14 avril 2008

La communion solennelle

 

Rétrospective sur la Communion Solennelle en 1 siècle.

 

Voici Mélanie ma petite fille, dans la hiérarchie de mes petits enfants elle est le n° 5

M_lanie

Comme toutes les filles (ou presque de la famille), à 12 ans nous faisons notre communion solennelle

Catholique depuis toujours, pratiquante occasionnellement ; jusqu'à la génération de sa maman il aurait été impensable de ne pas la faire. Or quand mes filles ont eu l'âge requis pour faire leur profession de foi, je leur ai donné le choix, "faire ou pas faire". Sur 4 filles deux ont voulu la faire, j'ai donc respecter leur conviction.

sandrine_1975

Sandrine sa maman en 1975

Edith_1954

Moi-mème  sa grand-mère en 1954

Ren_e_et_Paul_1934

Son arrière Grand-mère avec son cousin en 1934

Fernande_1907

la soeur de son arrière arrière Grand père la maman du cousin ci-dessus en 1908

Il y a 102 ans, voici ce que l'on offrait à un communiant

livre_de_messe

Un Missel celui de son arrière, arrière Grand Père en cuir vert et aux tranches dorées. regardez  l'intérieur

livre_de_messe_2

Sur de la moire, ses initiales et la date de la communion brodées au fil d'or.

livre_de_Messe_3

Et l'intérieur qu'en dites-vous ?

102 ans après, voici ce que Mélanie a choisi.

nitindo_DS

vous avez bien reconnu une "DS" comme elle dit !  Autre temps, autre moeurs, je vais donc exaucer son voeu, mais je pense que je rajouterai un objet pieux, pour ne pas oublier le jour célébré.

En me donnant son idée, elle avait peur que je lui en veuille, mais non Mélanie pourquoi voudrais-tu que je t'en veuille, j'ai seulement pris un sacré coup de vieux, moi qui suis si conservatrice. "hi, hi, hi" 

Posté par manouedith à 00:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :


31 décembre 2007

Coûtumes et communications dites Modernes

Petit mot à l'intention de notre famille et nos amis qui voudraient nous contacter sur le téléphone portable. Nous l'avons oublié, donc une seule solution appelez sur le téléphone d'ici :

CIMG5299

Si vous ne l'avez pas, regardez sur l'annuaire

Mais vous savez  vous "les enfants", c'est quand même plus sympa de souhaiter la Bonne Année (à ses parents et à ses grands-parents) et dire Merci par téléphone, on peut mieux échanger. Nous ne sommes pas ringards mais Manouedith est très attachée aux coûtumes qui se perdent et qui éloignent de plus en plus les uns des autres et moi je trouve qu'elle a entièrement  raison mais je n'ose pas le dire et je pense de plus en plus que tous les moyens modernes de communication sont de plus en plus des moyens de "sans communication", nous sommes déjà éloignés si nous ne gardons pas ces coûtumes simples, dans quelques mois nous n'existerons plus,  le fil se coupera et on dira, "nous n'avons plus rien à nous dire".

Néanmoins

CIMG4337marc

Je trinque à l'année 2008, qu'elle apporte à tous que des bonnes choses.

 

 

 

Posté par manouedith à 19:04 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

23 décembre 2007

JOYEUX NOEL ET BONNE ANNEE A TOUS

 

cloches_de_No_lcloches_de_No_lcloches_de_No_l

A TOUS CEUX ET CELLES QUI PASSERONT PAR ICI

A TOUS CEUX ET CELLES QUI ME SONT FIDELES

A TOUS CEUX ET CELLES QUI M'AIMENT

marc_et_edith3

que tous vox rêves se réalisent  dans la lumière et la beauté.

Quelques beaux clichés sous les lumières

vitrine_superbe

Palais_de_Justice_de_Chamb_ry

lumi_re_chamb_ry

Souvenez-vous, la Beauté est partout, il suffit de savoir la regarder.

BONNES FETES DE FIN D'ANNEE

à bientôt

cloches_de_No_lcloches_de_No_lcloches_de_No_l

 

Posté par manouedith à 17:02 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

09 décembre 2007

Carte de voeux et fin des préparatifs de Noël

Aujourd'hui, voici mon 200ème messages depuis mon aventure sur le net. Nous allons continuer avec les préparatifs de Noël. Cette semaine, j'ai fait une couronne de l'Avent et j'ai brûlé 2 bougies.

CIMG5453

CIMG5414

Regardez les jolies roses que j'ai achetées, elles ont été trempées dans des paillettes d'or.

CIMG5431 

CIMG5432

Hier, nous devions aller à la fête de la lumière à Lyon, un empêchement nous a retenu à la maison, mais nous avons fait comme nos voisins, nous avons mis des bougies à nos fenêtres. Belle coutume que nous ne connaissions pas en Picardie.

CIMG5382

Aujourd'hui, il a fait un temps de "cochon", nous ne sommes pas sortis, j'en ai profité pour composer mes cartes de fin d'année. Depuis longtemps je les fais moi-même, le but c'est de présenter mes voeux mais moi j'en profite pour écrire à beaucoup de personnes "famille ou amis" avec lesquels je ne veux pas perdre le fil de l'amitié. Ringard, allez vous me dire, au siècle d'internet. Non moi j'ai encore des principes et j'aime une fois par an bavarder avec les uns et les autres sur les évènements de l'année.

CIMG5455

Cette année thème : "Famille je vous Aime"

CIMG5474

Sur un joli papier cartonné avec l'enveloppe assorti, j'ai voulu représenter en quelque sorte un mini arbre généalogique en partant de mes grands-parents jusqu'à mes petits enfants. La particularité de la carte c'est que les grands parents, ma mère (il  n'y avait pas de père biologique!!) , moi et mes filles j'ai choisi des photos de nos 20 ans.

CIMG5458

Sur le dernier volet, j'ai mis les conjoints,  le compagnon ou l'autre parent de mes petits enfants. chez nous, ce n'est pas parce, deux des papas ne sont plus le conjoint, qu'ils n'ont  plus leur place dans la famille, ils resteront toujours les papas de mes petits enfants et garderont leur place à la maison s'il le désire.

Je voulais faire la même chose avec les enfants de "Petit n'Amour", mais c'est plus compliqué, l'une m'a envoyé des photos malheureusement pas exploitable, l'autre n'a pas répondu à ma demande, quant au troisième il s'est éloigné de son papa et nous ne connaissons pas ses deux petits. J'aurais fait différemment car cette première vie je ne l'ai pas vécue. Je regrette sincèrement alors que j'aurais tant voulu que tous ces enfants et petits enfants soient les nôtres, mais rien n'est simple dans les familles recomposées il faut faire avec les vécus, les caractères et surtout l'esprit de famille que l'on a, ou que l'on a pas, ou tout simplement qui n'est pas le même.

Posté par manouedith à 20:43 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

04 décembre 2007

Préparatifs pour Noël

Noël chez nous, se prépare au début du mois de décembre, cette année la maison étant grande, le pôle principal c'est l'entrée, dès que vous franchissez la porte, vous découvrez :

CIMG5333 

Je ne vous cache pas les yeux émerveillés des tous petits devant ma collection de père Noël

CIMG5342 

CIMG5343

Je vous avoue cette année, je n'ai pas mégoté, j 'ai tout sorti, car mes deux plus petites filles de 4 ans 1/2 vont passer par là, elles sont encore petites et il y a encore de l'émerveillement dans leurs yeux.

CIMG5336

CIMG5339

Croyant ou non, pas de Noël sans crèche

CIMG5337

Simpliste cette année ma crèche, la plus jolie est restée à Pralognan, obligée hier en pleine préparation de courir au premier magasin du coin.

CIMG5365

Monsieur Norman trône dans l'endroit le plus spacieux du hall d'entrée, il est garni de boules blanches et or, ce qui ne rend pas très bien sur les photos, mais en réalité c'est superbe.

CIMG5329

Montons voir au premier étage. J'avais l'intention de mettre un sapin plus petit dans le grand salon; Figurez-vous à chaque fois que nous montons à Pralognan, nous nous arrêtons à Bozel  dans un chalet en bois  superbe, où l'on trouve plein de choses de déco pour la maison, c'est un menuisier ébéniste qui en plus de son atelier a aménagé une grande boutique avec plein de recoins, je vous ferai un jour un billet uniquement sur ce bel endroit. En arrivant nous croisons le propriétaire des lieux qui nous dit, vous ne voulez pas d'un sapin ? Belle aubaine il m'en fallait un second, c'est un épicéas mais cela ne fait rien. Merci Monsieur Léger.

CIMG5369

Celui-ci est garni uniquement de boules rouges et argent, les photos ne sont pas jolies mais je vous assure en réalité il est superbe et le soir il scintillera de rouge.

CIMG5373

Sur le balcon, trois petites boules pour continuer l'ambiance.

CIMG5370

et sur la table, les compositions d'automne se transforment en compositions pour Noël

CIMG5374

Après une journée entière de préparation, maintenant le Père Noël peut venir.

Posté par manouedith à 09:57 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

26 janvier 2007

Gardons les traditions

 

Je suis un peu triste de voir que certaines traditions se perdent. Quel dommage ! Nos traditions font parties de nos racines. En voici une qui se perd : "les voeux de bonne Année", remplacés par les moyens modernes mis à notre disposition, Internet, SMS, coup de téléphone etc.... Mais cela n'a pasle même charme.

Je continue à perpétuer la tradition. Comme je vous l'ai dit dans un de mes précédents messages, j'écris encore mes voeux, un mois avant j'aime penser à la carte que je vais envoyer, faite bien souvent avec l'aide de mon ordinateur, souvent ce sont des photos de mes enfants ou de mes petits enfants qui en font le principal sujet. J'aime résumer leur âge, les enfants de qui ils sont, ce qu'ils deviennent. Après avoir choisi la photo ou les photos comme celles de cette année, je recherche des bristols de couleur et les enveloppes qui vont avec, chaque année je change, ensuite je dresse ma liste des personnes à qui je vais les envoyer. je fais une seconde carte beaucoup moins personnelle, cette année j'ai choisi le visage des enfants de l'Inde, une autre fois ce sera une de mes plus belles photos prise dans l'année qui se termine.

En principe si vous envoyez une carte, vous vous attendez à en recevoir une en échange, là aussi d'année en année ça diminue, néanmoins celles que je reçois me font toujours un énorme plaisir et pour continuer la tradition, je les installe au salon sur un meuble bien en vue de ceux qui viennent me rendre visite, car souvent les enfants aiment les regarder et les lire, pour eux qui ne perpétuent pas la tradition ils aiment avoir des nouvelles des tantes, des cousins qui bien souvent ils ne connaissent pas, mais cela les intéressent quand même, c'est là ou je me rends compte qu'au fond, ils ont besoin d'un fil qui les réuni à leurs racines.

Avant j'envoyais à tous ceux qui faisaient partis de notre famille, de nos amis. Maintenant depuis cette année j'ai changé la donne. "Petit n'amour" se charge de sa famille et de ses amis. Nous ne sommes mariés que depuis 5 ans et il y a encore des gens que je ne connais pas. Je me suis rendue compte que je ne connaissais pas certaines personnes et qu'il m'était difficile d'écrire à ces personnes là, ce que je leur écrivais était impersonnel. J'aime mettre dans mes missives, un peu de moi, pour ceux qui les reçoivent le ressentent.

Je vous présente donc celles que j'ai reçu depuis Noël.

Il nous reste plus que quelques jours, vous avez peut être encore le temps. Ne laissez pas se perdre les traditions.

IMG_8332

Posté par manouedith à 14:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

13 janvier 2007

Le fil de la vie.............

 

 

A propos des voeux, je vous ai raconté, l'histoire de ma grand-mère qui écrivait une fois par an à ses cousins de Bordeaux, pour les remercier de les avoir accueillis quand ils ont évacué en 1940 ; et elle en profitait pour leur raconter ses joies et ses peines de l'année.

Il y a une vingtaine d'années j'ai pris la relève avec le fils unique de ces cousins et son épouse. Chaque année ils attendent ma carte de voeux (complétée de feuillets) avec impatience il faut dire qu'ils ont 90 et 87 ans, ils n'ont pas eu d'enfant et vivent encore tous les deux dans leur maison dans la région de Bordeaux.  Cette année j'étais en retard. Ce matin je viens de recevoir leur réponse et je me suis rendu compte combien ma lettre annuelle était importante pour eux. Durant l'année 2006 ils ont eu de graves problèmes de santé et ma cousine qui ne voit plus beaucoup de monde, s'excuse de me raconter tous ses malheurs, mais elle me dit : ça me fait tellement de bien de pouvoir vous raconter mes misères, car nous n'avons plus personne à qui les dire. 

J'ai été très touchée par sa lettre, qui malgré toutes ses misères de l'année écoulée me dit aussi : " j'estime cependant que nous avons eu beaucoup de chance d'avoir vieilli longtemps ensemble et unis, en profitant pleinement de la vie".

Cela fait réfléchir, pour moi qui suis assez loin, savoir que ma lettre est attendue avec autant d'impatience chez des cousins dont j'ai beaucoup entendu parler dans mon enfance, mais que je n'ai vu que deux fois dans ma vie. Je réalise, combien il est mince le fil qui nous raccroche à nos racines. Ce cousin est le dernier à porter le nom de PASCAUT !!  Si je n'avais pas repris le flambeau de ma grand-mère en 1983, je n'aurai pas pu faire du bien à ces cousins d'Aquitaine. Maintenant, pour combien de temps encore tiendrai-je le fil ? Après eux, je suis la première sur la liste et personne pour tenir mon fil. Les enfants, les petits enfants sont bien loin de ces "contraintes amicales" qui ne comprennent même pas, trop occupés dans la vie moderne où tout le monde se moque de tout et coure après les richesses matérielles bien loin de celles du coeur.

C'est si facile de perdre de vue les gens qui sont passés dans notre vie, alors qu'une simple lettre de voeux pourrait retenir le fil de la vie.

DSCF0001

     La seconde visite en 2005

Jacques Arthur, mon arrière grand-père dont la photo est dans le message précédent, avait un frère qui a eu 2 fils, l'un d'eux était le père de mon cousin sur cette photo.

Posté par manouedith à 16:19 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

06 janvier 2007

A propos des cartes de voeux !!!!!!

Moi, je suis encore de la vieille génération, comme liaht, j'aime écrire. Dans notre vie, il y a beaucoup de gens qui passent, certains ne font que passer, d'autres s'attardent un peu, il y en a encore d'autres qui deviennent nos amis. Les aléas du quotidien font que l'on s'éloigne parfois des uns et des autres, on déménage même, on se perd de vue.

Je me souviens de ma grand-mère qui habitait la Picardie et qui pendant la guerre avait évacué chez des cousins à Bordeaux, une fois rentrée chez elle, chaque année au mois de janvier, elle envoyait ses voeux et elle écrivait une longue lettre où elle racontait les évènements passés durant l'année précédente, c'était le seul fil qui lui restait avec ses cousins qui l'avaient si gentiment accueilli en 1940. Et bien. Après son décès,  j'ai repris le flambeau avec les enfants de ces cousins que je ne connaissais pas. Nous les avons rencontré et ainsi le fil n'a pas été coupé.

Donc chaque année, je fabrique moi-même 2 cartes de voeux, une représentant la famille pour la famille et une autre plus impersonnelle pour les amis qui ne connaissent pas particulièrement la famille. Et je reprends mon carnet d'adresses et j'écris à chacun une lettre bien personnalisée pour chacun je reprends les événements familiaux de l'année écoulée qui peuvent les intéresser, très rare sont ceux qui reçoivent une simple carte avec la phrase commune à tout le monde. Évidemment cela prend du temps, mais  vous savez c'est très agréable, le temps d'une lettre, les moments agréables ou moins agréables qui se sont passés avec ceux pour lesquels la lettre est destinée , reviennent à la mémoire.

J'ai décidé aujourd'hui de vous présenter  les deux cartes que je vais envoyées à tous ceux pour lesquels je veux que le fil ne se coupe pas. La première représente tous mes petits enfants avec leur prénom leur âge et j'indique les enfants de qui ils sont. La seconde, cette année représente des enfants souriants d'Inde que j'ai rencontrés pendant mon voyage. Je vous assure cela prend du temps, mais cela en vaut la peine pour que les branches de l'arbre de la vie soient rattachées à leurs racines, et pour les amis,   que le fil de l'amitié ne soit pas coupé.

Vous allez peut être me dire qu'avec le téléphone c'est mieux on peut se raconter et échanger, oui c'est vrai, mais une lettre peut être lue et relue quand on a le cafard par exemple. Je sais que moi jusqu'à la fin de ma vie je garderai cette coutume. Qu'en pensez-vous ? Dommage parfois de ne plus connaître ce que sont devenus les amis d'une certaine époque, ceux par exemple qui ont vu grandir nos enfants et dont les leurs ont grandis avec les nôtres. Alors il ne faudrait pas perdre le fil, pour cela il y avait "la tradition de s'envoyer des voeux au premier janvier" maintenant avec les SMS, Internet ce n'est plus pareil. Regardez comment sont mes cartes, en plus chaque année, je change la couleur de mes cartons et enveloppes :

IMG_8180

IMG_8181

Etes-vous convaincus ??????

Posté par manouedith à 11:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

12 novembre 2006

Le "baba au rhum" de Mémère Pascaut

IMG_6546

 

Voici le baba au rhum de ma grand-mère. Combien de fois a-t-elle fait ce gâteau dans mon enfance, dans mon adolescence, c’est une recette qui a été transmise de mère en fille. Il était célèbre dans toute la famille, malheureusement il ne reste plus beaucoup de personnes qui l’ont goutté et apprécié. Je vais vous donnez la recette pour 6 personnes.

 

 

 

Mélangez 12 cuillères à soupe de farine avec 12 c de sucre et 4 œufs entiers, à côté dans un bol délayez 8 c de lait avec 1 sachet ½ de levure alsacienne. ensuite mélangez le tout en remuant jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de morceaux et que cela forme une pâte onctueuse. Versez le tout dans un moule à savarin, vous savez celui qui a un trou au milieu, mais avant il faut bien beurrer les parois du moule pour faciliter le démoulage. Mettre au four thermostat 5/6 ce qui correspond à 160 degrés pas plus sinon le gâteau ne lève pas. Au bout de 25 minutes, voir si c’est cuit en mettant la lame d’un couteau dedans si elle ressort sèche c’est bon sortez aussitôt du four.

 

 

 

Pendant que le gâteau cuisait, vous aurez fait chauffer 150 gr de sucre dans un verre d’eau jusqu’à ébullition, auquel vous ajouterez 1 bon verre d’alcool une fois retiré du feu. Arrosez copieusement toutes les partie du baba pour qu’il s’imbibe complètement.

 

 

 

Faire ensuite une crème pâtissière avec 1 litre de lait. Mélangez 100 gr de farine avec 200 gr de sucre et 6 jaunes d’œufs, pendant ce temps là faites chauffer 1 litre de lait dans lequel vous aurez fait infuser une gousse de vanille ou de l’alcool, mélanger le tout en dehors du feu et remettez le tout à chauffer toujours en remuant le temps que la crème épaississe, faites refroidir et seulement après mélanger délicatement les blancs que vous aurez monté en neige bien ferme. Ainsi la crème pâtissière est plus légère. Et pour faire beau, j’ai mis quelques fraises.

 

 

 

Je vous assure vous allez vous régaler, personne ne peut le rater, c’est un gâteau très simple à faire.

 

 

 

Alors bon appétit

Posté par manouedith à 01:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :