Toujours liés à la religion, que l’on veuille ou non et aux traditions du monde. L’attente de Noël se transforme en une vaste célébration de la lumière et de la fécondité. Les jours sombres se remplissent de chants et de grelots, de défilés de rue, sans oublier tous les marchés de Noël qui se développent de plus en plus dans nos villes et villages ; malheureusement souvent ils sont associés au commerce, mais néanmoins essaient de retracer l’ambiance de ceux d’Alsace, les plus beaux.

Résultat d’images pour Noël Si comme je vous l’ai dit la semaine dernière, l’attente de Noël débute avec le 1er dimanche de l’Avent, 4 semaines avant la célébration du jour particulier de la naissance de Jésus. En réalité la période de l’Avent commence à la Saint André à quatre jours près. Le dimanche le plus près de cette date est le premier dimanche de l’Avent. Tout le mois de décembre est jalonné de fêtes fort sympathiques que l’on soit croyants ou non.

Résultat d’images pour la saint andré

 Les premiers à donner le départ, ce sont nos cousins américains avec Hallowen. Les allemands suivent de près avec la St. Martin le 11 novembre. Autrefois et même encore maintenant dans certaine région en France ainsi que dans l’Europe du Nord, s’ouvre ce jour là, les dernières grandes foires de l’année. Le commerce des cochonnailles, des oies, des canards gras. C’est justement à la Saint Martin que l’on tue le cochon. On vient aussi de tirer le vin nouveau des dernières vendanges et l’on goûte à la bière de Noël spécialement brassée à cette occasion. Faire Saint Martin, signifie toujours faire bonne chère, c’est aussi pour les chrétiens, le jour ou commence le petit carême de Noël.

Résultat d’images pour saint martin

J’ai relevé, certaines coutumes très anciennes qui se pratiquaient dans le Nord et le Pas de Calais. Les enfants défilaient dans les rues en brandissant des lanternes réalisées dans des légumes creusés en particulier dans les betteraves, on appelait cette fête « les guénels » elle célébrait aussi la fin des travaux agricoles. Les petits allemands et les petits autrichiens et même les hollandais la nuit du 11 novembre passaient dans les maisons pour apporter des petits pains briochés aux enfants sages et des crottes d’ânes aux paresseux. Existent-elles toujours ces coutumes ?

Résultat d’images pour les guénels 

Le 4 décembre, c’est la Sainte Barbe, elle a vécu au IIIème siècle, la légende raconte, qu’un jour son père furieux de sa conversion, la fit enfermer dans une tour, il la traîna devant les tribunaux et la fit décapiter. En signe de vengeance céleste la foudre tomba sur lui. Depuis le moyen age on attribue à Sainte Barbe le pouvoir de protéger  de la mort violente. Selon une ancienne tradition germanique le jour de la Sainte Barbe, on coupe une branche de cerisier pour la mettre dans un vase ; si les bourgeons éclosent le soir de Noël, on peut y voir un présage de fécondité et de chance en Amour pour les jeunes filles. C’est donc le jour de la Sainte Barbe qu’en Provence, on met du blé ou des lentilles à germer dans une coupelle et que l’on dispose devant la crèche pour le même résultat que la branche de cerisier du temps passé, mais là ce sera  présage de bonne récolte pour l’année à venir.

Résultat d’images pour sainte barbe

 Le 6 décembre, c’est une fête que beaucoup connaissent : La Saint Nicolas ». Pour les gens du Nord et de l’Est de la France c’est l’équivalent masculin de la Sainte Catherine. Ce jour là, on envoie une belle carte aux jeunes hommes que nous connaissons.  Comme la plus part des fêtes de ce mois de décembre, celle-ci est honorée aussi dans tout le Nord de l’Europe. Coutumes et traditions sont précieuses encore dans certains départements. La Lorraine par exemple ne manquerait pour rien au monde,  la visite de Saint Nicolas dans ses écoles maternelles. La légende raconte que St. Nicolas a vécu en Asie Mineure au IVème siècle, Nicolas est généreux et aime faire le bien. Un jour, il apprend qu’un pauvre marchand n’a pas de quoi marier ses 3 filles. La nuit, il  grimpe sur leur toit et lance 3 sacs d’or par la cheminée. Si on le fête le 6 décembre, c’est parce que c’est le jour supposé de sa mort en l’an 343. C’est un de nos saints très populaires. Alors, petits enfants d’ici et d’ailleurs, dans la nuit du 5 ou 6 décembre, n’oubliez pas d’aligner vos chaussures devant la porte, déposez une assiette avec une carotte, des amandes et des noisettes pour son âne et vous pouvez également laisser un verre de vin ou de lait pour réconforter le grand Saint.

Résultat d’images pour saint nicolas

 Ce soir là, les enfants ont intérêt à aller se coucher sans broncher s’ils ne veulent pas recevoir la visite du père fouettard !  Toujours dans le Nord de notre pays, une coutume veut aussi que les garçons organisent d’immenses farandoles et bombardent les filles de farine à la sortie de l’école, car se blanchir porte chance toute l’année. Je suppose que beaucoup de ces coutumes n’ont plus lieu maintenant, le monde a changé et les enfants sont occupés autrement avant les fêtes. Mais c’est toujours plaisant de connaître comment vivaient nos ancêtres.

Résultat d’images pour le père fouettard 

 Et nous continuons dans les joyeuses fêtes du mois. Encore une liée à la religion puisque le 8 décembre nous honorons la Vierge Marie avec la fête de l’Immaculée Conception. C’est à Lyon que ce jour là, elle est la plus vénérée ; un vrai jour de fête, tout brille, tout scintille et chaque année encore plus, avec tous les moyens mis à notre disposition  de notre époque. Pour les non croyants nous l’appelons : la fête des lumières. Mais souvenez-vous qu’elle a été décidé il y a très longtemps pour remercier la Vierge d’avoir préservé la ville pendant une épidémie très importante, c’est aussi pour la remercier que la superbe basilique de Fourvière a été construite. Ce jour là, tous les habitants de Lyon habillent de lumière leur fenêtre, en disposant des petits lumignons sur les rebords et partagent une grande procession aux flambeaux. Moi aussi, habitant la région, j’illumine mes fenêtres et notre comité des fêtes organisent un grand feu d’artifice au centre du village pour célébrer à leur façon ce 8 décembre.

 

 

Je terminerai cette ronde des fêtes qui nous fait attendre le 25 décembre par la Sainte Lucie le 13 décembre ; c’est en Suède et en Norvège et dans tous les pays proche du pôle Nord qu’elle est fêtée le plus. C’est un moyen d’illuminer les jours, puisque le jour ne dure que 4 heures à cette époque. Et un moyen également de réchauffer l’ambiance des hivers rigoureux qu’ils subissent. Dans toute les maisons, on célèbre cette Sainte au joli prénom, on réuni famille et amis autour d’un bon feu, en dégustant des petits gâteaux en forme d’étoile et l’on écoute encore et encore l’histoire de cette Sainte, dont le nom signifie « lumière » en latin.

Résultat d’images pour 13 décembre sainte lucie 

 

Sainte Lucie, est originaire de Syracuse. Elle aussi à vécu au IVème siècle en Sicile : c’est l’une des premières chrétiennes. A cette époque, les croyants sont souvent cruellement maltraités. Ils se cachent pour prier. Ils se réunissent dans les grottes et Lucie, en secret, leur apporte de la nourriture pendant la nuit. Sur la tête elle a  une couronne de bougies allumées pour avoir les mains libres pour transporter mets et boissons et peut ainsi éclairer le chemin qui la conduit à eux. La légende raconte que la beauté de ses yeux, séduisit un jeune païen qui tomba amoureux d’elle, mais que Lucie repoussa. De rage l’amoureux éconduit, la fit arrêter par les hommes de l’empereur  de Rome et la martyrisèrent. Elle aurait continué à parler de sa foi devant eux malgré les coups qui lui donnèrent. Pour la punir ses bourreaux lui arrachèrent ses yeux avant de la tuer. A toutes les époques les hommes sont ignobles. C’est également pour cela que l’on représente souvent la Sainte portant un plateau avec ses yeux dedans.

Résultat d’images pour sainte lucie 

C’est donc ainsi que je terminerai mon billet, en espérant qu’il vous aura plu ; et que peut être, vous aurez appris quelque chose et que maintenant vous ne verrez plus dans toutes ces fêtes que le côté festif. On n’a pas besoin d’être croyants pour respecter les coutumes et les traditions d’un pays.

nous devons pas avoir honte de nos coutumes et de nos traditions et arrêter de faire tout une histoire pour les crèches qui seraient dans des endroits où certains ne voudraient pas.. il y a vraiment d'autres chat à fouetter.

 

A Bientôt

 

mes sources : "Vingt siècles de traditions pour vivre la plus belle fête de l'année " Edition Fleurus"