là, je vous invite à vous y rendre. Les photos sont toutes les miennes et je me suis inspirée des nombreuses indications données par le Musée, que je remercie de l'avoir rendu aussi attractif.