Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Manouedith et ses passions
9 juillet 2021

Revenons sur l' Art Journal - L'art de créer.

 

J'avoue, j'ai été surprise. J'ai toujours aimé les découpages.

Enfant. j'habillai de petites poupée en carton. En grandissant, j'ai fait du scrapbooking et du serviettage. J'ai toujours  aimé, c'est une façon de créer un décor. Alors quand, dernièrement mon amie virtuelle Marie Claude en a parlé sur sa page Instagram (beaucoup d'anciennes blogueuses sont passées des blogs à ce réseau social. ) Je me suis intéressée à cet art et j'ai dévoré les tutoriels. Je me suis inspirée des  méthodes pour ces nouveaux carnets intimes, que je réalise au gré de mon imagination, de mes rêves, de mes sentiments.

Dans le billet précédent, je vous ai montré mes premières pages. Aujourd'hui, elles se sont étoffées, chaque jour, je consacre  un certain temps pour réaliser au moins une page double.

Voici la page de couverture ainsi que celles qui suivent :

6

6 BIS

7

 

 

27

 

 

Vous aviez pu admirer : La Sérénité, la Détente, l'Alimentation intellectuelle, Pour toi mon Amour, la Félicité et les retrouvailles.

Voici les suivantes, sur le chemin de  mon humeur, du temps qui passe et de mes sentiments.

Revenons sur "Pour toi mon Amour", (ma grand-mère pensant à son mari à la guerre), le duo n'était pas complet si mon grand-père n'y figurait pas, alors voici :

15

 

L'homme de sa vie, le premier de la mienne.

 

J'aime les fleurs et j'ai imaginé la Reine des fleurs.

17

 

Depuis toujours j'aime la mode. La voici sur 120 ans. Alors vagabondons dans le passé, en remontant le temps. Ainsi, c'est se rendre compte de la chance que nous avons eu de participer à l'aventure.

1900 - Les élégantes, soumises et légèrement coincées. 

18

1920 -Les Années folles, la femme se lache devient de plus en plus indépendante, mystérieuse et ose tout.

 

C'est aussi l'époque de la sophistication. En route, vers le Tout permis.

19

1940 - Le temps de l'occupation. Toujours aussi élégante, débrouillarde. Il n'y a plus de bas nylon ! Qu'à cela ne tienne, fardons nos jambes, dessinons une belle ligne droite. Faisons comme-ci ! La parisienne  reste toujours belle, avec peu, elle fait des merveilles.

20

1960 - Les yéyés sont arrivés. L'ourlet des jupes remonte de plus en plus. C'est l'époque des boums, amusons-nous.

 

1980 - Encore plus court, Mai 68, est déjà loin. Il est interdit d'interdire.

2000 - Aurevoir le 20ème siecle. Que nous apportera le siècle suivant ?

On se lache de plus en plus. Mais, comme la mode est  un éternel recommencement. Les jupes rallongent ,

nos acquis vacillent ! Mais la mode court et la folie suit.

21

 

2020 - L'élégance n'est plus la même. On revient dangereusement sur nos acquis. Et l'on marche en arrière. La planète va de plus en plus mal. Réduisons nos essentiels. Le bout du chemin arrive.

 

22

 

Après ces 120 ans de mode.

Transition,  retournons en arrière avec la légèreté d'une jolie patineuse.

 

Les coiffures des années 1940, m'ont toujours étonnée, pourrions-nous revenir aux mêmes ?

23

La lecture et nous !

Quel pouvoir d'évasion procure la lecture ? Elle développe l'esprit critique et renforce nos connaissances. Dès l'enfance, elle permet d'éveiller tous nos sens. Elle développe également notre imagination et nous embarque dans des voyages extraordinaires. Mais elle peut aussi nous pousser vers l'isolement ; justement, parfois, n'est-ce-pas le but recherché ? L'imaginaire est souvent plus beau que la réalité du monde qui nous entoure. Alors, réfugions-nous dans ses pouvoirs. 

24

A toi, mon frère inconnu.

73 ans après. Un secret de famille explose dans ma vie.

 

25 a

Je n'ai pas eu la chance de naître dans une famille soudée, entourée de ceux que j'aime. Mais dans une famille aux lourds secrets et chacun avec des mamans différentes.  Peu importe les années écoulées pour découvrir la vérité. Quand le voile se lève enfin, il est trop tard. Le frère inconnu n'est plus là. Il me reste une belle soeur, une nièce et un neveu.   Je vais de surprise en surprise, mes illusions fondent au soleil. 

26

Refermons cette page glauque et rouvrons celles de la légèreté, des rêves, des jolies moments et laissons rentrer la musique dans mon coeur.

Alors, comprenez-vous mieux ce que c'est un Art-Journal ?

Tout simplement créer chaque jour ce que votre coeur vous dicte.

 

Commentaires
B
Je trouve très beau cet art-journal. Vraiment. Créer, tout est là.
Répondre
D
Un bel ouvrage à transmettre et c'est vrai que le découpage qui demande concentration est apaisant. Bon dimanche
Répondre
P
Patience, savoir-faire, doigté, imagination débordante... et beaucoup de goût... je suis épatée ! <br /> <br /> A demain ! bises.
Répondre
M
merci oui c'est un réel plaisir. et je peux vous affirmer que cela déstresse bien.
Répondre
M
Belle réalisation et j'imagine votre plaisir à le faire
Répondre
Newsletter
117 abonnés
Visiteurs
Depuis la création 1 439 272
Manouedith et ses passions
Manouedith et ses passions
Derniers commentaires
Pages