20 janvier 2011

Madeleine Castaing

Quand j'étais enfant, en face de chez mes grands-parents, il y avait une jolie propriété genre manoir , les occupantes de l'époque, deux vieilles filles  laissaient le parc ouvert et les dépendances pour  que les enfants du quartier puissent y jouer, nous étions dans une petite ville et la verdure dans la rue de Montdidier il n'y en avait pas beaucoup.

6_rue_montdidier

 

Un terrain de jeu incroyable pour nous, des cachettes et des dépendances qu'il ne peut y avoir que dans les grandes maisons. Je devais avoir 8 ans, je me souviens je lisais les "Petites Filles Modèles" et je m'identifiais à Sophie à qui il arrivait toujours des choses extraordinaires dans une belle maison. 

6_rue_montdidier_2

 

je pense que le goût des belles maisons a commencé par celle-ci. Je disais à ma grand-mère : quand je serai grande j'achèterai cette maison.

 

Un jour, elle m'a répondu, tu sais quand j'étais petite, j'avais une amie de mon âge "Madeleine" qui passait souvent devant une belle maison abandonnée avec un jardin aux herbes folles ; Comme toi, elle en était tombée amoureuse et elle s'était jurée qu'un jour elle lui appartiendrait. Quand elle a eu 15 ans, elle a rencontré son futur mari "Marcellin Castaing" qui avait 20 ans de plus qu'elle et qui était riche. Quelques années après son mariage, elle a voulu lui montrer cette maison qui l'avait tellement fait rêver. Celle-ci était toujours à l'abandon. Pour lui faire plaisir il l'a achetée. Alors vois-tu ce qu'il te restera à faire : trouver un mari riche.

 

Maison_de_Madeleine_Castaing

à Lèves près de Chartres

 

C'était dans les années 1920, Marcellin et Madeleine la gardèrent jusqu'à la guerre. Pour des raisons financières ils la revendire, ce jour là, Madeleine en a beaucoup voulu à son mari et a décidé à son tour de travailler pour un jour la racheter, ce qu'elle a pu faire quelques années après la guerre.  L'histoire pourrait s'arrêter là. Ma grand-mère a perdu de vue son amie après son mariage et n'a jamais su qui elle était devenue.

 

Parmi mes très jolis livres de déco j'en ai un "l'Esprit des lieux" ou l'on peut découvrir de jolis intérieurs de personnes célèbres. A la dernière présentation, je tombe sur celle de la plus grande décoratrice de la seconde partie du xxème siècle à la fois antiquaire, collectionneuse, mais d'une excentricité incroyable.

 

6_A_Castaing

 

jolie femme me direz-vous, eh ! bien après quelques recherches suite à l'histoire que l'on racontait au début de la présentation j'étais à peu près certaine qu'elle était l'amie d'enfance de ma grand-mère. J'ai voulu en savoir plus j'ai acheté sa biographie et je l'ai dévoré en un dimanche, je vous assure je me suis régalée et bien amusée. La femme célèbre qu'elle était devenue s'appelait :

 

Madeleine Castaing. 

 

un personnage à elle toute seule à la foi fantasque et romanesque. Elle a été à l'origine de la première boutique de déco en France. Dès 1942, elle crée des mises en scène comme dans sa maison, la boutique dans laquelle elle vit ce n'est qu'un simple lieu où sont entassé des objets tout y est organisé poétiquement, de façon à ce que le mélange des genres et des époques parvienne à faire vibrer l'atmosphère.

 

5_MADELEINE_CASTAING_5_001___Copie___Copie

 

son nom est associé au bleu turquoise, aux rayures bayadères (du reste les tissus et motifs "Castaing" sont encore édités de nos jours) aux sièges gaînées de léopard et aux moquettes parsemées de lierre.

 

Madelein_Castaing_living_room

MadeleineCastaing_salon

 

Dans le grand salon rond de Lèves, une borne Napoléon III est posée sur une moquette à motifs panthère.

 

Madeleine__Castaing_d_apr_s_Modigliani_en_1929

 

Amis des plus grands Picasso, Satie, André Malraux, Sagan et j'en passe. Son mari "l'amour de sa vie" Marcellin et Elle ont aidé Chaïm Soutine et ont contribué à sa célébrité. Un portrait de Madeleine en 1929 peint par Soutine.

 

MadeleineCastaing_p073

aa_castaing_bathroom_240es091509

 

Malgré toutes ses excentricités, c'était une femme de lettres, très cultivée ; elle recevait dans sa boutique (sa dernière boutique : rue Jacob, maintenant Salon de Thé Ladurée) autour d'un thé  et pouvait parler de littérature pendant des heures.

 

Madeleine_castaing_bbbbbbbbb

 

Elle était connue avant la guerre de 1939 et jusqu'au décès de son mari par ses chapeaux  tous plus extravagants les uns des autres. Ensuite la peur du ridicule ne la touchant absolument pas, elle portait des perruques tenues par un élastique sous le menton et elle reproduisait ses cils avec un pinceaux sous ses yeux, mais néanmoins élégante femme qui portait les plus grandes marques.

 

      Madeleine_Castaing_later_in_life

madeleine_castaing_ccccccccc

 

 

Dans un langage moderne, nous pourrions l'appeler  "une déjantée" , mais je ne me permettrai pas car sous ses aspects différents des grandes dames du monde, elle a osé vivre  la vie qu'elle s'était choisie à une époque ou le paraître avait une importance primordiale.  Malgré tout, elle a été très respectée dans le monde de la décoration d'intérieur. Elle est décédée en 1992 à l'âge de 98 ans. Jusqu'à la fin de sa vie Madeleine disait : "l'important c'est que je m'aime ; les critiques des autres je m'en fous."

 

 

Conclusion :

Il faut toute sa vie avoir de l'ambition et aller jusqu'au bout de ses envies.

Pour la petite histoire, je n'ai jamais pu acheter la jolie maison de mon enfance, mais j'avoue avoir essayé dans les années 1980, mais elle n'était pas à vendre.

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,


13 janvier 2011

Un dimanche pluvieux passé dans mes rêves

 

16 heures. Dehors il pleut, le temps n'est pas encourageant pour aller faire un tour.

 

8a


13a

Alors, je vais vous faire partager ce dimanche bien ordinaire.

Certains regarderaient la télévision, d'autres liraient. eh! bien moi je me réfugie dans mes rêves.

12a

J'aime regarder mes innombrables livres de déco. Je cherche, je prends des idées, je bâtis les décors que j'aimerais avoir et je rêve. Manouedith est une grande rêveuse.

5a

 

Je me sens bien, le boudoir est chaleureux, la cheminée crépite que demander de mieux.

7a

Je vais vous parler de ce livre superbe et vous emmener dans l'univers de Bernard Muller et Jean Pierre Fontana.

10a

Tour à tour Antiquaires, Architectes, collectionneurs, botanistes, maîtres de maison, jardiniers, et j'en passe.

art_2

Le salon Bibliothèque imaginé par Bernard Muller

    art3_e art3_f

    art3_g  art3_h

de nombreux objets chinés chez les antiquaires. Au sommet d'une des colonnes de la bibliothèque, un casque en plâtre peint, réplique de ceux qui se trouvent au café de l'Ecole Militaire à  Paris.

art_4

Dans le salon rouge les murs sont couverts de taffetas de soie cerise avec de lourdes tentures garnies de passementerie ton sur ton.

  art_6_b

art_6_a

glanées au fil des jours, ces épingles à cravate constituent une jolie collection.

Art_1

C'est aussi un cuisinier hors pair qui reçoit toujours ses invités avec de jolies tables.

art8

La baignoire Empire en cuivre argenté est peinte à l'imitation du marbre.

  art_9_a  art_9_b

  art_9_c art_9_d    

 

  Et je terminerai par ces quelques statuts de porcelaine et ces figurines orientales réalisées par le céramiste Jacob Petit      au   XIXème siècle.

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

09 janvier 2011

Pralognan la Vanoise

IMG_3466

C'est l'hiver 1974, que j'ai découvert Pralognan la Vanoise, lors d'une escapade amoureuse durant un  week-end.

IMG_3464

Nous avions résidé dans cet hôtel familial qui à l'époque s'appelait "Le Parisien", maintenant c'est devenu une résidence hôtelière "Le Montana", entourée de châlets, alors qu'en 1974 les champs recouverts de neige étaient vierges de chalets. Jamais je n'aurais pensé que 30 ans plus tard, j'achèterai un appartement dans l'immeuble derrière, surtout que je n'y étais jamais revenu.

IMG_3469

Il y à encore 3 ans, derrière ces maisons, se dressait le clocher bien sympathique d'un gentil village aux portes du Parc de la Vanoise. Une église qui s'est fissurée car une partie était construite sur une source et l'on a été obligé de déposer le clocher qui menaçait les maisons avoisinantes. La reconstruction doit avoir lieu, quand tous les soucis administratifs seront terminés.

IMG_3475

l'emblème de notre village : "Le Bouquetin" à chaque nouveaux arrivants, on demande d'aller caresser les attributs de cette bête à cornes pour leur porter bonheur. Ce sont les enfants qui ne se font pas prier pour y aller.

IMG_3474

Pralognan la Vanoise, est labéllisée depuis l'année dernière comme étant "Perles des Alpes". C'est le seul domaine de ski ou l'on côtoie la faune sauvage du Parc national de la Vanoise.

1

2 IMG_3489

IMG_3498 IMG_3500

IMG_3499

La Poste

                                       

IMG_3508

Le centre du village

IMG_3506

l'office du tourisme. Aucun immeuble ne dépasse 6 étages

IMG_3520

IMG_3518

Les pistes arrivent au centre du village

IMG_3522

Pendant que les parents sont sur les pistes, leurs petits chérubins sont à l'école de ski "les pioupoux"

 

Continuons notre promenade

IMG_3526

IMG_3531

Pralognan la Vanoise s'est agrandi autour de 4 hameaux, voici la plus ancienne maison du hameau du Barioz

IMG_3535

le hameau des Bieux

IMG_3533

 

19

dans tout le village vous rencontrerez ces petite cabanes qui renferment les poubelles.

IMG_3545

Mon homme est toujours en admiration sur ce bel environnement

IMG_3555

IMG_3543

23

c'est sympa d'avoir son sona dans son jardin !

18

La balade a duré 2 heures, le nez en l'air et les yeux qui ne se lassent jamais du beau paysage. C'est une station hivernale très familiale à 25 kms de Moutiers, rien à voir avec les stations proches de Courchevel, Méribel, les Arcs etc.. Et l'été un havre de paix pour tous les marcheurs et randonneurs qui veulent découvrir   le parc de la Vanoise.

Pralognan est le départ vers les sommets et les glaciers de la Tarentaise.

 

 

 

 

 

 

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :

06 janvier 2011

Banale histoire de galette des Rois

Ce n'est pas parceque nous ne sommes que tous les deux, que nous ne devons pas tirer les Rois. Bon c'est sur, le roi et la reine ce sera Nous.

IMG_3126

en revanche, jamais nous n'achetons de galette avant le 6 janvier. Seul jour pour nous traditionnel pour fêter les Rois. En fin d'après-midi, Petit n'Amour est descendu chez le boulanger et il est remonté avec celle-ci, il n'y en avait plus de plus petites. Mais quand même, à 24 euros la galette, il fallait la déguster dans de bonnes conditions.

IMG_3584

IMG_3589

IMG_3595

IMG_3597

IMG_3598

à bientôt

 

Posté par manouedith à 19:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

02 janvier 2011

Bilan de la première décennie après l'an 2000

Il est habituel pour certains de faire un bilan annuel pour l'année qui vient de s'écouler. Moi, je préfère faire celui de cette première décennie après l'An 2000.

Vous souvenez-vous, l'An 2000, devait être extraordinaire, on en a parlé très longtemps avant et voilà que maintenant  10 ans sont passés. Pour moi, ces 10 dernières années ont vu un tournant dans ma vie. J'ai laissé ma vie de mère et de femme au foyer derrière moi et je me suis jetée à corps perdu vers une nouvelle vie tranquille, faite de plénitude et d'amour pour mes petits enfants.

edith_45_ans

En 1989

Au premier janvier 2000, je venais de perdre mon mari, après seulement 3 ans de vie commune. Trois années dirons-nous "passable", car l'alcool s'était invité dans mon nouveau foyer et pourtant j'en attendais tranquillité et bonheur !!!!!

2000 :

Comme pour tout le monde le 1er janvier 2000 représentait à mes yeux beaucoup plus qu'un simple jour de l'An. Ne voulant pas passer ce réveillon toute seule, personne ne m'ayant invitée, j'ai passé une petite annonce dans mon journal régional pour réunir deux ou trois dames seules afin de partager un bon restaurant. J'ai rencontré deux dames de Chantilly qui ont bien voulu se joindre à moi pour aller dîner dans un restaurant gastronomique 4 étoiles de ma région. Nous avons passé une soirée très agréable, dans un joli cadre et nous sommes rentrées bien sagement chez nous aux premières heures du matin. En octobre 2000, j'accueillais également mon quatrième petit garçon "Maxime".

le_verbois_2

Le Verbois - Route Nationale 16 - Saint Maximin - 60

l'été 2000, je me suis aussi envolée pour 3 semaines en Chine, un périple qui m'a emmenée de Pékin à Hong-Kong.

Ayant beaucoup de difficultés à vivre seule (les enfants, vivant leur propre vie chacune de leur côté, je n'étais pas leur premier souci). Avoir toujours été entourée de beaucoup de monde depuis mes années "pension", je ne supportais pas la solitude. J'ai profité des débuts d'Internet pour m'inscrire sur un site de rencontre ; j'étais déterminée à rencontrer le dernier homme de ma vie qui me rendrait heureuse, je voulais y croire et j'ai persévéré car ce n'était pas possible que je meure sans avoir connu le bonheur et la plénitude. Les 38 précédentes années avaient plutôt été plus que moyennes du côté de ma vie de femme. J'ai toujours été une battante, j'y ai cru très très fort et le miracle est arrivé en mai 2001.

Edith

en 2001, premier restaurant avec mon amoureux à

Gouvieux au Montvillargène à la semaine du goût

 

2001 :

Un Picard comme moi, lui du nord de la région à proximité de la capitale picarde, moi du sud à proximité de l'île de France. Très vite, notre histoire s'est avérée sérieuse et les projets en commun sont devenus réalité. Nous nagions dans le bonheur comme deux gamins de 20 ans, tout était rose. Au mois d'août je lui fais découvrir les voyages à l'étranger et nous nous envolons pour le Sénégal

marc

La photo qui était sur Internet, sympathique le picard !!.

 

2002 :

L'année qui aurait du être celle de la Joie et du Bonheur a commencé par un séjour à la montagne. Le jour de la St. Valentin nous nous sommes fiancés et nous avons décidé de nous marier en septembre. Tout semblait aller pour le mieux, sans se douter un seul instant que le destin allait nous jouer un très vilain tour. Début mars, j'ai décidé d'arrêter de travailler et d'aller m'installer chez l'homme de ma vie, fin mars j'apprends la terrible nouvelle : ma seconde fille Chrystel, est atteinte d'un cancer aux poumons et ses jours sont comptés. Néanmoins elle voulait que notre mariage prévu en septembre ait lieu et avait confié à une infirmière qu'elle espérait pouvoir y assister. Malheureusement une fois de plus le destin en a décidé autrement, Elle nous a quitté le 17 mai. Le grand mariage que nous souhaitions s'est transformé en un mariage simple autour de notre famille proche. L'année 2002 a été une année très difficile à passer comme si nous la traversions au ralenti. Nous sommes partis quelques jours à Venise et en rentrant un autre chagrin, ma petite chienne qui m'avait accompagnée pendant toute ma traversée du désert nous avait quitté dans des conditions atroces.

CHRYSTEL__claircit

Chrystel 6 mois avant son départ

2003 :

Je vends ma maison et j'achète un appartement à la montagne pour y passer plusieurs mois dans l'année. La vie continue mais plus jamais elle ne sera comme avant. Néanmoins une note joyeuse la naissance de deux de mes petites filles : Thaïs et Héloïse.

2004 :

Le jour anniversaire de la mort de ma fille, naît le 4ème petit enfant de "Petit n'Amour" : Nathan ; pour moi, un anniversaire que je ne pourrai jamais souhaiter. Nous partageons notre temps entre la Picardie et Pralognan, nous faisons des recherches généalogiques et nous partons sur les traces de mes ancêtres en Alsace et à Bordeaux.

2005 :

Annabelle termine ses études de médecine et s'installe dans un cabinet médical près de St. Omer. Grande fête pour célébrer sa nouvelle vie professionnelle et personnelle. Sinon rien d'autre à redire sur cette année sauf qu'elle s'est terminée par le décès de mon beau père que j'aimais beaucoup. Et par un évènement qui a compté pour moi, après plusieurs années sans avoir revu celui que j'ai toujours considéré comme mon papa, j'ai forcé le destin et je suis allée le voir à Nantes. (si je peux donner un conseil en passant : rien ou personne  ne doit vous éloigner ou vous faire éloigner d'un être cher et encore moins d'un de vos parents, car jamais vous ne pourrez rattraper le temps perdu et vous vous embarasserez de regrets inutiles lorsqu'ils n'y seront plus). Une note joyeuse la naissance d'Adeline  ma petite fille de coeur qui est arrivée après 9 mois de péripéties digne d'un vrai polar.

 

papa_en_2006_2

2006 :

Au printemps 2006, dernière visite de papa. C'est pendant nos vacances à Pralognan que j'apprends son décès. Il a refait sa vie après le décès de maman en 1983 et il s'est éloigné de moi à cause de sa nouvelle compagne qui ne me considérait pas comme sa fille (pourtant je portais son nom). Fin 2006, nous reprenons le goût des voyages et nous décidons d'aller en Inde, visiter le Rajasthan. Quelques jours avant notre départ, j'ouvre mon premier blog et j'élargis mon univers pour donner et partager avec des inconnus ; expérience qui depuis continue à m'enrichir d'amitiés virtuelles.

2007 :

L'année du changement, nous décidons de nous rapprocher de Pralognan et d'Emilie qui vient de se séparer de son mari. Achat de la grande maison et emménagement en avril, qui verra chaque année le défilé de nos petits enfants. Premier grand projet en commun qui nous rapproche encore plus. Je profite beaucoup de Maxime et d'Héloïse tout en découvrant  notre nouvelle région.

IMG_0972

2008 :

Au début de l'été, deux bonnes nouvelles, le remariage d'Emilie avec Eric mais surtout l'annonce inattendue qu'Annabelle me fait le matin en me donnant un rébus à résoudre, qui me fait découvrir l'annonce de l'arrivée de mon dixième petit enfant,  petit enfant comme je l'ai déjà dit que je n'attendais pas. Je n'avais jamais envisagé un bébé de ce côté là. Mais voyez-vous les miracles arrivent. Découverte aussi du monde des croisières avec ses escales en Norvège et au Danemark.

IMG_2686

2009 :

Nous continuons à découvrir le monde des croisières, en sélectionnant celles qui nous plaisent le mieux. Mais l'évènement le plus important c'est l'arrivée de Théma 115 ans après mon grand père le 20 février. Son baptême et le rapprochement de toute la famille qui s'était éloignée par les aléas de la vie. Belle preuve pour constater que certaines douleurs s'effacent et que les relations peuvent s'établir autrement pour ne plus perdre le fil de la vie.

 

IMG_5330

2010 :

Ma belle-mère nous quitte fin janvier. Installation de mon premier petit fils à Lyon. Sa soeur Marie obtient son diplôme d'infirmière et se prépare à commencer sa vie professionnelle à l'hôpital de Toulon. Retour pour les vacances de mon fils de coeur Jean- Claude qui nous présente sa fiancée et nous annonce la naissance en 2011 de leur fils. Quant à nous, découverte de l'Opéra et de trois villes merveilleuses : Budapest, Vienne et Prague. Les derniers travaux d'embellissement de la grande maison se terminent et nous, nous  terminons l'année 2010 à Pralognan et nous embrassons 2011 tous les deux en amoureux.

 

IMG_1354

 

Pendant ce temps là, le monde a changé, il n'a pas évolué toujours dans le bon sens. La misère est toujours présente, l'incertitude du lendemain s'accentue de plus en plus. Le monde de consommation est Roi il accentue le mal être de ceux qui ne peuvent pas tout avoir en transformant les valeurs fondamentales en valeurs éphémères. "Avoir et posséder" sont la nouvelle façon d'exister et plus du tout pour ce que nous sommes. Il me reste un espoir enfin entendre les voix qui commencent à se réveiller en nous pour nous montrer de plus en plus que si nous continuons à ne plus rien respecter, nous allons droit dans le mur.

 

Alors, Bonne Année à Tous

et bonne nouvelle décennie.

 

Qui veut s'amuser à faire le bilan de ses 10 dernières années, je relève le défi....

 

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : ,


01 janvier 2011

Bonne Année 2011

 

bonne_ann_e_2011

 

 

 

 

Vous le savez, j'aime écrire. Voici les cartes de voeux que j'ai prévu d'envoyer à notre famille, à nos amis et à ceux et celles qui aiment lire.

 

à vous qui passez par ici, à celles et ceux qui me sont fidèles, je vous souhaite

une

 

BONNE ANNEE

et surtout une

BONNE SANTE

 

que 2011 ne vous apporte que du bonheur.

 

 

voeux

 

REVENEZ DANS DEUX JOURS ET JE PARTAGERAI AVEC VOUS LE BILAN DES 10 DERNIERES ANNEES.

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :

26 décembre 2010

Noël 2010, c'est passé

Depuis que nous en parlions du premier Noël ou Théma comprendrait le sens de la fête, eh ! bien c'est déjà passé.

IMG_3176

Il est venu nous chercher pour le réveillon, mais pour les cadeaux du Père Noël ce sera pour demain.

mosaique

Ah ! un camion de pompier....

Tout à une fin, dernier après-midi de ski pour les grands et ce matin 8 heures tout le monde reprenait la route pour le Grand Nord. Manou pendant ce temps là, prenait le lever du soleil sur les sommets.

neige_dimanche

 

Papy Marc est parti skier et Manouedith va s'attaquer au rangement;

 

A plus.....

 

Posté par manouedith à 09:45 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

25 décembre 2010

Joyeux Noël

A tous ceux et celles qui passent ici, soit en silence soit en me laissant un petit com.

7

 

JOYEUX NOËL A TOUS

 

IMG_3133

 

 

2

4

8

6

 

IMG_3162

 

Depuis le matin du 24, la neige est revenue sur Pralognan, je vois de mon séjour cet arbre et j'aurais envie d'y mettre une multitude de boules rouges

Posté par manouedith à 00:00 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

23 décembre 2010

Magie de la complicité avec un enfant

A l'attention de fille chérie, la maman de Théma.

Quand j'étais petite, mon grand-père me faisait sauter sur ses genoux en faisant : "à dada sur mon bidet", intemporel ces quelques mots.  Malheureusement il est décédé quelques mois avant la naissance de fille chérie, elle n'a donc pas eu la chance de sauter sur ses genoux comme ses soeurs. Les années se suivent mais il reste toujours un grand-père pour faire sauter un enfant sur ses genoux.

10

11

12

13

15

 

17

 

1

Tu sais maman, je voulais te dire, reviens vite avec la neige car ici elle fond de plus en plus ; aujourd'hui, où je faisais du ski avant hier, on revoit l'herbe il y en a presque plus, pourtant nous sommes à 1500 mètres, c'est nous qui avons besoin de la neige pas toi dans le Nord.

Posté par manouedith à 12:39 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

20 décembre 2010

En attendant le Père Noël

 


Christmas CountdownCountdown

Nous sommes bien arrivés à la montagne, pour monter c'était un peu périlleux, Les enfants sont arrivés après nous, ils avaient eu la bonne idée de coucher dans l'Oise et de repartir le lendemain (ils avaient quand même mis 6 heures depuis leur maison qui se trouve à 150 kilomètres), heureusement car sinon ils n'auraient pas pu décoller de chez eux le samedi matin, le Nord est encore plus touché qu'ici. Le soir nous nous sommes tous retrouvés "Aux Chardons bleus" pour déguster notre première fondue. Le lendemain tout le monde sur les pistes sauf Manouedith. Elle n'aime pas le ski "ça glisse" et elle a peur de tomber. Hier soir grande aventure pour fille chérie qui laissait tout son petit monde à la montagne et espérait reprendre l'avion à Lyon, laisser sa voiture au parking et revenir vendredi ; ça c'est pas passé comme ça. Pas de décollage à St. Exupéry en début de soirée, elle a attrapé vite fait un TGV jusque Paris, mais c'est après que tout s'est compliqué, un autre TGV pour Lille qui est parti avec plus de 4 heures de retard, un petit détour avec arrêt prolongé en pleine campagne pour atteindre Lille à 2 heures du matin et là, heureusement un taxi pour arriver chez elle, une heure plus tard. Conclusion partie d'ici à 16 heures 30 arrivée dans son lit à plus de 3 heures du matin ; petite nuit car il fallait ouvrir le cabinet ce matin. Maintenant croisons les doigts pour que  vendredi les intempéries ne soient pas les mêmes....

En attendant mon Petit Théma et ma petite fille Mélanie aiment la neige.

 

3

Théma est  fier, ses mamans lui ont acheté ses premiers skis, il parait que l'on appelle cela "des patinettes"

 

4

5

Il faut beaucoup de patience à Mélanie pour préparer les engins.

7

Il faut bien faire une démonstration à Manou qui nous regarde depuis le balcon, car elle ne va pas sur les pistes comme moi.

9

Ne t'inquiète pas ça vient

11

Mais il me faut les deux mains de ma cousine

12

c'est parti !

1

Je vais drôlement bien m'amuser avant que le Père Noël arrive.

A demain Manou.

 

 

 

 

Posté par manouedith à 16:20 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :