23 octobre 2017

Un métier en désuétude : Le Plumassier

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un métier très ancien : Plumassier ». Pourquoi ? parce que je viens de découvrir que sur le peu qu’il en reste, un de mes petits cousins « Yannick » fleuriste d’Art pendant 25 ans, vient d’ajouter cette corde à son arc et que depuis les années 2000 il transforme la plume en l’ajustant sur des robes de Haute Couture. Vous pourrez voir une de ses réalisations le soir des Miss France. Sa robe habillera la candidate du Languedoc Roussillon. J’en suis très fière.

 plumassier 6

http://www.soiephemere.com/qui-sommes-nous/ 

Résultat de recherche d'images pour "yannick delplace"

Pour moi c’est un métier d’Art et d’Elégance. Avant d’aller plus loin, écartons l’idée reçue que l’on arrache les plumes des oiseaux. Terminé ce procédé ou l’abus à une époque a décimé beaucoup d’espèces.

 plumassier 2

 

Du plus loin que l’on se souvienne et surtout en regardant les films historiques les élégants et les élégantes se sont toujours parés de plumes. La plumasserie est aussi ancienne que les sociétés humaines. Les ethnies amérindiennes avaient pour habitude de s’en parer lors des rituelles ou des fêtes. L’art plumaire était un art sacré. Déjà au Moyen âge on représente les Seigneurs ou les religieux coiffés de chapeau à plumes de paon. Au XVème siècle les chapeliers qui travaillent la plume ont pris le nom de « plumassier ». A l’époque, ils suivaient une formation de 6 ans, suivis de 4 années de compagnonnage. Au terme de leur formation ils avaient le droit d’orner toutes sortes de couvre chefs, ils pouvaient également peindre toutes les espèces de plumes aussi bien de l’autruche au vautour en passant par les oiseaux ménagers comme les coqs et les oies.

 plumassier 3

 

 Les corporations les plus importantes avaient  un Saint Patron. Celui des plumassiers était Saint Georges qu’ils avaient pour habitude de célébrer le 23 avril à l’église Saint Denis de Chartre, cette église est disparue, elle se trouvait à Paris dans l’île de la Cité.

Résultat de recherche d'images pour "saint georges" 

 A la Renaissance, notre célèbre Henri IV, mit à l’honneur son panache blanc. Je vais vous raconter comment ces plumes sont devenues si célèbres.

En septembre 1589, à Arques près de Dieppe en Normandie, notre béarnais était coiffé d’un casque orné de plumes d’oie, agrémenté d’une améthyste entourée de perles. D’après les écrits, il aurait harangué ses troupes avant la bataille en leur disant :

Mes compagnons Dieu est pour nous ! Voici ses ennemis et les nôtres ; voici votre Roi. Si vous perdez vos enseignes, cornettes etc.. ne perdez point de vue mon panache, vous le trouverez toujours au chemin de l’honneur et de la victoire.

(sources Alban Dignat)

 

henri IV

 Souvent on représente Henri IV sur son cheval blanc coiffé d’un superbe chapeau, garni de plumes blanches.

plumassier 10

 

Depuis cette époque jusqu’au milieu du XXème siècle, beaucoup de couvre chefs étaient décorés de différentes plumes. C’est à partir de XIXème siècle que de nouvelles variétés de plumes apparaissent. On les séparera en deux catégories : la plume d’autruche et la plume de fantaisie. Les plumes d’autruche arrivaient toutes d’Alger, mais il y avait des élevages à Tunis, Alexandrie, Madagascar ; tous les arrivages étaient regroupés en Toscane à Livourne, de cet endroit d’Italie elles étaient dispatchées dans toute l’Europe.

 

plumassier 4

Tout étant une question de mode, que ce soit avant, comme maintenant. On trouvait des plumes sur les chapeaux des jolies dames, mais aussi sur les ornements militaires, sur les ecclésiastiques  et même sur certains meubles en Dais ou impériales de lit. Les années ont passé les modes ont changé ; les sociétés de protection d’animaux virent le jour et mirent un frein à la chasse intensive de certains oiseaux qui provoquait le déclin de certaines espèces. Des règlements s’installèrent. Vers 1960, le chapeau est tombé en désuétude en entraînant la disparition des maisons de plumassiers. Par exemple en France dans les années 1960 on en trouvait encore 300, soixante ans plus tard elles n’étaient plus que 50. Et depuis, elles ne cessent de chuter. Malgré tout les plumes ont toujours la côte et sont recherchées par les grands couturiers, mais aussi pour les costumiers de l’opéra, les créateurs de revues des cabarets parisiens ou provinciaux comme le Lido, les Folies Bergères et le Moulin Rouge.

Résultat de recherche d'images pour "costume cabaret" 

 Parmi les plus célèbres artisans plumassiers La Maison Lemarié depuis 1880,  a été rachetée par Chanel en 1966, pour en préserver le savoir faire et promouvoir la haute couture française. Il y a également la Maison Février qui depuis 1929, réalise essentiellement les costumes des cabarets. Dans l’Oise à Béthisy Saint Pierre, la Maison Marty est spécialisée pour la Haute Couture, le prêt-à-porter, l’évènementiel, le cinéma et le théâtre. Toutes les plumes d’oiseaux d’élevage naturelles ou teintes : autruche, dinde,coq, faisan, oie, paon…… Elle vend également les plumes au poids ou à la pièce comme les franges ou les boas et cela depuis plusieurs générations.

 

plumassier 5

Il est a préciser que les plumes qu’utilisent la profession de nos jours sont celles d’espèces comestibles. Parfois les entreprises installées depuis longtemps ont encore quelques stocks anciens, précieux car ils se raréfient de plus en plus, ou l’on peut encore trouver des plumes de héron, paon, oiseaux de paradis et bien d’autres.

plumassier 7

 

 Même si la profession de « plumassiers » est en voie de disparition, il existe quand même un cursus scolaire avec un certificat d’aptitude professionnelle de plumassière, qui se prépare en deux années après la classe de troisième au sein du lycée des métiers de la mode de Paris ainsi que le lycée Octave Feuillet dans le XVIème arrondissement de Paris. Ce métier manuel demande une grande dextérité manuelle, beaucoup de concentration et de minutie. Il est destiné aux personnes qui aiment l’Art, l’Elégance et  la beauté. Certains fleuristes passionnés des belles choses se lancent dans cette branche complémentaire pour sublimer leurs connaissances et assouvir leur créativité. 

Alexandre Vauthier haute couture automne-hiver 2013-2017, à Paris. 

 

http://www.midilibre.fr/…/le-plumassier-de-montpellier-bien…

 

J’espère que je vous aurais intéressés par ce billet sur l’Art et l’élégance. Et quand vous ramasserez une plume vous la verrez autrement.

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


08 juillet 2016

La Plage du lit du Roi

Comme je vous l'ai déjà dit, dans notre région, l'eau est partout. Tout d'abord le Rhône, qui aux pieds des falaises coule paisiblement. Plusieurs aménagements ont été faits tout au long de son parcours, il reste malgré tout, des bras morts en dehors de son parcours navigable. Le paradis pour les pêcheurs, les canoës, et pour les enfants se baigner.

2

J'aime m'installer au bord de l'eau, pendant que petit mari découvre des  endroits bucoliques et les endroits secrets des cygnes.

1

Cette semaine nous avons découvert de nouveaux endroits de départ, car souvent sur le rhône il faut suivre le courant, on ne peut pas le remonter par exemple. Alors, je dépose mon homme à un endroit fixe et je vais avec la voiture au lieu d'arrivée. Vendredi dernier, je l'ai attendu sur la plage du lit du Roi aux Ecoinçons.

3

4

un endroit bucolique, au calme. Avant, cette plage était aménagée et l'été les enfants s'y baignaient, il y avait même un maître nageur qui surveillait, l'année dernière, pas de maître nageur, sa cabane roulante avait disparue, cette année, c'est la plage qui a en grande partie a disparue. Les lâchées du Rhône et les crues ont remonté le niveau de l'eau. Il n'est plus conseillé de s'y baigner. Mais le café restaurant est toujours là et l'aire de jeux pour les enfants aussi, mon arbre non plus n'a pas disparu.

31

ce jour là, j'ai attendu 2h1/4 pour que petit mari arrive. Pendant ce temps, je lis, je photographie les cygnes et leur gymnastique.

6

9

10

11

Pas grand monde au café, mais il est ouvert. Avant, le parking était plein. Maintenant on arrive par le lac pour aller y prendre un pot. Regardez la chose insolite que j'ai photographiée.

25

26

27

28

29

j'ai vu descendre deux hommes, qui se sont dirigés à la terrasse du café.

Y venir en voiture, en vélo c'est bien, à cheval c'est déjà moins fréquent, mais en hydravion c'est quand même "class" !

15

16

17

c'est vers 18 h que j'ai vu apparaître petit mari, le t-shirt mouillé

13

14

23

Je vous assure, un bel après-midi d'été, comme il y avait longtemps que nous n'en avions eu.

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26 février 2016

L'Art de la Table

La troisième de mes passions : l'Art de la Table. Aujourd'hui, je vous invite à partager ma collection de jolies tables.

Depuis 14 ans, à chaque repas à la maison, je fais une jolie table et petit mari un succulent repas.

J'y pense longtemps avant le jour "J", je la peaufine dans ma tête et, j'essaie de penser à tout, pour la rendre encore plus belle.

IMG_4930

L'Art de la table, fait parti de l'Art de Recevoir et j'aime les deux. J'aime aussi recevoir plus simplement, mais toujours avec élégance et raffinement, parfois il n'y a qu'une seule touche, mais elle y est.

Quand quelqu'un me dit : "c'est à la bonne franquette, moi je ne fais pas de chichis". Je n'aime pas ça. du tout. Même à la bonne franquette, un petit détail change tout.

26 - Le vie en Rose et Lavande 19 juin 2011

Se réunir autour d'une table, c'est partager un bon repas, c'est la convivialité, alors porquoi ne pas le faire autour d'une jolie table. Non, je ne fais pas de chichis, je ne fais que sublimer les plats que prépare petit mari avec amour, respect... Alors, la prochaine fois que vous recevrez, pensez à moi, vos invités je suis certaine apprécieront.

  

Je vous conseille de le mettre en grand pour mieux apprécier le détails.

 

A votre prochain dîner à la maison,, pensez à moi.

Bon Appétit à Tous.

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

08 janvier 2016

Le Jardin m'a dit à Rumilly - atelier floral.

Il y a 6 ans, j'ai fait la connaissance d'Olivier, il venait sur mon blog et y laissait des commentaires. Il m'a invité à une manifestation florale au-dessus d'Annecy, j'ai été emballée par ce qu'il faisait. Rien à voir avec les fleuristes que je connaissais.  

43

A différentes saisons, je vous ai déjà montré sa boutique. Chaque mois, il fait des ateliers floraux dans le sous-sol de sa boutique, il habite malgré tout à 40 kilomètres de chez moi, mais cette année j'ai eu envie d'aller à son atelier couronne de Noël.

2

c'était un vendredi après-midi, nous étions 6 dames et petit mari qui observait.

5

Il avait mis sur la table tout ce qu'il nous fallait pour créer, chacune suivant notre goût.

4

j'aime beaucoup ces ateliers de création. C'est dommage dans les villes proches qui m'entourent il n'y en a pas, ou alors je ne les connais pas. Au début que j'habitais ici, j'allais à un atelier peinture, mais pendant mon hibernation à Pralognan j'étais obligée d'arrêter et mes progrès avaient du retard, donc j'ai arrêté.

6

3

Pendant l'exercice, nous étions toutes studieuses, mais après 1h1/2, l'heure du thé est arrivé, accompagné d'un succulent gâteau alsacien. Notre maître n'est pas alsacien pourtant , il est de Ch'nord ;  ses origines sont irlandaises, c'est pour cela qu'il s'entend si bien avec petit mari. Il a travaillé à Amiens.

le thé chez Olivier

Un après-midi agréable et pleine de partage, voici le résultat.

le thé chez olivier 2

Olivier n'a pas encore eu le temps de décorer son magasin aux couleurs de Noël, j'essaierai d'y retourner avant de partir. A chaque saison j'aime photographier ce bel endroit pour le partager avec vous. En attendant, voici celui du jour où j'y suis allée.

olivier atelier couronne1

 

 

 

 

 

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , ,

29 janvier 2015

Pralognan la Vanoise et moi : une grande histoire d'Amour

 

 Enfant, je rêvais des montagnes. Il a fallu que j’atteigne mes 18 ans pour m’inscrire à une virée de trois jours dans les Alpes. A l’époque, j’étais en vacances chez mes grands parents et l’association des pompiers organisait 3 jours  du côté du plateau d’Assy. J’avais un ami dont le père était pompier qui m’a invitée à faire partie du voyage. Ce fut ma première découverte printanière des montagnes.

 

0

L’été suivant avec mes parents, nous sommes allés en vacances dans les Pyrénées, à Saint Lary. C’est là, que j’ai vraiment découvert la vie à la montagne et mes premières randonnées. Habituée à la région parisienne et aux vacances en Picardie, le paysage changeait. Tout de suite, je suis tombée amoureuse  des montagnes.

 

25 b

 

Pralognan la Vanoise 750 habitants à l'année.

Depuis les années 1960, je rêvais de retourner, voir les montagnes sous la neige. Cette opportunité s’est présentée l’hiver 1974. Le papa d’Annabelle et d’Emilie venaient de passer l’été avec sa mère, son frère et sa tante dans un joli petit village pas encore très connu au fin fond de la Tarentaise : Pralognan la Vanoise. Il avait trouvé le parc de la Vanoise magnifique l’été, il a été le premier parc national créé en France en 1963 . Il avait envie de découvrir ce village l’hiver et nous avons décidé d’y partir un week-end. C’était en Mars et Annabelle venait au monde le 1er décembre.

Pralognan 1972 001-001

été 1974

22

hiver 2015 

Pour la première fois j’ai pris le téléphérique et les télésièges, j’étais ravie. Quelles sensations agréables sur le télésiège qui nous montait aux Fontanettes, seuls au milieu de nulle part, entourés d’un manteau blanc de tous les côtés, je me revois serrée contre lui et béat d’admiration : comme c’était beau !

 

26

 

Nos moyens ne nous permettant pas d’aller aux sports d’hiver, les années allaient passer sans que je revois la neige à la montagne. En 2003, ma petite belle fille Christelle travaillait au ministère des armées  et son comité d’entreprise possédait une maison de vacances pour les employés, cet hiver là, nous avons retenu avec elle et son compagnon une semaine à l’IGESA de Pralognan  la Vanoise.

6

Moi, je n’ai jamais fait de ski et je n’en ai jamais eu envie. Pendant que petit mari, sa fille et son gendre descendaient les pentes neigeuses ; je me promenais dans la station et aux alentours. Subitement, une idée m’est venue, je venais de vendre ma maison, j’habitais avec petit mari en Picardie dans sa maison, c’était le moment idéal pour acheter un petit appartement dans cette station, je la trouvais et je la trouve toujours très familiale, aucun grand immeuble ne la défigure, rien à voir avec les stations des alentours comme Courchevel, Méribel, les Arc etc… Son côté authentique me plaisait et me rappelait de bons souvenirs. Donc mes balades se sont agrémentées de visites d’appartements dans la station.

7

Mon rêve aurait été un petit chalet au bord d’un lac, sauf que mes finances n’étaient pas assez garnies pour un chalet , même si j’en avais vu un où tout était a refaire, celui-la aurait pu me convenir, mais nous habitions trop loin pour l’aménager par nous même et mon côté pratique à tout de suite vu que petit mari l’hiver aurait à déneiger les abords à chaque fois que nous arriverions et comme nous n’allions pas en rajeunissant, il fallait mieux s’orienter vers un appartement. Quant au lac, il n’y en à pas dans le village. Donc j’allais transformer mon rêve.

8

En face de l'entrée de notre résidence, en 2003, ce chalet était à l'abandon depuis des années, tout était à refaire, il coûtait moins cher que l'appartement. Maintenant, il a été refait entièrement il est superbe à l'intérieur il à déjà été revendu deux fois, plus cher que notre appartement.

13

Quand j’ai expliqué à l’agent immobilier ce que je voulais, tout de suite elle m’a dit j’ai ce qu’il vous faut, mais c’est une des rares constructions dans la station d’immeubles du genre architecture des années 1970, là encore ce n’était pas tout à fait ce que je voulais, je tenais quand même à mon aspect chalet. Avec des arguments convaincants comme : « vous savez, dans les résidences plus récentes beaucoup d’appartements ont des parties mansardées, certaines chambres ont des aspects cabine, exigus et sombres. De plus les appartements qui les entourent sont loués  toutes les vacances à des gens différents ».

9

En revanche là, où je vais vous emmener, tous les propriétaires sont ceux qui les ont acheté à la construction, ils ont vieilli et ne viennent plus beaucoup l’hiver, c’est un immeuble rarement loué, vous serez plus au calme. Et les pièces sont grandes et claires. Je me suis donc laissée emmener visiter cet appartement exceptionnel et bien entretenu que me proposait cette agence. A la montagne bien souvent, les appartements sont vendus meublés, ça c’est un avantage quand la première ville moyenne « Moutiers » se trouve à 25 km accessible par une belle route soit, mais une route de montagne. Et chose bizarre, il se trouve juste derrière l’hôtel « Le Parisien » où nous étions allés dans une autre de mes vies en 1974. Maintenant « le Parisien » est devenu le « Montana » d’hôtel il a été transformé en appart. Vacances.

10

J’ai eu le coup de foudre, oui l’architecture de l’immeuble n’est pas de mon goût, mais à l’intérieur rien à redire, de belles pièces spacieuses et claires, le seul bémol la cuisine un peu petite, mais l’ensemble meublé années 1950, avec des meubles de belle facture, mais pas à mon goût, ce n’est pas grave, nous réaménagerons à notre goût au fil des ans. Il se compose d’un beau séjour avec balcon, 2 belles chambres avec des lambris sur les murs, donnant sur un balcon, 1 salle de bain et 1 cuisine. Au sous-sol, une grande pièce avec 3 couchages très bien aménagée avec lits superposés, grands tiroirs sous les lits et des armoires encastrant les lits ; l’idéal pour notre tribu de passage.

20

 

43791354

 

les meubles à l'achat

21

maintenant

Quand tout mon petit monde est rentré du ski, je les ai emmené visiter l’appartement,  l’agence m’avait confié les clefs et tous les trois ont été conquis, le lendemain je signais le compromis et pour Pâques suivant, nous étions dans l’appartement, une nouvelle vie allait commencer pour nous. Petit mari venait d’être à la retraite, nous allions organiser notre vie en fonction de ce nouvel achat.

11

Pendant toute la période où nous étions encore en Picardie, nous venions passer 3 mois l’hiver et 2 mois l’été. Inutile de vous dire que nous en avons fait des balades, aussi bien l’hiver que l’été ; nous connaissons tout sur Pralognan, mais au bout de trois ans les 9 heures de route à chaque fois pour partir ou rentrer en Picardie ont commencé à nous peser et en  2007, nous avons décidé de tout quitter dans notre région de naissance pour nous rapprocher de notre paradis sur terre. Maintenant, nous ne sommes plus qu’à 2h ½ et même moins de chez nous.

12

10 ans après, nous sommes toujours autant admiratifs.

 Les trois premières années, nos voisins Laurent et Edwige étaient un jeune couple qui habitait là, toute l’année, lui travaillait dans une boutique de sport dans le village et faisait des études pour être guide de haute montagne, pendant ses congés il emmenait petit mari dans de grandes randonnées au milieu de nulle part, chaque semaine ils allaient dans des endroits où maintenant petit mari ne peut plus aller. Petit mari reste très nostalgique de cette époque. Annabelle a toujours beaucoup aimé la montagne (et peut être pour cause ?), quand Laurent et Edwige ont vendu leur petit appartement car leur famille s’agrandissait, c’est tout naturellement que mon Annabelle l’a acheté. Et je peux dire, que depuis elle et sa famille en profitent régulièrement à toutes les vacances d’hiver et même l’été. Théma est monté sur les skis dès ses 2 ans.

19

La période ou j’ai traîné ma jambe à cause de ma hanche, je sortais beaucoup moins. Cette année j’ai repris nos belles balades et je suis super heureuse de redécouvrir tous ces endroits magiques, je remarche normalement, peut être un peu plus doucement car ma grande peur, c’est de tomber sur du verglas, donc je fais très attention. La vie dans notre paradis blanc est tout à fait différente de celle dans notre grande maison.

15

 Donc voyez-vous pourquoi « Pralognan  la Vanoise est une grande histoire d’amour avec moi. En 10 ans la station s’est agrandie, mais toujours dans le respect de l’environnement et nous sommes très loin des grandes stations qui entourent ce charmant petit village.

22

 Il y a bien longtemps que Pralognan la Vanoise a publié les bans de son union avec dame nature. C’était au XIIème siècle. Depuis, Pralognan la Vanoise nourrit une relation fusionnelle avec celle que lui offre l’éternel bonheur. Chaque Pralognanais est porteur de traditions huit fois séculaires. Pour chacun la préservation du patrimoine légué est un devoir, la transmission sans transgression une obligation.[ ]Toutes les actions, et ce depuis  toujours sont initiées dans un seul but : préserver le patrimoine naturel et le partager avec ceux en mesure de vivre l’émotion, l’authentique émotion.

Source : la revue Pralognan la Vanoise hiver/été 2015 Grandeur et Nature

 

 

21

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


28 mars 2014

Château de Fontainebleau un des plus beaux

Elle

m'a donné l'envie de monter sur l' étagère de mes souvenirs pour descendre un pot de confiture exceptionnel. Surtout qu'aujourd'hui il fait le temps que l'on nous avait promis il pleut, tout est gris et il ne fait pas très chaud. Quand j'ai visité le château de Fontainebleau en 2007, c'était la dernière visite culturelle que nous faisions en région parisienne. Dans les monuments historiques rarement on vous empêche de faire des photos, alors inutile de vous dire que je ne me suis pas privée.

Fontainebleau 0

 

Fontainebleau 18 jpg

le célèbre escalier du fer à cheval.

 

Fontainebleau 17 jpg

 Huit siècles de présence souveraine continue. Chacun des membres des dynasties ayant régné sur la France se sont succédés dans ses murs.

Fontainebleau6

Ce château est de style principalement Renaissance et classique et se trouve en Seine et Marne à une soixantaine de kilomètres de la capitale. A mes yeux, il est un des plus beaux au même titre que celui de Versailles. François 1er en fit sa demeure favorite.

Fontainebleau 14 jpg

Entrons, ouvrons nos yeux pour admirer les plus importantes collections de mobilier ancien de France.

Fontainebleau7jpg

et maintenant, revenons sur quelques détails.

Fontainebleau8jpg

La salle du trône, ancienne chambre à coucher de Henri II à Louis XVI. C'est en 1808, quelle est transformée en  salle du trône.

Fontainebleau9jpg

Dans la chambre à coucher de l'Impératrice, (chambre depuis la Reine Marie de Médicis jusqu'à l'Impératrice Eugénie), la soierie actuelle des murs et du mobilier a été retissée et réalisée à Lyon entre 1968 et 1986, d'après des modèles du XVIIIème siècle. Nous pouvons être fiers de notre savoir français.

Fontainebleau 10 jpg

IMG_8654A

dans le boudoir de la Reine, les sculptures en stuc au dessus des portes représentent des muses.

Fontainebleau 1

La demeure Royale de Fontainebleau possède une des plus importantes collections de mobilier ancien de France, ainsi qu'une collection de peinture, de sculpture et d'objet d'art allant du VIème au XIXème siècle.

Fontainebleau 2

C'est à Fontainebleau que Louis XIV signe la funeste révocation de l'Edit de Nantes en 1685. Mais c'est aussi à Fontainebleau que Louis XV se marie le 5 septembre 1725.

Fontainebleau4

 

Fontainebleau 3

 L'éléphant au caparaçon de Rosso Fiorentino vers 1536.

 

Fontainebleau 19 jpg

 

Fontainebleau5

Fontainebleau 11 jpg

Fontainebleau 12 jpg

Alors, les passionnés de châteaux, ne vous ai-je pas donné l'envie d'une petite escapade du côté de Fontainebleau. Faites comme mon amie internaute, consacrez deux ou trois jours dans la région, après le château je vous conseille la forêt assez particulière et quelques villages aux alentours. Je suis certaine que vous y passerez d'agréables moments.

 


Fontainebleau 20 jpg

Toutes les photos ont été prises par mes soins.

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

21 février 2014

La Bayadère par Le Saint Pétersbourg Ballet Théâtre

C'est, la troisième saison que je vais voir Le St. Pétersbourg Ballet Théâtre. Cette année, cette compagnie Russe présentait à Annecy : La Bayadère.

Bien évidemment, je préfèrerais voir ces ballets à Paris, par les danseurs de l'Opéra, mais cette Compagnie est bonne, comme pour le Lac des Cygnes et Le Casse Noisette, j'ai beaucoup aimé. 

la bayadère 13

Amoureux du classique, romantiques invétérés, esthètes épris de beauté et des fastes somptueux de l'Orient indien, La Bayadère est pour vous.

la bayadère 6jpg

C'est un ballet chorégraphié par Marius Petipa alors premier maître de ballet des Théâtres Impériaux de Saint Pétersbourg au XIXème siècle. La musique est composée par Léon Minkus principal collaborateur de Petipa. Les décors exotiques antique, luxuriant, des vêtements somptueux et un scénario comme souvent mélodramatique.

la bayadère 9

Le tout, étant le prétexte idéal à des danses spectaculaires et des scènes mimmées des années 1860 jusque vers le milieu des années 1880. Petipa a privilégié le ballet romantique consistant en un mélodrame impliquant un amour entre trois personnages dont les femmes, surnaturelles, incarneraient l'idéal féminin de l'époque. 

la bayadère 7jpg

L'action se déroule dans l'Inde du XIXème siècle, royaume des fakirs, des ascètes, des mahârâjahs ou des tigres, le pays des palais et des pagodes mais surtout patrie des bayadères, danseuses servantes des divinités.... Cet éblouissant rêve exotique vous dévoile les amours contrariés de la danseuse Nikiya une des bayadères qui garde le feu sacré d'un temple et le guerrier Solor.

la bayadère 5

L'inconvénient des spectacles  en province, souvent les artistes ne sont pas les mêmes que quand la Compagnie passe à Paris ou dans les grandes villes. Par exemple le rôle de Nikiya est en principe tenu par la danseuse étoile Irina Kolesnikova. A Annecy, c'était la première danseuse Anna Samostrelova qui la remplaçait. Ceci étant, c'était superbe quand même.

la bayadère 8

Le Ballet est en trois actes avec 5 tableaux, il y a deux entractes, la soirée commence à 20 heures et se termine aux environs de 23 heures. Les costumes sont de Galina Solovieva et les décors de Semien Pastoukh.

la bayadère 11

 

Agréable et belle soirée, je recommande pour ceux et celles qui auront cette compagnie  qui s'arrêtera à proximité de chez eux.

saint valentin

le lendemain, petit détour par Rumilly dans la superbe boutique de mon ami Olivier, quand je suis allée chercher ma composition florale pour la Saint Valentin

saint valentin

que je dédie aujourd'hui 21 février à mon petit Prince Théma qui a déjà 5 ans !

Photos de la Bayadère prisent sur Internet, car pas le droit de photographier dans la salle. Certains des textes ont été empruntés sur le programme.

Posté par manouedith à 02:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 janvier 2014

Jolies tables de Noël 2013

Cette année, les fêtes de Noël se sont déroulées en plusieurs fois. Mais je vous l'ai dit j'ai commencé mes décorations au début du mois de décembre et je vous les ai déjà fait partager, mais revenons un peu en arrière.  

02

Comme dans beaucoup de famille, les enfants et petits enfants ne sont pas toujours là, pour partager avec nous ce grand moment, nous n'avons ni l'un ni l'autre de frère ou de soeur et nos parents nous ont quittés depuis longtemps ; même  à deux on peut être heureux et rendre le moment très sympa. Cette année nous étions donc seuls.    Fille aînée ne vient jamais, DRH dans un hôpital elle est souvent de garde. Fille numéro 3, notre docteur préféré, cette année elle aussi était de garde, mais sur le chemin de Pralognan elle s'est arrêtée avec sa petite famille le jeudi, donc nous avons fêté en famille avec fille numéro 4 et ses enfants. Malgré ce décalage, pas question de ne rien faire, bonne occasion pour la passionnée que je suis de multiplier les jolies tables.

06

le soir du réveillon, nous avons dîner dans le boudoir au coin du feu en tête à tête, fruits de mer, boudin aux pommes et bûche pâtissière. Au XVIIIème siècle la salle à manger n'était pas une pièce réservée aux déjeuners ou aux dîners, on dressait la table n'importe où, alors j'aime faire pareil.

04

pour le déjeuner du 25, nous sommes redescendus  dans la salle à manger où j'ai dressé une table aux allures Russe. Quand je suis allée à St. Pétersbourg et à Odessa, j'avais acheté un grand foulard comme on en rencontre souvent dans les pays slaves, avec l'idée d'en faire une nappe sur ma table ronde, j'avais également acheté quelques babioles artisanales dont une jolie boite à musique représentant une église russe. Faites un clic pour mieux en voir les détails.

03

Pour notre soirée du 26, une table blanche et argent, avec les incontournables bougies et pour rendre la table encore plus magique une guirlande de plumes lumineuses du meilleur effet.

01

bougies et lumières indirectes rendent la pièce feutrée et accueillante. Mes cadeaux aux pieds du sapin, des cadeaux simples tous sous le signe de la photographie, des albums et des photos agrandies pour certain sur papier, pour d' autre sur plaque de métal. Cette année, nous avons eu plusieurs évènements familiaux qui méritaient d'être immortalisés, souvent on offre pas d'albums aux enfants c'est plutôt pour les parents, eh bien moi j'ai offert à deux de mes petites filles  de 10 ans un album qu'elles pourront garder toute leur vie, sans compter l'album des vacances de mon petit fils Léo. A Maxime une très belle photo de sa maman sur une plaque de métal, qu'il pourra mettre sur son bureau, un petit complément financier pour un achat groupé. A toutes mes filles et aux plus grands de mes petits enfants, j'ai fait faire un petit livret superbe agrémenté de jolies photos à droite et  d'un texte personnalisé à gauche sur la photo qu'elle représente.  En partant d'une de mes arrière arrière grand mère en 1870, jusqu'à mes petits enfants ; 6 générations et l'histoire généalogique cognatique uniquement par les femmes depuis 1750. A ma belle fille un petit livret également avec plein de photos.  représentant ma fille dans son enfance et son adolescence. J'ai mis tout mon amour dans ces préparations que tout le monde pourra garder toute sa vie et pour certains même les transmettre.

Noel

 j'ai remarqué que tous les enfants qui nous entourent ont un nombre incalculable de jouets avec lesquels ils ne jouent presque jamais. Ont ils vraiment besoin de tout ça pour être heureux ?

05

Le dernier petit enfant de la famille a 2 ans 1/2, pour lui, nous sommes allés préparer l'appartement de Pralognan pour qu'il y passe Noël avec ses parents et son frère, je lui avais fait une déco féerique avec tout plein de père noël. Avant de retourner dans le nord de la France où ils habitent,  ils se sont arrêtés à la maison, et j'avais préparé tout particulièrement pour Julian  une table avec encore des père noël. J'aime beaucoup voir les petits admiratifs devant tous ces petits bonshommes. Cette magie malheureusement ne durent pas longtemps, ils deviennent tellement blasés de plus en plus tôt qu'il faut encore préserver ces moments là.

La magie, la féerie, font partie des rêves qu'il faut entretenir le plus longtemps possible.

 

Posté par manouedith à 00:01 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 décembre 2013

"Le Jardin m'a dit" à Rumilly Haute Savoie

 

Cette  semaine pour terminer l'année, je vais vous emmener chez notre fleuriste préféré. Dans sa boutique, nous sommes loin des paillettes et des feux des grandes surfaces.

 

29

Il n'y a pas des tonnes de fleurs, mais juste ce qu'il faut pour composer de jolis bouquets romantiques et poudrés ; surtout tout à fait originaux, des compositions en ce mois de décembre tournées vers l'esprit cottage, beaucoup de produits naturels, de bois, de pommes de pin et de feuillages rustiques.

11

4

C'est par ce blog que nous l'avons rencontré, il y a déjà 4 ans. Sa boutique se trouve à quelques kilomètres de chez nous, dans un charmant village près  d'Annecy à Rumilly à l'ombre des arcades de l'ancienne ville fortifiée.

10

les bouquets et les compositions sont mis en scène dans la boutique.

3

6

A  chaque saison, l'ambiance est différente. Olivier aime la nature, les choses simples, la vie de famille, il transforme un simple objet usagé, vieux, et même rouillé en un élément de décoration unique et transforme l'atmosphère d'une pièce remplie de fleurs.

8

5

Il aime partager et il sait  recevoir, chaque semaine le jeudi soir et le vendredi après-midi,  il partage sa passion des fleurs autour d'un atelier floral dans une atmosphère détendue et studieuse accompagné de  thé ou de  brunch. Il est vraiment de ceux qui transmette son savoir faire.

7

Une de mes fleurs préférées. Enfant, l'hiver chaque semaine papa en apportait à maman et quand j'étais là, j'avais moi aussi mon petit bouquet.

2

19

40

Olivier a un point commun avec nous, il vient du Nord de la France et a travaillé un certain temps en Picardie et plus exactement à Amiens, comme petit mari.

16

j'aime beaucoup ses mises en scène

21

30

ce que j'aime également, c'est le côté brocante qui règne dans son magasin.

22

9

24 25

27 28

 

 

33

 

35

toutes ses compositions sont aussi belles les unes que les autres

31

36

voici de très jolies roses anciennes

1

Vous remarquerez que toutes les fleurs sont dans le même ton

39

J'aimerai bien aller à ses ateliers, ce n'est qu'à 38  kilomètres de chez moi, mais une partie de la route n'est pas facile il faut traverser les gorges du Fier, route étroite au ras de la montagne et très sinueuse, alors l'hiver quand il faut rentrer de nuit, ce n'est pas drôle. 

48

56

58

53

Savez-vous qu'il y a des gens qui ne sont pas sensibles aux fleurs ; moi, je n'en fait pas partie.

60

Alors et vous qu'en pensez-vous ?

18

Alors en attendant le 1er janvier, je vous souhaite de terminer l'année 2013 dans la joie et le bonheur.

 A l'année prochaine.

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

29 novembre 2013

Dans les pas de Paul Claudel à Hostel

 

Cette année, je n'aurai pas beaucoup profité de l'automne et de ses belles journées ensoleillées. Alors, j'ai doublement profité de ma première grande sortie dans la nature depuis mon opération, histoire de marcher normalement et admirer un nouvel endroit à deux pas de chez moi.

 

27

 

Cette été je vous ai parlé d'une visite au Château d'Hostel et de l'accueil chaleureux de Madame la châtelaine,

 le 8 août 2013

Elle nous avait dit que nous pouvions revenir nous promener dans l'allée de tilleuls qui nous menait au magnifique tilleul de Sully et que de là, nous pouvions admirer une belle vue sur les alentours.

 

 

8

 

 

10

 

J'aime particulièrement la phrase rajoutée : "Depuis près de 400 ans, vous m'avez tellement aimé, que les bras m'en tombent", effectivement promenade à ne pas entreprendre un jour de grand vent. A l'automne elle a beaucoup de charme, il faudra revenir l'hiver sous la neige et au printemps quand les arbres ploient sous les branches pleine de feuilles.

 

2

 Le château d'Hostel a été bâti par Pierre Gauthier au XVème siècle, il y a une partie Renaissance, une autre Louis XIII et le reste est plus récent. Dans la cour du Nord, on peu voir une tour du XVème siècle. Au début des années 1900, Paul Claudel y séjourna souvent, ce château était la propriété de Louis St. Marie Perrin son beau-père, architecte de la basilique de Fourvière à Lyon.  Paul Claudel avait épousé sa fille en 1906.

 

22

 

 Il aimait particulièrement se promener dans la campagne environnante, c'est dans un endroit bucolique à la Chapelle de l'Adoue qu'il s'inspira  pour l'une des scènes de l'Annonce faite à Marie.

 

21

 

Le calme de l'environnement et les paysages sont tout à fait propices à l'écriture 

  

12

 

C'est à Hostel que Paul Claudel a écrit "La cantate à trois voies", mise en musique par Darius Milhaud

 

 

6

 

5

on aperçoit les premières neiges au sommet du Colombier

16

En bas c'est mon village

14

 

 

7

Le château d'Hostel est construit au sommet d'une colline il embrasse les collines du Bugey

18

Alors, elle ne vous inspire pas ma région ?

3

 

0

 

 

26

Oui, je vous assure une bien belle balade, sauf que mes muscles ne se souvenaient plus ce que c'était la marche et ils se sont rappelés à moi cette nuit.

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , ,