Le beau temps revenu. Une envie irrésistible de descendre à la mer.

Avant, tout de suite, nous prenions quelques vivres et en route pour le Tréport, Mers les Bains ou les plages normandes. En à peine une heure nous étions sur la plage la plus proche.

Maintenant, c’est un peu plus compliqué que ça. Nous y sommes en pas tout à fait 4 heures. Mais, déjà après 200 kilomètres, c’est la Provence : Montélimar et sa halte gourmande.

155

 En réalité, moi je préfère l’océan, la Manche ou la Mer du Nord. Des mers qui bougent. Ce n’est pas pour m’y baigner, seulement pour le plaisir des yeux et des odeurs. Faute de grives, nous mangerons des merles ! La mer méditerranée a d’autres attraits ; il y fait chaud, les paysages sont secs et comme je suis tombée en « amour » avec la Camargue et les Cévennes : en avant pour les Saintes Maries de la Mer. L’un des seuls villages de la côte de ce côté-là, qui a gardé son âme authentique. Les grands immeubles, c’est pour Port Grimaud et la Grande Motte.

35

 Alors, l’appel de la mer étant le plus fort ; nous allons faire une escapade vers la grande bleue. Deux jours, et nous aurons l’impression de partir en week-end. Notre WE à nous en amoureux. Exception à la règle, pour une fois, nous irons à l’hôtel. Nous pique-niquerons et nous nous ferons quelques petits restaurants pas chers. En revanche, il faudra que l’on accepte notre petite Myrtille. Merci Internet, avec booking.com, c’est très facile.

30

En plus, cette semaine, le beau temps règne partout en France. Nous n’avons donc que l’embarras du choix ; calé  entre un rendez-vous chez le dentiste et un autre chez le coiffeur. Nous fixons notre départ le mardi, pour revenir le jeudi soir. Quant à Igor, il n’aime pas les voyages, ni les gardes extérieures à son environnement. En ce moment, il fait sa vie dans le jardin et oublie même de rentrer le soir. Donc, sous l’œil vigilant de ma fille, qui passera tous les jours, il ne sera pas malheureux.

15

 En deux temps, trois mouvements, la valise est prête. A chacun sa besogne. Je m’atèle aux affaires personnelles. Consulter mon cahier des « départs », surtout ne rien oublier : médicaments, crème solaire, lunettes, chapeaux. L’organisation, c’est mon point fort. Petit mari est délégué à la préparation du pique-nique, des repas et des affaires de Myrtille ; bon, il oublie toujours quelque chose ; ce n’est pas grave, j’ai l’habitude. Exemple : le maillot de bain de la demoiselle, je plaisante !

8

5

4

pique-nique à la Chartreusse de Valbonne dans le Gard

9 heures sonnant au clocher du village, dernier tour de clefs. La maison bien rangée : on ne part jamais avec le désordre. Ma mère disait toujours : tout doit être impeccable, on ne sait jamais….. Direction la mer au plus vite. Le chemin des écoliers, ce sera pour jeudi après-midi. Une heure 3/4 plus loin, les champs de lavande sont en vue. Comme c’est joli à partir de Montélimar (la pause nougat c’est au retour !). Ce qui est moins beau en revanche ce sont les centrales nucléaires qui bordent le Rhône, doublées à certains endroits  d’éoliennes, qui sont même très présentes au niveau de la route, qu’elles perturbent  l’attention des conducteurs. Bon ! Le progrès, l’écologie et patati et patata…. On fait donc avec. J’ai même appris que les côtes des mers du nord sont défigurées elles aussi par ces engins du XXème siècle.

220

249

 Quelques arrêts techniques et pique-nique ; les Saintes Maries approchent. Les cigales nous accompagnent depuis notre dernier arrêt. Il fait beau, il fait chaud, on sentirait presque le sable chaud. A 14 heures, nous déposons notre valise dans un mas-hôtel et prenons possession de notre chambre. Bel endroit, calme, coquet, avec un accueil très sympathique.  Joséphine, la propriétaire est tout à fait comme le décrivent les commentaires du site de réservation. Les chambres sont toutes en rez-de-chaussée et donnent sur la nature, avec chacune une terrasse personnalisée.

9

Nous passerons tout l’après-midi au bord de la piscine, pour que petit mari se repose. Comme à chaque fois, il fait la sourde oreille, quand je lui dis que je sais et que je peux conduire aussi ! Pour moi, il n’est pas question que je me baigne, je n’aime pas trop l’eau ; je me baigne très rarement même sous les tropiques. Nous ne sommes pas embêtés par les touristes, seuls deux couples et encore il y a une dame seule,  occupent la partie ensoleillée, pour mieux rôtir. Cela tombe bien, nous, nous préférons l’ombre. Je n’ai pas le droit de m’exposer (ce que je n’ai pratiquement jamais fait, et pourtant….) Je suis donc très sérieuse, j’obéis à mon dermatologue Monsieur Toro (il a un beau nom mon dermato, (très adéquat avec l’endroit !). Tout ce qui dépasse, est copieusement pommadé.

13

 Cette année, j’ai adopté, les pantalons très légers ou les robes longues en lin. Qu’est-ce que l’on est bien, dans ces robes sans entraves, aux couleurs vives. Mon allure a changé et je ne suis pas mécontente. J’ai même des baskets à fleurs, « du serviettage » ont dit mes filles ! Oh, les vilaines, mais je suis si bien dedans. Surtout, quand je vois des femmes entre 60 et 70 ans et plus, en short court, avec des cuisses pleines de trous et des problèmes veineux, des bras flasques et la poitrine marbrée. Ah, elles sont peut être à la mode, mais Dieu qu’elles sont moches ; chacun fait ce qu’il veut, soit. Quand les outrages de la vieillesse s’attaquent à nous, rarement on passe à travers, il faut faire avec et choisir la sobriété avec une pointe de fantaisie. Comme m’a dit mon dentiste la semaine dernière : on ne peut pas avoir été et être encore….

25

256

 j'ai osé !

Quand la chaleur est retombée et que la soirée s’annonce, quel délice de se promener au bord de l’eau, choisir un petit restaurant sympa avec huîtres (Bouzigues n’est pas loin.) et après le dîner une belle promenade à la chasse au coucher de soleil. Derrière le mas se trouve un grand étang. Myrtille j’avoue, en a un peu marre, elle aura le droit aux bras au retour et sera heureuse de retrouver sa cachette bien au frais derrière le rideau du placard. Nuit reposante, calme, réparatrice et sans moustiques.

32

49

152

156

164

 

 

A bientôt pour la suite de notre escapade…..