12 novembre 2006

Fruits et fleurs givrés pour Noël ou pour un jour de fête.

 

 

Vous allez voir comme c'est facile, je reviens donc sur une partie de mon bouquet du centre de table d'hier soir.

IMG_6561raisin_confit

Que le givre soit

Ingrédients : 200 gr de sucre, 3 blancs d'oeuf, 60 à 70 gr de sucre glace. Cassez les oeufs mettre le blanc dans un récipient, plongez un pinceau dans les blancs non battus et badigeonnez délicatement fruits, feuilles, fleurs et tout ce que vous désirez (sauf assiettes et verres). Ensuite, saupoudrez immédiatement de sucre, secouez les délicatement pour faire tomber le sucre excédent. Disposez-les sur un plat sans les supperposer et laisser sécher durant au moins 30 mn.

Avant de vous en servir, saupoudrez de sucre glace. Et je vous garantis un Noël ou une fête féérique.

Petits conseils dans les détails pour encore mieux réussir.

Sachez que vous devrez sortir les fruits du réfrigérateur au moins deux heures avant de les givrer. Vous pouvez passer le givre la veille mais ensuite il est impératif de conserver vos oeuvres dans un endroit sec et en acun cas dans le réfrigérateur. car l'humidité fait fondre le sucre, et alors adieu givre. Les fleurs givrées ou feuilles doivent elles aussi rester à température ambiante, il sufit de les mettre dans u n vase pour pas qu'elles ne fanent. Pour accentuer l'effet givré; resoupoudrez au dernier moment de sucre glace. Ainsi vous pouvez créer de's compositions florales féériques. Pour Noël par exemple, melez  des branches de sapin et de houx à des grappes de raisin à gros grains (voir photo) et à des grenades éclatées, ajoutez des bâtons de cannelle aux feuilles ramassées par exemple en ce moment et vaporisez sur le tout des cristaux de sucre.

Coings, pommes et poires peuvent se métamorphoser en ravissant marque place ou centre de table enneigés, le tout éclairés de bougies blanche. (Je m'y vois déjà). Comme je vous le dis plus haut, préférez givrer des roses rouges plus adaptées que les jaunes ou roses. Enfin de compte tout peut être givré au gré de vos fantaisies en revanche les fruits seront toujours entiers jamais coupés car l'eau contenu dans la pulpe détremperait le sucre et détruirait l'effet de givre. Ne jamais givrer les assiettes ou les verres, l'odeur de l'oeuf avec le sucre altérerait le goûts des mets et des boissons.

Les plus beaux effets s'obtiennent avec des fruits colorés : groseille, fraises, framboises, grenades et mandarines.

Posté par manouedith à 19:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


Une table pour 4

IMG_6549

IMG_6551

IMG_6553

IMG_6556 Ce soir nous recevions nos voisins, ma table était un tantinet "rétro", les assiettes anciennes débur XXème en terre de fer de couleur vertes, des verres très anciens, mais le clou de la table c'était le centre de table. Agrandissez le et vous y verrez quelques détails, j'avais givré quelques fruits et fleurs, déposés sur un lit de branches de tuyas, au centre duquel trônait une jolie bougie, dans deux vieilles timbales des fleurs identiques devant la place des dames. Alors qu'en pensez-vous ?

"Petit Amour" avait préparé comme entrée des noix de St. Jacques au wisky, suivi d'un porc à l'ananas accompagné de riz, quelques fromages bien de chez nous et nous avons terminé pas mon délicieux baba au rhum. Soirée sympa.

IMG_6557_1

Posté par manouedith à 01:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Le "baba au rhum" de Mémère Pascaut

IMG_6546

 

Voici le baba au rhum de ma grand-mère. Combien de fois a-t-elle fait ce gâteau dans mon enfance, dans mon adolescence, c’est une recette qui a été transmise de mère en fille. Il était célèbre dans toute la famille, malheureusement il ne reste plus beaucoup de personnes qui l’ont goutté et apprécié. Je vais vous donnez la recette pour 6 personnes.

 

 

 

Mélangez 12 cuillères à soupe de farine avec 12 c de sucre et 4 œufs entiers, à côté dans un bol délayez 8 c de lait avec 1 sachet ½ de levure alsacienne. ensuite mélangez le tout en remuant jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de morceaux et que cela forme une pâte onctueuse. Versez le tout dans un moule à savarin, vous savez celui qui a un trou au milieu, mais avant il faut bien beurrer les parois du moule pour faciliter le démoulage. Mettre au four thermostat 5/6 ce qui correspond à 160 degrés pas plus sinon le gâteau ne lève pas. Au bout de 25 minutes, voir si c’est cuit en mettant la lame d’un couteau dedans si elle ressort sèche c’est bon sortez aussitôt du four.

 

 

 

Pendant que le gâteau cuisait, vous aurez fait chauffer 150 gr de sucre dans un verre d’eau jusqu’à ébullition, auquel vous ajouterez 1 bon verre d’alcool une fois retiré du feu. Arrosez copieusement toutes les partie du baba pour qu’il s’imbibe complètement.

 

 

 

Faire ensuite une crème pâtissière avec 1 litre de lait. Mélangez 100 gr de farine avec 200 gr de sucre et 6 jaunes d’œufs, pendant ce temps là faites chauffer 1 litre de lait dans lequel vous aurez fait infuser une gousse de vanille ou de l’alcool, mélanger le tout en dehors du feu et remettez le tout à chauffer toujours en remuant le temps que la crème épaississe, faites refroidir et seulement après mélanger délicatement les blancs que vous aurez monté en neige bien ferme. Ainsi la crème pâtissière est plus légère. Et pour faire beau, j’ai mis quelques fraises.

 

 

 

Je vous assure vous allez vous régaler, personne ne peut le rater, c’est un gâteau très simple à faire.

 

 

 

Alors bon appétit

Posté par manouedith à 01:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

10 novembre 2006

Coup de folie dans un séjour 1900

 

Eh ! oui avec mes idées de déco "d'automne" et mes rideaux genre voilage, mélangés à mon intérieur 1900, c'est un coup de folie car bientôt je vais déménager mais c'est aussi un coup de chaleur, ce matin au réveil, je me suis vite précipitée dans mon séjour pour voir l'effet produit une fois les volets ouverts. Eh ! oui mon idée n'a pas été mauvaise, cela rajeunit l'ensemble et donne un coup de soleil supplémentaire à l'ensemble "bourge.." comme disent certains, mais je m'en moque, je suis ravie du résultat et je n'arrête pas de passer un coup d'oeil à chaque fois que je me rends à la cuisine. Parfois il faut oser les mélanges. Regardez :

 

     Merci Twinnette, c'est toi qui m'a donné l'idée des changements saisonniers.

 

Bon allez je file faire mes courses, demain soir je reçois un couple d'amis, "petit n'amour" était depuis ce matin sur internet pour composer son menu puisque c'est lui qui se met aux casseroles, moi je cogite dans ma tête la table, les fleurs etc.. alors rendez-vous dimanche matin pour voir le résultat.

IMG_6563

IMG_6565

Et vous avez-vu, les fleurs ont changés, j'ai trouvé du jaune et de l'orange

IMG_6562

 

Posté par manouedith à 11:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

09 novembre 2006

Changement de rideaux....

 

Vous avez vu de plus en plus on change facilement les décos de son intérieur au gré des saisons, il est vrai que maintenant nous avons des magasins pas chers qui donnent  un tas d'idées. Depuis 4 ans, saison froide ou saison chaude j'avais les mêmes doubles rideaux et accessoires qui allaient avec. Cet après-midi, je suis allée chez l'Incroyable et j'ai succombé à la tentation, une envie de couleurs chaudes et de voilages pour remplacer mon vieil-or à bandes vertes en tissu d'ameublement classique, donc j'ai investi (car j'ai quand même 3 fenêtres dans mon séjour) sur des voilages très légers aux dégradés d'orange, 3 coussins sur la banquette dans les mêmes tons et dans la même matière, ainsi qu'une grappe de raisin sur les abat-jour crème. Je ne suis pas mécontente du résultat, maintenant on verra demain à la lumière du jour. Je suis partageuse qu'en pensez-vous ? Un petit détail que je viens de m'apercevoir, les fleurs ne vont plus, qu'à cela ne tienne demain c'est vendredi jour des courses, je choisirai un bouquet dans les mêmes tons.

IMG_6536

IMG_6538  Bon, ne tenez pas compte des volets bleus ça fait moche.

IMG_6537

Posté par manouedith à 21:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


08 novembre 2006

Alors vous aimez ou vous n'aimez pas ce blog. Dites-le

 

 

 

 

 

Bientôt 15 jours que j'ai ouvert mon blog, je vois passer du monde malgré tout, de nombreux français, des anglais et même un australien ou australienne, mais peu me laisse un commentaire et pourtant je les attends ces commentaires pour voir si ce blog plait ou ne plait pas, il faut le dire. Mon but c'est d'échanger avec les autres aussi bien des idées sur mes bricolages, mes photos, mes messages, ou tout simplement avoir un contact nouveau avec des gens d'ailleurs. Avant je voyais beaucoup plus de monde, je travaillais, je faisais partie d'associations j'ai même été pendant 7 ans Présidente d'une association culturelle, j'habitais un autre département de la Picardie beaucoup plus joli que la Somme profonde où je me trouve maintenant, remariée seulement depuis 4 ans, j'ai attéri dans ce tout petit village en plein champ et je suis toujours avec "petit amour" je ne m'en plains pas au contraire mais ma forêt, mes habitudes culturelles me manquent, d'autant plus que nous allons déménager donc je ne m'investis pas ici ; et depuis 5 ans je ne  suis pas arrivée à me refaire des amis. Alors des petits commentaires, des petits liens me feraient plaisir.

A bientôt

Posté par manouedith à 10:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

07 novembre 2006

L'art de faire du vide dans son grenier....

Je vous l'ai dit, je vais déménager et je suis quelqu'un de conservatrice, "on ne sait jamais cela peut servir" ! A chaque fois que l'on recherche quelque chose qu'il y a longtemps que l'on a pas vu, c'est certain c'est l'objet, la robe ou l'écharpe qu'on s'est  séparé il n'y a pas longtemps ; pourtant on le gardait depuis des lustres. J'ai donc entrepris de faire du vide car j'ai une grande maison  et comme nous envisageons d'aller nous installer à 800 kms d'ici, moins on en mettra dans le camion de déménagement, moins ce sera cher...

Alors j'ai commencé par mon grenier, mais  là, ce n'est pas une petite affaire, car il se compose de trois parties, la première à gauche rangement des valises et bibliothèque enfantine, je ne peux pas jeter les livres d'enfants, si les petits enfants viennent en vacances, peut être qu'ils seront contents d'aller fouiner dedans. La partie du milieu, c'est le bureau où je bricole, alors là, j'ai fait le tour de mes pots de peinture, les vides je les jetés, normal c'est toujours ça, derrière le bureau une grande bibliothèque avec tous les accessoires de bricolage, revues de décoration, ça c'est impossible à jeter, en revanche grand ménage sur la dernière étagère du haut, de vieilles archives d'appartements que je n'ai plus,  aucun scrupules. J'ai récupéré une étagère pour mes bricolages. A côté de l'armoire, traînait une pile de "Point de Vue",  là, petit "amour" a été appelé à la rescousse pour les descendre dans la poubelle "papier", bon mais il restait la troisième partie, c'est là que les choses sérieuses ont commencé, toute la partie lambrissée est garnie d'étagères pour ma bibliothèque perso, j'ai même un fauteuil pour venir y lire de temps en temps, j'avais bien dit que j'allais me mettre en relation avec une bibliothèque rurale et donner une grande partie des livres, mais ce n'est pas possible j'aime trop les livres et puis quand je serai vieille j'en relirai peut être. Bon, malgré tout il reste la partie importante vidéothèque, je me suis installée dans ma chambre où se trouve le magnétoscope pour visionner les cassettes que j'allais garder. Surprise, surprise, les 3/4 étaient devenues illisibles, comment cela se fait-il ? Si quelqu'un peut me dire pourquoi, il y en avait qui avaient 15 ans, mais d'autres un peu moins, aussi bien celles des films que j'avais aimés et que j'avais enregistrés, vous savez par exemple "Les oiseaux se cachent pour mourir" ou alors toute la série achetée dans le commerce "il était une fois..." par Antoine, j'aimais les regarder de temps à autre, quand je prévoyais un voyage, elle m'indiquait ce que j'allais voir, sur les 6, une seule reste correcte, il y avait aussi d'autres cassettes achetées sur les régions de France, où alors cette collection faite semaine après semaine sur la peinture, il n'en reste aucune de lisiblee ; ouf il me reste quand même la série complète des "Tintin" impeccable,  pourtant elle a le même âge que la plupart des autres, cela va pouvoir m'octroyer quelques moments de tranquillité aux prochaines vacances avec Maxime et Héloïse. Maintenant j'attaque les disques vinyle, je vais en mettre sur ebay, beaucoup de 45 tours des années 70/80, quelques années 6O, pour voir leur qualité actuelle, j'en repasse certains sur la vieille platine 'Pionner" que j'avais gardée, ( vous voyez ça sert de garder !)de ce côté là, il va falloir faire du tri. Donc voyez-vous c'est un art de vider son grenier. Si quelqu'un veut des 45 tours qu'il me le dise, je ferai des petits prix.

A bientôt.

Posté par manouedith à 18:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Bricolage de dimanche dernier

IMG_6519IMG_6520

Serviettage, sur une vieille lampe retrouvée dans mon grenier, ne tenez pas compte du reflet dû au flash.

Posté par manouedith à 16:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 novembre 2006

Questionnaire amusant chipé chez la Fée Maraboutée

Sur le blog de la Fée et sur d'autres j'ai rencontré ce questionnaire que j'ai trouvé amusant et auquel je me suis amusée à répondre, je trouve que c'est assez surprenant quand on se prête au jeu sérieusement.

Si j'étais un animal : Un chat pour son indépencance

Si j'étais un bijou : Des boucles d'oreilles, car je ne sors jamais sans, sinon j'ai l'impression qu'il me manque quelque chose.

Si j'étais une pierre : Le diamant à cause de son éclat et surtout de sa pureté.

Si j'étais une couleur : Vert tendre ou rose.

Si j'étais un dessert : La crème Chantilly, car je suis très gourmande et je ne sais pas résister, de toutes façons, un repas sans dessert n'est pas un repas.

Si j'étais un personnage de dessin animé : Blanche neige, car il me rappelle le 1er dessin animé que j'ai vu dans les années 1950 à un après-midi Noël organisé par le comité d'entreprise du Centre National du cinéma où travaillait papa.

Si j'étais une boisson alcoolisée : Une caipirinha, boisson brésilienne à base d'alcool de canne et de citron vert, un délice, cela se boit comme du petit lait, mais attention.

Si j'étais une boisson chaude : Un vrai chocolat chaud fait avec des barres de chocolat, ah ! c'est la gourmande qui salive.

Si j'étais une friandise : Un macaron j'en raffole.

Si j'étais un vêtement : Une robe longue pour soirée exceptionnelle.

Si j'étais un métier : Décoratrice d'intérieur.

Si j'étais un jouet : Un joli baigneur, en souvenir de celui que j'ai eu quand j'étais enfant.

Si j'étais un accessoire : Un châpeau, car j'en ai porté (même quand ce n'était pas la mode) pendant des années, depuis que j'habite à la campagne et que je ne travaille plus je n'en porte plus, sauf parfois à la montagne un beau feutre des Alpes.

Si j'étais un monument historique : Un château car les intérieurs font rêver et j'adore le rêve.

Si j'étais une saison : Le printemps sans aucune hésitation, car c'est l'espoir, le renouveau.

Si j'étais une pièce de ma maison : Mon salon car c'est la pièce la plus belle à mon goût, j'y ai rassemblé tout ce que j'aime et elle est très lumineuse.

Si j'étais un produit de beauté : le parfum

Si j'étais un parfum : Numéro 5 de Chanel, le plus grand et le plus prestigieux, celui qui a le plus de classe, mais parfois j'y suis infidèle au profit de la gamme "Guerlain".

Si j'étais un moyen de transport : L'Orient Express pour sa magie et sa part de rêve pour ceux qui ne peuvent l'emprunter au moins une fois.

Si j'étais un livre : Un beau roman d'Amour.

Si j'étais une région : L'Alsace, car c'est la plus jolie région à mes yeux, ou la Côte d'Azur du côté du Cap Ferrat mais pas en pleine saison, l'hiver les couleurs doivent être sublimes.

Si j'étais un Pays : indéniablement   LA FRANCE, j'ai beaucoup voyagé, mai la France reste la plus belle, toutes les régions sont différentes et nous avons un passé très riche, ce qui n'est pas dû à tous les pays.

Voilà je me suis prise au jeu, c'est drôle et révélateur, je me suis bien amusée.

A vous.....

Posté par manouedith à 12:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 novembre 2006

L'automne sur les bords des étangs de la Reine Blanche à Coye la Forêt (Oise)

 

 

Je veux vous faire admirer les jolies couleurs de l'automne, pour cela, je vous emmène sur les bords des étangs de Comelle, plus communément appelés "Etangs de la Reine Blanche" à Coye la Forêt à seulement 20 mn de Paris. Pourquoi étangs de la Reine Blanche ? Tout simplement :

Au bord de l'étang de la Loge (Etangs de Comelle) s'élève le château de la Reine Blanche, ancienne loge de bûcherons transformé en moulin à eau en 1765.

En 1826, le moulin est supprimé, la loge réparée, et on lui donne le cachet d'un château du Moyen-Age, avec portes et fenêtres ogivales, tours crénelées. Les trois chevaliers qui décorent la façade ont été ajoutés en 1846 par le duc d'Aumale, dernier fils de Louis Philippe et propriétaire du domaine de Chantilly dont il fit don à l'Institut de France à sa mort
.

PA280001

PA280002

PA280003

PA280004

 

PA280006

la_reine_blanche

PA280008

Posté par manouedith à 16:04 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :