28 février 2009

Chez Voltaire

Je serai de retour bientôt pour vous faire patienter

Promenez-vous dans les jardins de Voltaire à Ferney

chez_Voltaire

J'y suis allée aux journées du patrimoine en 2007.

Et maintenant laisez moi aller à la nostalgie du temps passé...

Edith_30_ans

Dans les années 1974, c'était hier.......

papillon

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :


25 février 2009

Ladurée, vous connaissez ?

A Paris tout a commencé en 1862, lorsque Louis Ernest Ladurée, homme du sud ouest, minotier de son état, crée une boulangerie au 16, rue Royale. Jeanne Souchard épouse d'Ernest et fille d'un hôtelier connu de Rouen, à l'idée de mélanger les genres, le café parisien et la patisserie et donne ainsi naissance à l'un des premiers salons de Thé de la capitale. Qui aura un avantage certain sur les cafés, celui de pouvoir accueillir les femmes en toute liberté.

La spécialité est devenue le "macaron"

 

2

 

Deux fois par an, à la manière des créateurs de mode, la maison imagine de nouveaux desserts comme le macaron caramel au sel  citron vert et basilic ; un vrai régal je vous assure.

Le problème, étant donné que ces derniers sont périssables, la maison ne fait pas d'envois ; il faut donc venir les chercher dans un des 5 magasins parisiens. Alors si vous habitez comme moi au centre de la France pas facile n'est-ce-pas. En fait si j'ai bien compris seuls les parisiens ont le droit de se régaler.

Ou alors si vous habitez à, ou près de : Londres, Monaco, Tokyo  ou comme moi à 60 kilomètres de Genève vous ferez donc partis des privilégiés qui ont le droit de goûter à ces merveilles

collage20

 

 

Pendant le chemin du retour, nous n'avons pas résistés, nous avons vidé cette boîte

5

à deux quand même !

Bon maintenant, nous montons à Paris le 23, nous irons jeter un oeil sur les magasins et les salons des Champs Elysées car il paraît qu'ils vont me plaire, ce sont des décors Napoléon 3,  somptueux et raffiné. A Genève le magasin est petit aux allures 1900 quand même.  A mon retour, je vous raconterai.

 

Alors pour St. Valentin, justement nous avons décidé d'aller spécialement à Genève  pour ramener ça :

1

 

 

A bientôt !

 

 

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

22 février 2009

S'évader par la lecture

Je l'ai déjà dit j'aime lire et j'aime les livres. J'aime les posséder pour les regarder. J'adore les bibliothèques bien rangées. J'emprunte rarement dans les bibliothèques municipales car je ne peux pas les garder. J'achète souvent sur Internet des livres neufs, mais plus souvent des livres d'occasions en très bon état. Et tous les 3 mois au moins un livre sur France Loisirs que je ne choisis pas, je me laisse envoyer la sélection, et je ne suis jamais déçue car ils sont à chaque fois de style différent. Ceux que j'ai le moins aimés, je les remets sur Internet.

Cette année, je ne suis pas beaucoup sortie à Pralognan. J'avais envie de ne rien faire de spécial et lire, lire,  une vraie overdose romanesque.

 

En 2003, j'avais lu " Tatiana", il m'avait été offert par fille n° 1, je l'avais dévoré et j'avais adoré. Alors j'ai acheté le second "L'innoubliable Tatiana" et alors là, j'ai été très déçue.

6Dans le premier Paulina Simons, nous fait découvrir Léningrad maintenant St. Pétersbourg en nous racontant l'Amour d'une jeune Russe de 17 ans avec un Officier de l'Armée Rouge "Alexandre" promis à sa soeur aînée. Une passion dévorante, une passion impossible, sera bien plus déchirante que tous les dangers qu'ils devront affronter. Dans le second on retrouve Tatiana et Alexandre mariés avec un fils, ils sont enfin réunis en Amérique et ne souhaite qu'une seule chose oublier le passé pour goûter au bonheur paisible d'une vie de famille. Les 266 premières pages se trainent en longueur sans beaucoup de suspens ni d'intérêt, ensuite nous revenons sans arrêt en arrière, on en perd le fil. Non je n'ai vraiment pas aimé.

La seconde semaine c'est avec Daniel Mendelsohn et Son Etreinte fugitive que j'ai passé mes journées et mes soirées. J'adore lire avant de m'endormir.

4 C'est l'histoire d'un homosexuel qui rêve d'avoir un enfant, jusqu'au jour ou une de ses amies lui propose d'incarner une figure paternelle auprès de l'enfant qu'elle porte. Il accepte et se prend à s'attacher si fort à lui qu'il va petit à petit partager sa vie entre Chelsea, le quartier où vivent les "garçons" de New York, et la banlieue où habitent son amie et son petit garçon.  C'est un livre que j'ai bien aimé.

Ensuite, un roman de Jill Barnett "L'Espace d'un Eté"

1  1957, Lorsque Rudy et Rachel Banning meurent dans l'accident qui coûte aussi la vie à Jimmy Peyton, c'est le destin de ces deux familles qui s'unit à jamais. Ils laissent derrière eux des enfants écrasés de chagrin et des proches fous de douleur et de rancoeur. Mais les chemins de la vie font qu'en 1970, la fille de Jimmy Peyton rencontre les fils Banning c'est le coup de foudre. Entre les deux frères, son coeur balance et les deux hommes se déchirent pour les yeux de la belle. Mais tous trois ignorent encore à quel point leurs deux familles sont liées et la haine féroce que celles-ci se vouent. J'ai beaucoup aimé.

Mais vraiment celui que j'ai dévoré et que j'ai adoré le plus,  c'est celui-ci :

2 Kate Morton nous emmène dans Le Jardin des Secrets, d'abord Une enfant abandonnée, ensuite Un terrible secret et pour terminer Un étrange héritage. Tous les ingrédients qui s'échelonent depuis 1913 à 2005 pour faire un roman passionnant de suspens jusqu'aux dernières pages.  Je recommande à tous. 

Quand j'étais enfant, adolescente, j'aimais beaucoup la bibliothèque verte. J'ai dévoré tous les livres de la Comtesse de Ségur, ensuite j'ai adoré le livre de Germaine Acremant "Ces dames aux chapeaux verts". J'ai eu envie de le relire donc je viens de l'acheter sur Internet et je vais le relire.

3 L'histoire d'une jeune fille sentimentale qui va être obligée d'aller vivre dans les marais de St. Omer dans un village entre quatre vieilles cousines , au fond de la demeure la plus triste qui existe, alors qu'elle adorerait rester dans "son" Paris. En relisant le livre de mes 14 ans,

Une fois terminé ce livre, se mélange une drôle d'impression. Livre très bien écrit mais l'histoire plus du tout d'époque je suis certaine que les jeunes filles de 14 ans de maintenant n'aimeraient pas, la conclusion "niais"

Un second livre qui se passe au XIXème siècle dans les marais de St. Omer.

5 1848, Flore erre dans les rues de Lille. Depuis qu'elle a appris que sa naissance est un mystère, elle a fui Saint-Omer en quête de son passé. La petite jardinière des marais audomarois, fine et sensible, est-elle l'enfant abandonnée des Manderel, grands  bourgeois lillois ?  mais je pense que oui, en revanche ce que je n'aime pas c'est lire des livres de poche et celui-ci en est un

Mis à part l'édition livre de poche, j'ai beaucoup aimé ce livre plein de suspens et de rebondissements. Je recommande.

Je viens de terminer ce livre, super, on se promène dans Lille et St. Omer au XIXème siècle , on découvre la vie dans les marais à cette époque, bien loin de notre époque actuelle tout en étant si proche malgré tout.  Je terminerai par la dernière phrase de la préface de Jeanne Bourin : "Ce roman imprégnié de mystère et d'amour, comblera tous ceux et celles pour qui la littérature est synonyme d'évasion.

Merci à la blogueuse : Reflets d'Argent qui avait parlé de ce livre sur son blog  :

http://www.audomaroise.canalblog.com/

Après cette overdose de Romanesque, je vais me diriger vers des biographies ainsi que la trilogie des Milleetnium qui m'attend à la maison. Et vous qu'aimez-vous lire ?

 

Posté par manouedith à 00:01 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

20 février 2009

Ma dixième merveille est arrivée "Thema"

INFORMATION    DE   DERNIERE   MINUTE

Je suis très heureuse d'annoncer la naissance de mon dixième petit enfant ce soir

Vendredi 20 février 2009 à 19 h 50

mon 6ème petit garçon

(Il y a 115 ans aujourd'hui, naissait son arrière arrière grand-père : Adrien)

THEMA, Martin, Valérie, Michel, Alain

La maman et le bébé se portent bien.

Après renseignements pris auprès de la maman, Théma est le diminutif de Télémacq (fils d'Ulysse et Pénélope), c'est donc Grec et non Hébreu. Eh bien ! on va s'habituer.

Samedi  8h15 ce matin, tout va bien, il n'a pas beaucoup pleuré cette nuit. La maman semble fraiche et dispose.

A bientôt, je vais le voir ce WE. Les photos suivront.

Posté par manouedith à 20:57 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :

18 février 2009

Que la lumière soit .....

 

Parmi la beauté à regarder. Celle que j'aime particulièrement, c'est la lumière, qu'elle soit diffusée par des bougies, de vieux lustres ou tout autre.

LUSTRE_modifi_

Quand je me promène j'aime photographier les lustres anciens comme ceux ci :

lumi_re

Les 4 dimanches de l'Avent, j'adore le dîner du soir à la lumière de la couronne !

lumieres_de_l_avent

Et pour une soirée automnale

bougies_orange

Et maintenant, à vous de nous éclairer. 

 

 

Posté par manouedith à 01:16 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :


17 février 2009

La vie commence à 60 ans !!!

 

 

http://www.deezer.com

Aujourd'hui 17 février, "Petit n'Amour" change de dizaine. Et pas n'importe laquelle. Il parait que toutes les autres dizaines sont passées sans s'en rendre compte. Mais croyez moi, pas celle-ci. Et pourtant il est encore en pleine forme "mon homme".

2

Je lui ai donc préparé tout un programme. Sur le chemin du Nord où nous allons pour admirer ma 10ème merveille qui doit pointer son nez aux alentours du 28. Nous nous arrêterons le 23 dans la capitale.

10

Ouvrons le programme :

12

13, rue de l'Ancienne Comédie le Procope, le plus vieux café (maintenant Brasserie) de Paris fondé en 1686 par Francesco Procopio dei Coltelli. Des figures emblématiques comme Voltaire, Danton, Robespierre, Marat ou Benjamin Franklin ; du beau monde si l'on peut dire (tout au moins pour certains) ont fréquenté cet endroit

Ensuite : Frivolités au Moulin Rouge !.

11

histoire de faire avaler la pilule des 60 ans. Car je vous assure c'est dur dur !!

Nous irons dormir dans mon ancien quartier

13

Et le lendemain matin avant de reprendre la direction du Nord, nous irons ici :

 

14

 

Encore des dames, mais là, j'avoue c'est aussi pour me faire plaisir

Musée Galliéra : Sous l'empire des crinolies 1852/1870.

Il faut que je vous avoue j'ai un amour particulier pour le XIXème siècle, mis à part les révolutions, j'adore l'époque du romantisme qui débute fin XVIIIème, du côté musique : Chopin est mon favori, du côté peinture les Impressionnistes sont mes préférés, du côté littéraire mon adolescence a été bercée par Victor Hugo, Flaubert, Alphred de Musset, Maupassant, Stendhal et bien évidemment Georges Sand.

En attendant, JOYEUX ANNIVERSAIRE petit n'Amour.

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

15 février 2009

Revenons sur Saint Valentin

Je reviens sur Saint  Valentin.

J'ai eu plusieurs hommes dans ma vie. Tous marquaient ce jour par des fleurs, des chocolats et des mots d'amour. Le premier homme de ma vie "mon papa" m'a donné l'exemple en offrant ce jour là à ma maman un bouquet de violettes, mon Dieu je trouvais ça beau. Mon grand-père se rendait exceptionnellement chez le fleuriste et revenait avec une rose. Que l'on ne me dise pas que c'est une question d'époque. Non c'est tout simplement une question d'Art de Vivre.

violette

 

 

 

Prendre du temps pour l'autre. Pour celui ou celle que l'on Aime, pour celui ou celle avec lequel ou laquelle on partage sa vie ; c'est donner un instant de bonheur gratuit.

 

Quand j'ai connu "Petit n'Amour" ; jamais il n'avait fêté ce Saint qui rendait hommage à l'Amour. Moi, je pense que dans la vie il y a des moments privilégiés qui doivent être marqués d'une façon particulière. Peut être allez-vous me dire qu'il n'y a pas besoin d'un jour particulier pour se dire son Amour. Peut être, mais moi j'aime les traditions.

4 

Il faut prendre le temps de partager de beaux moments. Donc chez nous Saint Valentin à sa place. Avec des choses simples et chaleureuses. Peu importe l'âge des amoureux !

3  Mettons de l'ambiance

9

6 7

8

Alors et chez vous, c'était comment ?

Posté par manouedith à 14:52 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

14 février 2009

POUR LA ST. VALENTIN LES FLEURS DE MON COEUR !

En hommage à Christian qui nous faisait partager ses fleurs.

Et pour tous les amoureux de la Saint Valentin.

Parmi la beauté : les fleurs. Tout le monde aime les regarder, les admirer, les photographier et les offrir.

Moi, j'ai un faible pour celles-ci et vous ? Il y en a toujours une ou plusieurs dans la maison durant toute l'année.

orchid_e_rose

Version dans les tons roses

orchid_e_rose_2

Les orchidées sont pour moi des fleurs magnifiques, gracieuses, élégantes, raffinées, j'en achète très souvent pour fleurir la photo de ma Chrystel, ce sont des fleurs qui durent très longtemps, mais que je n'ai jamais encore réussie à faire refleurir et pourtant j'essaie.

orchid_e_rose_4

orchidee_jaune_1

Pendant les fêtes de Noël,  il y a eu à Chambéry une grande exposition d'orchidées et après les fêtes il en restait encore beaucoup, j'ai donc profité des soldes, certaines à 70% moins chers.

orchid_e_jaune_2

Azalée et Cyclamens, fleurs en pot que j'aime également.

orchid_e_et_autre

Les roses mon second point faible

collage8_fleurs_de_la_f_te_des_m_res

et maintenant quelques fleurs du début du printemps

violette2

Les violettes et les primevères les premiers clins d'oeil du début de printemps. Chaque année à la St. Valentin, mon papa apportait un bouquet de violettes à ma maman.

violettes

Et maintenant, terminons par une autre de mes préférences les fleurs blanches

glaieuls_blanc

BOUQUET_BLANC

guirlande

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

13 février 2009

Bizarre la Bloguesphère

Depuis plus de deux ans que je vous fais partager mon blog. Je me pose toujours les mêmes questions.

Pourquoi Continuer ???? Pourquoi se creuser la tête ?? croyez moi c'est du boulot de rechercher des sujets à vous montrer et de bien vouloir les partager.

La question qui me revient le plus :  Pourquoi ai-je moins de commentaires quand je vous montre des endroits sublimes toujours différents ? Que celles ou ceux qui viennent me voir régulièrement se taisent ces jours là ?

Alors que je vois sur d'autres blogs, des billets qui se répètent souvent, des sujets qui reviennent tout le temps. Des photos identiques mais prises différemment. Et des commentaires à la pelle.

La Beauté peut se regarder et s'apprécier sans pour cela faire des envieux

coucher_de_soleil

 

 

 

on croirait que la plupart s'interdise d'avoir le droit d'apprécier parce que eux ils ne peuvent pas avoir les mêmes choses.

Moi j'essaie de montrer la Beauté sous toutes ses formes, pour effacer momentanément la médiocrité de la vie. A croire que tout le monde préfère se complaire dans la morosité que  les médias s'efforcent de nous montrer chaque jour en enfonçant le clou un peu plus. 

La vie est faite de joies et de peines, des moments  faciles et d'autres beaucoup moins faciles il y en a eu à  toutes les époques , seulement avant il y avait moins de médias pour enfoncer le clou. Et c'était pareil en plus on avait régulièrement des guerres sur notre territoire.

Alors ne croyez-vous pas qu'il faut savoir garder une partie de nos rêves (c'est la seule chose dans la vie qui est  gratuite),  positiver au maximum,  relativiser et ne pas s'enfoncer  dans la médiocrité. Tout n'est pas une question de "fric", il y a  pourtant d'autres valeurs gratuites qui font les instants de bonheur.

C'est la première fois que je me permets d'intervenir de la sorte sur mon blog, J'ouvre donc le débat, car croyez moi la beauté à regarder est gratuite  et permise à TOUS.

 

Réponse au débat :

Après seulement une journée j'ai eu des coms qui ont répondus. Merci je suis très contente que vous ayez réagi, j'ai donc remercié ces inhabituels et les autres en mettant un  com dans cette rubrique. Je vous résume. Ce n'était pas les personnes qui ne laissaient pas de coms habituellement que je visais, au contraire c'était pour certaines qui passent et laissent régulièrement des coms mais jamais et j'ai remarqué quand je parlais ou montrais des endroits "riches". Dans la vraie vie en dehors de la bloguesphère, c'est pareil. Quand je parle d'endroits où je suis allée admirer de jolies choses, certaines personnes me disent "moi je n'irai pas ce n'est pas pour moi, ce n'est pas de mon milieu" ; cette phrase à le don de m'énerver au plus haut point, je sais que je ne suis pas de ce milieu là, mais peu importe je ne suis pas envieuse, je les remercie au contraire de nous donner la possibilité de rentrer chez eux pour admirer la "beauté" tout simplement.
Je regarde régulièrement sur M6 l'émission "Un dîner presque Parfait". Une semaine nous étions à Caen pour suivre chaque soir le candidat qui reçoit. Ce soir là, c'était un homme sympa, très raffiné, qui recevait dans son appartement ; appartement aux plafonds peints d'époque Napoléon 3 dans un immeuble bourgeois, ce dernier attendait ses hôtes en haut de l'escalier en pierre et à leur arrivée leur a chanté l'Ave Maria de Gounot. Les invités n'en revenaient pas ils étaient admiratifs. Ce qui n'a pas empêché à deux des convives de dire à la caméra. Qu'ils étaient ravis mais qu'ils étaient mal à l'aise car ce n'était pas de leur monde. A cette réflexion, je me suis dit qu'elle dommage d'être aussi obtus et de ne pas tout simplement ne rien dire et apprécier l'hommage que leur faisait leur hôte.

Alors voyez-vous le pourquoi du comment si j'ai écrit ce billet. Si cela pouvait faire évoluer les mentalités qui s'interdisent bêtement les jolis endroits.

Posté par manouedith à 10:50 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :

12 février 2009

La porcelaine de Sèvres de Madame la Baronne

En 1740, une Manufacture de porcelaine tendre est fondée à Vincennes ; ce succédané de la véritable porcelaine, dite porcelaine dure, composée de kaolin à près de 75% est très convoité par les gouvernements européens au XVIIIème siècle. C'est pourquoi Louis XV s'intéresse rapidement à la Manufacture de Vincennes qui est transférée à Sèvres en 1756.

C'est donc de cette porcelaine fine que Madame la Baronne s'entoure.

salon10

s_vres2 s_vres3

s_vres

s_vres4

s_vres5 s_vres_6

s_vres8_

s_vres_7 SINGERIE

singerie2 Une pièce est décorée de "singerie"

Terrasse salon_11

Alors, vous avez aimé la visite chez Madame la Baronne ?

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :