Premier Mai inédit tel est mon billet d'aujourd'hui.

Du jamais vu depuis que nous sommes  nés.

Chez moi du plus loin que je me souvienne, j'ai vu offrir ce jour là, un brin de muguet.

Tout a commencé quand j'étais toute petite, je devais avoir 4 ans, chaque année en Picardie, celui du parterre de mes grands-parents dans la cour fleurissait pile poil le jour du 1er Mai ; contrairement à celui de Rhône Alpes, qui était déjà fleuri cette année le 1er avril ! 

Mon grand-père allait en cueillir quelques brins et l'offrait à ma grand-mère au petit déjeuner.

3

Quelques années plus tard, quand je suis devenue grande et que j'habitais avec mes parents, plutôt quand je venais chez eux ce jour là. Papa remontait des courses avec deux bouquets, l'un pour maman, l'autre pour moi. Nous étions à Paris, il était déjà plus sophistiqué, normal c'était du muguet parisien. La tradition de l'époque était de dire que c'était du Muguet cueillit au bois de Chaville !

2

6

Quand je suis devenue adolescente, aucun de mes amoureux n'a oublié cette  tradition, à l'époque ils étaient encore galants !

000

Celui qui est devenu mon mari n'a jamais oublié

0

0001

Quand mes enfants sont devenus grands, ma fille aînée, mariée, venait le matin du premier Mai, elle n''oubliait jamais. 

5

Quand tous les oiseaux se sont envolés du nid, et que chacun d'entre eux étaient à l'autre bout de la France ou d'ailleurs ; Interflora s'en chargeait.

8

Que nous reste-t-il pour ce 1er Mai inédit ?

Inventons, multiplions, faisons preuve d'ingéniosité. Remuons-nous !

les réseaux sociaux ont fait leur apparition, alors ne nous en privons pas , 

00

Car, c'est une bonne nouvelle, ce modeste ou plus somptueux bouquet ne peut que vous apporter du 

BONHEUR.

muguet piano2

Ce matin, un ami mélomane m'a envoyé celui-ci.