12 mars 2009

Des Racines et des Ailes à Compiègne

Il y a deux émissions à la télévision que j'aime particulièrement regarder. Chaque Vendredi soir Thalassa. Et deux fois par mois des Racines et des Ailes. Jamais je ne manquerai cette dernière.

 

C'est un magazine de reportages créé en 1997 par Patrick de Carolis et Patrick Charles. Elle se passe sur France 3. Depuis 2005, Louis Laforgue en a pris les commandes et la dirige avec talent.

9_luis_laforge_patrick_de_carolis_au_Carolys

Il y a donc des émissions itinérantes, tournées avec des invités dans un lieu d'histoire transformé en plateau et des grands documents qui durent 110 minutes.

Le but de l'émission, c'est de regarder le passé, pour éclaircir le présent et donner des pistes au futur. (J'ai trouvé cette formule sur Internet et je la trouve très appropriée à cette émission que les français aiment bien).

En mettant à l'honneur les personnalités qui agissent sur le terrain aussi bien du conservateur de Musée, aux simples fontainiers qui s'occupent par exemple de toutes les fontaines du château de Versailles.

VERSAILLES2

Mais l'émission, nous emmène également à l'étranger ou dans une autre région de la France, toujours en rapport avec le sujet traité.

Hier soir, elle nous a emmené au Château de Compiègne

chateau_de_compiegne

Mais aussi à Arcachon et dans les bois et jardins de la capitale, beaucoup d'endroits où Napoléon III et Eugénie aimaient séjourner

arcachon

Avec l'aide d'Emmanuel Starcky, Directeur du Château. Louis Laforgue nous a raconté l'histoire et les trois époques principales qui ont fait vivre ce dernier.

C'est donc sous Louis XV qu'il fut construit, mais il mourut avant qu'il soit terminé ; il voulait un château qui ressemble à Versailles.

8_louis_xv

Le XVIIIème siècle, Le Premier Empire ; mais c'est sous le Second Empire que ce château a connu son âge d'or. Napoléon III et Eugénie l'adoraient.

C'est un château propice aux histoire d'Amour. 

Le 14 mai 1770, eut lieu la première rencontre entre le dauphin futur Louis XVI et l'Archiduchesse Marie Antoinette d'Autriche.

louis_xvi marie_antoinette

Le 27 mars 1810, c'est Napoléon qui y reçoit l'Archiduchesse Marie Louise d'Autriche

11_napol_on_et_marie_louise

Une troisième rencontre amoureuse, c'est celle de Napoléon III qui au court d'un séjour à Compiègne en décembre 1852, rencontre la jolie espagnole Eugénie de Montijo qu'il épousa le 29 janvier 1853.

12_napol_on_III_et_eug_nie

Sans compter les nombreux unions princières dans la petite chapelle du château, dont un mariage royal, la Princesse Louise Marie d'Orléans  fille de Louis Philippe avec Léopold 1er Roi des Belges..

 

 

10_matiage_de_L_opold

Je n'ai pas la prétention de vous racontez toute l'histoire de ce château qui m'a toujours passionné et que je connais depuis mon enfance. Mais je ne terminerai pas sans vous parler des fameuses "Séries de Compiègne".

Sous le second Empire, Napoléon III et Eugénie en font leur résidence de prédilection. Le château va devenir un lieu de villégiature privilégié pour la cour Impériale. C'est donc en 1856 que commence ce que l'on appèlera par la suite "Les Séries de Compiègne". Sauf en 1860 et 1867, la cour viendra passer de 3 à 6 semaines à Compiègne. Les invités sont conviés par "Séries" chaque série dure une semaine et comporte une centaine d'invités, qui sont logés au château. Ce sont essentiellement des princes, des ambassadeurs, des ministres, des maréchaux, des hauts fonctionnaires, en quelque sorte "le gratin de la société" tous appartenant au cercle habituel des souverains.

7

Sont également invitées des personnalités du monde littéraire, artistique et scientifique.

les_c_l_brit_s

C'est du reste, lors d'une de ses séries, quà la demande de l'Impératrice Eugénie   Prosper  Mérimée a fait faire sa célèbre "dictée", tout simplement pour distraire la cour.

Napoléon III aurait fait : 75 fautes, l'Impératrice 62, Alexandre Dumas 24 et le premier de la classe a été l'Ambassadeur d'Autriche Metternich avec seulement 3 fautes.

Nous avons passé une soirée géniale, et j'ai voulu vous faire partager mon affection pour cette ville Impériale, faute de documentations personnelles ici, j'ai fait mes recherches sur Internet, alors qu'à la maison j'ai de nombreux livres  sur cette ville, j'aurais pu vous scanériser des photos beaucoup plus jolies.

 

Posté par manouedith à 15:01 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :


10 mars 2009

Le printemps n'est pas au rendez-vous partout en France

En ce moment, quand je me promène sur vos blogs, partout vous nous montrez le printemps qui arrive.

Non, non, non c'est faux ce n'est pas sur toute la France. Regardez plutôt ce que je vois de ma fenêtre en cet après-midi du mardi 10 mars.

CIMG0267

bon, je suis à 1500 mètres d'altitude, mais hier dans la vallée et dans mon département à la limite de la Savoie, le Grand colombier et les villages à 5 kilomètres au dessus étaient recouverts de neige.

Revenons un peu en arrière. Dimanche matin, nous avons quitté Pralognan sous un soleil radieux, magnifique mais quand même moins 10 degrés. Nous déposions à la gare de Moutiers ma Princesse n° 2, 14 ans et premier grand  voyage seule en TGV, fierté, sa maman l'attendait 5 heures plus tard à Paris Gare de Lyon. Pendant ce temps nous avons regagné  notre petite ville aux portes de la Savoie dans l'Ain, là toutes les montagnes avoisinantes étaient blanches même à faible altitude.

Lundi après-midi nous remontions dans notre station d'hiver continuer la garde occasionnel de Théma, jusqu'à Moutier giboulée de  pluie, ensuite arrivé à Bozel, giboulée de neige jusqu'en haut, regardez la route vers 17 heures.

CIMG0252

heureusement le carrosse est équipé de 4 pneus neige

CIMG0256

Vous ne rêvez pas c'était hier, ceci dit aujourd'hui c'est certainement pareil et pire peut être !

CIMG0261 CIMG0262

CIMG0263

Une fois passé sous ce pare avalanches, nous sommes dans la station, les premiers mètres pas trop de problèmes, mais quand il a fallu prendre la route qui monte légèrement à l'appart, devant nous une voiture pas rassurée du tout roulait doucement obligé de la suivre et là, ce qui devait arriver arriva nous avons perdu notre élan si l'on peut dire et au beau milieu de la côte impossible d'aller plus loin, Petit n'Amour a voulu doubler la voiture qui nous avait mise dans  cette mauvaise passe, ce n'était pas judicieux, il s'est mis en travers il a fait un tête à queue et il est reparti dans l'autre sens, il ne lui restait plus qu'à s'arrêter et mettre les chaînes ; rageant je vous assure à 250 mètres de la maison. De toutes façons à l'entrée du parking il aurait été obligé de les mettre, le chasse neige n'était pas passé nous ne serions pas rentrés sur le parking. Mais le plus beau de l'histoire c'est que nous remontions avec toutes les courses de la semaine, impossible d'aller jusqu'au perron, je ne vous raconte pas Manouedith et ses chaussures de ville c'était amusant. Et vous me dites que le printemps est là !!! Ici c'est encore l'hiver et le vrai croyez-moi.

CIMG0265

CIMG0266

Ce sont les toitures des chalets  sous le balcon de nos chambres.

Et ça c'est le tas de neige déposé par les engins sous notre balcon du séjour, bientôt on va pouvoir sauter du balcon du premier étage.

CIMG0270

et regardez le reste du jardin

CIMG0271

Et vous me dites qu'à l'ouest, au nord et au sud c'est le printemps !!!!!!!

Je vous jure je ne suis pas en Norvège mais en France au centre Est. Et il neige pratiquement sans discontinuer jour et nuit depuis une semaine.

Posté par manouedith à 16:44 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

Vieilles Pierres réchauffées !

Regardez : Vous le savez,  j'aime les veilles pierres, celles d'hier, celles qui font parties de notre patrimoine.

BOURG_EN_BRESSE_2

Bourg en Bresse.

CHAMBERY2

Chambéry

chamb_ry_2

                    gen_ve                                                      

Genève


PEYROUGES_2

Peyrouges

 

pierrefond2

Pierrefonds

chanaz

Chanaz

CHATILLON

Chatillon

 

 

Alors qu'en avez-vous pensé de mes vieilles pierres ? Vous, qui passez par ici, osez laisser un commentaire, cela me fera plaisir.

 

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

06 mars 2009

Théma 15 jours

Petite présentation pour toutes les copines et copains de Maman et de Malou

Pendant que la maman va skier, 3 heures par jour Manou joue à la poupée.

THEMA14_jours_

Papy de coeur joue aussi !

THEMA_et_marc

Posté par manouedith à 17:10 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

Au Moulin Rouge "Féérie"

Soirée Frivolité au Moulin Rouge

Depuis très longtemps, j'avais envie de passer une soirée au Moulin Rouge. Il y a plus de quarante ans j'habitais dans ce quartier et  je m'étais promise d'y revenir.

Le_moulin_rouge___mettre

Immortalisé par Henri de Toulouse Lautrec, le Moulin Rouge a toujours présenté aux spectateurs du monde entier de somptueuses revues. Depuis 111 ans, la plus mythique salle de cabaret au monde accueille des millions de spectateurs venues admirer les célèbres revues.

la_salle

Si la tradition du cabaret parisien, en général, ne repose pas sur la gastronomie, Laurent Tarridec Chef étoilé, n'en réussit pas moins à faire de la table du Moulin Rouge un véritable chef d'oeuvre. La brigade est composée de 100 maîtres d'hôtel, de chefs de rang et de serveurs, qui officient dans la salle mythique dont la capacité est de 850 personnes.

Page_2

La revue "Féérie" est bien rodée, elle tourne chaque soir depuis le 25 décembre 1999

5 tableaux grandioses et plusieurs atttractions se déroulent pendant deux heures devant une salle hétéroclyte ; tous les pays sont représentés.

9

Le Moulin Rouge Toujours....

10

Les lumières de la salle s'éteignent, le rideau se lève...... La troupe au complet apparaît sous les yeux admiratifs du public. Les spectateurs se retrouvent dans 'le jardin" du Moulin Rouge et découvrent la Féérie des lieux. Et Paris danse, danse.

16

Les Pirates, que peut il arriver à un pirate sur son bateau ancré en Indonésie ? Le rêve, l'Amour d'une femme idéale.....

3

7

A terre, on croise des  prêtresses, une gorgone dans son temple aux serpents.

6

de vrais pythons appartenant au Moulin Rouge.

Au Cirque Doris........ Le cirque arrive en ville avec sa troupe de clowns, d'augustes, d'acrobates, de jongleurs, de soeurs siamoises, ses drôles d'animaux sauvages et ses six petits chevaux.

au_cirque_doris

Le French Cancan du Moulin Rouge. C'est en 1889, que le Moulin Rouge pour la première fois sur sa scène présente des jeunes filles qui exécutent une danse pas comme les autres  : Le Quadrille. Des figures révolutionnaires, des froufrous, des cris, un rythme endiablé.... des jupes qui se soulèvent pour montrer les jambes des danseuses et qui dévoilent les culottes.

FRENCH_CANCAN_tableau

Deux ans plus tard, le Quadrille, toujours en vogue, dépasse l'hexagone. Un Anglais, Charles Morton, le baptise "French Cancan", une drôle de danse qui fait du bruit et qui vient de France.

Des danseuses aux noms évocateurs resteront célèbres : La Goulue, Nini Pattes en l'air, Grille d'Egout, La Môme Fromage........

Le seul et unique "French Cancan" l'original c'est celui du Moulin Rouge. Et ce, pour toujours...

Le Moulin Rouge, de 1900 à ...... Le Moulin Rouge rend un hommage aux femmes de Paris à travers le temps. Le temps passe et laisse place à une nouvelle génération de femmes, plus belles et plus libres que jamais.

20 8

de_1900__

de_1900__

15

Les Attractions. Entre les changements de tableaux et de décors, animation attractions.

les_attractions

Mis à part l'extérieur du moulin rouge et le hall d'entrée que j'ai pris en photo, l'intérieur et les artistes ont été scanérisés d'après le programme, ce qui explique la qualité moyenne des reproductions.

Je peux dire que nous avons été agréablement surpris par la qualité du programme et nous avons passé une excellente soirée.

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :


04 mars 2009

Une loi pour la fessée

 

 

En découvrant cette dame ce matin à la une des journaux  , j'ai souri.

Antier_Edwige

Elle voudrait faire passer une loi pour interdire les fessées

Et je me suis souvenue d'une magistrale fessée que j'ai reçue l'année de mes 6 ans.

Nous étions en 1950, j'habitais avec mes grands-parents et j'allais à l'école à St. Just en Chaussée dans l'Oise, sur le boulevard, à peine 5 minutes en courant de chez moi.

p_p_re__m_m_re_edith_2

Mon grand-père, avait-il l'air d'un bourreau d'enfants ??

Dans la matinée, j'ai certainement reçu une punition de la maîtresse ce qui ne m'a pas plu du tout ; j'ai profité de la récréation pour me sauver de l'école et rentrer à la maison. Mon grand-père était serrurier (un notable respecté dans la ville !!). Il avait son atelier chez lui. Pour aller à l'école je traversais l'atelier, c'était plus court ; ce jour la en plein après-midi je suis passée en courant devant lui, il m'a attrapé et m'a dit : "Mais que fais tu là, tu devrais être à l'école" ; en colère je lui ai répondu que je m'en étais sauvée. Ni une, ni deux, il m'a pris par la main et m'a reconduite.

cour_de_recr_

La cour de récréation, ressemblait à celle-ci

La récréation se terminait, les enfants étaient en rang devant les institutrices, il s'est mis à côté d'elles, il a descendu ma culotte et m'a administré une fessée à cul nu devant toutes mes petites camarades (à cette époque l'école n'était pas mixte, de toute façon ce détail ne l'aurait pas impressionné). Inutile de vous dire que j'ai eu honte, mais je vous assure je n'ai plus jamais recommencé. Néanmoins, je ne lui en ai pas voulu et cela ne m'a pas traumatisé, seulement il me reste un souvenir parmi tant d'autres de ce grand-père que j'aimais.

 

Et vous avez vous déjà reçu une fessée mémorable que la loi pourrait punir ?

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags :

02 mars 2009

Galliéra Sous l'Empire des crinolines

Toujours dans le rayon BEAUTÉ à regarder. Je me suis promenée pour vous à pas feutrés dans l'univers des crinolines sous le second Empire.

eug_nie


Eugénie, Impératrice de la mode ?

mesdames

Mais aussi : Femmes du monde et du demi-monde

Copie__2__de_GALLIERA_8_BIS Copie__2__de_GALLIERA_9

         Les dessous du Second Empire qui donnaient l'ampleur aux jolies robes

portrait

robe

corsages

Mais aussi : les Dentelles

Copie_de_GALLIERA_16  Copie_de_GALLIERA_58

Chantilly et Alençon

Copie_de_GALLIERA_19

Copie_de_GALLIERA_20 Copie_de_GALLIERA_27 Copie_de_GALLIERA_28

Manches d'ombrelles ciselés dont un en corail

_ventail

Les éventails de la maison Alexandre.

chapeaux_et_ombrelles

Bonnets remplaçant à cette époque les chapeaux, ombrelles, ces dernières sont portées en voiture, pour une promenade au bois de Boulogne,  ou pour les "visites" tandis qu'en villégiature elles accompagnent les tenues habillées de fin d'après-midi.

chaussons

bottines, escarpins et pantoufles; J'attire votre attention sur la paire de bottines noires et roses, regardez les talons, il y a des cymbales en métal doré qui cliquettent quand la dame danse.

bijoux

Les bijoux de chez : Cartier, Boucheron,Morel, Mellers, dont une broche noeud de 1865 créée par Millers. Par son raffinement elle illustre un autre courant de la bijouterie du Second Empire.

accessoire

Nécessaire de broderie vers 1865, Mitaines mi-longues de la même époque, Peignes, Porte monnaie de mariée vers 1870 ainsi que 4 boutons vers 1850/1860 et pour terminer un nécessaire pour corbeille de mariée.

GALLIERA_2

Et maintenant regardons quelques robes du XXIème siècle influencées du Second Empire, dans les derniers défilés de mode : Jean Paul Gautier, Christian Dior, pour l'hiver 2008/2009.

robes_modernes

Dans la pénombre des salles du Musée Galliéra j'ai pu donc admirer pendant deux heures et plus ces merveilles portées par nos aïeules privilégiées. Les photos étant interdites, en sortant j'ai acheté le livre de l 'exposition tout particulièrement pour vous faire partager une fois de plus la beauté à regarder.

Si ce reportage vous a plu et surtout si vous désirez vous y rendre c'est à Paris au métro Iéna, et c'est encore visible jusqu'au 26 avril 2009;

 

 

Posté par manouedith à 19:28 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

28 février 2009

Théma ma dixième merveille

A toutes celles et ceux qui suivez mon blog. Je suis contente de vous présenter mon dixième petit enfant. Les garçons on dépassé les filles, puisque maintenant ils sont au nombre de 6 sur 10.

Le premier chez fille n° 1 - 20 ans  YANNICK

Le second et le quatrième chez fille n° 2 - 18 ans et 11 ans  CLEMENT et LEO

Le troisième chez fille n° 3 - 15 ans et 8 jours  MARTIN et THEMA

Le cinquième chez fille n° 4 - 9 ans  MAXIME

THEMA_1_jour

Théma quelques heures, si petit et déjà il s'interroge sur la vie !

THEMA_MARDI_24_FEVRIER

Mardi 24 février, visite de Manou

THEMA_ET_SES_MAMANS

Avec Maman, Malou et Manou

THEMA_ET_CHANEL

Chanel fait connaissance avec Théma dès son arrivée de la maternité.

6 jours après la naissance direction Pralognan la Vanoise 900 kilomètres en deux jours.

CIMG0226 CIMG0222

Vendredi. Première garde de Manou.

CIMG0206

Quel bonheur pour Annabelle, l'arrivée de ce bébé l'a transformée.

 

 

 

Posté par manouedith à 12:06 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags :

Chez Voltaire

Je serai de retour bientôt pour vous faire patienter

Promenez-vous dans les jardins de Voltaire à Ferney

chez_Voltaire

J'y suis allée aux journées du patrimoine en 2007.

Et maintenant laisez moi aller à la nostalgie du temps passé...

Edith_30_ans

Dans les années 1974, c'était hier.......

papillon

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

25 février 2009

Ladurée, vous connaissez ?

A Paris tout a commencé en 1862, lorsque Louis Ernest Ladurée, homme du sud ouest, minotier de son état, crée une boulangerie au 16, rue Royale. Jeanne Souchard épouse d'Ernest et fille d'un hôtelier connu de Rouen, à l'idée de mélanger les genres, le café parisien et la patisserie et donne ainsi naissance à l'un des premiers salons de Thé de la capitale. Qui aura un avantage certain sur les cafés, celui de pouvoir accueillir les femmes en toute liberté.

La spécialité est devenue le "macaron"

 

2

 

Deux fois par an, à la manière des créateurs de mode, la maison imagine de nouveaux desserts comme le macaron caramel au sel  citron vert et basilic ; un vrai régal je vous assure.

Le problème, étant donné que ces derniers sont périssables, la maison ne fait pas d'envois ; il faut donc venir les chercher dans un des 5 magasins parisiens. Alors si vous habitez comme moi au centre de la France pas facile n'est-ce-pas. En fait si j'ai bien compris seuls les parisiens ont le droit de se régaler.

Ou alors si vous habitez à, ou près de : Londres, Monaco, Tokyo  ou comme moi à 60 kilomètres de Genève vous ferez donc partis des privilégiés qui ont le droit de goûter à ces merveilles

collage20

 

 

Pendant le chemin du retour, nous n'avons pas résistés, nous avons vidé cette boîte

5

à deux quand même !

Bon maintenant, nous montons à Paris le 23, nous irons jeter un oeil sur les magasins et les salons des Champs Elysées car il paraît qu'ils vont me plaire, ce sont des décors Napoléon 3,  somptueux et raffiné. A Genève le magasin est petit aux allures 1900 quand même.  A mon retour, je vous raconterai.

 

Alors pour St. Valentin, justement nous avons décidé d'aller spécialement à Genève  pour ramener ça :

1

 

 

A bientôt !

 

 

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :