Béni  soit le mois de Mai, ou les jardins et les roses s’épanouissent. Où la nature se réveille.

L’hiver a été long, très enneigé sur le Plateau de Retord. Depuis 15 jours, nous montons et re montons sur ce plateau que j’aime tant. Je suis à l’affût  du Narcisse des Poètes.

66

 Nous sommes dans cette région, depuis 11 ans et c’est la première fois que nous découvrons cette fleur. Nous n’imaginions pas qu’elle recouvrait toutes les parties ensoleillées du plateau. Certaines « pâtures » comme nous disons dans la Picardie de notre enfance. Mais, elles sont  là, où sont posées les grandes fermes, par-ci, par là,  au milieu de nulle part. D’immenses tapis blancs recouvrent les sols.

32

 Ne pas saccager, ne pas détériorer, ne cueillir qu’un seul bouquet remplissant une main par personne. Et surtout rêver dans ces étendues à perte de vue, où l’hiver tout est blanc de neige et au printemps de, multiples couleurs tendres et fragiles. Que la nature est belle en cette saison.

20

Depuis longtemps, quand nous passions sur la départementale qui de chez nous, nous conduit au Plateau de Retord. A une intersection, un panneau nous intriguait : Le Petit Village » suivit d’une flèche. A chaque fois, nous nous disions : « il va falloir aller par là un de ces jours ».  Justement, la dernière fois que nous sommes redescendus, nous y sommes allés. La route est étroite et tortueuse, très vite elle se rétrécit, mais toujours entourée de paysages bucoliques. Après plusieurs kilomètres, nous arrivons dans un cul de sac, on se trouve devant une ferme, seule au milieu des champs. Il ne semblait pas y avoir âme qui vive. Mais quand nous sommes descendus de la voiture, quelle surprise ! Un concert de grillons et d’insectes inconnus dominait le silence des lieux. Mon Dieu, comme c’était beau. Je suis une grande sentimentale, n’est ce pas ?

39

40

 Dans notre jardin, cette année il y a beaucoup de roses. Le Pierre de Ronsard qui coure sur le treillage du balcon a donné une dizaine de jolies roses à la couleur tendre et poudrée. Les deux « Line Renaud » de couleurs plus soutenues à l’odeur subtile nous ravissent plusieurs fois dans la saison. Quant aux Léo Ferré jaune et rouge, sans parfum mais aux couleurs étranges en font toute son originalité. Sans vous énumérer toutes celles dont je ne connais pas les noms, je peux vous dire, c’est vraiment une explosion de beauté.

70

 

71

 Les propriétaires précédents, avaient planté il y a fort longtemps, devant la maison et le garage des rosiers grimpants, rouges et oranges très jolis. Quand vous rentrez dans la courette, l’odeur vous accompagne jusqu’à notre porte d’entrée principale. Pour qu’ils ne se sentent pas seuls, cette année, nous avons rempli les vasques et la petite table de gros géraniums rouges et blancs qui subliment l’endroit.

0

 A l’intérieur, chaque jour des bouquets partout et le plus possible dans des contenants détournés, rarement dans un vase traditionnel. Quand ils sont fanés, je les change ; mais quand ce sont des roses, j’attends que quelques pétales tombent aux pieds du vase, ce qui donne un côté romantique à souhait.

00

 Depuis plusieurs années, avec les judicieux conseils de mon amie Francelyne, je soigne toutes mes orchidées avec amour pour qu’elles refleurissent plusieurs fois dans l’année ; en ce moment elles sont une vingtaine. Ne jamais les changer de place quand elles s’y plaisent et surtout éviter les rayons du soleil sur les feuilles, ils pourraient les brûler. Je fais des jaloux, certains, comme mon gendre qui adore cette fleur quand elle est au maximum de sa beauté et beaucoup moins quand elle est sans fleurs. Alors, hier j’ai fait un pacte ave lui. Il continuera à me les donner pour que je les bichonne et je lui rendrai quand elles refleuriront. 

68

 Cette année, l’apothéose du mois de Mai a été le jour de la fête des mères. J’ai encore 4 filles sur 5. Aucune ne m’a oubliée. Samedi matin, un transporteur m’a apporté un superbe bouquet exotique, Annabelle l’avait commandé en Martinique il y a 15 jours, quand elle y était en vacances. Dans l’après-midi, visite de mes deux filles qui habitent près de chez nous. Emilie sans savoir que sa soeur avait eu l’idée exotique, est arrivée avec une composition des îles, elle voulait être originale et me surprendre ; nous avons bien ri. Quant à la petite dernière, une magnifique orchidée rose aux tons bien particuliers. Dimanche matin, le fleuriste a encore sonné, avec un beau bouquet artisanal qui venait de ma fille aînée.

14

18

 

50

46

Merci à vous toutes pour ces jolies fleurs, elles m’ont touchée et je peux dire sans me tromper, que les fleurs en général font beaucoup de bien et je les aime énormément, elles restent toujours un des petits bonheurs de la vie qui la rende encore plus belle. Alors pourquoi ne pas en adresser à vos papas le jour de la fête des pères. Ce n’est pas ringard du tout, eux aussi ils les aiment. Je connais des papas qui n’ont jamais de cadeaux à la fête des pères, alors ce serait une bonne idée, qu’en dites-vous ?

57