29 juin 2008

Balade aux alentours

Aujourd'hui dimanche, nous ne sommes pas sortis, il faisait trop chaud, après une bonne sieste, nous avons rangé le garage, j'ai redécouvert quelques cartons que je n'avais pas encore réouvert depuis le déménagement, rien que des inutilités que l'on a beaucoup de mal à quitter, enfin le garage est net, il faut dire que bientôt les filles vont arriver et en se serrant un peu une de leur voiture pourrait rentrer !

En revanche hier nous sommes allés faire un tour, toujours à la découverte de nouveaux plans d'eau et de petites plages, regardez celui-ci caché entre deux petites montagnes, sans aucune pub.

CIMG7428

c'est le lac de Barteran du côté de Saint Martin de Bavel, tout à côté de chez nous.

CIMG7429

Notre prochaine sortie avec Otarie 2 sera ce petit lac, mais cette semaine nous allons quelques jours à Pralognan, ce sera donc pour la semaine suivante.

Nous avons également une mission, rechercher de beaux endroits pour les photos du mariage qui approche.

CIMG7431

Dans notre région, deux spécialités les vieux lavoirs comme celui-ci a Marignieux, ou alors les fours banaux, là où l'on faisait cuire le pain au siècle dernier

CIMG7444

chaque village a le sien, certains sont particulièrement beaux. D'avril à fin septembre ils sont rallumés pour la fête du four et cela donne l'occasion à tous les habitants du village de faire cuire leurs tartes ou leur pain, et tout le monde se rassemble autour pour faire la fête, l'année dernière 8 jours après notre arrivée nous avions découvert celle d'Ardosset, voir blog en avril 2007.

Revenons un peu sur les jolis lavoirs.

CIMG7118

Celui-ci se trouve à Nants

CIMG7344

Vous le savez, j'aime beaucoup visiter les châteaux, en Picardie ils étaient nombreux, ici aussi mais la plupart ne se visite pas, au détour d'un chemin celui-ci m'est apparu.

CIMG7438

il est sur la commune de Ceyzeyrieu

19908265

 

 

Posté par manouedith à 22:39 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :


27 juin 2008

Une plage sur les bords du Rhône

Troisième sortie de l'Otarie 2

2

Je ne suis toujours pas montée à bord ! Petit n'Amour se perfectionne et repère des  endroits sympas à faire avec Martin et Léo

3

Pendant ce temps admirons les berges

1

Assise bien à l'ombre et pourtant j'ai pris des coups de soleil

4

5

Voici ce que je peux admirer !

6

7

8

9

14

13

C'est pas beau les vacances !!!!!!

Posté par manouedith à 10:15 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

24 juin 2008

Evolution des souvenirs photos

Parmi mes passions, la photographie a toujours tenu une grande place dans ma vie. A une certaine époque j'avais un labo à la maison pour développer les noirs et blancs. Évidemment nous faisions beaucoup moins de photos que maintenant, néanmoins toutes mes photos ont été classées dans des albums et les négatifs rangés dans des classeurs, sans compter les milliers de diapositives qui sont encore dans leurs boites et dont certaines ont été refaites sur cédérom. Sinon tous les albums sont dans l'armoire de la chambre 1900 ; regardez :

18

En somme, toutes les étapes de ma vie se trouvent ici. mes plus jolies ont eu le droit à des albums particuliers.

15

Regardez !

16

17

Depuis l'arrivée de la photo numérique, tout le monde fait de plus en plus de photos. Moi je les garde sur l'ordinateur  sur cédérom et sur un disque dur ; mais il parait que dans le temps elles ne se conserveront pas, il est donc très utile de continuer à les garder autrement

Voici une des solutions que j'ai trouvé : le livre photos pour les plus intéressantes.

collage12_livres

Je vous assure le résultat n'est pas mal du tout

Le premier livre, je l'ai fait en grand format pour l'offrir à "Petit n'Amour" avec  les moments principaux que nous avions partagés ensemble.

19

Les autres ont été en format 21x27 et chacun renfermant des moments privilégiés, un d'entre eux  a été fait d'après des photos scanérisées

8

La composition se fait au gré de nos envies

 

9

Joli souvenir le dernier anniversaire de mon beau père, mis en valeur sur une page entière.

10

Escapade sur les châteaux de la Loire pour un anniversaire de mariage.

13

Nos hivers à Pralognan

14

Alors qu'en pensez-vous ? intéressant pour les moments importants d'une vie.

A une époque je faisais aussi des expositions, j'ai envie de recommencer, j'ai sélectionné une trentaine de photos sur nos hivers à Pralognan format 30x40, je viens de les encadrer maintenant, je vais chercher des endroits pour les exposer, mes expos s'appelaient "Grain de Beauté", celle-ci sera "Grain de Beauté en Blanc". J'en reparlerai quand je serai prête.

A bientôt

 

ange

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

21 juin 2008

LE CYGNE symbole de l'Amour Eternel

En restant sur le bord du lac ou des cours d'eau pendant que mon homme navigue, je contemple la nature, en ce moment je suis émerveillée par le cygne et sa famille. Regardez comme cette famille est majestueuse.

11

Mais attention, il ne faut pas s'approcher de trop près sinon le papa vous crache dessus

Papa_cygne

 

La maman est plus sereine, mais je ne m'y fierai pas.

maman_cygne

13

10

 

 

Lorsque la famille se promène, le papa ferme toujours la marche...

 

IMG_2354

Si le cygne est le symbole de l'Amour Eternel, c'est parceque le male reste fidèle à sa femelle pendant toute sa vie, c'est pour cela que sur les pièces montées des jeunes mariés il y a souvent un couple de cygnes.

enfants_cygne

La première année les plumes sont grises argent.

Saviez-vous, que  cet oiseau aquatique est l'emblème de la Finlande !!

après ce petit reportage photos, avec désinvolture je vous dirai bien : Prenez en de la graine Messieurs et Mesdames.....

Posté par manouedith à 12:06 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

19 juin 2008

Canoë à l'eau, Petit n'Amour aussi !

Ah ! depuis que nous attendions ce jour mémorable, mettre le canoë à l'eau. Depuis notre retour du Morvan, le temps était épouvantable. Jeudi 19 juin 2008, température 30°, vent calme lac du Bourget sans trop de bateaux ; toutes les conditions pour se lancer.

12

14

 

C'est donc depuis le port de Conjux à l'extrémité nord du lac que nous avions décidé de mettre le joujou à l'eau. Petit N'Amour avait même pris la bouteille de champagne et les verres, je n'étais pas tout a fait d'accord autant de mise en scène ce n'est pas mon truc, surtout que nous n'étions que nous deux, il pensait inviter le loueur de pédalos et sa femme, ouf, ils n'étaient pas la, ce midi timidement j'avais essayé de lui faire comprendre le ridicule de la chose mais en vain.

1 

Au départ il voulait mettre à l'eau sur la plage, mais j'ai été assez persuasive pour faire notre premier essai en partant du port beaucoup plus discret au cas ou, en Juin pendant la semaine il n'y a personne.

4

6

J'ai conseillé pour  qu'il enfile le gilet de sauvetage, il faut quand même être prudent, ces dernières grandes balades en canoë remontent quand même à il y a 40 ans !

7

Grand palabre ce midi à table pour lui faire comprendre que je ne monterai pas avec lui, j'attendrai qu'il ait bien en main cet engin, l'année dernière je suis montée dans un canoë en plastique qui me semblait beaucoup plus lourd que celui-ci, alors en avant pour l'aventure en solitaire.

 

8

9

Une fois sorti du port, à lui les 44,5 km² du lac, il ne faut pas oublier qu'il est le plus grand lac naturel d'origine glaciaire de France. L'endroit le plus profond fait quand même 145 mètres ; alors le gilet de sauvetage n'est pas du luxe à mes yeux.

22

Pendant ce temps là, je suis allée m'asseoir à l'ombre sur la plage,tout en surveillant mon homme au loin, contrairement aux périodes de vacances, il n'y avait que 3 ou 4 familles.

15

voulant se rapprocher de la plage et des cygnes, ce que je redoutais est arrivé.

16

Nous étions tous aux premières loges

17

Je crois que j'ai eu raison de rester sur le bord, car je n'aime absolument pas l'eau, je me baigne très rarement et encore moins dans le lac du Bourget

23

confiant en lui même, il n'avait pris aucun rechange et aucune serviette !!!

18

qui a dit, qu'il fallait remonter aussitôt ?

19

La baignade forcée ne l'a pas découragé, il est reparti de l'autre côté du lac, là ou les profondeurs ne sont plus les mêmes.

26

Après une heure de balade avec une incursion sur le canal de Savière, j'ai vu mon homme réapparaître, il parait qu'il n'est pas retombé à l'eau.

7

Enfin après deux heures sur le lac ou sur la plage, conclusion : agréable journée, on y retourne demain.

bonnr_srmaine

Posté par manouedith à 19:56 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :


18 juin 2008

Jujurieux Les soieries Bonnet et la ville fleurit

6

Le saviez-vous. Le jour de la fête des Pères c'était également la journée du patrimoine industriel. Fervente adepte du Journal télévisé sur la 1 à 13 h. Pas adepte particulièrement pour les infos, mais pour les balades que Monsieur Pernault nous proposent à travers la France et les reportages sur la France profonde qu'il nous fait partager. La semaine dernière, il nous a parlé des Soieries Bonnet à Jujurieux, à quarante  minutes de la maison. Puisque le temps n'était pas encore au beau fixe pour aller essayer le canoë, nous en avons profité pour aller à Jujurieux ; déjà la route est fort agréable les montagnes, les coteaux bien verts, que c'était joli. En arrivant dans cette charmante bourgade de l'Ain, toutes les maisons étaient pavoisées de fleurs en papier pour la fête de la musique, regardez comme le comité des fêtes a bien travaillé.

1

2

3

Toutes les maisons de la bourgade étaient décorées, quel travail et quand je pense que le lundi il a plu toute la journée, comment seront-elles toutes ces fleurs en papier pour le jour de la fête de la musique  samedi prochain ?

5

Mais le déplacement était pour l'usine de soieries créée en 1810 par Monsieur Claude Joseph Bonnet, elle ferma ses portes en 2001, maintenant le Conseil Général de l'Ain a racheté une partie des bâtiments pour en faire un Musée Industriel et montrer aux générations futures comment travaillaient les jeunes filles et les jeunes femmes au début du XIXème siècle .

usine_bonnet_1

L'usine de Jujurieux est née aussi de l'idée paternaliste un peu comme Godin à Guise avec néanmoins beaucoup de différences, Godin avait voulu faire du social et donner à ses employés une vie de travail et une vie sociale en ne sortant pas du site, alors que Claude Joseph Bonnet a misé plus particulièrement sur le pensionnat industriel, il y en a eu plusieurs dans le sud est de la France, mais celui-ci a été l'un des plus importants avec à une certaine époque 700 jeunes filles il a été surtout celui qui a duré le plus longtemps puisqu'il a fermé ses portes qu'en 1941.

9

Monsieur Claude Joseph Bonnet est né à Jujurieux en 1786. Au début du XIXème siècle il se rendit à Lyon pour devenir employé en soieries puis ensuite fabricant de soieries ; c'est en 1835 qu'il eut l'idée d'édifier une manufacture à la campagne dans sa ville natale, sa spécialité qui fit grandir son usine ce sont les unis noirs et c'est à l'exposition universelle qu'il renforça sa consécration internationale.

USINE_BONNET__6

Le pensionnat industriel permettait aux  jeunes filles de ne pas être placées par exemple comme bonne à tout faire chez des cultivateurs ou des commerçants de la région. 70% venaient de l'assistance public, les autres de familles pauvres de l'Ain et des départements avoisinants même d'Italie et au XXème siècle de Pologne. Ces jeunes filles étaient encadrées par les religieuses de St. Joseph de Bourg en Bresse , elles travaillaient dans les ateliers de soieries, principalement au dévidage et au moulinage. En accord avec la législation de l'époque, elles étaient recrutées dès l"âge de 12/13 ans sous réserve de l'obtention du certificat d'études, ainsi la maison bénéficiait d'une main d'oeuvre abondante considérée comme peu coûteuse et docile. Certaines restèrent que quelques mois, d'autres plusieurs années mais rares sont les jeunes filles qui ont fait carrière dans l'usine. Néanmoins, elles sont éduquées elles apprennent la cuisine, la couture, comment tenir une maison et quand elles sortaient souvent elles faisaient des mariages intéressants ce qu'elles n'auraient certainement pas eu l'occasion autrement. Elles étaient payées modestement elles devaient placées leur argent à la caisse d'épargne de l'usine, ce qui leur faisait un petit pécule quand elle quittait le pensionnat.

usine_bonnet_5

Elle recevait également une éducation religieuse et elles avaient l'obligation d'aller à la Messe chaque dimanche. Contrairement  à Monsieur Godin, la religion avait une place très importante.

12

C'est à partir de 1964 que la sixième génération familiale arriva aux affaires. Cette période fut marquée par une réduction sévère des effectifs de l'usine de Jujurieux. Malgré tout c'est par des essais de grande fabrication, puis par le rachat de métiers de velours façonné, auxquels les tisseurs de Jujurieux se convertirent et c'est ce qui sauva l'usine.

8

Les velours et les tissus, sont fabriqués pour les prestigieuses maisons de couture parisienne et prennent ainsi un galon supplémentaire dans le luxe de la Haute couture française.

USINE_BONNET_7

Malheureusement avec l'arrivée en force des rayonnes, et des étoffes aux fibres synthétiques, ainsi que des fournisseurs asiatiques, l'usine a définitivement fermée ses portes en 2001.

IMG_2253

Un écheveau de fil de soie

Pour agrémenter ce reportage, je me suis servie des anecdotes de notre guide, ainsi que du fascicule écrit par Henri Pansu  pour illustrer les photos.

 

 

Posté par manouedith à 00:06 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

17 juin 2008

Une chambre d'hôte à St. Félix (Oise)

Une autre sorte de chambre d'hôtes !

Pour la communion, nous étions arrivés deux jours plus tôt, car nous avions l'envie de faire un peu de tourisme et retourner dans les pas de ma jeunesse. Quand nous le pouvons nous privilégions les chambres d'hôtes aux hôtels, parfois nous ne sommes pas acceptés avec notre petite chienne comme cette fois-ci, Tara est donc restée chez Sandrine et nous, nous avons pu profiter de cette charmante maison au style des années 30.

les_iris_3

Elle s'appelle "Les Iris" et se trouve dans un charmant petit village entre Mouy et Beauvais

Les_Iris_1

les_iris_5

les_iris_10

Joli parc entourant la maison, calme et repos assuré.

les_irsi_13

les_iris_14

depuis la terrasse, vue sur le parc

les_iris_6

les_iris_15

Petit déjeuner copieux

Les_iris_16

Si vous passez par là, Jacqueline et Jacques Prin vous accueilleront à bras ouverts.

les_iris_9

A bientôt pour continuer la balade.

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

15 juin 2008

Petit cadeau "bonheur"

 

Revenons sur un cadeau de fête des mères.

Une de mes filles a toujours le chic pour me faire de jolis cadeaux comme j'aime. Regardez cette jolie ombrelle brodée à la main à l'ile de Malte.

Dans ma grande maison, j'ai toujours un endroit pour la mettre en scène, la voici dans ma chambre romantique

2

qu'en pensez-vous ? les gants en filet posés sur deux recueils de poésie m'ont été offerts par ma gand-mère.

1 

Et quand je pense que fille numéro 3 avait cru que son cadeau ne me plaisait pas, vraiment elle se trompait. Encore Merci "Nana".

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

Morienval dans la vallée de l'automne (Oise)

Le département de l'Oise est un département riche en abbayes, en châteaux en villages médiévaux, en forêts et ce département est mon département d'origine. Je peux dire qu'étant passionnée d'Histoire , de vieux bâtiments et de vieilles pierres  je l'ai arpenté plus d'une fois de long en large et le but de ma journée touristique était revoir la forêt de Compiègne et le château de Pierrefonds. Aujourd'hui, je vais vous emmener admirer une autre abbaye dans la vallée de l'automne de l'autre côté de la forêt, dans le pays du Valois.

Morienval_1

morienval_2

L'abbaye de Morienval a conservé son église du XIème et XIIème siècle, qui a gardé l'essentiel de son aspect primitif malgré les remaniements

morienval_3

Malheureusement en dehors des offices, ces lieux sont fermés. Allons promenons-nous autour.

morienval_5

morienval_6

MORIENVAL_8

morienval_12

morienval_14

En retraversant la forêt, petit arrêt dans un village entouré de murs :

Saint Jean aux Bois

SAINT_JEAN_AUX_BOIS_1

Avant de refermer admirez la jolie petite église de Vieux Moulin

VIEUX_MOULIN_1

guirlande

 

 

 

 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

13 juin 2008

Pierrefonds dans l'Oise ; suivez le guide

 

pierrefonds_12

Aujourd'hui je vous emmène découvrir une petite ville que j'aime particulièrement et dans laquelle j'aurais bien aimé vivre.

Lors de la communion de Mélanie, comme je vous l'ai déjà dit, nous avions consacré une journée au tourisme dans la forêt de Compiègne. Il y a un endroit que j'aime particulièrement c'est Pierrefonds avec son superbe château que l'on découvre en sortant de la forêt au détour d'un virage.

pierrefonds_2

Remanié par Viollet le Duc dans la seconde moitié du XIXème siècle, les tours avaient disparues

pierrefonds_6

La petite bourgade de Pierrefonds a eu ses grandes heures au temps de Napoléon III, Eugénie de Montegeo aimait y venir prendre les eaux. Le château domine le village, on le voit de partout

pierrefonds_9

Rien que pour entrer visiter ce dernier, une longue promenade nous fait le contourner de part et d'autre tout en grimpant .

pierrefonds_17

Appuyé sur les remparts, nous pouvons admirer les jolies demeures construites du temps de la ville d'eau

pierrefonds_18

pierrefonds_20

pierrefonds_21

pierrefonds_22

pierrefonds_23

Une fois passé le pont levis, admirons la cour principale

pierrefonds_26

pierrefonds_25

pierrefonds_28

pierrefonds_29

pierrefonds_27

pierrefonds_32

pierrefonds_33

Quand nous nous y sommes rendus, la visite du château était gratuite "because" on tournait la Mort d'Henri IV, Petite parenthèse sur la visite : voici quelques photos d'acteurs se préparant dans la cour d'honneur.

pierrefonds_30

pierrefonds_34

pierrefonds_38

pierrefonds_58

Continuons la visite par les intérieurs ; habituellement dépourvus de meubles, mais pour les besoins du film quelques meubles ont été ajoutés.

pierrefonds_40

de monumentales cheminées

pierrefonds_55

pierrefonds_39

pierrefonds_44

pierrefonds_49

Dans cette pièce en haut des murs, une fresque décrivant les étapes de la vie de l'habitant  des lieux.

pierrefonds_47

pierrefonds_48

certains plafonds sont superbes.

pierrefonds_52

Maintenant, il n'y a pas que les films qui se tournent dans ce château. Si vous voulez faire votre repas de mariage dans une des grandes salles. Faites comme notre Miss Picardie Elodie Gossuin, louer le château pour une soirée de rêve.

pierrefonds_54

pierrefonds_53

pierrefonds_35

pierrefonds_37

 

pierrefonds_56

Maintenant redescendons nous promener dans la petite ville d'eau

pierrefonds_14

pierrefonds_8

pierrefonds_15

pierrefonds_3

pierrefonds_59

pierrefonds_4

Je vous assure si vous passez par mon département d'origine, faites le détour vous ne serez pas déçus il y a tellement d'autres belles maisons à découvrir. Entre autre la maison de Céline, la vieille gare malheureusement réaffectée, l'étang sur lequel on peut faire du pédalo, l'Hôtel de Ville et j'en passe ; vous pouvez même rejoindre Compiègne en vélo par des chemins aménagés dans la forêt, je l'ai fait il y a quelques années, c'est super.

 

Posté par manouedith à 10:04 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :