Un jour, il y a très longtemps, au début de ma vie de femme. Un ministre français, a inventé : La fête de la Musique, afin d'attirer l'attention sur toutes les musiques, qu'elles soient modernes, anciennes, folkloriques..... Le succès remporté la première année a été tel, que depuis 1982, chaque année le jour du solstice de printemps le 21 juin, partout en France et même maintenant à l'étranger, nous pouvons participer à ces fêtes populaires, souvent chaleureuses et joyeuses. Déjà, en 1980, la création de la journée du patrimoine, elle aussi avait rencontré beaucoup de succès, s'en sont suivis : la nuit des Musées et bien d'autres. Depuis 2003, nous avons celles des jardins intitulée : "Tous au Jardin". J'aime ces journées ou l'accent est mis sur le culturel. Ce week-end, le soleil étant de retour. Nous avons décidé  d'aller visiter deux jardins dans notre région.

4

 samedi, Le Parc Botanique de la Teyssonnière

207

dimanche, Les Fontaines Pétrifiantes dans l'Isère

 

Le Parc Botanique de la Teyssonnière, se trouve dans l'Ain, aux portes de Bourg en Bresse. dans un petit village, sur la commune de Buellas ; autour d'un château privé .

 

3

 

Privé : donc, pas de visite des intérieurs. En revanche, 15 hectares à parcourir pour admirer dans le calme et la fraîcheur, profiter des arbres magnifiques aux essences  diverses. Malheureusement, un peu tard pour les rhododendrons, un peu tôt pour les hortensias mais il restait quand même, la fin de la floraison des roses.

 

85

 

15

Ce jour là, c'était jour de fenaison ! Je comprends le jardinier, il fallait profiter des jours sans pluie et pour cela le mois de mai n'a pas été propice. Donc, c'est accompagnés du léger bruit de la faneuse et celle à faire les ballots de foin que nous avons parcouru le parc. Heureusement, n'étant pas allergique, l'odeur du foin coupé était plutôt agréable à nos narines.

 

65

 Je me souviens dans mon enfance, la mécanisation n'existait pas, tout était fait à la main et à la fourche, il n'y avait pas de bottes, on mettait le foin directement dans la carriole et parfois  s'échappait, vite fait, un petit serpent.  Il fallait la journée pour faire le travail. Le midi, les femmes apportaient le pique nique et le soir on voyait déambuler sur les routes les engins tirés par un cheval ou deux et les faucheurs assis au sommet directement sur le foin. Époque des dinosaures me diront certains ! Non, seulement le début des années 1950.

87

 

Dans ce parc, en 1999, la tempête a sévi, les propriétaires ont fait transformer les arbres mutilés en différentes statues, que l'on rencontre au détour des chemins.

73

 

il y a aussi, quelques statues en pierre patinée par le temps ce qui donnent un charme romantique à  cet endroit.


74

 Ce domaine, dont le château a été reconstruit après la Révolution a appartenu à la Famille de la Teyssonnière du  XIIIème siècle jusqu'à 1957. Inhabité depuis 1944, la nature ayant repris ses droits, le parc s'est vite transformé en jungle, digne du château de la belle aux bois dormants. En 1958, quand le docteur Auplat et sa famille l'achète, il s'évertue avec l'aide d'un jardinier à tout remettre en état et engage des travaux importants jusqu'à son décès en 1997. Ensuite, c'est son fils aîné qui reprend  le flambeau et avec l'aide d'un paysagiste et d'un jardinier, ils continuent à embellir l'ensemble, avec de nouvelles créations.

5

 Dimanche, tout autre direction. Depuis longtemps, j'avais envie de visiter le jardin des fontaines pétrifiantes dans le sud de l'Isère. Afin que vous sachiez ce qu'est une fontaine pétrifiante, je vous invite à regarder cette vidéo.

ICI

Surprenant, ce jardin au bord  de la rivière : l'Isère ; ce jour là, en crue.

136

139

168

Ce jardin pas comme les autres, se trouve dans un cadre unique en France enserré d'un côté par la rivière et de l'autre par les falaises d'où coulent des cascades plus ou moins grandes qui au fil du temps ont formé des gours, comme souvent nous rencontrons dans les grottes.

186

Autour de ces cascades, chaque année s'organise un décor fleuri aux pieds d'arbres majestueux, paysagiste et jardiniers oeuvrent pour que le jardin soit toujours différent aux yeux des visiteurs. Des compositions insolites se mêlent aux fleurs, à l'eau pour donner  un aspect original et vous invite à un tour du monde botanique où se côtoient : plantes exotiques, méditerranéennes, aquatiques et tropicales. 

232

233

235

Comme vous le savez depuis si longtemps que certains me suivent, je suis une poétique, une romantique ; je m'émerveille encore ! Je ne sais pas si je suis "un sage" Mais comme le dit André Gide, "Le sage est celui qui s'étonne de tout". Alors, si un jour vous passez dans la région allez-y vous serez émerveillé.

226

 

A bientôt..... Si vous avez aimé, laissez moi un petit commentaire sympa. 

 

 Mes sources : Les photos sont de moi. Je me suis aidée des flyers pour les textes.