04 octobre 2019

Le partage avec les autres

L'été est terminé. Et quel été pour nous !

51

Les examens de santé pour petit mari sont terminés. Pas de cancer sur ce qui a été observé. Mais plein de choses à surveiller, plus ou moins inquiétantes et surtout arriver à stabiliser le deuxième chiffre de sa tension, qui serait la cause de ses ennuis vasculaires. Le gros kyste sur le rein est à surveiller, mais pour l'instant on ne l'enlève pas. Monsieur mon mari est une fabrique à kystes jusqu'à la bénins, il en a partout sur ses organes intérieurs, et autant sur son corps, toujours bénins mais très disgracieux pour ceux qui sont apparents. 

7

Sur nos deux adultes revenus à la maison, un s'est envolé. Et quand je dis envolé, c'est vraiment le cas, puisqu'elle repart aux Antilles et commence son nouveau poste le 1er novembre. Cette cohabitation m'a fait redécouvrir ma fille aînée, plus du tout comme l'adolescente de 18 ans qui avait quitté le nid. Une femme devenue complexe, gentille, pleine de prévenances, mais très mal dans sa peau. Je trouve qu'à 55 ans, c'est dommage.  Malheureusement, la maman que je suis, ne peut plus rien faire et cela me peine, car je sais que les années qui sont devant elle, ne sont plus les meilleures.

8

Quant à mon garçon. il commence  à chercher un appartement. En six mois, il a beaucoup progressé et il est sur le point d'arriver au terme de tout ce qu'il avait prévu en changeant de région. Il est toujours intérimaire dans la même entreprise depuis le début, il conduit de gros engins qu'il a maintenant bien en main, sa formation a été une bonne chose. Il s'est fait de nouveaux amis. Dans quelques jours, il reverra ses enfants. Le dossier que j'ai monté pour lui au Tribunal a été concluant. Mais je peux dire qu'heureusement que j'ai tout fait et refait à l'ancienne, car bien souvent les jeunes et les moins jeunes, n'ont plus la patience pour eux génération Internet, tout se fait par le téléphone portable, sans pour cela sauvegarder les documents les plus importants, croyant qu'un simple mail (que l'on oublie parfois de regarder) suffit  ; doublé de coups de téléphone qui se perdent. Rien de tel qu'une bonne organisation de secrétaire avec dossiers papiers. Lui même avoue, qu' heureusement que j'étais là.

31

Comme beaucoup de garçons, ils ne peuvent entreprendre qu'une chose à la fois. Jean-Claude en est l'exemple même. Alors, maintenant il ne lui reste plus qu'à trouver un appartement meublé, ou pas dans la région de Seyssel (Ain) ou Seyssel (Savoie). Il en a déjà visité plusieurs, mais pour l'instant rien de retenu. Il faut dire il n'est pas vraiment à la rue, mais un peu loin de son travail, car il avale malgré tout 60 kilomètres par jour et sa voiture n'est plus toute jeune. Mais on est si bien chez maman, on a retrouvé ses habitudes de jeune homme, on aide un peu de temps en temps, mais le linge est toujours prêt et rangé, les pieds sous la table chaque soir c'est agréable, la conversation avec Marc est super sympa on ri beaucoup. La chambre est confortable. Alors, alors il va falloir quitter tout ça et se retrouver le soir seul ! 

61

C'est avec plaisir, que nous les avons accueilli. Mais il est temps de nous retrouver tous les deux. Nos habitudes ont été quand même bousculées. Mais j'avoue que j'appréhendais un peu ces cohabitations, j'ai eu tort, tout s'est bien passé. Et cela a rajeuni notre environnement. Il y avait de la vie dans la maison et ça fait du bien. J'avoue que dans toute mes vies j'ai donné l'hospitalité aux autres quand ils en avaient besoin, ma porte a toujours été ouverte, mes maris m'ont toujours suivi. Pour petit mari actuel, c'était une première, il est assez réservé et beaucoup moins ouvert que moi., Je pense que c'est une question de famille ; chez nous, j'ai toujours vu mes grands-parents secourir, aider des gens, qu'ils soient ou non de la famille alors pour moi c'est normal. Savoir Donner, partager et Aimer a toujours été ma devise.

 

81

 

 

 

 

 

 

 

Posté par manouedith à 11:29 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,