08 septembre 2019

Escapade de 5 Jours, mieux que rien !

 

 

Les examens continuent. Quelques découvertes à surveiller sérieusement et le moral dans les chaussettes. Mais la douleur initiale est toujours là, on ne s'arrêtera que quand nous l'aurons trouvée.

Pendant quelques jours, les visites médicales se sont espacées, alors l'envie de voir la mer m'a reprise, et le besoin de nous détendre encore plus. D'un commun accord, nous avons décidé d'aller quelques jours dans le Languedoc. A notre dernière visite l'année dernière aux Saintes Maries de la Mer, nous avions découvert un joli petit port atypique ou le calme règne en dehors des mois de Juillet et Août. En plus  c'est le paradis des huîtres (j'avais besoin d'une cure !) ; "Bouzigues". En deux trois clics une chambre est retenue dans le seul hôtel au bord de l'étang de Thau.

45

De beaux couchers de soleil chaque soir, une jolie chambre, et l'embarras du choix  pour le dîner.

2

4

Un joli petit village de pêcheurs aux rues désertes. Le beau temps avec nous, que demander de mieux ?

7

8

9

20

 

Une église simple, lumineuse avec de beau vitraux et un beau chemin de croix. Paroisse ND du Sourire dédiée à Saint Jacques le majeur.

42

43

Un vieux port de pêche et deux belles plages sur l'étang de Thau.

51

52

54

56

 

66

 

 

De l'autre côté de l'étang, c'est Sète, grande ville sympa, mais pour se garer et circuler pas facile, nous avons préféré aller nous perdre sur la Pointe Courte et la Pointe du Barrou. Pour la petite histoire je vais vous confier un petit secret, je suis une fidèle de certaines séries télévisées et je regarde chaque soir : "Demain nous appartient",  tournée justement sur Sète et ses environs. 

48

1

4

5

6

Sur la pointe du Barrou, un joli petit chemin bordant l'étang de Thau, où la nature est encore présente, des petites maisons avec un jardinet bien agréable ; dommage malgré tout aux incivilités de certains promeneurs de chiens.

10

11

13

15

Comment avons-nous, organisé notre séjour ? Petit mari adore se baigner, pas moi, et je dois bien me protéger du soleil, rôtir sur la plage n'a jamais été  ma tasse de thé. Comme nous avions besoin de beaucoup de repos, une journée seulement a été consacrée aux visites culturelles que je vous montrerai dans mon prochain billet, une matinée à traîner sur les bords de l'étang pour voir les mas ostréicoles que justement nous découvrons dans notre feuilleton chaque soir, avant, je ne me doutais pas de l'importance qu'ils avaient, ni du nombre qu'ils étaient, une vraie industrie, un beau métier, dont je vous avez déjà parlé sur un de mes billet en 2017.

69 la bourboue

70

71

77

Pour ce qui est de la plage, j'avais tellement envie de voir la mer, c'est la seule chose qui nous manque depuis notre installation en Rhône Alpes. Avant, quand nous habitions la Picardie, l'été nous aimions aller traîner sur la côte à quelques kilomètres de chez nous.  J'allais même souvent, chercher mon poisson et mes coquillages au Tréport. Alors, là le premier jour,  bien couverte sous mon parasol à ras de l'eau dans ma chaise longue j'ai pu admirer, réfléchir, lire pendant que ma douce moitié profitait au maximum de l'eau. Petite anecdote, il y avait beaucoup de vent, mon parasol s'est envolé, alors je ne vous dis pas, la grand-mère que je suis a eu du mal à s'estirper de son transat et le parasol a continué à avancer et flotter agréablement parmi les nageurs ; aucun sur la plage ou dans l'eau est venu m'aider à le poursuivre. On me regardait avec un air goguenard. Pas grave : le ridicule ne tue pas. 

20

174

 Le second jour, n'ayant plus de parasol, et ayant attrapé une contravention de 15 euros, sur le parking, nous n'avions pas vu qu'il fallait payer, nous pensions qu'au mois de septembre ce n'était plus à l'ordre du jour. Nous nous sommes installés  à la paillote en première ligne, saviez-vous que la première ligne coûte 15 euros par personne et 10 euros les lignes suivantes pour la journée, même pas de prix dégressif pour l'après-midi. En France on paie pour tout. Je n'avais pas d'autres solutions puisque je ne dois pas m'exposer au soleil.

 

87

 

Monsieur va prendre la température !

 

88

173

Bon, ne riez pas, ma lecture est plutôt légère et rétro ! Mais je suis amie avec une des filles de cette artiste et je me souviens en 1985 quand ce livre est sorti, elles n'étaient pas contentes, car elles avaient peur des propos que leur mère allait divulguer, en fait, elle est restée très sincère et quand elles parlaient de ses filles, c'était avec beaucoup d'amour. Les générations actuelles ne connaissent certainement pas la grande artiste qu'elle était, le talent qu'elle avait. A l'époque on parlait beaucoup de ses 6 maris, cela faisait vendre car ce n'était pas habituel. Elle avait une très belle voix, malheureusement elle a été détrônée par Dalida. Moi, je l'appréciais.

227

Alors, au terme de ces 5 jours, je peux dire que nous avons tout oublié momentanément, que nous avons bien ri, que nous avons vu de beaux endroits et que nous avons profité à fond de l'instant qui passe. En un mot une seconde lune de miel, dans quelques jours nous allons fêter nos 17 ans de mariage.

189

à bientôt..................

 

 

Posté par manouedith à 19:05 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , , ,