"Confinement":  c'est vraiment un grand mot. Rien à voir avec celui du mois de mars dernier, qui avait bien aidé pour éviter la propagation de la vilaine bête. Les gens sont de moins en moins sages. Ceux dans les villages qui devraient montrer l'exemple comme les agents communaux qui ramassent partout les feuilles avec leur souffleuse. En plein centre du village, ils ne mettent pas de masques. Les enfants de l'école primaire en récréaton n'ont pas de masques. Là, c'est un peu plus grave. La loi est pour tout le monde, on reconnaît que les enfants sont porteurs sains, c'est pour cela qu'aux dernières consignes le port du masque s'est renforcé dans les écoles. Nos pauvres petits français sont-ils plus délicats que ceux des autres pays qui le portent. Je comprends que ce ne soit pas drôle pour eux (cela ne l'est pour personne), mais quand ils sont en rang les uns collés aux autres, en attendant leur tour pour passer dans le jeu que le prof. à entamé dans la cour qu'ils se retournent et parlent entre eux ! Il y a un tout petit problème quand même. Quand on fermera l'école, les parents qui travaillent, seront certainement très ennuyés.  C'est ce que j'ai vu, cet après-midi en passant devant l'école de mon village.

8

 Pour nous aujourd'hui, nous sommes sortis un peu plus que d'habitude par obligation. Bientôt, nous serons en hiver, et dans notre région,  les pneus d'hiver sont sérieusement conseillés, ayant changé de voiture, les anciens ne s'adaptant pas sur la nouvelle, il a fallu aller en acheter d'autres, plus un saut à la supérette, la veille nous avions oublié deux ou trois choses.

3

10

Cet après-midi, tous les deux nous devions récupérer notre nouvelle paire de lunettes chez l'opticien que nous avons au centre du village. Une superbe facture nous attendait. C'était le jour pour la carte bleue qui est devenue rouge de chez rouge. En même temps un petit tour par le pharmacien, où nos vaccins nous attendaient, après 8 jours de rupture de stocks, pour une fois que nous voulons nous faire vacciner car le mariage des deux virus, risque de ne pas faire bon ménage si nous en attrapons un des deux. Cette année, nous avons donc succombés aux recommandations.

11

 

En rentrant une petite surprise nous attendait, fille numéro 4 est venue voir si nous ne manquions de rien. Mais nous sommes tous restés masqués et dans la cour devant la maison, petite demie heure de papotage qui nous a fait beaucoup de bien, nous ne l'avions pas vue depuis plusieurs semaines, hier elle a eu 44 ans.

14

à cet endroit il y a 13 ans, il y avait encore une piscine municipale découverte. 

Quand elle est partie, nous sommes allés faire notre promenade quotidienne d'1 heure, aujourd'hui, elle s'est limitée au village avec un retour par le Séran.  C'est amusant de voir que d'une semaine à l'autre les paysages et le cours d'eau sont différents. L'avantage ici, on ne rencontre pas grand monde, sur notre périple si nous avons croise 3 personnes, c'est le bout du monde. Mais mon Dieu qu'elles sont belles les couleurs de l'automne, malheureusement les feuilles s'accélèrent pour tomber. 

5

 

17

 

Ce matin une bonne surprise. Il y a deux mois lors de mon anniversaire fille n° 3, m'a fait envoyer un bouquet de fleurs par Interflora (je précise que seuls mes enfants ont le droit de marquer ce jour là, je suis devenue discrète sur ce sujet, car passé un certain âge je trouve que cela n'a pas de sens d'appuyer où cela peut faire mal.) Ce bouquet, n'est jamais arrivé, le fleuriste chargé de me l'apporter avait fermé définitivement ses portes, deux jours avant et interflora n'était pas prévenu. Néanmoins, ma fille a payé le bouquet ; au bout de plusieurs jours voyant que je ne lui téléphone pas pour la remercier et que je ne mets pas comme d'habitude son bouquet sur FB, embarassée, elle me demande si je l'ai reçu. Ben non, pas de bouquet ! Alors l'autre jour en se levant, elle se dit : " C'est le moment de faire marcher les petits commerçants, alors je vais envoyer un bouquet à maman. Sauf que les petits commerçants ne livrent pas tous en cette période atypique. Elle ira malgré tout, commander sur Internet en se disant, les employés de ce groupe ont au moins du travail sinon ils seraient peut être au chômage ; entre parenthèse vous voyez qu'Internet est maintenant  indispensable et qu'il ne faut pas à tout bout de champ dire : "évitez d'aller enrichir les gros". Ces gros que beaucoup incriminent, font travailler beaucoup de "petits français" sans eux j'en connais qui seraient encore au chômage.  Plus ça va, tout est critiqué. C'est  tellement facile. Tout le monde n'a pas un petit commerce à côté de chez soi. N'oublions pas que 22% de la population française habite la campagne. Alors ne généralisons pas.

13 annabelle

15

Justement un exemple. Cette semaine c'était l'anniversaire d'une de mes filles. Je ne l'avais pas vu depuis plusieurs semaines, elle est laborantine dans un laboratoire médical, elle cotoie tous les jours le COVID. Donc il est préférable d'éviter de se voir. Je voulais lui faire envoyer des fleurs. Mais la fleuriste de la ville où elle travaille ne pouvait pas lui livrer, il fallait venir chercher le bouquet devant son magasin. Moi j'habite à 20 kilomètres, on est en principe confinés, et comme je respecte. Il a fallu que je ruse en demandant par téléphone à ma petite fille, de demander à sa mère quand elle ira la chercher au lycée, de faire un détour chez la fleuriste en question. La surprise n'a pas été la même pour Emilie. Alors que moi aussi, j'aurai pu de mon fauteuil commander un bouquet sur Internet et un livreur lui aurait apporté à domicile. Si je n'avais pas eu ma petite fille, c'est ce que j'aurais fait.

22

Confinement ou pas, cela revient donc au même, le virus ne peut pas être bloqué temporairement comme la première fois.  Trop de monde circule encore. Et lui aussi.

2

23

Pas facile de  vouloir ménager la chèvre (dixit : la santé) et le choux (dixit : l'économie). Comme pour tout il y a un choix à faire !  Ce n'est facile pour personne. Alors, arrêtons de râler sans arrêt en ayant tout simplement du bon sens.

4

Et vous, en avez-vous encore une dans votre ville ou vote village ? N'est-elle pas belle notre vespasienne ?